Nous sommes le 18 sept. 2021, 19:30

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 avr. 2008, 19:12 
Citation :
Cyril
Donc la question du travail de Jean Ranucci à la Police semble tomber à l'eau, mais j'aimerais encore trouver le PV de son audition par le commissaire Alessandra, car je pense qu'il peut nous apprendre plusieurs choses, et confirmer ou infirmer définitivement les 2 questions essentielles: Jean était-il donc docker? CR lui a-t-il rendu visite le jour du drame?
Cette dernière phrase m'avait échappée. Je ne comprends pas bien en quoi le fait qu'il était docker ou chauffeur-livreur peut avoir une importance dans l'affaire. C'est s'il avait vraiment travaillé dans la police qu'on aurait été en droit de se poser des questions.

Quand à la visite le jour du drame, je ne pense vraiment pas qu'elle ait figuré dans le PV d'audition. Si je dis ça, c'est parce qu'il me semble que Gilles Perrault cite quelques bribes de ce PV dans son livre (je cite de mémoire : "Je n'ai jamais revu mon fils et ne saurais pas le reconnaître" "Je ne pense pas qu'au moment où je l'ai connue ma femme se prostituait, mais je n'en suis pas sûr"), ce qui semblerait indiquer qu'il a dû avoir à un moment donné ce PV sous les yeux. Et il ne mentionne aucune visite de CR à son père.
Il laisse seulement entendre que cette visite n'est pas invraisemblable du fait que Madame Mathon elle-même la jugeait possible.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 avr. 2008, 16:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Cette dernière phrase m'avait échappée. Je ne comprends pas bien en quoi le fait qu'il était docker ou chauffeur-livreur peut avoir une importance dans l'affaire. C'est s'il avait vraiment travaillé dans la police qu'on aurait été en droit de se poser des questions.


Oui, très juste. Je me suis mal exprimé, en fait je voulais dire: "Jean était-il donc policier?". Ce qui n'était sans doute pas le cas. Le Corse que je connais a du se tromper, d'ailleurs, je ne faisais que répéter ce qu'il m'avais dit, sans en être pour autant convaincu.

Quand à savoir si CR est aller voir son père, la personne que j'ai eue au téléphone m'a dit que non, et ce PV ne semble pas non plus le mentionner. Il faudrait qu'on puisse le lire en entier pour en avoir le coeur net.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 avr. 2008, 16:26 
Citation :
[...]

Oui, très juste. Je me suis mal exprimé, en fait je voulais dire: "Jean était-il donc policier?". Ce qui n'était sans doute pas le cas. Le Corse que je connais a du se tromper, d'ailleurs, je ne faisais que répéter ce qu'il m'avais dit, sans en être pour autant convaincu.

Quand à savoir si CR est aller voir son père, la personne que j'ai eue au téléphone m'a dit que non, et ce PV ne semble pas non plus le mentionner. Il faudrait qu'on puisse le lire en entier pour en avoir le coeur net.
Non, ne te donne pas cette peine. Le PV d'audition de Jean Ranucci ne mentionne aucune visite de Christian le matin du drame.

C'est la tante de CR, Madame Casaregola, soeur de Jean Ranucci, qui, dans une lettre adressée à Me Lombard après l'exécution de Christian, dit qu'elle a appris de son père Lépoold, décédé depuis, que ce dernier avait su par "quelqu'un" qu'on avait vu Christian sonner à la porte de son père vers les 9h 00 le jour de l'enlèvement et se faire immédiatement éconduire par la 2ème femme de Jean Ranucci. Elle ajoute que son père avait plusieurs fois fait état de cette visite devant témoins. L'une d'elle étant de toute évidence la dame que tu as pu contacter au téléphone. Et qui dément avoir jamais entendu rien de tel.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 avr. 2008, 17:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Ah d'accord, merci pour la précision. Dans ce cas en effet, pas la peine de rechercher ce PV d'audition. Je tiens juste à préciser également que le 2ème appel était chez Mme Casaregola, mais celle-ci n'était pas là et c'est une autre dame qui était chez elle qui m'a répondu et donné toutes ces infos. Je n'ai pas jugé utile de rappeler plus tard pour tomber sur Mme Casaregola car celle qui m'a répondu connaissait très bien elle-même Jean Ranucci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 avr. 2010, 22:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 16:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Bouteille à la mer : si CR est allé voir son père le matin du meurtre, comment avait il l'adresse?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 avr. 2010, 22:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3542
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
[...]

Non, ne te donne pas cette peine. Le PV d'audition de Jean Ranucci ne mentionne aucune visite de Christian le matin du drame.

C'est la tante de CR, Madame Casaregola, soeur de Jean Ranucci, qui, dans une lettre adressée à Me Lombard après l'exécution de Christian, dit qu'elle a appris de son père Lépoold, décédé depuis, que ce dernier avait su par "quelqu'un" qu'on avait vu Christian sonner à la porte de son père vers les 9h 00 le jour de l'enlèvement et se faire immédiatement éconduire par la 2ème femme de Jean Ranucci. Elle ajoute que son père avait plusieurs fois fait état de cette visite devant témoins. L'une d'elle étant de toute évidence la dame que tu as pu contacter au téléphone. Et qui dément avoir jamais entendu rien de tel.
D'où sort cette mention d'heure ? ethink

Le courrier de Mme Casaregola mentionne "en début de matinée" ...

Reste à savoir ce qu'un marseillais considère comme début de matinée (bis repetita)


Haut
   
Message non luPosté : 17 janv. 2013, 13:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 juin 2004, 20:08
Messages : 54
Pour en revenir à la question initiale "Qui était donc son père, Jean Ranucci ?", on peut répondre brièvement : un type pas très recommandable :
- Impliqué dans des vols,
- Ayant agressé sa femme à coups de couteau au visage,
- N'aimant pas son fils et l'ayant froidement rejeté quand celui-ci est venu lui rendre visite.
- Il a peut-être été un "héros" pendant la guerre de 1939-1945, mais rien ne permet vraiment d'accréditer cette thèse.

Conclusion : Jean Ranucci (paix à ses cendres tout de même), était bien le genre d'homme que l'on gagne à ne pas connaître.


Haut
   
Message non luPosté : 31 juil. 2021, 22:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 155
Et s'ils s'étaient déjà vus la vielle au soir (CR et son père) ?
De façon anonyme, CR voulant avant tout savoir quel genre de type était son père ? (Pas con, pas fou, il avait des raisons de croire que son père était potentiellement dangereux ? À tort ou à raison, en tout cas la curiosité l'emportait et c'était légitime, mais donc sans forcément vouloir se mouiller. Ensuite... dieu sait ce qu'il s'est passé !)
A bien y regarder, il se passe beaucoup de chose du côté du quartier St Marcel et alentours.
Moussy et l'hypothétique épisode du chien noir percuté à une heure où le défaut (la panne) d'éclairage public ne justifie pas une si mauvaise visibilité (sans compter que Ranucci finalement déclarera être arrivé à Marseille vers 22h30 !? Autrement dit, au moins l'un des deux raconte des bobards, sinon les deux ?), le cousin (?) Christian-Louis et sa société de sécurité du côté de la Valbarelle qui n'est pas loin, JP Michelangeli ancien (?) Péchiney ayant grandi dans le quartier de la Barasse et révélant à Le Bruchec que Moussy lui avait dit avoir connu Ranucci (mais sans plus), Péchiney situé en partie dans le quartier sud de la Barasse et dont l'activité a engendré des flux considérables de matières entre le port et la ville, et la ville et l'Europe, et le monde et le port...
On y ajoute un chauffeur-livreur (le père donc) pour une entreprise toulonnaise de commerce de gros de produits pharmaceutiques.
Ce qui n'empêcherait pas CR d'être passé le lundi matin à Allauch, rue Camoin, au cas où les choses auraient mal tourné la veille d'une façon ou d'une autre.


Haut
   
Message non luPosté : 02 août 2021, 19:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 155
Quand je parle de rencontre "anonyme", je veux dire arrangée, avec une relation commune, ou un cousin, de manière à ce que J Ranucci ne sache pas qu'il s'agit de son fils.
Cette idée me vient parce que je doute que CR ait pu prendre le risque de se présenter à son père sans savoir qui il était vraiment.


Haut
   
Message non luPosté : 08 sept. 2021, 21:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 155
Citation :
Le 17 Juin 1974 l'adresse de Jean Ranucci qui se trouve dans sa déposition est le 12 rue Auguste Camion et il est dit qu'il était "peintre de bord".
Entre 1952 et 1957 il était chauffeur-livreur aux établissement CAHFFER à Toulon ensuite rien ne dit si il a changé de métier et quand.
Pour info, c'est (c'était) Chaffer, 39 av de la Résistance, 83000 Toulon.
Et un transporteur pour des produits pharmaceutiques, ça peut transporter... des substances illicites, surtout s'il est en lien avec une entreprise de transport maritime... !? (Peintre de bord, ou... en lien avec des ouvriers de Pechiney qui avaient un lien avec le transport maritime...).
Indépendamment de cela, le mardi 4 en fin d'après-midi et le mercredi 5 vers 7h du matin, sauf erreur de ma part, les gendarmes cherchent à retrouver la Peugeot 304 et/ou son conducteur, dans les environs et galeries des champignonnières.
Pourquoi ? Peut-être subodoraient-ils un trafic d'héroïne, encore un, avec laboratoire clandestin quelque part par là, comme celui (par exemple) où avait œuvré Joseph Césari/Jo le chimiste dans la campagne d'Aubagne (villa Suzanne où une 4L prise en filature et perdue a fini par y être aperçue), césari qui a été confondu grâce à une trace de brûlure sur un pantalon (il s'est suicidé en prison en 72)...
Cf. le commissaire Morin.
(Marcel Morin, Francois Missen, "La planète blanche".)
Le paquet volumineux (ou encombrant), c'était quoi ? Une petite fille ou vraiment un paquet ? Si paquet il y a, et si C.Ranucci l'a planqué, il y est peut-être toujours... là où personne ne pensera à chercher.
Un seul endroit est possible.
Et CR aurait "hérité" du couteau la veille au soir, dans une rixe dont il ne dira jamais rien tant l'affaire était glauque.
Il était persuadé d'être innocenté ou gracié, il pensait même pouvoir partir en grandes pompes vers le Venezuela avec sa mère...
Et le sang sur le pantalon et sur le couteau est peut-être tout simplement celui de son père... !?
Quant au meurtre de la pauvre Marie-Dolorès, pourquoi ne pas envisager que le meurtrier ait confondu la 1ère et le 2ème champignonnière !? Envisager qu'il soit venu du Val Jean-Louis (pourquoi pas ?) et que quelqu'un ait couvert ce crime abominable en faisant croire que l'assassin venait de la route (trace de chaussure/chaussure couverte de sang bien que posée, découverte bien avant le corps/corps caché/plaques parcheminées sur une des jambes = cheville et genou/chaussettes disparues), sans comprendre que l'arrêt de Ranucci était après le virage en épingle à cheveux !?


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com