Nous sommes le 16 déc. 2018, 04:33

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 290 messages ]  Aller à la page Précédente 115 16 17 18 19 20 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 12:43 
Le livre est intitulé "le Pull Over Rouge" paru chez France Loisirs en 1979.
achevé d'imprimer le 14 mars 1979
n°d'edition:4234
n°d'impression:314
439 pages
Format 14/23 cm.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 15:18 
D'apres mon exemplaire du POR,Alex Panzani a donc passé la nuit a l'Eveché,votre argument sur l'absence de journaliste lors de l'interrogatoire qui aurait laissé "le champ libre aux policiers" est faux.CQFD.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 15:20 
Vous l'avez appelé pour vérifier ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 15:32 
Inutile,j'ai lu cette info dans la bible innocentiste,c'est vous dire si elle est vraie.
Votre demarche d'appeler un par un les protagonistes de cette affaire est pleine de courage mais j'ai du mal a comprendre qu'une personne persuadée que CR,agé de vingt ans au moment des faits,oublie naturellement une aussi grande partie de son emploi du temps de la veille ou de l'avant veille alors que vous tirez des conclusions sur le fait qu'une personne de 90 ans oublie les details d'une affaire vielle de plus de trente ans.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 15:49 
non non ne mélangez pas tout ou n'interprétez pas de travers les témoignages que j'ai recueillis.

La mémoire confuse de CR et les témoignages de ceux qui l'ont accusé sont deux choses différentes.

Mme Di Marino a environ 70 ans aujourd'hui. Je doute qu'elle ne se souvienne plus de cette affaire qu'elle a instruite. D'ailleurs, si elle m'a raccroché au nez, alors que je n'ai même pas cité le nom de Ranucci, c'est parce qu'elle ne doit pas être très à l'aise et non parce qu'elle a tout oublié.

Le docteur Vuillet lui a 90 ans et se souvient très bien de l'affaire.
C'est même son "pêché mignon" comme il me l'a dit au téléphone.
Il se souvenanit parfaitement bien aussi que CR avait fait des aveux.

Je vais essayer de retrouver les coordonnées de Alex Panzani pour en avoir le coeur net.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 19:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Lorsque la juge entend CR le 6 au soir, elle n'a pas le couteau à cran d'arrêt dans les mains puisqu'il ne sera déposé par les gendarmes que le 7. Par contre elle a l'Opinel et c'est elle qui confond, ce qui est rectifié par CR.
Ce serait encore plus grave alors, cela voudrait dire que Mme Di marino montre l'opinel et elle écrit que c'est l'arme du crime alors qu'il y a Ranucci en face d'elle pour la contredire ?

Non la vérité, c'est que Ranucci croit qu'on parle de l'opinel et comme la juge ne sait rien de cette histoire de couteau automatique, elle croit ce que lui dit Ranucci quand il parle de l'opinel.

Donc ce qui veut bien dire que Ranucci n'est pas au courant du couteau automatique et que donc il ne lui appartient pas. Sinon, il ne pouvait pas se tromper.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 20:35 
Le 6 juin, à la fin de la GAV, les policiers ne peuvent pas emmener Ranucci pour qu'il leur retrouve le couteau, parce que Melle Di Marino veut l'entendre tout de suite. Du coup, comme l'a écrit Fratacci, "Mlle Ilda Di Marino a décidé de confier les recherches à la brigade de gendarmerie d'Aubagne".

Et là, pendant l'interrogatoire de première comparution, alors que Ranucci lui parle de l'arme du crime; elle fait marquer "opinel" sur le PV. Elle ne se rappelle plus qu'elle a envoyé les gendarmes pour rechercher le couteau, ou bien n'a-t-elle pas donné d'instruction quant à la recherche de ce couteau ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 21:22 
Pour Jpasc:
Appelez Panzani si vous y tenez,ce que j'ai ecrit est cité dans le POR,c'est donc a fortiori vrai,puisque ce livre soutient la these innocentiste.
Arduin vous a dit qu'aucun journaliste n'etait present,manifestement lui aussi souffre de trous de memoire,la preuve.
Je n'interprete rien,je ne fais que lire ce que vous ecrivez et,ne vous en deplaise,vous avez ecrit que le docteur Vuillet n'arrivait pas a vous repondre,ce qui represente pour vous une sorte d'aveu,tres bien.
Je crois me souvenir qu'il vous a invité a le rencontrer,n'allez pas trop vite dans vos conclusions,si rencontre il y a vous serez peut etre surpris,qui sait?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 avr. 2006, 23:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Finalement, je ne vois pas où est le problème. On cherche à nous dire que Ranucci ayant fait des aveux tout seul et de bonne grâce, il n'y a que cela qui compte. Et quand il se rétracte, c'est qu'il ment etc...

Je dis que le problème n'est pas tellement là, le problème c'est l'incurie et l'incompétence policière. Je suis désolé. Quand quelqu'un se rétracte. De deux choses l'une :

-ou il a été tabassé et on a arraché des aveux et cet homme est sincère

-ou il ment et il se met à nier quelque chose qu'il ne peut plus admettre sauf à se suicider.

Quand quelqu'un continue à reconnaître un crime, il n'y a pas de problème. Et personne ne viendra remettre en cause telle ou telle chose.


Comment répond-on à ces deux problèmes dans le cas où ils se posent :

soit il est sincère et les aveux ont été extorqués (confer Patrice Padé, Patrick Dils, Deshayes, Devaux, etc etc...) parce que des aveux de ce type, on en a plein les wagons. Rien que dans l'affaire Dils on en trouve trois.

soit il ment et il nie l'innommable.

Eh bien on fait une enquête sérieuse et on verrouille : on met devant la cour des éléments sérieux.

Or dans cette affaire les policiers font le contraire : ils cachent, ils dissimulent et ils truquent.

Alors ne venez pas vous plaindre après qu'on dise que cette accusation ne tient pas, qu'elle est absurde, que rien ne correspond des aveux avec les constatations ou les témoignages. C'est la réalité de ce dossier pourri.

Si on n'avait pas surchargé frauduleusement le PV de saisie des pièces dans la voiture, on n'aurait pas de problème. Si on nous expliquait par quel mystère on rend la pièce principale : la 304 coupé peugeot à la mère de l'accusé qui ne sait pas conduire, on aurait déjà moins de difficulté.

Mais vous avez remarqué, G B ne nous dit rien sur les raisons qui ont conduit les policiers à rendre la voiture dont ils avaient pourtant besoin pour la reconstitution. Parce que des raisons, à part celle d'aller récupérer le pantalon dans le garage en lousdé, il n'y en a pas.

Il n'y a que dans cette affaire que l'on constate une telle aberration de comportement.


Modifié en dernier par Gihel le 26 août 2006, 13:09, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 07:07 
Je suis d'accord avec vous sur un point:cette histoire de voiture qu'on rend(que la mere ai le permis ou pas ne change rien,c'est elle le proprietaire et pas CR) pour la reprendre et les PV qui vont avec ,tout ca parait bien louche.

Par contre,pour ce qui est de votre:
""Quand quelqu'un continue à reconnaître un crime, il n'y a pas de problème. Et personne ne viendra remettre en cause telle ou telle chose."

Vous oubliez que dans l'affaire Dills par exemple,et elle n'est pas la seule,deux marginaux s'etaient eux meme accusés du meurtre et faisaient des pieds et des mains pour payer leur dette a la societe.
Les flics les ont pourtant relachés.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 07:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 23 févr. 2006, 16:28
Messages : 399
Gihel a écrit:
Citation :
Ce serait encore plus grave alors, cela voudrait dire que Mme Di marino montre l'opinel et elle écrit que c'est l'arme du crime alors qu'il y a Ranucci en face d'elle pour la contredire ?

Non la vérité, c'est que Ranucci croit qu'on parle de l'opinel et comme la juge ne sait rien de cette histoire de couteau automatique, elle croit ce que lui dit Ranucci quand il parle de l'opinel.

Donc ce qui veut bien dire que Ranucci n'est pas au courant du couteau automatique et que donc il ne lui appartient pas. Sinon, il ne pouvait pas se tromper.
2ème audition de C Ranucci devant le juge d'instruction, le 7 juin 1974:
Citation :
Nous présentons à l'inculpé un couteau à cran d'arrêt à ouverture automatique avec manche de nacre.

L'inculpé: Ce couteau m'appartient, je le reconnais. C'est le couteau dont je me suis servi pour frapper la fillette. Comme je vous l'avais déjà déclaré, je m'étais débarrassé de ce couteau après les faits en le jetant dans la tourbe près de la galerie où je m'étais rendu après les faits. Comme je vous l'ai déjà déclaré, j'avais enfoncé ce couteau dans la tourbe en lui donnant un coup de pied. J'ignore à quelle profondeur j'avais enfoui ce couteau. Je reconnais que la lame de ce couteau présente de légères taches brunes, il est possible que ces légères traces brunes soient des traces de sang provenant du cou de la fillette que j'ai frappé avec le couteau. Vous me demandez si j'ai essuyé le couteau après les faits, je n'en sais plus rien, il est possible que j'ai essuyé le couteau en le plongeant dans la tourbe, mais les choses se confondent dans mon esprit.

Le juge: Nous précisons à l'inculpé que nous transmettons ce couteau dans les services spécialisés aux fins d'examens de laboratoire.

L'inculpé: Je prends acte de ce que vous m'indiquez.

L'inculpé: ... Vous me faites remarquer que, outre le couteau automatique que vous venez de me présenter au début de cet interrogatoire j'avais dans ma voiture, dans le coffre, un autre couteau de marque Opinel, je réponds à votre remarque que le couteau Opinel avait été mis dans ma voiture en qualité d'outil et au même titre que les autres outils. Par contre le couteau automatique que vous m'avez présenté au début de l'interrogatoire se trouvait lui, dans ma poche car étant parti en week-end je comptais m'en servir au cours d'un éventuel pique-nique.
Je suis un peu déçu, Gihel. Vous connaissez pourtant bien cette affaire. Aviez vous oublié ce compte rendu d'audtion? C Ranucci a vu le couteau chez le juge; c'est bien ce couteau qu'il reconnait comme le sien; il n'y a pas de confusion avec l'Opinel.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 20:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Je suis d'accord avec vous sur un point:cette histoire de voiture qu'on rend(que la mere ai le permis ou pas ne change rien,c'est elle le proprietaire et pas CR) pour la reprendre et les PV qui vont avec ,tout ca parait bien louche.

Par contre,pour ce qui est de votre:
""Quand quelqu'un continue à reconnaître un crime, il n'y a pas de problème. Et personne ne viendra remettre en cause telle ou telle chose."

Vous oubliez que dans l'affaire Dills par exemple,et elle n'est pas la seule,deux marginaux s'etaient eux meme accusés du meurtre et faisaient des pieds et des mains pour payer leur dette a la societe.
Les flics les ont pourtant relachés.

Voyant l'ampleur que cela prenait, ils auraient fini par se rétracter, ou alors vraiment, ils étaient complètement fondus. Coup de bol pour eux, lors de la reconstitution, l'un d'eux a été incapable d'escalader le talus. Alors évidemment, plus rien ne collait et l'autre c'est une raison du même genre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 21:12 
Voyant l'ampleur que cela prenait, ils auraient fini par se rétracter, ou alors vraiment, ils étaient complètement fondus.

De quoi parlez vous?L'ampleur qu'est censee prendre le meurtre de deux gosses a coups de pierres?L'ampleur mediatique?C'est pourtant pas ce qu'il y a de plus grave d'apres moi.

Coup de bol pour eux, lors de la reconstitution, l'un d'eux a été incapable d'escalader le talus. Alors évidemment, plus rien ne collait et l'autre c'est une raison du même genre.

Pourtant d'apres vous,les raisons du meme genre n'ont pas empeché ces tres mechants flics (et les autres) de guillotiner CR.

J'ai decidement du mal a vous suivre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 21:13 
En meme temps,pour s'auto accuser d'un crime aussi atroce,je leve vos doutes ,il faut etre completement fondu.CQFD.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 avr. 2006, 21:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Pourtant d'apres vous,les raisons du meme genre n'ont pas empeché ces tres mechants flics (et les autres) de guillotiner CR.
Et, dans l'affaire de Montigny-les-Metz, d'emprisonner P Dils pendant 15 ans ...... pour rien !!!

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 290 messages ]  Aller à la page Précédente 115 16 17 18 19 20 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com