Nous sommes le 21 nov. 2019, 21:47

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté : 18 juin 2008, 21:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Deux choses m'interpellent fortement :
1. c'est n'importe quoi d'imaginer qu'un type est pris de l'envie subite d'emmener une fillette inconnue en promenade en voiture. Ou il ment complètement ou il est pris d'une folie subite.
2. je n'ai pas vraiment suivi tous les débats mais qu'en est-il de la pause-cigarette ? c'est tout aussi n'importe quoi ou si c'était vrai, ça collerait avec la folie d'emmener une fillette en promenade : on tergiverse et on se tape une clope pour se calmer.

Mais un vrai satyre n'aurait-il pas vite fait bien fait emmené sa victime en lieu sur pour la tripoter à l'aise et bien dissimulé au lieu d'aller se montrer à tout le monde au bord de la route pour tirer sa clope ?

Excusez-moi si je débarque et si on en a parlé ailleurs, mais je n'ai rien à faire de spécial ce soir et les idées affluent ... :mrgreen: kap

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 juin 2008, 22:02 
Citation :
Chantal
Deux choses m'interpellent fortement :
1. c'est n'importe quoi d'imaginer qu'un type est pris de l'envie subite d'emmener une fillette inconnue en promenade en voiture. Ou il ment complètement ou il est pris d'une folie subite.
J'ai toujours dit moi aussi qu'il était totalement incompréhensible qu'un jeune homme de vingt ans normalement constitué soit pris comme cela de l'envie d'emmener promener une petite fille inconnue à laquelle ne le lie aucun lien d'affection.

Je pense que ou bien il est innocent et a donné cette explication parce qu'il a basculé à un moment donné dans la logique des aveux et cherchait à trouver des explications à tout pour faire plaisir aux policiers : un phénomène bien connu de tous les innocents qui ont avoué sous la pression policière.
Ou bien il est coupable ou complice, et dans ce cas, on ne m'otera pas de l'idée qu'il avait forcément des tendances pédophiles (probablement pas meurtrières, à mon avis). Peut-être d'ailleurs n'en avait-il pas conscience : il ne faut pas oublier que personne à cette époque ne parlait de pédophilie et que ce mot n'était compris que par très peu de gens. J'imagine assez bien qu'un jeune pédophile de cette époque devait aussi peu comprendre ce qui lui arrivait qu'un jeune homosexuel du début du 19ème siècle, où la chose était tabou


Citation :
2. je n'ai pas vraiment suivi tous les débats mais qu'en est-il de la pause-cigarette ? c'est tout aussi n'importe quoi ou si c'était vrai, ça collerait avec la folie d'emmener une fillette en promenade : on tergiverse et on se tape une clope pour se calmer.
D'après Gérard Bouladou, un anonyme aurait écrit à la police pour dire qu'il avait vu CR fumer sa clope sur le bord de la route. Mais ce témoignage est tout aussi inutilisable que celui cité par Gilles Perrault du type qui aurait adressé une lettre anonyme à Lombard pour lui dire qu'il roulait derrière Ranucci ce jour-là et qu'il était seul dans sa voiture.
Citation :
Mais un vrai satyre n'aurait-il pas vite fait bien fait emmené sa victime en lieu sur pour la tripoter à l'aise et bien dissimulé au lieu d'aller se montrer à tout le monde au bord de la route pour tirer sa clope ?
Si mon hypothèse était la bonne (pédophile latente mais inconsciente), on pourrait supposer qu'il ne sait pas exactement ce qu'il veut ni pourquoi il a eu tellement envie d'emmener cette petite fille promener. Il ne sait pas mettre un nom sur cette attirance et n'a aucune intention précise envers cette enfant. Il sait seulement qu'il se trouve plus à l'aise avec les enfants qu'avec les adultes. Il a aussi conscience qu'il a fait quelque chose d'interdit en faisant monter cette enfant en voiture.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 juin 2008, 22:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Ou bien il est coupable ou complice, et dans ce cas, on ne m'otera pas de l'idée qu'il avait forcément des tendances pédophiles (probablement pas meurtrières, à mon avis).
Possible, mais on peut aussi avoir des tendances meurtrières non pédophiles ...
... ou encore, pédophiles et meurtrières à la fois ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 juin 2008, 07:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
1. Gérard Bouladou a-t-il la preuve de ce qu'il avance ? (lettre anonyme)
2. Question toute bête mais sincère : un homme qui a des relations avec une femme (mariée) est-il également capable d'avoir des tendances pédophiles ? Bon, OK, il y a Fourniret en exemple mais quelque part, cela est pour moi contradictoire dans son contexte...

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 juin 2008, 07:21 
Citation :
Citation :
1. Gérard Bouladou a-t-il la preuve de ce qu'il avance ? (lettre anonyme)
Je n'en sais rien. Pas plus que je ne sais si Gilles Perrault a la preuve que Lombard ait reçu cette lettre du promeneur en goguette.

Gérard Bouladou et Gilles Perrault parlent chacun d'un témoignage anonyme et je n'ai la preuve de rien du tout.

Citation :
2. Question toute bête mais sincère : un homme qui a des relations avec une femme (mariée) est-il également capable d'avoir des tendances pédophiles ? Bon, OK, il y a Fourniret en exemple mais quelque part, cela est pour moi contradictoire dans son contexte...
Je dirais que oui, car les exemples de pédophilie et / inceste dans le cadre familial sont nombreux. Il n'y a pas que Fourniret, il existe des tas de cas qui ne font l'objet que d'un entrefilet et qui ne restent pas dans la mémoire collective.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 juin 2008, 07:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Possible, mais on peut aussi avoir des tendances meurtrières non pédophiles ...
... ou encore, pédophiles et meurtrières à la fois ...
Evidemment, ça peut très bien être une vengeance et cela ne fait pas partie de la pédophilie.
P. Henry a enlevé et tué un enfant, il n'était pas pédophile.
F. Heaulmes a tué un enfant et ce n'est pas un pédophile

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 juin 2008, 07:47 
Je ne dis pas que CR était pédophile. Ni qu'il était le coupable.

Mais inversement, je pense que, s'il était avéré qu'il avait ne serait-ce qu'enlevé (ne parlons même pas de tuer) l'enfant, ou même simplement eu envie de "l'emmener promener", comme il le dit dans ses aveux, je ne vois pas ce qui, en dehors de la pédophilie (peut-être latente, débutante, encore inconsciente, faiblement consciente et pas forcément meurtrière, je veux bien, mais pédophilie quand même) aurait pu insuffler à un jeune de vingt ans l'envie soudaine d'emmener promener une petite fille inconnue de 9 ans.

Si j'insiste sur l'adjectif "inconnue", c'est parce que je pourrais très bien comprendre par contre qu'un jeune homme ait brusquement envie de faire plaisir à sa petite soeur, sa petite nièce ou sa petite cousine qu'il affectionne en l'emmenant faire une virée en voiture, au zoo, ou ailleurs. Mais dans ce cas de figure, les parents sont de toute façon informés.

Mais un jeune homme de vingt ans qui est brusquement saisi de l'envie d'emmener promener une petite fille inconnue au point d'imaginer un stratagème de chien noir et malgré le risque qu'il encourt, je ne vois pas ce qui, à part la pédophilie, pourrait expliquer un tel comportement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2008, 20:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Mais un jeune homme de vingt ans qui est brusquement saisi de l'envie d'emmener promener une petite fille inconnue au point d'imaginer un stratagème de chien noir et malgré le risque qu'il encourt, je ne vois pas ce qui, à part la pédophilie, pourrait expliquer un tel comportement
F. Heaulmes enleva et tua Joris Viville(9 ans), il n'est pas pédophile. Il est juste "malade", pourquoi le meurtrier de Marie-Dolorès ne le serait pas également?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2008, 22:06 
Tout est possible.

Mais je trouve tout de même que l'hypothèse de la pédophilie est la plus vraisemblable dans cette histoire.

Je ne dis pas que CR est le meurtrier. Je dis que, s'il l'était et s'il l'avait enlevée pour le motif qu'il donne dans ses aveux ("Je voulais simplement l'emmener promenr"), je ne vois pas très bien ce qui expliquerait cette envie soudaine à part la pédophilie.

Heaulmes, autant que je sache, est atteint d'une maladie dont j'ai oublié le nom (chromosome en plus ou quelque chose comme cela). Il semblerait que l'on n'ait rien constaté de tel avec CR.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2008, 22:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Il semblerait que l'on n'ait rien constaté de tel avec CR.
Qu'aurait-on pu déceler chez C Ranucci ? On n'a fait aucun examen le concernant ; on n'a même pas fait l'analyse du rhésus de son groupe sanguin !! Alors d'autres examens, vraiment aucun !!

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 08:01 
Didi
C'est assez vrai. Il n'y a eu qu'un rapport sur sa (soit-disant) personnalité, et je n'accorde personnellement guère de foi à ce genre d'expertise, faite à la va-vite dans un contexte juridique, qui ne vise qu'à une seule chose : déterminer si le prévenu relève de la justice ou de la médecine (responsable de ses actes ou non). Il faut vraiment bien étudier quelqu'un, le suivre sur une longue durée, pour avoir une chance de bien cerner sa psychologie.

Mais pour une fois, il semble que cette absence d'examens cliniques soit due à un refus de CR lui-même. Du moins, si l'on en croit Gilles Perrault, qui dit dans son livre que Ranucci avait refusé à la fois l'encéphalie gazeuse (douloureuse) et le scanner (indolore).

Qu'aurait-on pu déceler chez C Ranucci ? On n'a fait aucun examen le concernant ; on n'a même pas fait l'analyse du rhésus de son groupe sanguin !! Alors d'autres examens, vraiment aucun !!

Disons alors, au bénéfice du doute que, si CR était le meurtrier, on pourrait peut-être aussi incriminer une maladie mentale non décélée et pas seulement la pédophilie ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 juin 2008, 08:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Au fait, à quoi consiste une encéphalie gazeuse ? J'ai toujours lu que c'était douloureux mais j'imagine mal ce que c'est.... sad:

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 juin 2008, 08:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Au fait, à quoi consiste une encéphalie gazeuse ? J'ai toujours lu que c'était douloureux mais j'imagine mal ce que c'est.... sad:
Citation :
Encéphalographie
Neurologie, imagerie médicale et interventionnelle - N. f. * encéphalo : du grec enkephalos [encéphal(o)-, encéphalie], cervelle, c’est-à-dire l’encéphale ; * graphie : du grec graphein [-graphe, -graphie], écrire. Nom donné aux divers moyens d'exploration radiographique de l'encéphale, généralement après introduction d'air dans le canal rachidien et les ventricules cérébraux (encéphalographie gazeuse) , succédant à une ponction enlevant du LCR. L'IRM (imagerie par résonance magnétique) remplace aujourd'hui avantageusement cette technique.
Source : BioTop

C'est un moyen de déceler des anormalités de l'encéphale.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 juil. 2008, 07:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
A lire l'explication, j'imagine sans peine qu'un tel examen puisse foutre la trouille...même aux plus aguerris... m???: :mrgreen: aaa

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com