Nous sommes le 10 déc. 2019, 15:46

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 190 messages ]  Aller à la page Précédente 19 10 11 12 13 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 00:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3536
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
[...]


NON, pour la simple et bonne raison que le couteau appartiend bien a Ranucci si même il n'est pas prouvé que c'est l'arme du crime il faut expliqué pourquoi
1)il est ensanglanté ?
2)pourquoi il le cache?s'était son couteau?
3)pourquoi il a toujour reconnus que /quote]
Citation :
le couteau appartiend bien a Ranucci
Voui, je veux bien :wink: , cependant quelles preuves pouvez-vous fournir pour étayer vos dires ?
Aucune, on ne va pas recommencer à tourner en bourrique. Y A RIEN

Citation :
1)il est ensanglanté ?

Parce que l'assassin s'en est servi pardi edrool

Citation :
pourquoi il le cache?
Z'êtes têtu mais pas tant que moi :wink: CR a toujours dit avoir jeté ce couteau à terre et avoir mis un coup pied dedans, il n'a pas dit l'avoir caché ... ni shooté pour l'enfoncer à 20 cm dans le tas de "tourbfme", d'ailleurs (je me répète) ses qualités de shooter n'ont pas été vérifiées donc .. enaughty une autre main présente dans la champi a très bien pu trouver ce couteau et le "cacher" comme vous dites, hé hé hé songez-y, ben oui y a des gens qui font des rondes dans la champi ethink
Citation :
pourquoi il a toujour reconnus que s'était son couteau?

Là, c'est le mystère .... m???: Lui aurait-on rajouté des boules de gomme pour alourdir le suspince ? edoh


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 08:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 10:54
Messages : 258
Je pense beaucoup à cette affaire en ce moment. Et ce matin, devant le premier café de la journée, je suis parti de ce qui pourraient être des certitudes (je vous les livre pêle mêle) et j'aimerai savoir ce que les innocentistes convaincus (et les autres aussi) en pensent.
- Les époux Aubert ont vu quoi ? Les Aubert ont parlé d'un paquet volumineux dans un premier temps, parce que ne voulant pas être inquiété pour leur "non intervention". Mais ils ont vu réellement un enfant. Sinon, ils n'auraient pas contacté les services de gendarmerie en apprenant l'enlèvement de la fillette. Ils en ont parlé à Martinez quand ils sont revenus au carrefour. Martinez a lui aussi contacté les services de gendarmerie, puisqu'il se souvenait que monsieur Aubert lui avait parlé d'un enfant.
- Quel véhicule ont vu les Aubert ? Le coupé Peugeot 304 de Christian Ranucci, puisqu'ils relèvent le numéro d'immatriculation de la voiture et le rapportent à Vincent Martinez qui lui, n'était pas sûr du numéro. On le comprend, compte tenu de la rapidité et du côté flippant de l'accident.
- Donc, les Aubert ont bien vu Christian Ranucci s'enfuir dans les fourrés avec un enfant. L'a t-il assassiné par la suite ? Mystère...

Cela parait très infantile quand je me relis. Mais il y a les faits qu'il faut bien expliquer d'une manière ou d'une autre.

Bonne journée à toutes et tous.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:05 
vous posez les trois questions qui tuent et qui font que l'on se chamaille entre innocentistes et qui rendent les relations diplomatiques tendues.

On peut en rajouter une quatrième : si C Ranucci a fait un arrêt intermédiaire entre le carrefour et l'entrée de la 2eme champignonnière, où s'est il arrêté sur la rn8bis ?

Il faut raisonner en amont et pas en aval comme le font les culpabilistes.
Pour ma part, je pense qu'il n'a rien à voir avec l'enlèvement. Les deux témoins de l'enlèvement n'ont reconnu ni sa voiture ni l'homme. Ca fait beaucoup trop pour l'impliquer.

Pour ma part, je pense que les Aubert ont bien vu la voiture de C Ranucci puisque selon M Martinez, dans sa plainte du 3 juin à 13h15 à Gréasque, il indique que M Aubert lui a donné le n° d'immatriculation.
Qu'ont ils vu ? Là, on entre dans la sphère des hypothèses. La mienne consiste à croire que les Aubert ont vu un autre homme que C Ranucci s'enfuir dans les fourrés sur la portion de route où l'on a retrouvé la petite fille. La scène a été furtive et vue en sortant du virage à env 60-70 mètres.
Pendant ce temps, C Ranucci était évanoui soit sur la banquette avant ou arrière et ne pouvait pas être vu de l'exctérieur, d'autant plus que pour moi les Aubert, par prudence, ne se sont approchés de la 304 que de l'arrière à plusieurs mètres pour relever le n°.
Je privilégie cette hypothèse de l'évanouissement plutôt que celle de sa fuite dans la nature car jamais C Ranucci ne l'a évoquée avec ses avocats et sa mère.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
NON, pour la simple et bonne raison que le couteau appartiend bien a Ranucci si même il n'est pas prouvé que c'est l'arme du crime il faut expliqué pourquoi
1)il est ensanglanté ?
2)pourquoi il le cache?
3)pourquoi il a toujour reconnus que s'était son couteau?
Je pense que s'il a toujours soutenu être le propriétaire de ce couteau, c'est que l'arme était bien à lui. Ses avocats auraient dû alors jouer sur le fait que rien ne prouve que ce couteau est l'arme du crime (pas de rhésus dans l'analyse des tâches de sang, pas de preuve formelle que le couteau est retrouvé sur ses indications.

Pour moi, il reste un seul et même point qui m'emmerde et qui m'empêche de penser que Ranucci n'aurait rien à voir avec le meurtre: ce n'est pas le couteau mais le pantalon. Le rapport d'expertise dit qu'il était très tâché de sang, et Ranucci reconnaît que c'était CE pantalon qu'il portait au moment de l'accident. Les explications de Perrault à ce sujet (accident de mobylette) ne sont pas convaincantes.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:18 
il peut y avoir une explication plausible au pantalon taché de sang
C Ranucci a très bien se couper sans s'en rendre en voulant se désembourber.
Moi, ça m'est arrivé plusieurs fois de ne pas m'en rendre compte ou de ne rien sentir
Par exemple, il a utilisé du grillage qu'il a placé sous sa voiture.
Il a pu se frotter contre le grillage et en s'essuyant les mains, il a pu laisser son propre sang sur le pantalon sans même s'en rendre compte puisque le pantalon était foncé et que les taches de boue ont pu recouvrir en partie ces taches.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Qu'ont ils vu ? Là, on entre dans la sphère des hypothèses. La mienne consiste à croire que les Aubert ont vu un autre homme que C Ranucci s'enfuir dans les fourrés sur la portion de route où l'on a retrouvé la petite fille. La scène a été furtive et vue en sortant du virage à env 60-70 mètres.
Pendant ce temps, C Ranucci était évanoui soit sur la banquette avant ou arrière et ne pouvait pas être vu de l'exctérieur, d'autant plus que pour moi les Aubert, par prudence, ne se sont approchés de la 304 que de l'arrière à plusieurs mètres pour relever le n°.
Je privilégie cette hypothèse de l'évanouissement plutôt que celle de sa fuite dans la nature car jamais C Ranucci ne l'a évoquée avec ses avocats et sa mère.
Comme, je vous l'ai déjà dit, je trouve cette hypothèse peu crédible pour les simples raisons que:

1/ Le coupé 304 étant une voiture très basse, il est difficile de ne pas remarquer la présence d'un homme évanoui, surtout si Aubert s'arrête à hauteur du véhicule.

2/ S'il croît que l'homme qu'il a vu s'enfuir dans les fourrés est le propriétaire du véhicule, il croit logiquement que celui-ci est vide de tout passager, donc qu'est-ce qui l'empêche "par prudence" de s'approcher du véhicule?

3/ Si l'on fait abstraction du fait qu'il dise 30 ans plus tard qu'il a fait le tour du véhicule et constaté qu'il était bien vide, les photos de la reconstitution indiquent qu'il était assez proche du coupé 304 au moment où il notait les numéros et interpelait le chauffard, donc là aussi, difficile d'imaginer qu'il n'aurait pas remarqué la présence de CR évanoui à l'avant, en étant si proche de la Peugeot.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
il peut y avoir une explication plausible au pantalon taché de sang
C Ranucci a très bien se couper sans s'en rendre en voulant se désembourber.
Moi, ça m'est arrivé plusieurs fois de ne pas m'en rendre compte ou de ne rien sentir
Par exemple, il a utilisé du grillage qu'il a placé sous sa voiture.
Il a pu se frotter contre le grillage et en s'essuyant les mains, il a pu laisser son propre sang sur le pantalon sans même s'en rendre compte puisque le pantalon était foncé et que les taches de boue ont pu recouvrir en partie ces taches.
Et il aurait pu se faire de telles tâches à partir des blessures de ses mains?

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Et il aurait pu se faire de telles tâches à partir des blessures de ses mains?
Car il ne faut pas oublier non plus la coloration des tâches de sang: rouge-brune, typique d'une artère.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1782
Citation :
Je pense beaucoup à cette affaire en ce moment. Et ce matin, devant le premier café de la journée, je suis parti de ce qui pourraient être des certitudes (je vous les livre pêle mêle) et j'aimerai savoir ce que les innocentistes convaincus (et les autres aussi) en pensent.
- Les époux Aubert ont vu quoi ? Les Aubert ont parlé d'un paquet volumineux dans un premier temps, parce que ne voulant pas être inquiété pour leur "non intervention". Mais ils ont vu réellement un enfant. Sinon, ils n'auraient pas contacté les services de gendarmerie en apprenant l'enlèvement de la fillette.

Je ne suis pas innocentiste mais je réponds quand meme ... :)

Il me semble certain que si c'est CR qu'ils ont vu celui ci ne pouvait effectivement en aucun cas transporter un paquet...

Pourquoi? Pour la simple raison que ce paquet,il n'en est jamais question dans la défense de Ranucci,ni de sa part ni de celle de ses défenseurs,pendant toute son incarcération:
si effectivement il était sorti de sa voiture avec un paquet,cet élément lui serait revenu ;il aurait dit:je suis descendu avec ceci ou cela sur moi(un forumeur parlant pour lui émet des hypotheses à ce sujet mais l'important est qu'il ne dise pas à un moment :"je me souviens qu'en réalité je transportais ceci ou cela);et comment comprendre que ses propres avocats n'aient pas fouillé cet aspect des choses..qui eut été un argument exploitant au mieux la prétendue évolution du témoignage Aubert..... Si la piste n'a jamais été exploitée à un mloment ou un autre c'est qu'elle n'a jamais existé réellement :CR ne s'est jamais enfui avec un paquet qu'il aurait pu décrire par la suite pour sa défense....

Donc les hypotheses à propos de leur témoignage restent :

-soit ils ont ,comme vous le dites,voulu "minimiser" dans un 1 er temps leur responsabilité afin par exemple de ne pas etre accusés de non assistance
-soit ils n'ont rien vu (these de certains innocentistes) et ont été manipulés du début à la fin par les policiers.

-soit comme le dit mr Aubert il a toujours dit enfant mais à un moment ,plus préciément dans le pv du cap Gras le mot "paquet" est apparu ;ce n'est pas signé par mr ni mme Aubert....son origine restant mystérieuse

-soit l'un des 2 Aubert(par exemple madame) est sur d'avoir vu l'enfant alors que lui y a peut etre pas fait attention et aurait pu croire qu'il s'agissait d' un paquet ,ce qui expliquerait certaines évolutions ;j'y crois pas trop car leurs témoignages séparés du 6 se ressemblent beaucoup.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:33 
Citation :
Comme, je l'ai déjà dit, je trouve cette hypothèse peu crédible pour les simples raisons que:

1/ Le coupé 304 étant une voiture très basse, il est difficile de ne pas remarquer la présence d'un homme évanoui, surtout si Aubert s'arrête à hauteur du véhicule.

2/ S'il croît que l'homme qu'il a vu s'enfuir dans les fourrés est le propriétaire du véhicule, il croit logiquement que celui-ci est vide de tout passager, donc qu'est-ce qui l'empêche "par prudence" de s'approcher du véhicule?

3/ Si l'on fait abstraction du fait qu'il dise 30 ans plus tard qu'il a fait le tour du véhicule et constaté qu'il était bien vide, les photos de la reconstitution indiquent qu'il était assez proche du coupé 304 au moment où il notait les numéros et interpelait le chauffard, donc là aussi, difficile d'imaginer qu'il n'aurait pas remarqué la présence de CR évanoui à l'avant, en étant si proche de la Peugeot
ça ne change rien du tout à ce que je pense de l'affaire.

à votre première remarque :
je maintiens que les Aubert ne se sont pas approchés du véhicule contrairement à ce qu'ils déclarent à l'Evêché qui est une pure affabulation, une sorte de farce policière façon Exbrayat.
On constate que tout ce qui'ls ont vu alors qu'ils étaient à hauteur du véhicule, c'est le short blanc de l'enfant.
Désolé mais ça ne passe pas chez moi. Libre à vous d'y croire. Quand on pense que c'est ce témoignage qui va envoyer le suspect à la réduction faciale. Frédéric Pottecher avait très bien compris l'extrême faiblesse de ce témoignage.

à votre deuxième remarque :
la prudence et forcément de mise, c'est de l'instinct à l'état brut. Moi j'aurais été très prudent également. Le type pouvait éventuellement surgir et être capable du pire. On peut penser dans une situation pareille que l'on affaire à un voyou qui est peut-être armé.

la troisième remarque rejoint la première.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Il faut raisonner en amont et pas en aval comme le font les culpabilistes.
Pourquoi dire que les culpabilistes raisonnent en aval? Je n'ai jamais raisonné comme ça: j'ai toujours expliqué que c'était à partir des indices et éléments du dossier (pantalon, accident...) que j'en était venu à pencher vers la thèse de la culpabilité, et je ne pense pas que les autres culpabilistes du forum partent du postulat de départ "faut que Ranucci soit absolument coupable".

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 févr. 2009, 10:54
Messages : 258
Pour répondre à Jean Pascal...

Ranucci évanoui dans sa voiture après l'accident et les Aubert qui ne le voient pas... J'ai franchement du mal à y croire. Car, pour moi, cela implique qu'au moment de l'accident, ils auraient été trois dans le coupé Peugeot ! Et Martinez dit : "le conducteur paraissait seul à bord". Qu'il ne voit pas la fillette...à étudier. Par contre, qu'il ne voit pas l'homme, là, je suis sceptique.

Pour répondre à Jacquesdevillejuif...

A propos du paquet, j'ai beaucoup cogité. Je pense aujourd'hui avoir perdu mon temps. J'avais même imaginé que le paquet pouvait être en fait cette carabine à plombs retrouvée plus tard dans sa voiture ! Après l'accident, Ranucci s'enfuit avec sa carabine à plombs pour se défendre ou pour faire peur si il était poursuivi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:45 
Citation :
[...]

Pourquoi dire que les culpabilistes raisonnent en aval? Je n'ai jamais raisonné comme ça: j'ai toujours expliqué que c'était à partir des indices et éléments du dossier (pantalon, accident...) que j'en était venu à pencher vers la thèse de la culpabilité, et je ne pense pas que les autres culpabilistes du forum partent du postulat de départ "faut que Ranucci soit absolument coupable".
raisonner en aval, c'est exactement ce que font les culpabilistes, cad qu'ils raisonnent en partant de ce qui s'etsd passé surla rn8bis et conclut volontiers à la culpablité de C Ranucci en, occultant volontiers la première phase de l'affaire
Si l'on raisonne en amont, cad à partir de l'enlèvement, là, l'accusation s'écroule car quoique les culpabilistes en pensent, rien ne relie C Ranucci à l'enlèvement sauf à dire comme ils le font que les témoins de l'enlèvement se sont trompés sur toute la ligne.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 09:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
à votre première remarque :
je maintiens que les Aubert ne se sont pas approchés du véhicule contrairement à ce qu'ils déclarent à l'Evêché qui est une pure affabulation, une sorte de farce policière façon Exbrayat.
Quelle preuve avancez-vous pour m'assurer que ce que déclarent les Aubert aux policiers, indiquant ainsi noir sur blanc dans le dossier qu'ils se sont bien approchés du véhicule, n'est qu'une farce policière...?

Il faudra alors me dire quelle partie du dossier on peut prendre en compte et quelle partie faut jeter à la poubelle parce qu'il s'agit d'une "farce policière".
Citation :
On constate que tout ce qui'ls ont vu alors qu'ils étaient à hauteur du véhicule, c'est le short blanc de l'enfant.
Désolé mais ça ne passe pas chez moi. Libre à vous d'y croire. Quand on pense que c'est ce témoignage qui va envoyer le suspect à la réduction faciale. Frédéric Pottecher avait très bien compris l'extrême faiblesse de ce témoignage.
Vous confondez une fois de plus le moment où il passe à côté du véhicule et voit ce short blanc, avant d'aller faire son demi-tour, et celui où il revient s'arrêter une fois de plus à hauteur du véhicule, quand il n'y a plus personne. Moi je parle de ce deuxième moment. Sur le PV, comme sur les photos de la reconstitution, on voit bien que Alain Aubert est assez proche du coupé 304 pour y remarquer toute présence humaine évanouie.
Citation :
à votre deuxième remarque :
la prudence et forcément de mise, c'est de l'instinct à l'état brut. Moi j'aurais été très prudent également. Le type pouvait éventuellement surgir et être capable du pire. On peut penser dans une situation pareille que l'on affaire à un voyou qui est peut-être armé.
Sauf que Martinez prétend que les Aubert ont pris le fuyard pour un voleur de voiture venu probablement des quartiers chauds de Marseille Nord. Donc il y a peu de risque que le "voleur" revienne. De plus, si le voyou était un forcené armé jusqu'aux dents, il n'aurait pas pris la fuite, or s'il l'a pris, c'est que soit:

1/ Il avait peur de ses poursuivants, donc peu de risque qu'il redescende des fourrés.
2/ C'était un voleur de voitures, et comme celle-ci était inutilisable, il l'a abandonnée.

Enfin, si Aubert avait vraiment eu peur que le type resurgisse, il ne serait pas sorti de sa voiture et n'aurait pas interpelé le fuyard.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2009, 10:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
raisonner en aval, c'est exactement ce que font les culpabilistes, cad qu'ils raisonnent en partant de ce qui s'etsd passé surla rn8bis et conclut volontiers à la culpablité de C Ranucci en, occultant volontiers la première phase de l'affaire.
En partant de ce qui s'est passé sur la RN8Bis, si quelqu'un en arrive à soutenir la thèse que CR est impliqué (fuite dans les fourrés avec la fille au même endroit où on retrouve le corps de cette dernière), pour la première partie, l'enlèvement, il n'y a que peu de choix:

1/ Soit c'est CR l'auteur du rapt
2/ Soit il faut conclure par la thèse de la complicité
Citation :
Si l'on raisonne en amont, cad à partir de l'enlèvement, là, l'accusation s'écroule car quoique les culpabilistes en pensent, rien ne relie C Ranucci à l'enlèvement sauf à dire comme ils le font que les témoins de l'enlèvement se sont trompés sur toute la ligne.
D'accord, on ne peut pas prouver que Ranucci est l'auteur de l'enlèvement, sauf à dire que les témoins se sont trompés ou qu'ils ont vu un complice. Que fait-on alors de la deuxième partie?

Enfin, soutenir la thèse de l'innocence en partant de ce qui s'est passé à Sainte-Agnès et en occultant ce qui s'est passé sur la RN8Bis, n'est-ce pas aussi un raisonnement en aval?

Pour moi, le raisonnement en amont, c'est de prendre en compte tous les éléments de A à Z (enlèvement + RN8Bis) puis d'en arriver à une thèse d'innocence ou de culpabilité.

Le raisonnement en aval, c'est pour moi de partir des postulats "Ranucci coupable" ou "Ranucci innocent" et d'interprêter tous les éléments du dossier selon la conviction choisie.

_________________
Ще не вмерла Україна...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 190 messages ]  Aller à la page Précédente 19 10 11 12 13 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com