Nous sommes le 16 mai 2022, 16:27

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 21 oct. 2015, 19:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
Ca fait quelques années que j'ai des doutes sur l'authenticité de certains éléments contenus dans le pv 610-1 de synthèse du capitaine Gras.
le 4 juin à 12h30, M Aubert téléphone à la gendarmerie de Gréasque. Comment se fait-il que le gendarme qui a pris l'appel ne lui ait pas demandé de venir à la gendarmerie pour témoigner plutôt que de prendre des notes ? ne serait ce pas la procédure normale ?
Bon, s'il est possible d'écouter un témoignage par téléphone, le gendarme a forcément demandé les coordonnées de M Aubert, son adresse et son numéro de téléphone.
S'il l'a fait, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacte le 5 juin la gendarmerie de Toulon afin de demander à M Aubert de les rappeler ? pourquoi ne l'ont ils pas fait eux-mêmes puisqu'ils devraient avoir le téléphone des Aubert ?
Le même jour à 17h30, suite à l'appel de M Guazzone, des gendarmes se rendent à la champignonnière. Pour pouvoir explorer la galerie dans laquelle C Ranucci a embourbé sa voiture, c'est forcément le contremaitre qui leur a indiqué le chemin.
Celui-ci leur a t-il parlé de M Rahou qui est le premier à avoir vu et parlé au niçois ?
si oui, il aurait été utile d'aller l'interroger. L'ont ils fait ? il faut croire que non puisque le nom de Rahou n'est pas mentionné dans le pv de synthèse. De même, cet homme n'a pas été entendu par la gendarmerie puisqu'il n'existe aucun pv.

Doit-on considérer ces manquements de la part des gendarmes comme de simples oublis alors que leurs actions se situent dans le cadre d'une enquête préliminaire ?

Suite à l'appel de M Aubert le 4 juin, une patrouille est envoyée pour inspecter les lieux mais aucun indice n'est trouvé. Suite à l'appel de M Guazzone en fin d'après midi le même jour, des militaires vont explorer la galerie.
Curieusement, le 5 juin à 7 heures du matin, M Gras décide de reprendre les recherches concernant le véhicule endommagé mis en cause dans l'accident au carrefour de la Pomme. Pourquoi faire cela alors que ça ne présente aucun intérêt du fait que si les gendarmes de Gréasque ont bien rencontré M Guazzone le 4 juin en fin d'après midi à la champignonnière, celui-ci les a forcément informés qu'une fois désembourbé, le propriétaire de la 304 est ensuite reparti avec son véhicule ?

Franchement, j'ai des doutes sérieux sur ce qu'ont réellement fait les gendarmes de Gréasque.
M Aubert a t-il vraiment appelé Gréasque le 4 juin ? ils auraient écouté son témoignage par téléphone et pris des notes mais n'ont pas demandé son numéro personnel ? Etonnant pour le moins !

Sont-ils vraiment allés à la champignonnière le 4 juin en fin d'après midi ? pourquoi le nom de M Rahou n'apparait-il pas dans le pv de synthèse ?


Haut
   
Message non luPosté : 22 oct. 2015, 17:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
je corrige une erreur de ma part
"le 4 juin à 12h30, M Aubert téléphone à la gendarmerie de Gréasque"
c'est à 15h10 et c'est la gendarmerie de Roquevaire.


Haut
   
Message non luPosté : 30 oct. 2015, 22:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 16:05
Messages : 648
Citation :
Jpasc95 :
… Franchement, j'ai des doutes sérieux sur ce qu'ont réellement fait les gendarmes de Gréasque.
M Aubert a t-il vraiment appelé Gréasque le 4 juin ?[ correction de jpasc95 : c'est Roquevaire] ils auraient écouté son témoignage par téléphone et pris des notes mais n'ont pas demandé son numéro personnel ? Etonnant pour le moins !

Sont-ils vraiment allés à la champignonnière le 4 juin en fin d'après midi ? ….
Ce que vous dites est une fois de plus très intéressant autant qu'intriguant.

Je pense que dans un premier temps il faut remettre en ligne le tableau que didi (enfin je crois que c'est elle ) avait fabriquée pour le forum d'après les ouvrages de G. Perrault et de G. Bouladou. Ce qui est intéressant, c'est qu'elle avait mis côte à côte les deux chronologies des faits pour pouvoir mieux les comparer.
A noter que j'ai remanié un peu la forme de la présentation et que j'ai scindé ce tableau chronologique en trois tableaux, celui de la journée du 03, puis du 04, puis du 05.
Fichier(s) joint(s) :
Comparaison des faits le 03 juin selon G. Perrault et G. Bouladou.JPG
Fichier(s) joint(s) :
Comparaison des faits le 04 juin selon G. Perrault et G. Bouladou.JPG
Fichier(s) joint(s) :
Comparaison des faits le 05 juin selon G. Perrault et G. Bouladou.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Message non luPosté : 31 oct. 2015, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Citation :
Ca fait quelques années que j'ai des doutes sur l'authenticité de certains éléments contenus dans le pv 610-1 de synthèse du capitaine Gras.
le 4 juin à 12h30, M Aubert téléphone à la gendarmerie de Gréasque. Comment se fait-il que le gendarme qui a pris l'appel ne lui ait pas demandé de venir à la gendarmerie pour témoigner plutôt que de prendre des notes ? ne serait ce pas la procédure normale ?
Bon, s'il est possible d'écouter un témoignage par téléphone, le gendarme a forcément demandé les coordonnées de M Aubert, son adresse et son numéro de téléphone.
S'il l'a fait, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacte le 5 juin la gendarmerie de Toulon afin de demander à M Aubert de les rappeler ? pourquoi ne l'ont ils pas fait eux-mêmes puisqu'ils devraient avoir le téléphone des Aubert ?
Le même jour à 17h30, suite à l'appel de M Guazzone, des gendarmes se rendent à la champignonnière. Pour pouvoir explorer la galerie dans laquelle C Ranucci a embourbé sa voiture, c'est forcément le contremaitre qui leur a indiqué le chemin.
Celui-ci leur a t-il parlé de M Rahou qui est le premier à avoir vu et parlé au niçois ?
si oui, il aurait été utile d'aller l'interroger. L'ont ils fait ? il faut croire que non puisque le nom de Rahou n'est pas mentionné dans le pv de synthèse. De même, cet homme n'a pas été entendu par la gendarmerie puisqu'il n'existe aucun pv.

Doit-on considérer ces manquements de la part des gendarmes comme de simples oublis alors que leurs actions se situent dans le cadre d'une enquête préliminaire ?

Suite à l'appel de M Aubert le 4 juin, une patrouille est envoyée pour inspecter les lieux mais aucun indice n'est trouvé. Suite à l'appel de M Guazzone en fin d'après midi le même jour, des militaires vont explorer la galerie.
Curieusement, le 5 juin à 7 heures du matin, M Gras décide de reprendre les recherches concernant le véhicule endommagé mis en cause dans l'accident au carrefour de la Pomme. Pourquoi faire cela alors que ça ne présente aucun intérêt du fait que si les gendarmes de Gréasque ont bien rencontré M Guazzone le 4 juin en fin d'après midi à la champignonnière, celui-ci les a forcément informés qu'une fois désembourbé, le propriétaire de la 304 est ensuite reparti avec son véhicule ?

Franchement, j'ai des doutes sérieux sur ce qu'ont réellement fait les gendarmes de Gréasque.
M Aubert a t-il vraiment appelé Gréasque le 4 juin ? ils auraient écouté son témoignage par téléphone et pris des notes mais n'ont pas demandé son numéro personnel ? Etonnant pour le moins !

Sont-ils vraiment allés à la champignonnière le 4 juin en fin d'après midi ? pourquoi le nom de M Rahou n'apparait-il pas dans le pv de synthèse ?

Les n°s d'immatriculation de la 304 sont déclarés 2 fois à Gréasque :Mr Martinez 3 juin ---Mr Gazzone 4 juin

les gendarmes ,au lieu de perdre leur temps à chercher 1 véhicule qui n'a plus rien a faire là , auraient "gagné" du temps de le faire entendre par ceux de Nice pour délit de fuite ;
rien de + facile d'avoir son nom et adresse avec ses n°s ;

Il y a ,quand même un sacré problème "ou secret" :

1)pourquoi chercher 1 voiture qui n'est pas sure d'etre là ???
2)pourquoi chercher 1 voiture ici et son proprio alors que d'envoyer les gendarmes de Nice ,chez lui , pour prendre sa dépose leur gagnait du temps ?? ces gendarmes préféraient-ils la complication ???? picb

Il aurait été + facile d'aller chez lui ,mème pour délit de fuite ,au lieu de tournicoter des heures ;

Pourquoi ont-ils agit comme ça :?:
-soit Mr Gazzone a trouvé qque chose --- ou vu une autre voiture (autre que la 304 ) ds sa propriété
-soit Mr Martinez en partant vers Gréasque a vu une voiture (autre que la 304 ) pas IMPOSSIBLE
-soit Mr Aubert a vu une voiture (autre que la 304 )
JPASC , vous le dites ,et oui si Mr Aubert appel ,quelque soit la gendarmerie ,on prend son tel et adresse ,règle n° 1;

Pour moi ,il a été forcément vu un autre véhicule et c'est ça qui fait courir les gendarmes ,(pensaient-il à des voleurs ?? )
On voit bien un blème
Si Ranucci avait été ds le collimateur des gendarmes ,même que pour délit de fuite ,ils s'y prennent à l'envers ;

Si J'ai bien compris : les policiers ns font croire qu'à partir de l'appel Martinez le 5 ds la matinée ,que CR est suspect d'enlèvement (et ce ,peut ètre dès le 4 )
Alors SUPPOSONS qu'il (RC) est emmené MD chez lui , c'était possible ça , alors qui aurait pu ètre accusé de non assistance à enfant en danger :?: :?: :?:
Pour NE PAS AVOIR réagit aussitôt :?: :?: :?:
parce que ,quand les recherches commencent à 14h ,l'équipe de gendarmes (policiers ) ignore ou MD est ?????

Faut-il croire ce qui est écrit dans les PV de synthèse ou c'est leur petite sauce ?????


Mr Rahou , Christian R a bien dù lui poser des questions : ex: comment retrouver sa route ..... etc

(J'espere ne pas avoir été trop brouillon sad: )


Haut
   
Message non luPosté : 01 nov. 2015, 09:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
En faite ,c'est bien Mme Aubert qui parle de porte arrière ; Si elle n'avait pas été sùre , elle n'aurait pas précisé ;

Je me mets ds la situation (de femme) : je suis sùre de moi , je précise la porte

: pas sùre de moi , je parle d'une porte ; l'homme a ouvert une porte coté droit de la voiture

me Aubert aurait parlé comme ça si elle n'était pas sure d'elle . (pas oublier qu'elle le dit dès le début ,alors après forcément : 2 portes , c'est + gènant de parler "porte arrière " m???: )

Maintenant ,l'homme avait -il refermé la porte en question, ce qui a permis a me aubert de préciser ??? cette porte ,est -ce qu'il avait eu le temps de la refermer, ds la précipitation ????

(ce n'est pas ici le sujet :voiture !! cry: )


Haut
   
Message non luPosté : 01 nov. 2015, 10:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1694
Citation :
Ca fait quelques années que j'ai des doutes sur l'authenticité de certains éléments contenus dans le pv 610-1 de synthèse du capitaine Gras.
Je n'ai pas le temps de tout lire et j'avoue que j'ai perdu le fil de mes réflexions sur ce point.... Mais est-il utile d'écrire que ce PV de synthèse est rédigé après coup. Il tente de synthétiser une version admise par (presque) tout le monde à un certain moment.
Où sont les pièces qui confirmeraient les différentes activités des gendarmes les 4 et 5 juin au matin par exemple? L'appel de Aubert le 4? etc.. .....
N'oublions pas que les policiers et magistrats, saisis de cette affaire, sont tenus à l'écart des évènements dans ce coin jusqu'à la découverte du corps.....
J' étais arrivé, il me semble, à un déroulé convenable de ces journées mais je buttais sur l'empreinte du sabot sur le talus.....
Si pour une raison difficilement cernable à l'heure actuelle, les gendarmes ne disent pas l'entière vérité sur ce qui les a amenés à la découverte du corps, ne peut-on pas imaginer qu'ils aient quelque peu arranger la scène du talus?


Haut
   
Message non luPosté : 05 nov. 2015, 21:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
il y a un autre point qui est troublant selon moi et peut faire douter de la véracité des deux appels téléphoniques de M Aubert à la gendarmerie.
Pourquoi le capitaine Gras entame t-il les recherches du 5 juin sur l'ex rn8bis à partir du carrefour puisque M Aubert dit qu'il a vu un type s'enfuir avec un paquet à environ 1 km du carrefour ?
il aurait pu les commencer à environ 500 mètres histoire de s'accorder une marge d'erreur raisonnable.

Etait ce qu'il n'accordait aucune crédibilité à ce témoignage ?


Haut
   
Message non luPosté : 05 nov. 2015, 21:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Il est évident qu'Aubert s'est montré incapable de donner le moindre repère quant à la position précise sur la route de ce qu'il avait vu. Ce qui est somme toute, plutôt banal. Donc Gras ne pouvait que faire ratisser tout le parcours du haut vers le bas pour ne pas épuiser ses hommes. S'il décide de commencer à environ n'importe qu'elle distance, il court le risque de laisser quelque chose derrière lui. Il n'y a vraiment rien d'étonnant là-dedans. Ce qui ne colle pas du tout, c'est la version de Bouladou où les gendarmes mettent deux heures pour trouver un cadavre dans un mouchoir de poche.
Quant à accuser les gendarmes d'avoir inventé l'appel des Aubert, c'est carrément surréaliste. Il n'y a aucun indice d'un truc pareil. Ce n'est pas du tout le même registre que les inventions ( en off, naturellement ) d'Alessandra à Perrault ou Bouladou ou les talents de topographes du cadastre du personnel de l'Évêché.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
Message non luPosté : 05 nov. 2015, 22:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
bien alors M Gras commence les recherches au carrefour.
Il avance , parcourt 100 mètres, 200 m, 300m, 400m, 500m et ne trouve rien
Pourquoi n'appelle t-il pas M Aubert pour lui demander des précisions ? Il n'a pas ses coordonnées téléphoniques ? pourtant, M Aubert a appelé deux fois la gendarmerie, le 4 et le 5 juin et personne ne les auraient notées au cas où ? Curieux non ?
M Gras n'a pas hésité à contacter l'Evêché le 6 juin lorsqu'ils ne parvenaient pas à trouver le couteau dans la champignonnière.


Haut
   
Message non luPosté : 05 nov. 2015, 23:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Il l'avait déjà fait et Aubert était incapable de donner aucun repère précis.
Citation :
A 10 heures 30, afin d'avoir des précisions sur le lieu où le témoin avait aperçu le véhicule "Peugeot" arrêté en bordure de la RN8bis , la brigade de Gréasque alertait celle de Toulon, d'avoir à contacter Mr Aubert, afin qu'il se mette dès que possible en relation téléphonique avec Gréasque.
Madame Aubert pouvait entrer en relation avec son mari qui, à 12 heures 30, donnait au commandant de brigade de Gréasque les précisions suivantes:
[…]
A environ un kilomètre du carrefour, à partir de la partie d'un virage, il apercevait à environ 100 mètres le véhicule gris arrêté en bordure de la route, tandis qu'un homme jeune gravissait le remblai et s'enfonçait dans les fourrés en tirant un paquet assez volumineux. L'homme était vêtu d'un pantalon foncé et d'une chemise ou d'un vêtement de couleur claire.
M. Aubert avait arrêté son véhicule à proximité de la Peugeot 304 grise, immatriculée 1369 SG 06 et interpellé sans le voir, le conducteur dissimulé dans les fourrés, lui indiquant que l’accident n’avait pas de conséquences graves, qu’il s’agissait d’une affaire banale, et lui demandait de revenir sur la chaussée.
N’ayant obtenu aucune réponse, entendu aucun bruit et constaté que personne ne se trouvait dans le véhicule peugeot, il repartait en direction du carrefour et indiquait au conducteur accidenté le numéro d’immatriculation du véhicule Peugeot.
[…]
Que pouvait faire Gras avec ça ? Ce qu'il a fait, ratisser méthodiquement et il a trouvé. Comme quoi, avoir le manuel vissé sous le képi a parfois du bon.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
Message non luPosté : 06 nov. 2015, 00:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Bien sure que c'est curieux ;

Si les aubert ont vu un enfant ,c'étaient urgent, soit de les contacter (leur adresse était sur la plainte) soit de les faire rappliquer sur ce bord de route ,au lieu de chercher des heures .

2ème urgence ,aller chez Ranucci (puisque Aubert avait noté les n°s de la 304 ,idem sur la plainte) ; les gendarmes à ce stade des évènements, ne devaient -ils pas penser que Ranucci pouvait avoir Marie Dolores chez lui ? (dans la mesure ou les Aubert parlent d'enfant ET de Ranucci :!: )
Après tout, à l'heure ou commencent les recherches ,les gendarmes ne savent absolument pas si Marie Dolores n'est pas à 100km ou 50 ...; qu'est ce qu'il leur permet de croire qu'elle est dans les parrages ?? : RIEN , absolument RIEN !

Alors pourquoi ces gendarmes laissent tranquille les "soi disant" témoins et Ranucci ???
Au moment des recherches ,étaient-ils si important que ça ,les 2 Aubert et Ranucci ???

Ces gendarmes ,ne donnent -ils pas l'impression de chercher une enfant ....morte ??? SI si si
Et pourtant RIEN ne leur laisse croire .

Ranucci, le suspect, n'est arrèté qu'à 18 heures (16 h ,les flics se présentent chez lui )
Le couple Aubert n'arrive que le 6 juin, en dernier (ressort )

Ca ,pour une URGENCE !!!!!


Haut
   
Message non luPosté : 06 nov. 2015, 00:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Mon message au dessus répond à celui de JPASC .


Haut
   
Message non luPosté : 06 nov. 2015, 00:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Eh bien, je réponds quand même. Essayez de vous mettre dans la tête que dans tous les cas de témoignages incertains, le premier réflexe n'est pas de rameuter toute la troupe et de fouiller tout le bocage. Ils ont réagis et n'ont rien trouvé le 4. Pas de bol.
Il y a eu des dizaines pour ne pas dire des centaines d'appel, dénonçant tout et n'importe quoi. Les vidéos de l'époque ( ceux du site de l'INA par exemple ) montrent des fouilles et des recherches avec des chiens, un peu partout dans Marseille et la région. C'est peut-être dommage, mais les gendarmes sont dépourvus de sens extrapathétiques. Engagez-vous et on est sauvés ( en minuscules ).

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
Message non luPosté : 06 nov. 2015, 09:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
Citation :
Il l'avait déjà fait et Aubert était incapable de donner aucun repère précis.
Citation :
A 10 heures 30, afin d'avoir des précisions sur le lieu où le témoin avait aperçu le véhicule "Peugeot" arrêté en bordure de la RN8bis , la brigade de Gréasque alertait celle de Toulon, d'avoir à contacter Mr Aubert, afin qu'il se mette dès que possible en relation téléphonique avec Gréasque.
Madame Aubert pouvait entrer en relation avec son mari qui, à 12 heures 30, donnait au commandant de brigade de Gréasque les précisions suivantes:
[…]
A environ un kilomètre du carrefour, à partir de la partie d'un virage, il apercevait à environ 100 mètres le véhicule gris arrêté en bordure de la route, tandis qu'un homme jeune gravissait le remblai et s'enfonçait dans les fourrés en tirant un paquet assez volumineux. L'homme était vêtu d'un pantalon foncé et d'une chemise ou d'un vêtement de couleur claire.
M. Aubert avait arrêté son véhicule à proximité de la Peugeot 304 grise, immatriculée 1369 SG 06 et interpellé sans le voir, le conducteur dissimulé dans les fourrés, lui indiquant que l’accident n’avait pas de conséquences graves, qu’il s’agissait d’une affaire banale, et lui demandait de revenir sur la chaussée.
N’ayant obtenu aucune réponse, entendu aucun bruit et constaté que personne ne se trouvait dans le véhicule peugeot, il repartait en direction du carrefour et indiquait au conducteur accidenté le numéro d’immatriculation du véhicule Peugeot.
[…]
Que pouvait faire Gras avec ça ? Ce qu'il a fait, ratisser méthodiquement et il a trouvé. Comme quoi, avoir le manuel vissé sous le képi a parfois du bon.
Ceux qui connaissent l'affaire se souviennent de la façon dont se sont déroulées les recherches du couteau le 6 juin. On nous a assurés que les aveux de C Ranucci étaient suffisamment précis pour le trouver. Or, on sait que ce n'est pas vrai puisqu'elles ont duré deux heures et que M Gras a dû contacter l'Evêché pour avoir des informations plus précises et trouver enfin le couteau.
A t-il eu raison de le faire ? bien sûr que oui !
Par conséquent, je m'étonne qu'il n'ait pas fait la même chose avec M Aubert ce qui aurait été parfaitement compréhensible.


Haut
   
Message non luPosté : 06 nov. 2015, 12:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
Citation :
...le 4 juin à 12h30, M Aubert téléphone à la gendarmerie de Gréasque. Comment se fait-il que le gendarme qui a pris l'appel ne lui ait pas demandé de venir à la gendarmerie pour témoigner plutôt que de prendre des notes ? ne serait ce pas la procédure normale ?
Bon, s'il est possible d'écouter un témoignage par téléphone, le gendarme a forcément demandé les coordonnées de M Aubert, son adresse et son numéro de téléphone.
S'il l'a fait, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacte le 5 juin la gendarmerie de Toulon afin de demander à M Aubert de les rappeler ? pourquoi ne l'ont ils pas fait eux-mêmes puisqu'ils devraient avoir le téléphone des Aubert ?
je me permets de me citer juste pour préciser un peu plus certaines choses.
M Aubert a t-il vraiment appelé Gréasque le 4 juin ?
M Guazzone a téléphoné à Gréasque vers 17h30. Le lendemain 5 juin, il va y témoigner parce que les gendarmes lui ont demandé, ce qui est la procédure normale.
Si M Aubert à bien téléphoné ce 4 juin, manifestement ils ne lui ont pas demandé de venir témoigner sur place comme ils l'ont fait avec M Guazzone ce qui est tout à fait anormal. S'ils l'avaient fait, M Aubert avait l'obligation d'y aller. Toulon n'est qu'à une cinquantaine de kms de Roquevaire ou Gréasque.
On sait que cela ne s'est pas produit et c'est pour cela que je doute sérieusement de ces soi-disant appels téléphoniques de M Aubert le 4 et le 5 juin.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com