Nous sommes le 21 juil. 2019, 14:29

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 259 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 17 18 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 09:49 
Je ne suis pas non plus un expert en évanouissement ni en amnésie ni en trou noir.

En revanche, ce que je sais à propos des effets de l'alcool sur la mémoire, selon les individus, si vous prenez une cuite un soir, il se peut que le lendemain vous ne vous souveniez plus de ce que vous avez fait ou dit la veille.

Selon moi, ça ne s'applique dans le cadre de cette affaire. On pourrait comprendre que C Ranucci ne se souvienne pas de ce qu'il a fait ou dit la soirée du 2 juin mais pas ce qui s'est passé le 3 juin.
Egalement, je crois en la possibilité d'un évanouissement car je rappelle pour la nième fois qu'il a déjà été sujet à ce genre d'inconvénient.
Je pense simplement qu'il en a rajouté avec cette histoire du meurtrier qui l'aurait fait basculé à l'arrière de la 304 pour le conduire jusque dans la galerie de la champignonnière sans qu'il ne s'en rende compte.
On sait que c'est impossible puisque C Ranucci a changé sa roue avant d'entrer dans la galerie
J'ai du mal à croire que le meurtrier, dans un élan philanthropique, l'ait fait à sa place pour lui rendre service.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 10:07 
Mais alors, si l'amnésie n'a pas existé, l'argument massue de CR pour expliquer ses aveux (en résumé : ils m'ont démontré ma culpabilité en m'affirmant qu'il y avait des tas de preuves et de témoins. Et comme je ne me souvenais pas de ce qui s'était passé puisque j'étais ivre, j'ai finalement cru que, dans ces heures décisives dont je n'avais aucun souvenir, il pouvait y avoir place pour un meutre) tombe de lui même.

Si cet argument ne tient pas, il est plus invraisemblable encore qu'il ne se soit pas rétracté tout de suite après ses aveux.
Cela n'était crédible que si on croyait à ce que j'ai appelé le "trou noir".



Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 10:24 
Ce n'est pas aussi simple que cela.

C Ranucci a résisté pendant plusieurs heures à la pression policière qui voulait absolument lui faire avouer le meurtre de la petite MDR
Ensuite, on sait qu'il a craqué et on sait expliquer aujourd'hui le cheminement de ces aveux grâce aux témoignages d'autres accusés.

Une fois les aveux passés, il est très difficile de faire marche arrière parce que cela implique d'affronter les autorités.
Or, les scientifiques ont prouvé que le citoyen lambda pouvait faire preuve d'une certaine soumission à ces autorités.
Il faut en plus rappeler que C Ranucci n'avait que 20 ans.

Vous avez dit et je suis d'accord avec cela que ses avocats n'avaient pas fait grand chose pour défendre ce garçon.
Me Le Forsonney a reconnui lui-même lorsque je l'ai renconté en février 2008 avec Jean-Jacques et Yann qu'ils n'avaient pas été à la hauteur à l'époque.

Est ce que vous vous rendez compte de la solitude dans laquelle C Ranucci s'est retrouvé ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 11:20 
Citation :
Ce n'est pas aussi simple que cela.

C Ranucci a résisté pendant plusieurs heures à la pression policière qui voulait absolument lui faire avouer le meurtre de la petite MDR
Ensuite, on sait qu'il a craqué et on sait expliquer aujourd'hui le cheminement de ces aveux grâce aux témoignages d'autres accusés.

Une fois les aveux passés, il est très difficile de faire marche arrière parce que cela implique d'affronter les autorités.
Or, les scientifiques ont prouvé que le citoyen lambda pouvait faire preuve d'une certaine soumission à ces autorités.
Il faut en plus rappeler que C Ranucci n'avait que 20 ans.

Vous avez dit et je suis d'accord avec cela que ses avocats n'avaient pas fait grand chose pour défendre ce garçon.
Me Le Forsonney a reconnui lui-même lorsque je l'ai renconté en février 2008 avec Jean-Jacques et Yann qu'ils n'avaient pas été à la hauteur à l'époque.

Est ce que vous vous rendez compte de la solitude dans laquelle C Ranucci s'est retrouvé ?
J'ai suffisamment d'expérience de la vie et des gens pour me faire une idée assez précise de l'état d'esprit qui devait être le sien.

Je me suis moi-même trouvée une fois dans une situation - qui était loin d'être aussi dramatique que celle de RC mais qui m'a quand même beaucoup marquée - où l'on est parvenu non seulement à me faire dire mais encore à me persuader pendant quelques heures que j'avais fait quelque chose que je savais pourtant bien ne pas avoir fait.

Et les exemples d'innocents avérés qui ont avoué en garde à vue sont nombreux.

Je suis donc toute disposée à croire que CR ait pu avouer un crime qu'il n'avait pas commis.

Mais ne pas réussir à remettre les choses au point pendant 2 ans ?!?!?

Et si les choses se sont passées comme vous le dites, lorsqu'il a écrit son récapitulatif, qu'est-ce qui l'empêchait de donner la véritable version de ce qui s'était réellement passé, au lieu d'inventer une histoire d'amnésie et d'homme au pull over-rouge qui se serait livré à je ne sais quelles manipuations ?

En ce qui concerne les avocats, je suis d'accord, bien sûr.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 11:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2010, 09:43
Messages : 171
En réponse à Jpacs pour son message de 11h24, je suis d'accord avec vous... On n'était pas à sa place pour savoir la pression qu'on lui a soumise.. puis il n'avait que 20 ans...

Pour répondre à Henri, je dirais qu'il pourrait avoir raison quant à un délit de fuite assez banal, pour un simple accrochage de parking quoique.... Mais là c'est quand même un drôle d'accrochage et s'enfuir me parait complètement contraire à la logique, qui serait dans ce cas là de ne plus avoir la force de faire quoi que ce soit... pour s'enfuir.. et pourquoi d'ailleurs.. car tout est en règle, alors on va discuter, gueuler et défendre ses convictions.. comme il les a toujours défendues à propos de cet accrochage , non ?..
Après il se retrouve dans un endroit où quelque chose de terrible a été commis... il a pu avoir une malchance incroyable, c'est sûr, mais j'essaie d'aller au plus simple et non de m'inventer des histoires incroyables... comme j'en ai lues parfois...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 12:56 
Citation :
Et si les choses se sont passées comme vous le dites, lorsqu'il a écrit son récapitulatif, qu'est-ce qui l'empêchait de donner la véritable version de ce qui s'était réellement passé, au lieu d'inventer une histoire d'amnésie et d'homme au pull over-rouge qui se serait livré à je ne sais quelles manipuations ?
je l'ai déjà dit et vous le savez très bien, ce sont les innocents qui se défendent le plus mal.

Simplement, il ne sait pas ce qui s'est passé. Alors pour se défendre, il a probablement inventé cette histoire, non pas d'amnésie, mais du meurtrier l'ayant embarqué dans la galerie avec sa propre voiture.

On devine qu'il est maladroit dans sa défense parce que nous savons qu'il a changé sa roue avant d'entrer dans la galerie de la champignonnière.

Il était au pied du mur, alors c'était oeil pour oeil dent pour dent, la loi du tallion.

Vous vous attendiez à quoi ? qu'il écrive qu'il est bien l'assassin ?
S'il est innocent, il est légitime de penser qu'il soit incapable de dire ce qui s'est passé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 13:18 
Citation :
je l'ai déjà dit et vous le savez très bien, ce sont les innocents qui se défendent le plus mal.
Je l'ai dit moi aussi plusieurs fois et je le pense. Mais dans l'affaire CR, ça ne suffit quand même pas à tout expliquer.
Citation :
Simplement, il ne sait pas ce qui s'est passé. Alors pour se défendre, il a probablement inventé cette histoire, non pas d'amnésie, mais du meurtrier l'ayant embarqué dans la galerie avec sa propre voiture.
Mais vous croyez à l'amnésie ou vous n'y croyez pas ?
Citation :
On devine qu'il est maladroit dans sa défense parce que nous savons qu'il a changé sa roue avant d'entrer dans la galerie de la champignonnière.

Il était au pied du mur, alors c'était oeil pour oeil dent pour dent, la loi du tallion.
Mais encore une fois, tout cela ne fait pas un scénario d'innocence crédible.
Citation :
Vous vous attendiez à quoi ? qu'il écrive qu'il est bien l'assassin ?
S'il est innocent, il est légitime de penser qu'il soit incapable de dire ce qui s'est passé.
S'il était innocent mais qu'il n'y ait eu ni heures d'inconscience ni amnésie, j'aurais compris qu'il ait avoué par épuisement, qu'il se soit rétracté très vite et qu'il ait dit quelque chose comme : "On m'a extorqué mes aveux, je suis innocent. De mon côté, je ne peux que dire que les choses se sont passées comme ci et comme ça entre l'accident et mon départ de la champignonière. Je ne sais qui a tué la petite fille, mais ce n'est pas moi."

Si sa mémoire était intacte, j'aurais compris qu'il donne des réponses claires sur des points cruciaux comme le couteau et le plan.
Si le plan a été décalqué, par exemple, il aurait dû s'en souvenir et expliquer en détails comment on l'avait amené à apporter des annotations sur un plan déjà préparé.
Et il aurait dû se souvenir de l'épisode Moussy.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 13:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 avr. 2008, 20:32
Messages : 355
Citation :
Qui croire? La photo avec l'oeil au beurre et les dires d'Alessandra ou 14 journalistes dont on ne sait pas où ils se trouvaient exactement.
La photo est très parlante. Christian Ranucci à recu des coups sur le visage...

_________________
www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 17:08 
Citation :
Citation :
je l'ai déjà dit et vous le savez très bien, ce sont les innocents qui se défendent le plus mal.
Je l'ai dit moi aussi plusieurs fois et je le pense. Mais dans l'affaire CR, ça ne suffit quand même pas à tout expliquer.
Citation :
Simplement, il ne sait pas ce qui s'est passé. Alors pour se défendre, il a probablement inventé cette histoire, non pas d'amnésie, mais du meurtrier l'ayant embarqué dans la galerie avec sa propre voiture.
Mais vous croyez à l'amnésie ou vous n'y croyez pas ?
d'amnésie non mais d'évanouissement oui.
Citation :
On devine qu'il est maladroit dans sa défense parce que nous savons qu'il a changé sa roue avant d'entrer dans la galerie de la champignonnière.
Il était au pied du mur, alors c'était oeil pour oeil dent pour dent, la loi du tallion.
Citation :
Mais encore une fois, tout cela ne fait pas un scénario d'innocence crédible.
Heureusement, il y a d'autres éléments qui permettent de le faire.
Citation :
Vous vous attendiez à quoi ? qu'il écrive qu'il est bien l'assassin ?
S'il est innocent, il est légitime de penser qu'il soit incapable de dire ce qui s'est passé.
Citation :
S'il était innocent mais qu'il n'y ait eu ni heures d'inconscience ni amnésie, j'aurais compris qu'il ait avoué par épuisement, qu'il se soit rétracté très vite et qu'il ait dit quelque chose comme : "On m'a extorqué mes aveux, je suis innocent. De mon côté, je ne peux que dire que les choses se sont passées comme ci et comme ça entre l'accident et mon départ de la champignonière. Je ne sais qui a tué la petite fille, mais ce n'est pas moi."


C'est bien ce qu'il a fait dans son Récapitulatif.
Devant la juge, c'était impossible de s'expliquer et au procès il n'a pas eu suffisamment de sang froid pour donner sa version. Peut-être s'est il rendu compte que ça n'aurait servi à rien vu l'ambiance de haine qui régnait.

Citation :
Si sa mémoire était intacte, j'aurais compris qu'il donne des réponses claires sur des points cruciaux comme le couteau et le plan.
Si le plan a été décalqué, par exemple, il aurait dû s'en souvenir et expliquer en détails comment on l'avait amené à apporter des annotations sur un plan déjà préparé.


Sur le couteau, il a dit qu'il n'était pas à lui.
Franchement, je ne vois pas ce qu'il pouvait dire de plus.
Je ne crois pas à l'explication de dernière minute avant le procès de Me Le Forsonney.
Sur le plan, moi aussi je trouve étonnant qu'il n'ait rien dit. Oubli ? négligence ? Censure de la République ?

Citation :
Et il aurait dû se souvenir de l'épisode Moussy.
Qui vous dit qu'il l'a oublié et puis pourquoi en parler ?
c'est un détail et ça n'est pas cela qui va l'innocenter.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 18:04 
Citation :
Jpasc
Sur le couteau, il a dit qu'il n'était pas à lui.
Franchement, je ne vois pas ce qu'il pouvait dire de plus.

Franchement, vous pensez vraiment qu'il n'y avait rien de plus à dire que ce "négatif !" sans commentaire lancé au procès ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 18:46 
Vous vouliez qu'il explique pourquoi il n'était pas à lui ?

C'est insensé comme question. Comment voulez vous répondre à une telle question ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 18:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 15:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Pour J. Pasc :

Soit : un évanouissement. Où et de quand à quand? Que se passe t'il durant cet évanouissement?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 19:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 mars 2009, 15:04
Messages : 386
Localisation : grenoble
Le problème est que pour que CR soit innocent, il faut que le pantalon ait été ensanglanté lors d'un accident de mobylette, que le couteau ait fait l'objet d'une manipulation, que les aveux soient faits sous torture, que le plan soit dessiné idem, que le cheveu non incompatible avec md soit de quelqu'un d'autre, que les blessures sur les mains aient été faites lors de l'épisode de l'enlisement, qu'il ait mis des mois à se rendre compte du caractère extravagant de l'accusation, qu'il n'ait eu aucune raison de cacher son emploi du temps, et que les Aubert aient fait un faux témoignage. Et je JLLF ait mal rapporté l'aveu de propriété du couteau. Et que les impressions de Fraticelli soient erronées, et que la persistance de ses aveux lors de l'enquête psy soit normale, etc.

La méthode des innocentistes, dont je voudrais être, consiste à prendre chaque point et à inventer un scénario qui exonère CR.

Le problème est qu'il faut tout ça en même temps!!! Ce qui restreint la probabilité.

Or autant le doute sur un élément se conçoit, autant le doute sur tous les éléments en même temps est difficile, alors que dans le même temps personne ne réussit à proposer un scénario valable concernant l'assassin. Qu'est il allé faire dans la champi? S'il n'est pas allé dans la champi, comment expliquer le trajet du chien? Quand on demande quels gestes a pu faire l'assassin, on se fait engueuler! C'était à la justice de l'établir!!! Je veux bien, mais en attendant je ne vois pas quel trajet il a pu faire, cet assassin! Qu'il se soit garé à la doria, plus haut que la route, à la première champi, ou à la seconde, je sèche!!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 19:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Le problème est que pour que CR soit innocent, il faut que le pantalon ait été ensanglanté lors d'un accident de mobylette, que le couteau ait fait l'objet d'une manipulation,
Montrez moi le document où le couteau est identifié clairement et sans aucun doute comme étant l'arme du crime, personne ne sait si le couteau est oui ou non l'arme du crime.
Le clan qui tort les faits est ici les culpabilistes.
Citation :
que les aveux soient faits sous torture,
Ce qui a été le cas et on en a la preuve, c'est encore un élément qui n'est pas inventé par les innocentistes. Photo plus les dires d'Alessandra.
Citation :
que le cheveu non incompatible avec md soit de quelqu'un d'autre,
Il faudrait déjà que Marie Dolorès soit monté dans la voiture, or quand on lit le dossier pénal aucun document ne certifie que c'était le cas.
Qui sont les personnes qui tordent les faits ?
Citation :
et que les Aubert aient fait un faux témoignage.
Ce qui est le cas, un paquet qui devient un enfant.
Soit c'est un faux témoignage soit un gendarme n'a pas fait son travail.
Et bizzarement le faux témoignage est corroboré par d'autres éléments.
Pour que la thèse du gendarme qui fait mal son travail soit avérée il faudrait qu'il demande à J. Rambla, aux MArtinez et C. Ranucci de mentir.

Après à vous de me démontrer que j'ai tort, que le couteau est bien celui du crime, que Marie-Dolorès était bien dans la voiture, que Marie-Dolorès est morte quand C. Ranucci était sur le talus, .......

J'attends vos réponses impatiemment.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 juin 2010, 19:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
La méthode des innocentistes, dont je voudrais être, consiste à prendre chaque point et à inventer un scénario qui exonère CR.

Le problème est qu'il faut tout ça en même temps!!! Ce qui restreint la probabilité.
Comment se fait-il alors que les culpabilistes ne remettent pas les innocentistes à leur place, si vraiment les innocentistes inventaient quoique se soit les culpabilistes arriveraient à dire "vous avez tort car on peut lire.........., ou on sait ....."

Et comment expliquez-vous que les culpabilistes n'ont aucun scénario qui corrobore le dossier pénal ?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 259 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 17 18 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com