Nous sommes le 21 juil. 2019, 14:29

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 16:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
bon je ne connais pas le coin..mais pour moi si il vient de la route accedant a la champignoniere jusqu a la pomme il aurait eu un choc frontal avec les martinez...
Non. Ranucci venait de la route de Marseille. Donc, à moins d'être sorti du chemin de la Doria, il était passé à peu près une minute plus tôt à côté de l'endroit où on a retrouvé le corps.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 16:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Mais non, Marc /Jayce, ce serait complètement illogique et suicidaire de la part de CR d'agir comme ça !
S'il avait tué MDL avant l'accident, il ne serait tout de même pas assez bête pour, au moment de la fuite, aller s'arrêter pile à l'aplomb de là où il vient de laisser le corps. Ce serait se désigner lui-même comme un assassin, alors que les Aubert et Martinez ne le tiennent encore à ce moment-là que pour un chauffard qui a pris la fuite.
C'est surtout la thèse de Jayce. Moi, j'ai trois thèses, et aucune ne retient ça. Mais bon, en ce qui concerne le sang et la façon dont il a coulé, c'est possible, puisque la petite est bien tuée à cet endroit.

Je suppose que, pour que la thèse de Jayce marche, il faut retenir les suppositions suivantes : premièrement, l'enfant a été enlevée à 11h20 au plus tard, car il faut le temps pour Ranucci de dissimuler le corps, et aussi de se nettoyer, afin de ne pas tacher sa voiture ; deuxièmement, il faut que Ranucci s'arrête à un autre endroit que celui qui a été retenu finalement, car en effet ça ne serait pas très malin de s'arrêter au même endroit ; troisièmement, le fait qu'on ait retrouvé le corps sur les indications des Aubert est une coïncidence, puisqu'ils n'ont vu qu'un paquet (mais bon, ça, c'est une supposition que font tous ceux qui retiennent l'histoire du paquet).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 16:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Mais non, Marc /Jayce, ce serait complètement illogique et suicidaire de la part de CR d'agir comme ça !
S'il avait tué MDL avant l'accident, il ne serait tout de même pas assez bête pour, au moment de la fuite, aller s'arrêter pile à l'aplomb de là où il vient de laisser le corps. Ce serait se désigner lui-même comme un assassin, alors que les Aubert et Martinez ne le tiennent encore à ce moment-là que pour un chauffard qui a pris la fuite.[/quote]

Ca peut paraître idiot c'est vrai, mais à partir du moment où il vient de commettre son forfait, il ne me paraît pas impossible que dans l'affolement, il revienne instinctivement sur les lieux qu'il vient de quitter... c'est une théorie qui ne me semble pas improbable...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 18:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 21:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Dans l'hypothèse où CR serait le meurtrier, je pense qu'il a tué la petite avant l'accident. Et que c'est en repartant qu'il ne s'arrête pas au stop et percute V. Martinez. Je n'ai pas encore tous les éléments pour étayer cette thèse, mais je me suis souvent demandé pourquoi on ne considèrait jamais que CR avait pu tué la petite avant l'incident au carrefour de la pomme... Il me semble que niveau timing ça peut passer.

Bonjour Jayce,
J'ai aussi pensé à cette éventualité dans le cas Ranucci-coupable car effectivement au niveau timing, cela tient mieux que la pause-clope. Ca expliquerait aussi le "trouble" de Ranucci et l'accident ( il vient de tuer la petite, se rend compte qu'il n'a pas dissimulé le corps, pense à la conduite à tenir et ne voit pas Martinez). Mais on retombe sur le paquet-enfant et le témoignage Aubert. Et pourquoi aurait-il tué la gamine alors qu'il aurait été seul avec elle ( pas de Aubert, pas d'affolement, pas de raptus criminel...) et qu'elle n'a pas subi de violences sexuelles ? Quel que soit le bout par lequel je prends l'affaire, si Ranucci est le ravisseur-meurtrier je retombe sur la question : pourquoi ? Pourquoi l'enlèvement et pourquoi le meurtre. Thèses et antithèses s'affrontent mais je crois qu'il manque des morceaux du puzzle ou qu'au contraire il y en a trop.
Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 18:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Pourquoi part-on de l'hypothèse qu'il a tué la petite dans l'affolement? Pourquoi pas par énervement, si la petite a cherché à s'enfuir comme le suppose Gihel? Pour moi, les Aubert en ont dit bien plus qu'ils n'en ont vu, tout simplement parce qu'ils voulaient rendre service... Les Aubert ont trop tergiversés dans leur dépositions, ça ne sonne pas très sérieux. Et rien n'emp^che CR d'emmener un paquet quand les Aubert le voit (genre ses vêtements maculés de sang?).

Très cordialeme :wink: nt


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 18:26 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Si Ranucci est coupable, et sans complice, il reste plusieurs scénarios possibles, comme celui évoqué ici (meurtre avant l'accident), mais je crois qu'il est beaucoup plus probable malgré tout que ça se soit passé comme il le dit dans les aveux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 18:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Je pense que tout le monde est à peu près d'accord pour dire que les aveux ne tiennent pas vraiment la route. Je ne crois pas à la thèse de l'affolement. Dans l'hypothèse où CR serait le meurtrier, je pense qu'il a tué la petite avant l'accident. Et que c'est en repartant qu'il ne s'arrête pas au stop et percute V. Martinez. Je n'ai pas encore tous les éléments pour étayer cette thèse, mais je me suis souvent demandé pourquoi on ne considèrait jamais que CR avait pu tué la petite avant l'incident au carrefour de la pomme... Il me semble que niveau timing ça peut passer.
J'y ai aussi réfléchi. Mais le fait que le sang ait coulé là où il la petite a été déposée ne va pas dans ce sens. Si le ravisseur (Ranucci ou un autre) étrangle la petite avant l'accident, le coeur s'arrête, et quand il lui donne des coups de couteau sur la talus, le sang ne coule plus. S'il la poignarde avant, alors il met du sang partout, et c'est pareil : une fois qu'elle est sur le talus, le sang ne peut plus couler ; et surtout, le sang aurait coulé au moment du meurtre dans le sens de la pente sur laquelle la petite se trouvera finalement, ce qui nécessite une certaine habileté de l'assassin.

Non, je crois que son coeur doit battre encore au moment où elle arrive sur la butte.
Ce qui fait que la thès de Jayce supposant qu'elle est tuée avant l'accident netient pas. Il y a une empreinte de sabot, donc quand elle monte le talus elle est vivante.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 18:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
troisièmement, le fait qu'on ait retrouvé le corps sur les indications des Aubert est une coïncidence, puisqu'ils n'ont vu qu'un paquet (mais bon, ça, c'est une supposition que font tous ceux qui retiennent l'histoire du paquet).
Mais on n'a pas retrouvé le corps sur les indications des Aubert. D'abord on ne les appelle pas sur les lieux, ensuite elle est découverte parce qu'on fait une battue sur toute la longueur.

C'est parce qu'on cherche de façon systématique qu'on la trouve. Les Aubert n'y sont pratiquement pour rien, sauf à dire qu'une voiture s'est enfuie et s'est trouvée dans les parages.

Visiblement on n'avait pas besoin d'eux puisqu'on ne les fait pas venir.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 19:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
troisièmement, le fait qu'on ait retrouvé le corps sur les indications des Aubert est une coïncidence, puisqu'ils n'ont vu qu'un paquet (mais bon, ça, c'est une supposition que font tous ceux qui retiennent l'histoire du paquet).
Mais on n'a pas retrouvé le corps sur les indications des Aubert. D'abord on ne les appelle pas sur les lieux, ensuite elle est découverte parce qu'on fait une battue sur toute la longueur.

C'est parce qu'on cherche de façon systématique qu'on la trouve. Les Aubert n'y sont pratiquement pour rien, sauf à dire qu'une voiture s'est enfuie et s'est trouvée dans les parages.

Visiblement on n'avait pas besoin d'eux puisqu'on ne les fait pas venir.
Je n'ai pas voulu dire qu'ils avaient indiqué l'emplacement du corps, Gihel. Seulement, ils envoient les gendarmes dans les environs immédiats du lieu où on retrouvera le corps, parce qu'ils ont vu un homme s'enfuir par là avec un paquet, et que ça pourrait avoir un rapport avec... le vol d'un paquet ? non, tenez-vous bien : avec l'enlèvement d'une petite fille à Marseille. Très forts, les Aubert ! Et comme de juste, on trouve le corps de la fameuse petite fille. Ils se sont peut-être trompés de 2 ou 300 mètres ? Tout de même, je les trouve très forts. Le corps, on ne le retrouve que parce qu'ils sont à l'origine d'une battue dans le secteur. Sans eux, pas de battue là plutôt qu'ailleurs, et pas de corps retrouvé avant des mois, peut-être. C'est donc bien grâce à eux qu'on retrouve le corps. Et peut-on vraiment parler d'une coïncidence ? S'ils avaient dit : allez voir s'il n'a pas laissé un paquet louche dans les bois, et qu'on trouvait le corps par hasard, d'accord, ça serait une coïncidence acceptable. Mais là, en gros, ils disent qu'ils ont vu un homme s'enfuir avec un paquet, et que ça a peut-être un rapport avec l'enlèvement de la petite Marie-Dolorès. Et bingo ! C'est elle qu'on trouve. Vous ne trouvez pas ça particulièrement étonnant ?

Les faits sont simples : on a un homme s'enfuyant dans les bois avec un paquet. Après cette fuite, la voiture est vide (si Aubert jette vraiment un oeil dans la voiture comme il le dit à ce moment-là) ou semble vide. Et à quoi pensent les Aubert le lendemain en apprenant l'enlèvement d'une petite fille à Marseille ce matin-là ? Que notre homme est peut-être bien le ravisseur ! Incroyable. Il leur faut donc nécessairement faire le lien : paquet = petite fille, sinon, ça ne tient pas debout.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 19:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce ne sont pas eux qui sont à l'origine de la battue mais les Martinez, parce que Martinez appelle pour dire que "contrairement à ce qu'il avait dit, il y avait peut-être un enfant à bord du véhicule et là tout d'un coup, tout change. Ce n'est plus une estafette qu'on envoie mais la brigade complète, ce devait faire 50 ou 60 hommes je suppose et on organise une battue.

Donc on parcourt le terrain de façon systématique.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 19:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Il leur faut donc nécessairement faire le lien : paquet = petite fille, sinon, ça ne tient pas debout.
Pas forcément, quand on prend leurs déclarations aux gendarmes, ils se contentent de dire que c'est bizarre : qu'il a vu un type monter avec un paquet, qu'il est descendu de sa voiture, qu'il a appelé et que personne ne donnant de réponse, n'entendant aucun bruit et ocnstatant qu'il n'y avait personne dans la voiture arrêtée, il est reparti.

C'est cette déclaration qui motive la recherche des gendarmes, le 4 au soir avec une estafette, le 5 au matin avec une estafette.

Puis Martinez rappelle en disant qu'il y avait pu y avoir un enfant dans le véhicule, alors là on fait une battue.

Aubert a pu se dire, c'est quand même bizarre, ce n'est pas loin de l'enlèvement : j'appelle la gendarmerie. Ce qu'il a fait.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 19:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Aubert a pu se dire, c'est quand même bizarre, ce n'est pas loin de l'enlèvement : j'appelle la gendarmerie. Ce qu'il a fait.
Un paquet, une voiture vide, et ça a peut-être un rapport avec l'enlèvement d'un enfant ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 19:52 
Tout de même, ce qui me fait penser entre autres éléments qu'il n'y a avait pas d'enfant dans la voiture de Ranucci, c'est la déclaration de Martinez à la gendarmerie de Gréasque le 3 après l'accident :
" le conducteur paraissait seul à bord"

Alors que Aubert lui aurait pourtant dit en revenant au carrefour que le type s'était enfui dans la colline avec un enfant, Martinez déclarera que le conducteur paraissait seul à bord, confirmé par sa fiancée à l'Evêché

Si Aubert avait vraiment dit cela, ça aurait du faire tilt dans l'esprit de Martinez.

C'est seulement le 5 juin, après avoir entendu parler de l'enlèvement perpétré à Marseille, qu'il rappelle la gendarmerie en expliquant qu'il pouvait y avoir un enfant dans le véhicule du fuyard.

J'ai le sentiment que M Aubert n'y est pour rien dans ce revirement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 20:50 
Citation :
Tout de même, ce qui me fait penser entre autres éléments qu'il n'y a avait pas d'enfant dans la voiture de Ranucci, c'est la déclaration de Martinez à la gendarmerie de Gréasque le 3 après l'accident :
" le conducteur paraissait seul à bord"

Alors que Aubert lui aurait pourtant dit en revenant au carrefour que le type s'était enfui dans la colline avec un enfant, Martinez déclarera que le conducteur paraissait seul à bord, confirmé par sa fiancée à l'Evêché

Si Aubert avait vraiment dit cela, ça aurait du faire tilt dans l'esprit de Martinez.

C'est seulement le 5 juin, après avoir entendu parler de l'enlèvement perpétré à Marseille, qu'il rappelle la gendarmerie en expliquant qu'il pouvait y avoir un enfant dans le véhicule du fuyard.

J'ai le sentiment que M Aubert n'y est pour rien dans ce revirement.
Que VM ait déclaré que le conducteur paraissait seul à bord, cela pourrait éventuellement s'expliquer par le fait qu'au moment de son dépôt de plainte à la gendarmerie, VM ignorait tout de l'enlèvement et ne déposait que sur un banal accident de voiture. Le gendarme devait surtout être intéressé par la marque du véhicule et le numéro. Il a dû aussi demander machinalement qui conduisait la voiture (homme ou femme ?) combien de personnes il y avait à bord. Mais sans insister car pour eux, du moment qu'ils avaient le numéro, le reste ne les intéressait pas.

Martinez, qui n'avait vu personne dans la Peugeot, a dit qu'il n'avait vu personne. Il aurait pu ajouter que les Aubert lui avaient parlé d'un type avec un enfant, mais il n'en a peut-être pas vu l'intérêt étant donné qu'il ne s'agissait que d'un accident de la circulation et que les gendarmes manifestement ne s'intéressaient pas aux détails secondaires.

Pourtant, même si ce que je viens de dire est possible, je me dis tout de même qu'il aurait été assez normal qu'il mentionne ce que lui avait rapporté Aubert.

On ne saura jamais ce qu'ont vu les Aubert. Et quoi qu'ils aient vu, ils ne démordront jamais de leur dernière version (celle qui a été retenue comme la version officielle).

En supposant qu'ils aient menti, je serais presque tentée de croire ici, pour le coup, au déni cher à Marc : s'ils ont menti, je suis persuadée qu'au bout de 30 ans, ils ont réussi à se persuader sincèrement que la version officielle était la bonne. Toute autre vérité serait pour eux impossible à vivre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 21:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Aubert a pu se dire, c'est quand même bizarre, ce n'est pas loin de l'enlèvement : j'appelle la gendarmerie. Ce qu'il a fait.
Un paquet, une voiture vide, et ça a peut-être un rapport avec l'enlèvement d'un enfant ?
Sur cette route oui. Ils étaient tellement sur les dents que le moindre indice suffisait : une voiture au comportement étrange, qui pouvait avoir transporté un enfant, sans qu'on l'ai vu formellement toutefois, bien sûr.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com