Nous sommes le 20 nov. 2018, 08:21

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 30 mars 2010, 13:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
[quote="Ludivine"][/quote]


J'opine Ludivine dans tout ce que vous développez présentement ci-dessus :wink: J'ai cependant voulu rapporter ce fait parce que c'est le 1er marseillais rencontré depuis le début de l'affaire (1980) à qui j'ai posé un max de questions.
C'est ce mr qui m'a appris l'existence d'un 1/2 frère de CR.

Dans un vieux post (TSF sûrement :mrgreen: ) j'avais précisé que tous les marseillais croisés durant presque 30 ans étaient unanimes sur la culpabilité de CR.
Bonne conscience collective ?

Quant au cheveu trouvé, il n'a jamais été établi avec certitude qu'il appartenait à la pitchoune d'autant qu'aucune trace digitale ne fut relevée dans l'habitacle, curieux après un tour d'autos tamponneuses ... ethink


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 15:22 
Citation :
Je viens d'assister à Marseille ( espace Ecureuil ) à une conférence faite par un journaliste qui s'est spécialisé dans les affaires judiciaires : Daniel ISRAËL.

Climat un peu difficile car le pére de la petite Maria Dolorés était dans la salle ainsi que la soeur de CR ( ou demi soeur ? )

Il a plaidé avec beaucoup de ferveur la thése de la culpabilité et il a parmi bien d'autres sujets parlé des 2 cheveux qu'on a retrouvé dans le coupé de CR
"dont un appartenait à Maria Dolorés" a t-il affirmé.
Quand vous dites "il", parlez-vous de Daniel Israël ou de Pierre Rambla ?

Que ce soit l'un ou l'autre, d'ailleurs, il est impossible d'"affirmer" que l'un des cheveux trouvés dans la Peugeot appartenait à MD. D'après les connaissances scientifiques de l'époque, on ne pouvait l'exclure, mais c'est tout.
Maintenant, bien sûr, l'ADN trancherait le débat (sous réserve, comme vous le dites, que le cheveu ait bien été trouvé dans la voiture de CR).

Je m'étonne moi aussi qu'on n'ait trouvé aucune empreinte de l'enfant dans l'habitacle. Comme le dit Anne, il me semble invraisemblable que l'enfant ne se soit pas retenue un peu partout des mains lors du tête-à-queue et qu'au moins à ce moment-là des empreintes ne se soient pas imprimées sur l'une ou l'autre des surfaces de la voiture.

Citation :
J'ai eu pour employé à Marseille où j'étais Directeur Régional d'une société , l'un des jurés de l'affaire. Son avis m'a beaucoup intéressé.
Bernard
Je serais très intéressée de connaître le point de vue de ce juré.
Même si, depuis que je sais que les jurés ne disposent pour juger que de l'oralité des débats, je ne suis pas sûre finalement qu'un juré en sache beaucoup plus sur le fond d'une affaire qu'un simple anonyme assistant au procès.

Le point de vue de la demi-soeur de CR m'intéresserait aussi beaucoup.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 15:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 juin 2004, 19:08
Messages : 53
@ Anne,

Non, pas tous les Marseillais.
Lorsque je suis allé au cimetière St Pierre (en 2005) pour déposer des fleurs sur la tombe de la petite, l'employé qui m'y a conduit (c'est une immense nécropole et j'aurais été bien incapable de trouver l'endroit tout seul) m'a dit, à ma grande surprise car je ne lui avais rien demandé, qu'il pensait que Ranucci était innocent ! Il est vrai que je n'aurais jamais osé dire une chose pareille à un Marseillais, tout comme je n'aurais jamais osé critiquer l'OM !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 17:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
@ Anne,

Non, pas tous les Marseillais.
Lorsque je suis allé au cimetière St Pierre (en 2005) pour déposer des fleurs sur la tombe de la petite, l'employé qui m'y a conduit (c'est une immense nécropole et j'aurais été bien incapable de trouver l'endroit tout seul) m'a dit, à ma grande surprise car je ne lui avais rien demandé, qu'il pensait que Ranucci était innocent ! Il est vrai que je n'aurais jamais osé dire une chose pareille à un Marseillais, tout comme je n'aurais jamais osé critiquer l'OM !
Citation :
Non, pas tous les Marseillais.
Si, tous ceux que j'ai croisés ont été unanimes sur le sujet. :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 17:24 
Citation :
Et sans evidemment citer le nom de cette personne, pourriez vous nous livrer son avis sur l'affaire
Ce monsieur a estimé qu'il pouvait s'affranchir de son devoir de reserve, puisqu'il est intervenu dans une émission de télévision.
Pourquoi faudrait-il préserver son identité, alors qu'il a été fait état, sur ce forum, de celle du seul juré feminin ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 17:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Le juré dont je parle et qui fut un collaborateur de ma Direction Régionale , il n'y a pas de secret c'est Monsieur BLATY qui a été interviewé il ya quelques mois sur France 3 sur cette affaire . Pour lui , deux évidences : 1) CR s'est littéralement suicidé par son attitude pendant le procés.
2) l'intime conviction de M. BLATY à la lumière de tous les débats est qu'il était coupable; les débats ont été exhaustifs et rien n'a été caché , c'est du moins sa conviction.
Bien sur, aucun ouvrage n'était paru à l'époque, je pense sur l'affaire en particulier le Pull over rouge.

C'est le journaliste Daniel Israël qui a parlé du cheveu de Maria Dolores et non M. Rambla.
Ce dernier n'est pas intervenu . Le journaliste avait été prévenu de sa présence dans la salle en début de conférence et mis en garde par la présentatrice contre d'éventuelles réactions violentes de sa part mais compte tenu du ton de la conférence résolument axée sur la culpabilité , M. Rambla n'a rien dit.

Quant à la " 1/2 " soeur de CR, cette persone de forte corpulence dans la cinquantaine était assise juste derrière moi et c'est elle qui m'a signalé la présence de M. Rambla. Elle est intervenu avec vigueur en fin de conférence pour parler de CR en employant le terme de " mon frère" puis de "notre frère" , j'en ai déduit cette parenté et sachant que CR n'avait pas de soeur chez sa mère, j'en ai déduit qu'il s'agissait d'une demi soeur du côté de son père mais tout ceci semble en tout état de cause trés accessoire.

Dommmage que les participants trés actifs de ce site n'aient pas pu être présents , ils auraient pu sans doute apporter des compléments ou des contradictions au journaliste qui a travaillé " en sens unique" et de façon trés affirmative ...par exemple :

- le petit garçon n'a jamais parlé du modèle de la voiture, il savait à peine distinguer sur des modèles réduits un camion d'une voiture.

- le garagiste de trois quart à 40 mètres et le soleil dans les yeux ne pouvait pas distinguer une 304 d'une simca 1100 d'autant plus qu'il existait des 1100 coupés trés ressemblant des 304 et puis il n'avait aucun motif de porter attention à "un papa qui un dimanche matin faisait monter sa fille dans sa voiture pour aller faire les courses..."

- le ménage qui a rattrapé CR n'a jamais déposé sur un PV que CR avait d'abord sorti un paquet ou un sac puis ensuite une petite fille.Ce sont des élucubrations d'auteurs de roman qu'aucune pièce judiciaire ne vient confirmer.

- Si la porte gauche était bloquée à un moment donné , elle a fort bien pu se décoincer en roulant ( là ça m'étonnerait mais j'ai quand même connu moi-même ce phénoméne avec une Opel Corsa que je ne pouvais ouvrir pour aller faire le constat et qui le lendemein avec un grand coup d'épaule fonctionnait presque normalement !!)

Pour avoir assisté à de nombreuses rédactions de PV dans ma carrière d'assureur ( ou en avoir été " la victime " pour quelques infractions au code de la route...) j'ai toujours été effrayé par la façon dont les forces de l'ordre " "résumaient" les dires des personnes entendues ou préparaient la réponse qu'elles faisaient ensuite approuver par le prétendu auteur de la déclaration.
Si je prenais la peine de dire au rédacteur du PV que Procés VERBAL voulait dire que c'était des propos ORAUX qu'il fallait mentionenr et non un arrangememnt, je ne pense pas qu'aprés 24 ou 48 heures d'audition j'aurais été aussi pointilleux.

Quand on sait que de plus ,le contenu de l'interrogation n'est jamais mentionné au PV mais seulement la réponse précédée de " SI" ( sur interrogation ) il est impossible de retrouver la réelle teneur d'une audition à la lecture d'un PV.

Quel dommage que la vidéo n'existait pas à l'époque dans les commissariats !!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 17:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Monsieur BLATY ne cache ni son nom ni son sentiment . Il respecte seulement comme il en a l'obligation, le secret des débats.

M. Blaty est aujourd'ui trés âgé et fatigué.

Pour l'anecdote , c'est aussi un ancien champion de boxe célèbre au moins régionalement dans les années 50/60.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 18:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
Quant à la " 1/2 " soeur de CR, cette persone de forte corpulence dans la cinquantaine était assise juste derrière moi et c'est elle qui m'a signalé la présence de M. Rambla. Elle est intervenu avec vigueur en fin de conférence pour parler de CR en employant le terme de " mon frère"
Merci pour votre rapport Bernard.

Quels propos furent donc tenus avec vigueur par cette 1/2 soeur concernant CR ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 20:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Les propos de cette personne tendaient surtout à convaincre l'auditoire que CR avait été condamné à tort et qu'il était innocent mais sans véritablement souligner des éléments nouveaux.

Le pull over rouge fut bien sur évoqué car le conférencier n'en avait pas du tout parlé, les anomalies dans les PV, les aveux à l'usure, la reconnaissance du véhicule dans la cité.En bref , cette dame reprit quelques éléments tendant à innocenter CR ou au moins à créer le doute ce qui était aisé compte tenu que le conférencier avait volontairement ou non éliminé les éléments à décharge mais , pour les bons connaisseurs de l'affaire , il n'y avait rien de neuf.

C'est plus le lien avec CR qui était émouvant et suscitait l'écoute que le fonds du "témoignage"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 21:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
Les propos de cette personne tendaient surtout à convaincre l'auditoire que CR avait été condamné à tort et qu'il était innocent mais sans véritablement souligner des éléments nouveaux.

Le pull over rouge fut bien sur évoqué car le conférencier n'en avait pas du tout parlé, les anomalies dans les PV, les aveux à l'usure, la reconnaissance du véhicule dans la cité.En bref , cette dame reprit quelques éléments tendant à innocenter CR ou au moins à créer le doute ce qui était aisé compte tenu que le conférencier avait volontairement ou non éliminé les éléments à décharge mais , pour les bons connaisseurs de l'affaire , il n'y avait rien de neuf.

C'est plus le lien avec CR qui était émouvant et suscitait l'écoute que le fonds du "témoignage"
Etonnant et intéressant à la fois le propos de cette dame se disant 1/2 soeur de CR.

Comment s'est-elle présentée ? A-t-elle précisé son âge en juillet 76 ?

Sur quoi donc a-t-elle pu appuyer son argumentaire dans la mesure où elle n'a pas eu accès au dossier pénal ? Son père n'ayant déposé qu'en tant que témoin.

Ses propos ont-ils déclanché des réactions ? Puisqu'apparemment cette réunion était la .... nième pour ancrer la culpabilité au cas où il demeure encore quelques réfractaires sick:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 31 mars 2010, 22:22 
Cette demi-soeur ne peut guère être que la fille de Jean Ranucci et de sa 2ème épouse. A moins que Jean Ranucci ne l'ait eue d'une liaison hors mariage.
De par son âge apparent, elle pourrait effectivement être la fille de Jean Ranucci.

Il est étrange que personne n'en ait jamais entendu parler.
Ce qui m'étonne aussi, si elle est la fille de Jean Ranucci, c'est qu'elle soit favorable à Christian. Il semblerait en effet que ni Jean Ranucci, ni sa 2ème épouse ni leur fils n'aient jamais montré le moindre intérêt pour le sort de Christian, que ce dernier n'ait jamais revu son père ni rencontré sa 2ème famille et que les deux familles ne se soient guère estimées.

La seule personne à avoir de toute évidence été affectée par le sort de Christian est sa tante, la soeur de Jean Ranucci, Madame Casaregola, qui, après l'exécution, envoya à Me Lombard une lettre dans laquelle elle disait savoir par son père qu'on aurait vu Christian sonner chez son père le matin du 3 juin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2010, 18:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Cette dame ne s'est pas présentée en déclinant son identité ou sa qualité. Ce sont seulement les expressions: "mon frère" puis " notre frère" qui m'ont permis ainsi qu'au reste de l'auditoire d'en présumer le lien de parenté avec CR.

Comme je l'ai écrit, elle n'a pas apporté de faits nouveaux hélas ou précis. Elle s'est limitée à parler d'éléments que le journaliste avait passés sous silence comme le pull over rouge ou le temps mis à retrouver le couteau ( le journaliste avait dit que l'endroit était plein de déchets de fer d'où la difficulté à détecter le couteau, ce qui m'étonne car le terreau d'une champignonnière ou le fumier qu'on y apporte ne sont pas à ma connaissance riche en déchets métalliques) !

Encore une fois, l'intervention de cette dame n'a pas à mon sens fait avancer les choses. Elle a fait part de son amertume devant tout ce qui aurait pu innocenter ou alléger la peine de son frère mais sans l'ombre d'éléments nouveaux et/ou importants. Je crois qu'elle est surtout intervenue car le journaliste avait véritablement fait un exposé à sens unique.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2010, 21:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Citation :
Cette dame ne s'est pas présentée en déclinant son identité ou sa qualité. Ce sont seulement les expressions: "mon frère" puis " notre frère" qui m'ont permis ainsi qu'au reste de l'auditoire d'en présumer le lien de parenté avec CR.

En fait, n'importe quel quidam de sexe féminin peut en faire autant ethink


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2010, 21:48 
Citation :
Cette dame ne s'est pas présentée en déclinant son identité ou sa qualité. Ce sont seulement les expressions: "mon frère" puis " notre frère" qui m'ont permis ainsi qu'au reste de l'auditoire d'en présumer le lien de parenté avec CR.
Si elle a dit "notre frère", c'est qu'il existe un autre frère ou une autre soeur. Je pense que ce doit être une fille née du 2ème mariage de Jean Ranucci. Mais personne n'en avait encore jamais parlé.
Citation :
Comme je l'ai écrit, elle n'a pas apporté de faits nouveaux hélas ou précis. Elle s'est limitée à parler d'éléments que le journaliste avait passés sous silence comme le pull over rouge ou le temps mis à retrouver le couteau ( le journaliste avait dit que l'endroit était plein de déchets de fer d'où la difficulté à détecter le couteau, ce qui m'étonne car le terreau d'une champignonnière ou le fumier qu'on y apporte ne sont pas à ma connaissance riche en déchets métalliques) !
C'est une information intéressante. Avez-vous des connaissances dans ce domaine ?
On a tout dit sur ce champ où on est sensé avoir trouvé le couteau. On a parlé de tas de fumier, de tas de tourbe ... J'ai lu aussi quelque part que ce champ servait de déportoir et je me demande si on n'a pas dit cela pour accréditer le fait que le sol avait pu contenir des déchets métallliques .. Il est actuellement impossible de le savoir car l'endroit est désaffecté depuis longtemps et ce n'est plus qu'un terre-plein où pousse de l'herbe. Et les photos de l'époque, en noir et blanc, ne permettent pas de juger.

Mais de toute manière, vous avez pu constater, si vous avez lu le fil consacré au couteau, que plusieurs éléments permettent au moins de douter que les choses se soient passées comme le dit la version officielle.

J'ai moi-même longtemps cru que la désignation du couteau par CR constituait un fait incontournable. Je n'en suis plus aussi certaine à présent.


Citation :
Encore une fois, l'intervention de cette dame n'a pas à mon sens fait avancer les choses. Elle a fait part de son amertume devant tout ce qui aurait pu innocenter ou alléger la peine de son frère mais sans l'ombre d'éléments nouveaux et/ou importants. Je crois qu'elle est surtout intervenue car le journaliste avait véritablement fait un exposé à sens unique.
Connaissez-vous Daniel Israël ? Avez-vous assisté à d'autres conférences sur d'autres affaires ?

Je vous demande cela car, si c'était le cas, cela permettrait peut-être de se faire une idée de sa capacité d'objectivité.

Je veux dire que, s'il fait partie de ces gens qui collent systématiquement à la version officielle culpabiliste dans toutes les affaires qui posent problème, ou si, au contraire, il est de ceux qui voient automatiquement des innocents partout, on pourrait douter de son impartialité et cela enlèverait beaucoup d'intérêt à ses interventions.

Cela dit, le simple fait qu'il ait passé sous silence le POR me semble quand même déjà assez révélateur d'un esprit partisan.

J'aurais compris qu'il conteste la thèse de l'HOP de Gilles Perrault par une argumentation nourrie.
Mais qu'il passe carrément la découverte du pull sous silence me semble un peu fort de café ! Et ne plaide pas en faveur du sérieux de son exposé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 avr. 2010, 11:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Je ne connaissais pas ce journaliste avant de participer aux conférences organisées par l' Espace Ecureuil à Marseille. J'ignore ce qu'il fait par ailleurs.

J'ai assisté à une première conférence sur Albert SPAGIARRI ( le casse de la société générale à Nice)

Le conférencier pour susciter l'intérêt aime à l'évidence rappeler des faits ou des hypothéses un peu étonnantes sur les affaires qu'ils proposent ( Christian ESTROSI aurait été l'homme à la moto qui permit à Spagiarri de s'enfuir aprés avoir sauté de 7 mètres par la fenêtre du juge d'instruction ? mais il a immédiatement démenti compte tenu des témoignages fournis en faveur de C. Estrosi...)

Il fera une conférence en mai sur l'affaire BOUGRAS.

A mon humble avis et quant à la généalogie de CR, tout ceci n'a guère d'importance si ce n'est pour mieux connaître sa vie mais cela n'apportera rien pour démontrer sa culpabilité ou son innocence.

Pour le journaliste conférencier, les choses étaient simples : tout ce qui n'était pas dans les PV n'était qu' affabulations ou "témoignages" privés jamais authentifiés ( telles les déclarations du petit garçon sur le modèle de voiture ou le paquet sorti de la voiture par CR lorqu'il a été sur le point d'être rattrapé.)

La notion de " faits nouveaux" tellement indispensable pour une révision n'a pu être ellaborée malgré des milliers d'échanges sur ce site ou ailleurs et hélas, CR restera sans doute à jamais condamné.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com