Nous sommes le 14 déc. 2017, 15:59

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 oct. 2006, 21:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Danou a dit
Citation :
Bon, j'éteins l'ordinateur, je prends un Aspégic pour mon mal de tête et, comme il n'y a que des conneries à la TV ce soir - mis à part le Louis Malle que j'ai vu 2 fois -, je vais me détendre avec un excellent roman qui se passe en Espagne au temps de l'inquisition et de la persécution des morisques.
Ras-le-bol du carrefour de la pomme, du paquet qui n'en est pas un et de la Simca qui n'en est pas une.



Au temps de l'inquisition : et voilà comment on en revient à Ranucci ;-)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 09:22 
Marc D. a écrit :
Pour être honnête, il en existe une autre (je fais aussi un peu le travail des innocentistes, pourquoi pas ?) :

- Martinez est sincère : le 3 juin, il a vu une forme, mais pense que l'homme était seul à bord ; mais deux jours plus tard, il se dit que ça pouvait être un enfant, bien qu'Aubert, qui lui a dit que l'homme s'était enfui dans la colline comme un voleur, ne lui ait pas parlé d'un enfant. Ce n'est que plus tard que Martinez inventera ou se figurera qu'Aubert lui a parlé d'un enfant, et que la forme qu'il a vue était un enfant inquiet.

- Aubert, lui, est également sincère avec les gendarmes, parce qu'il a vu un paquet. Ce n'est qu'au moment où il parle à Alessandra, que celui-ci lui dit : "Mais c'est bien sûr ! c'est l'enfant que vous avez vu !" On déclenche une battue et on trouve l'enfant. Alessandra dit aux journalistes qu'Aubert a vu un enfant s'enfuir et qu'on vient de retrouver le corps de Marie-Dolorès à cet endroit-là. Ensuite, les policiers mettent les choses au point avec les Aubert ; d'ailleurs, les paroles qu'auraient prononcées l'enfant ne sont données à la presse que le 6 juin (éditions du 7 juin), ce qui montre qu'Alessandra les ignorait encore (ou ne les avait pas encore inventées) le 5 juin.

Tout ça me semble coller à merveille, à part l'incroyable coup de pot d'Alessandra, qui a raison de "mettre le paquet" (c'est le cas de le dire) en déclenchant une battue pour une histoire quand même assez floue au départ.


Je dois reconnaître que ça colle assez bien. Mais pourquoi dites-vous que vous faites le travail des innocentistes en élaborant cette thèse ? Dans ce scénario, CR a toutes les chances d'être coupable. A moins d'admettre que les Aubert ont vu en réalité l'HPR et une simca (autrement dit que Martinez ait donné le numéro exact aux Aubert et que ces derniers n'aient pas vérifié). Objection votre honneur :

1.) Il est peu probable qu'Alain Aubert, professionnel de l'automobile, ait pu confondre les 2 voitures (idem ES)

2.) Il est peu probable qu'ils n'aient pas vérifié le numéro alors que c'est surtout dans ce but qu'ils avaient poursuivi CR. Voyant que le chauffard n'avait pas l'intention de revenir, le seul élément qui leur restait pour l'identifier était le numéro et il est presque impensable qu'ils n'aient pas soigneusement vérifié.

Pour que CR soit innocent avec votre scénario, il faudrait admettre que les Aubert ont bien vu sa voiture mais qu'il était écroulé inconscient sur
le volant et que c'est un autre type qu'ils ont vu monter le talus avec le paquet/enfant. Une coïncidence lieu/temps qui aurait été fatale à CR. Et, puisqu'il faut encore expliquer qu'il se soit retrouvé dans la galerie, il faudrait encore admettre après le départ des Aubert le fameux scénario de l'assassin qui redescend du talus sitôt son meurtre commis pour voir qui se trouve dans la Peugeot, qui le fait basculer, etc. En somme, la théorie que suggère Gilles Perrault dans son livre.

Pas impossible mais bien trop tarabiscoté pour être crédible ..

Deviendrais-je culpabiliste ? Non, car il y a trop de trucs qui ne collent pas de l'autre côté, trop de Simca, trop de pulls rouges, trop de non reconnaissances, trop d'invraisemblances.

Joaquín, plus ça va, plus je me sens acculée à m'intéresser à votre thèse compliciste.

Mais pas avec vos 3 bonhommes, Marc, il ne faut pas pousser.


Modifié en dernier par Danou le 02 oct. 2006, 10:01, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 10:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 13:18
Messages : 1509
Marc D. a écrit :
"Il tenait dans ses bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant !"



etant pas là ce Week end je prend le train en route...hormis deja l erreur sur le modele de la voiture relevé par MArc, cette declaration des Auberts me parait egalement ambigue....
"Il tenait dans ses bras une forme blanche..."
la forme ne marche pas .."encore" il la prend ds ses bras et devient par la suite "la traine par le bras" ne serait ce pas pour faire coller cette declaration avec l empreinte de sabot...

non vraiment si on prend les toutes premieres declarations des Auberts, on ne peut pas croire en la culpabilite de CR...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:26 
Autant se limiter a celles qu'ils ont signées, c'est plus sur.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Marc D. a écrit :
Vous, vous partez sans doute des déclarations imprécises aux gendarmes (tout en prenant soin d'oublier le moment où Aubert vérifie qu'il n'y a personne à bord de la 304) pour conclure que ça ne s'est pas passé... comme dans les dépositions, ce qui est contradictoire.

Non en refaisant exactement ce qu'ils déclarent quand Madame Aubert dit avoir entendu l'enfant et après autrement

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:43 
Cela a ete fait lors de la reconstitution.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Marc D. a écrit :
Il avait répondu "non" à la question "pensez-vous être en mesure de reconnaître l'individu si on vous le présentait ?" Pour la voiture, il dit qu'il a pu se tromper. Ce n'est pas un élément à charge, certes, mais c'est un peu léger comme élément à décharge.

Si ce n'est pas un élément à charge ça n'aide pas l'accusation

Citation :
D'un pull-over rouge en effet. Il y avait aussi une boîte de conserve rouillée et un fer à cheval. Reste à établir le lien avec l'affaire.

Ah oui sous quels scellés?

Citation :
Je dirais plutôt : la discordance sur ce point entre la tenue donnée par monsieur Rambla et la tenue de l'enfant retrouvée. Vous parlez donc d'une disparition qui reste à démontrer.
Elle est démontrée par l'absence de ces socquettes lors de la découverte du corps alors que le jour de l'enlèvement l'enfant les portait.

Citation :
Et alors ? Pourquoi serait-ce au même moment ? Guazzone dit bien qu'il y avait eu une autre voiture peu avant, et encore d'autres avant. Les amoureux ne garaient pas leur voiture devant la galerie pour aller se rouler dans la boue après.

Je veux bien mais pourquoi dire que c'est la 304 dans ce cas?

Citation :
Après qu'il ait été reconnu sur tapissage d'après les témoignages des policiers.
Lesquels?

Citation :
A part le couteau.
Qui aux dernières n'a pas été reconnu comme l'arme du crime donc je confirme Ranucci ne donne aucun élément inconnu aux enquêteurs. A vous de démontrer que le couteau est l'arme du crime avant de répondre à cette question

Citation :
A part un cheveu qui pourrait lui correspondre, et appartient probablement à un enfant, plus le témoignage des Aubert qui affirment de manière formelle que Ranucci a tiré un enfant de sa voiture sous leurs yeux.

Pouurrait? Probablement? Je parle de certitude

Citation :
Non, pas du tout, car votre liste ne contient que de prétendus éléments à décharge, donc ça n'a rien à voir avec les éléments à charge, sur lesquels j'ai déjà répondu.

J'ai fait ma liste avec les éléments que je connais mais je ne vous empêche pas de faire une liste de votre côté mais sans faille bien évidemment sinon c'est trop facile

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
thomas a écrit :
Autant se limiter a celles qu'ils ont signées, c'est plus sur.
Donc Ranucci ne c'est pas arrêté là où on a retrouvé l'enfant

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 oct. 2006, 23:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Marc D. a écrit :
Pour être honnête, il en existe une autre (je fais aussi un peu le travail des innocentistes, pourquoi pas ?) :

- Martinez est sincère : le 3 juin, il a vu une forme, mais pense que l'homme était seul à bord ; mais deux jours plus tard, il se dit que ça pouvait être un enfant, bien qu'Aubert, qui lui a dit que l'homme s'était enfui dans la colline comme un voleur, ne lui ait pas parlé d'un enfant. Ce n'est que plus tard que Martinez inventera ou se figurera qu'Aubert lui a parlé d'un enfant, et que la forme qu'il a vue était un enfant inquiet.

Le 3 Juin Mr Martinez ne parle pas de forme

Citation :
Tout ça me semble coller à merveille, à part l'incroyable coup de pot d'Alessandra, qui a raison de "mettre le paquet" (c'est le cas de le dire) en déclenchant une battue pour une histoire quand même assez floue au départ.

Plusieurs battues

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Modifié en dernier par Dalakhani le 03 oct. 2006, 12:33, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 oct. 2006, 00:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Marc D. a écrit :
- Aubert, lui, est également sincère avec les gendarmes, parce qu'il a vu un paquet. Ce n'est qu'au moment où il parle à Alessandra, que celui-ci lui dit : "Mais c'est bien sûr ! c'est l'enfant que vous avez vu !" On déclenche une battue et on trouve l'enfant. Alessandra dit aux journalistes qu'Aubert a vu un enfant s'enfuir et qu'on vient de retrouver le corps de Marie-Dolorès à cet endroit-là. Ensuite, les policiers mettent les choses au point avec les Aubert ; d'ailleurs, les paroles qu'auraient prononcées l'enfant ne sont données à la presse que le 6 juin (éditions du 7 juin), ce qui montre qu'Alessandra les ignorait encore (ou ne les avait pas encore inventées) le 5 juin.

Tout ça me semble coller à merveille, à part l'incroyable coup de pot d'Alessandra, qui a raison de "mettre le paquet" (c'est le cas de le dire) en déclenchant une battue pour une histoire quand même assez floue au départ.


Mais ce n'est pas du tout Alessandra qui met le paquet, ce sont les gendarmes, indépendamment d'Alessandra et sur la foi du coup de fil de Martinez qui déclare qu'il a pu se tromper et que le conducteur n'était peut-être pas seul à bord.

Les déclarations des Aubert à Alessandra n'ont jamais fait progresser l'enquête. C'est une distorsion que vous faites qui ne convient pas.

La séquence des événements n'est pas vraiment celle que vous nous dites.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 oct. 2006, 00:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Danou a écrit :
Je dois reconnaître que ça colle assez bien. Mais pourquoi dites-vous que vous faites le travail des innocentistes en élaborant cette thèse ? Dans ce scénario, CR a toutes les chances d'être coupable.

Non, on peut bâtir à partir de ça ce qu'on veut, car personne n'a vu un enfant, mais une forme ou un paquet. L'hypothèse que vous oubliez (et Ranucci aussi en écrivant son Récapitulatif), c'est Ranucci s'enfuyant avec un paquet. Ce serait pourtant ce qui correspondrait le mieux à ce qui est décrit par Aubert, non ? (Je veux dire : dans cette deuxième explication que je donne, car dans la première, plus simple, il a menti sur le paquet et c'était un enfant.) Qu'est-ce qui ressemble le plus à un paquet ? Un paquet, non ? Il est donc plus probable dans cette hypothèse que Ranucci soit innocent. Il s'enfuit avec un paquet pas très loin du lieu du crime (qui peut avoir lieu peu avant, ou après, selon l'inspiration de chacun).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 03 oct. 2006, 00:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
syd a écrit :
Marc D. a écrit :
"Il tenait dans ses bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant !"

etant pas là ce Week end je prend le train en route...hormis deja l erreur sur le modele de la voiture relevé par MArc, cette declaration des Auberts me parait egalement ambigue....
"Il tenait dans ses bras une forme blanche..."
la forme ne marche pas .."encore" il la prend ds ses bras et devient par la suite "la traine par le bras" ne serait ce pas pour faire coller cette declaration avec l empreinte de sabot...

non vraiment si on prend les toutes premieres declarations des Auberts, on ne peut pas croire en la culpabilite de CR...

J'ai bien précisé dans mon post, Syd, qu'il s'agissait d'une reconstitution par le journaliste d'une déclaration des Aubert aux gendarmes d'Aubagne, auxquels ils n'ont pourtant fait aucune déclaration. En fait, le journaliste s'emmêle dans son récit. Voici le passage de l'article :

"J'ai vu, devait-il dire plus tard aux gendarmes d'Aubagne, l'homme sortir de sa 304 grise. Il tenait dans ses bras une forme blanche. J'ai cru qu'il s'agissait d'un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant ! D'ailleurs, j'interpelais l'homme plusieurs fois."

Je crois qu'on peut reconstituer facilement ce qu'Aubert aurait déclaré au journaliste du "Méridional" :

"J'ai appelé les gendarmes d'Aubagne [Roquevaire en réalité], et leur ai dit que j'avais vu l'homme sortir de sa 304 grise tenant dans ses bras un paquet. -- J'avais en effet cru dans un premier temps que la forme blanche que j'avais aperçue était un paquet dont il voulait se débarrasser en cachette. Mais jamais je ne me serais douté qu'il s'agissait d'un enfant ! -- Je leur ai donc dit que j'avais interpelé l'homme plusieurs fois, etc."

Le problème, c'est que c'est un article rédigé le 5 juin. Donc, à moins d'avoir eu Aubert au téléphone, le journaliste brode à partir de ce que lui ont dit les policiers.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 08 oct. 2006, 12:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Alors quelles sont les três lourdes charges qui existent contre Ranucci?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 08 oct. 2006, 22:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
dalakhani a écrit :
Alors quelles sont les três lourdes charges qui existent contre Ranucci?

Il n'y en pas, je me fais juste des idées.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 09 oct. 2006, 09:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 13:18
Messages : 1509
Marc D. a écrit :
Le problême, c'est que c'est un article rédigé le 5 juin. Donc, à  moins d'avoir eu Aubert au téléphone, le journaliste brode à  partir de ce que lui ont dit les policiers.


Marc, je veux bien croire en ce "telephone arabe" lorsque les dires sont retranscrits par 2 autres personnes autres que les protagonistes, la verite peut en effet etre bien differente, mais pourquoi ne pas croire simplement a ce que ce journaliste ait bien telephonné lui meme aux Auberts, le 5 le corps est deja decouvert et ce grace aux declarations des Auberts, ils se sont repandus ds la presse les jours suivants (et meme 30 ans apres) alors pourquoi n ont ils pas pu commencer le 5 juin???


Ma remarque ne s adresse pas uniquement a Marc, mais a tout les culpabilistes, pourquoi lorsque les AUBERTS s emmellent dans leur declaration,
- ce sont toujours les journalistes qui brodent (la forme blanche).
- ou les gendarmes qui veulent se faire mousser ( premier appel, le gendarme decide en son ame et conscience de transformer un enfant en paquet)..
- CR qui descend de la peugeot par la portiere avant gauche bloquée par l accident (NON! la portiere s ouvrait uen derniere fois et c'est CR, qui tres Colere, tatanne sa portiere apres avoir tué l enfant, pour qu elle se referme)
- et je ne sais meme plus ce que vous aviez trouvé comme argument pour contrer le fait qu elle avait vu l enfant descendre de la portiere arriere droite d un vehicule qui ne comporte que 3 portes (coffre compris :-) )

mais lorsque Jean Baptiste Rambla ne reconnait pas une SIMCA1100, ca prouve bien que son temoignage n est pas recevable....et qu il aurait par concequent tres bien pu voir une peugeot le jour de l enlevement, voiture qui d ailleurs est devant son nez dans la cour de l eveché...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 75 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com