Nous sommes le 16 déc. 2017, 06:28

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 00:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 mars 2009, 23:37
Messages : 476
Localisation : Belgique
Danou a écrit :
Réponse à Jacques B.

Je crois enfin comprendre ce que vous vouliez dire par les "honteusement, malheureusement", etc.

Vous voulez dire, je suppose, que, Jean-François Le Forsonney étant décédé et ne pouvant plus s'expliquer lui-même, il est indécent d'essayer de comprendre ce qu'il pourrait avoir voulu dire dans telle et telle phrase qu'il a prononcé de son vivant dans le cadre de l'affaire Ranucci de peur que la réponse puisse être négative pour sa mémoire.

Bon, je n'en discuterai donc plus.


Et pourquoi ne plus en parler elle a bien été dite cette phrase et même écrite

voir le fantôme de Ranucci page100

Je doute franchement que J F L F ait inventé et ait noté ces quelques mots qui il est vrai ne font pas l'affaire des innocentistes

A moins que les policiers aient falsifier le livre de Le Forsonney ou qu'il ait soudoyé J F L F.

_________________
Il a connu l'agression mais il n'a jamais appris la haine.
Le pouvoir de choisir entre le bien et le mal est à la portée de tous.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 00:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Voilà le genre de conneries que je redoutais. Ou bien Le Forsonney accuse Ranucci ou bien c'est un menteur ou un corrompu.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 08:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Danou a écrit
Citation :
Ces 2 explications me semblent relever du roman, surtout la 2ème. Et je me méfie des romans. Mais après tout, il faut bien examiner toutes les éventualítés, même les plus improbables .. Après tout, dans les annales policières, on a vu plus fort. Ou aussi fort (comme la machine à écrire de Seznec placée chez lui par l'inspecteur Bony, par exemple).


Ah bon! C'est Bonny qui a déposé la machine Vous avez des informations inédites à ce sujet? Cela m'intéresse.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 10:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Dalakhani
Citation :
En quoi le couteau est accablant? il ne peut devenir qu'accablant si c'est l'arme du crime.
Prouvons que c'est l'arme du crime et ensuite posons-nous ce genre de problème sinon ça ne sert strictement à rien.


Croyez-vous qu'il y avait beaucoup d' autres couteaux ensanglantés dans un rayon de 1,2 km ?

Récap:
Citation :
Il y eut aussi ce couteau. J'avais accepté de reconnaître cet homicide et il avait été commis avec cette arme, je l'ai donc acceptée comme mienne. Or, je n'ai jamais possédé, ni désiré posséder, de telles armes. Certes, le dimanche 2, la veille, j'avais bu, mais pas assez pour être ivre mort et amnésique, je crois qu'il m'en eût resté quelques souvenirs si je l'avais acheté pendant le week-end, comme je l'avais tout d'abord pensé. Il ne me fallut pas moins de plusieurs semaines pour que je comprisse que cela était impossible : c'était dimanche, et lundi était férié vu la Pentecôte, donc les magasins étaient fermés, donc pas pu l'acheter, donc mes souvenirs étaient donc fidèles.

Avouez que cet 'ustensile' ne dépareillait pas dans la panoplie....
Aux toubibs il avait dit qu'il le possédait depuis un an, à la juge qu'il ne se rappelait plus s'il l'avait acheté à Nice ou en Allemagne.
Il y a d'autres moyens de se retrouver en possession d'un couteau le lundi sans avoir franchi les portes d'un magasin, (a-t-on vérifier si ce genre d'article n'était pas en vente en station service? L'époque n'était pas la même). Il pouvait lui avoir été donné par une rencontre. Idem pour le fouet et pourquoi pas la boite de médicaments et les seringues... et le jerrycan (!?).
Et cr est-il parti le dimanche à 14 h? Les préparatifs à l'expédition décrits dans le récapitulatif me laissent perplexe.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 11:36 
Yargupmo
Citation :
Danou a écrit
Citation:
Ces 2 explications me semblent relever du roman, surtout la 2ème. Et je me méfie des romans. Mais après tout, il faut bien examiner toutes les éventualítés, même les plus improbables .. Après tout, dans les annales policières, on a vu plus fort. Ou aussi fort (comme la machine à écrire de Seznec placée chez lui par l'inspecteur Bony, par exemple).


Ah bon! C'est Bonny qui a déposé la machine Vous avez des informations inédites à ce sujet? Cela m'intéresse.


Je n'en ai pas la preuve en ce sens que je n'ai pas vu Bonny placer la dite machine chez Bonny, que je ne dispose pas non plus d'une photo ou d'un film amateur montrant la scène et que je n'ai pas non plus en ma possession une confession écrite de la main de Bonny reconnaissant avoir fabriqué cette preuve.
Mais je n'oublierai jamais la scène en noir et blanc, vue par hasard il y a 15 ou 20 ans à la TV, où l'on voit une vieille dame de plus de 80 ans, l'ex petite vendeuse de 17 ans qui a vendu la machine, reconnaître avoir fait une fausse déclaration à l'époque parce que les policiers, et Bonny en particulier, l'avaient menacée de prison ou de maison de correction si elle ne disait pas reconnaître en Seznec l'homme qui avait acheté cette machine. Le véritable acheteur n'avait, dit-elle, rien de commun avec Seznec.
Elle adit dans cette scène avoir attendu d'être à la fin de sa vie pour parler tellement elle a été terrorisée toute son existence par les menaces proférées contre elle.

L'émission ne faisait aucun commentaire sur cette scène. Elle ne disait pas, entre autres, pourquoi la déclaration de cette dame n'avait pas été jugée suffisante pour permettre une révisoin du procès.

J'ai eu la réponse il y a 3 ans environ, de la bouche de Denis Seznec lui-même, à qui j'ai posé la question lors de la Comédie du livre, à Montpellier, où il avait un stand. Il m'a dit que la commission de révision avait estimé que, vu son âge, cette personne radotait forcément.

Cette vieille dame droite comme I, digne, la voix ferme et l'oeil vivant, ne faisait pourtant pas l'effet d'une personne qui radotait, je vous assure !!!

Votre remarque n'est toutefois pas entièrement injustifiée, car je vous accorde que ce n'est effectivement peut-être pas Bonny en personne qui a placé cette machine chez Seznec. Ce peut avoir été un subalterne. Mais c'était sous les ordres de Bonny, c'est certain.

Il n'est d'ailleurs peut-être pas impossible que Bonny lui-même n'ait fait qu'obéir à des ordres venus d'en haut.
Si je dis cela, c'est parce qu'il se trouve que j'ai entendu il y a quelques jour à la radio la fin d'une émission où on donnait la parole au fils de Bonny, qui a écrit, semble-t-il, un livre sur son père. Je n'ai entendu que des bribes de l'émission, qui se terminait au moment où j'ai allumé la radio, mais il semblerait, d'après ce que j'ai compris, que Bonny ait dit à son fils peu avant son exécution qu'il regrettait d'avoir chargé Seznec, qu'il avait agi sur ordre, quelque chose de ce genre.
J'ai d'ailleurs bien l'intention de chercher ce livre et de l'acheter.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 11:40 
Rectification

Bonny placer la dite machine chez Seznec[/.

Bien sûr.

PS : Je me rends bien compte que ce post n'a pas sa place sur ce fil ni sur ce site. Je ne faisais que répondre à Yargumo.
A charge Ludivine de déplacer ce post là où elle le jugera bon.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 13:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
yargumo a écrit :
Croyez-vous qu'il y avait beaucoup d' autres couteaux ensanglantés dans un rayon de 1,2 km ?

Ca je n'en sais rien et personne ne le sait, il y avait peut-être d'autres couteaux ensanglantés mais on ne les a pas trouvé.
Peut-être même que l'arme du crime était dans les alentours.
On ne sait pas quand le couteau a été caché, donc on ne peut pas faire de lien entre le crime et le couteau.

Je me permets également de vous citer Ah bon! C'est Bonny qui a déposé la machine Vous avez des informations inédites à ce sujet? Cela m'intéresse.
Etonnant qu'on doit vous donnez des informations sur le sujet de la machine à écrire et d'un autre côté vous ne voulez donner aucune information officielle qui prouverait avec certitude l'implication de C. Ranucci dans l'enlèvement et le meurtre de M.D. Rambla
Vous êtes contradictoire entre ces deux affaires suivant vos convictions, on s'éloigne du concept d'objectivité.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 13:37 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Et même si c'était le seul couteau ensanglanté pourquoi ça ferait de lui l'arme du crime ?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 14:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Je ne suis pas le taulier ici, je sais qu'il y a un cite (en sommeil) dédié à l'affaire Seznec, mais peut-être que ces quelques remarques pourraient trouver leur place dans un fil intitulé 'Machination! Point d'interrogation)' tant il est vrai que l'on reste souvent sur des informations non vérifiées mais pourtant reprises.
Que peut-on dire :
-Sur Mlle Héranval, la pauvre demoiselle a beaucoup souffert de son témoignage, elle fût, dès les années trente, accusée d'avoir fait un faux témoignage et même d'avoir partager sa chambre d'hôtel à Quimper, au moment du procès, en novembre 1924, avec le commissaire Vidal avec qui elle aurait eu une liaison, elle avait 18 ans. Une photo les montrant arrivant au palais, souriants, confirmerait ces assertions (chez Denis Seznec). Hélas la photo loin de dater de novembre 1924 est du 23 juillet 1923 sur les quais de Morlaix, elle représente Vidal qui conduit la jeune témoin chez Mr Campion chargé de l'instruction.
-C'est bien dans le bureau de Campion à Morlaix qu'elle a reconnu formellement Seznec et non pas dans un obscur couloir parisien, reconnaissance qu'elle a réitérée à l'audience de 1924.
-Loin d'avouer à son fils Jacques, Pierre Bonny dit exactement le contraire en argumentant l'impossibilité matérielle qu'il aurait eu à trouver la machine qui était alors dans le magasin de Chenouard du mois d'avril au 13 juin; « cette machine là et pas une autre ». A défaut de trouver le livre de Jacques Bonny (que j'ai), la citation exacte, (elle est tronquée chez Denis Seznec), est chez Penaud et Rouz.
-Nous avons aussi le témoignage de Sacré Léon, le compagnon de belote de Bonny guère convaincante en 1948 et carrément accablante face à Camard en 1954 puisqu'il dit avoir recueilli les demi-aveux de Seznec lors du séjour de celui-ci dans le Tarn et Garonne. Cette partie du témoignage n'est pas reproduite chez Denis Seznec. (voir Rouz et Penaud).
-Aussi, la prétendue confession de Bonny au docteur Paul lors de son exécution en décembre 1944. Celle -ci a été démentie par l'avocat du gestapiste, maitre Delaunay, qui ironie du sort fût un temps l'avocat de Seznec à son retour en France en 1947.

Le reportage de TF1 fût diffusé le jour même où l'affaire devait être examinée par la Cour de révision c'est vous dire la désinvolture des demandeurs envers l'institution judiciaire surtout que cette journée clôturait un long processus commencé en 1977. Tout cela n'est pas très sérieux, un torpillage de la demande de révision comme il semble en avoir eu dans d'autres affaires. C'est de la gesticulation émotio- médiatique, TF1 diffusait à l'époque le télé-film de Boisset, cela n'a sans doute rien à voir.

Maintenant, effectivement il est possible que Bonny ait pu jouer un rôle …...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 15:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Mais pourquoi aller chercher aussi loin pour trouver des indices de ce qu'est, malheureusement, capable la police française? Vous avez un beau croquis, offert gracieusement par Alessandra, ainsi qu'une reproduction du cadastre, courtoisie de Bouladou.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 17:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3714
Localisation : Paris
Dalakhani a écrit :

Et en parlant d'attitude que certains pourraient avoir contre vous, je m'étonne encore que vous ayez le culot de poster après ce que vous avez fait aux membres et aux administrateurs de ce forum.
Avant de critiquer les autres il faut balayer devant sa porte et s'assurer que c'est propre.

Dalakhani, il me semble que vous n'êtes pas habilité sur ce forum pour autoriser ou délivrer un accès ou toute autre forme de bon d'entrée sur ce forum. Je trouve votre ton bien vif.

Citation :
Des personnes très intéressantes comme Henry ne viennent plus nous faire partager leurs bonnes idées, il n'est pas difficile de penser qu'elles sont dégoutées face à de telles attitudes. Je fais partie de ces personnes mais je prends sur moi pour vous lire afin de ne pas laisser passer les erreurs qu'on peut lire.

Henri ne poste pour ainsi dire plus sur le forum depuis quelques mois, il ne cache pas ( mais il pourra tout à fait le confirmer lui même ou rectifier la vérité s'il y a erreur) qu'il n'apprécie pas la tournure que prennent certains débats et certains intervenants egalement.
C'est son droit le plus strict et je le respecte même si je le regrette parce que je l'apprécie personnellement beaucoup.

Citation :
Le début de la goujaterie commence par le fait de ne pas répondre à des questions simples posées sur un ton neutre.
Et si tous les innocentistes faisaient comme vous, plus aucun ne parlerait étant donné l'attitude qu'on a à leur égard en les insultant et en les prenant pour des débiles, je fais allusion ici aux propos tenus par G. Bouladou à l'époque où il voulait nous vendre son roman.

Sur ce point, je partage votre avis, excepté tout de même dans les cas où il y a insultes ou mauvaise foi et provocation caractérisées.
Je reconnais tout de même que, vous concernant, vous n'avez jamais insulté personne.

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 17:42 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3714
Localisation : Paris
Dalakhani a écrit :
Ajouté à son attitude de mutisme quand on pose des questions qui dérangent (qui empêchent toute avancé), il y a eu le pillage de sa part et de ses compères (Y. Le Meur et Jean Jacques en tête) qui me restent en travers de la gorge.

Ils sont venus sur le forum, ils ont volés le travail des administrateurs et des membres et ont essayés de se faire mousser sur le dos des autres.

Je n'aime pas les voleurs et je n'aime pas quand les voleurs essaient de rejeter la faute sur les autres en se victimisant.
Quand on est coupable on fait profil bas et on ne donne pas de leçons de savoir vivre.

Je ne m'en prends jamais aux autres quand ils n'ont rien fait de mal.


Dalakhani, faut-il absolument et eternellement resservir le même plat dès qu'une des personnes, qui a participé à ce à quoi vous faites clairement référence, intervient et livre un commentaire?
Je doute personnellement que ce soit très utile.
Au passage, pensez vous vraiment que ce souvenir soit particulièrement plaisant au point de m'amener à y repenser régulièrement en lisant ce style de commentaire?
Puisque vous y tenez et que je ressens en vous une grande amertume, je vous dirais ceci:
Je suppose que si je suis capable de mettre de côté ce que je peux ressentir face à ce qui m'a personnellement blessée à travers le mépris dont certaines personnes ont fait usage à mon endroit, vous êtes certainement apte de faire face de votre côté pour entretenir des débats sans sombrer dans la rancoeur ni invoquer une sorte de loi du talion.
Croyez moi, je n'oublie rien et je ne suis dupe de rien, tout comme personne au fond.

Mais le fait est que je n'ai aucune envie de priver les personnes qui souhaitent s'informer sur cette affaire et s'y investir pleinement et qu'entre deux alternatives qui sont, d'un côté le rôle qui est le mien de tout faire pour aider et contribuer à nourrir les débats et la connaissance de l'affaire et, d'un autre côté l'expression de la rancoeur et du parfum de trahison, j'ai choisi. Je ne souhaite pas par ailleurs que tout et n'importe quoi soit écrit ou dit sur cette affaire, voilà pourquoi je poursuis.
Libre aux personnes qui le souhaitent d'adopter des méthodes hypocrites, et de penser qu'elles peuvent profiter impunément des autres, sachez qu'au final, dans la vie, on ne parait jamais rien d'autre que ce qu'on est.
Enfin, j'ai le sentiment qu'à travers ce que vous écrivez à Danou, vous vous adressez plus directement aux investigateurs de cet affaire.
A mon avis, s'agissant de Danou, vous faites erreur car au fond vous savez très bien qu'elle n'est que l'arbre qui cache la forêt et je ne crois pas que vous en prendre à elle sur ce sujet soit salutaire.

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 17:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Ludivine a écrit :
Dalakhani, faut-il absolument et eternellement resservir le même plat dès qu'une des personnes, qui a participé à ce à quoi vous faites clairement référence, intervient et livre un commentaire?

Je vous comprends mais une piqure de rappel est efficace de temps en temps, les nouveaux ou ceux qui ne savent pas doivent être au courant de l'attitude de certains.
Comme ça au moins ils savent à qui ils ont à faire

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 17:58 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3714
Localisation : Paris
Il n'est pas interdit non plus de laisser les gens se faire leur propre jugement à travers ce qu'ils lisent des uns et des autres. Libre aussi à chacun de se sentir plus proche des écrits de l'un ou de l'autre.
Je ne suis pas persuadée par exemple que vous ne livriez pas l'image du sempiternel grognon.
Concevez que cette image serait bien réductrice vous concernant. Il me semble qu'il est possible surtout de cerner chez vous un grand sens du détail, un esprit méthodique et logique.
Acceptez donc en retour que les autres n'adoptent pas de vos interlocuteurs, quels qu'ils soient, d'ailleurs, une image trop réductrice et à certains égards peut être injuste.
On clôture là l'echange pour reprendre sur l'affaire?
On est tout de même largement hors sujet là...

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 13 févr. 2010, 18:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Je voudrais bien reprendre l'affaire mais malheureusement on ne répond que très rarement à mes questions.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com