Nous sommes le 23 mai 2018, 13:04

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 168 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12 Suivante
Auteur Message
Message non luMessage posté... : 10 févr. 2018, 08:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Citation :
C'est simple non ?

Pas si simple??
Je ne vois pas pourquoi le meurtrier serait resté dans le secteur aussi longtemps, au risque de se faire repérer.
Faire porter le 'chapeau' à une personne de passage me parait bien hasardeux dans la mesure ou il ne connaît rien de l'emploi du temps de son pigeon. Mis en cause il pouvait dire: "j'ai passé toute la matinée sur la Cannebière, chez mon père, chez mes cousins ....., fais la grasse du coté de Salernes.
Pourquoi laisser le pull dans la galerie; celui n'est signalé nulle-part, ni à la cité, ni au talus.
Il fallait que notre meurtrier sache que 'son remplaçant' avait été aperçu, que la plaque de sa voiture allait conduire à la découverte du corps de la petite.
Voir sa voiture dans le tunnel ne signifiait pas qu'il y soit resté bloqué, obligé de demander secours pour en sortir. Après tout, ile niçois pouvait finalement repartir sans passer par la maison Rahou. Comment faire le rapprochement avec un pull retrouvé plus tard par hasard?


Haut
   
Message non luMessage posté... : 10 févr. 2018, 10:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
HM a écrit :
Oui il serait temps qu'un spécialiste nous dise le temps pour qu'une large ecchymotique se répande autour une plaie de 15mm sur une victime qui est littéralement saignée et vidée de son sang dans les minutes suivantes.
Les experts à qui le rapport d'autopsie a été montré n'ont rien remarqué d'anormal. Nous savons que le corps ne s'est pas "littéralement vidé" à l'endroit où les coups ont été donnés.

Arlaten a écrit :
A l'évidence, l'enfant a reçu les coups de couteau alors qu'elle était debout.
HM a écrit :
Complètement improbable, voir impossible; les coups ou plutôt les enfoncements de la lame pour les derniers sont portés de bas en haut jusqu'à atteindre la colonne vertébrale,
"Les coups portés de bas en haut....." sur une personne allongée au sol ? C'est encore le cirque.
Qu'est ce qui est improbable voire impossible ? qu'il y ai du sang sur le vêtement de la gosse ? Pourtant la photo le montre bien et pour les "âmes sensibles", le rapport d'autopsie indique bien:"La partie supérieure du corps est souillée de sang desséché. "
Et pour que le sang se répande, de haut en bas, comme on le voit sur le document, il fallait bien qu'il soit soumis aux lois de la pesanteur. Donc, la victime était bien debout au moment des coups de couteau.
HM a écrit :
des jets de sang n'ont pas été relevés sur le sol, sur la chaussure de la petite... etc. .....
Absolument faux (photo à l'appui).
HM a écrit :
Le scénario dont on connaît le début avec l'escalade, le plus vraisemblable, est la petite accompagnée au sol par son ravisseur dès le premier rideau de végétation franchi, peut-être crie-t-elle, au moment de la perte de son sabot, le conducteur prend une pierre et frappe, une deuxième (?), les témoins partis il ne peut que constater les 'dégats', il sort son couteau, pique le cou de la petite qui demi-inconsciente porte ses mains à sa gorge, entre ses doigts il pique un peu plus profondément, encore et encore , jusqu'à enfoncer jusqu'à la garde son cran d'arrêt.
Le plus vraisemblable, peut-être.... rien de sûr quoi. De toute façon, cela ne concerne pas Ranucci, puisque ce n'est pas là que les Aubert l'ont vu arrêté, mais après l'épingle.
D'ailleurs Aubert a bien dit à Bouladou:
Fichier(s) joint(s) :
colline.JPG

Sur le lieu du crime, il était impossible de voir quelqu'un monter en courant dans la colline. De plus, le fossé n'est pas dans la mémoire de Aubert.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 10 févr. 2018, 11:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
Anne a écrit :
ensuite il se rend à la galerie ayant aperçu CR et sa voiture tout proches des environs .... J'entends par là (pas grand'chose, il est vrai ;)) que l'assassin connaissait les lieux de rdvs dans la champi.
Non, ce n'est pas possible. De l'endroit du crime, on ne peut pas voir l'endroit où selon vous et selon moi, Ranucci s'est arrêté.
Et rien ne permet d'affirmer que cet homme était là sur la nationale, exactement au même moment que Ranucci.

Anne a écrit :
Perso, je suis persuadée que l'assassin a vu CR et sa 304 s'engouffrer dans la champi, a profité de sa présence pour lui faire porter le chapeau, en déposant son pull puis dans un 2ème temps déposer son couteau près de la voiture du niçois.
Non, cela non plus, l'entrée de la champi n'est pas visible depuis le lieu du crime.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 10 févr. 2018, 11:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
La jurée a écrit dans son livre (p 53 ) :" on a fait passer sa petite chaussure . On voyait des taches brunes dessus : elle était pleine de sang " .
Il n'est pas précisé si cette chaussure présentée est celle perdue ou celle restée au pied de la petite .

Pour que sa chaussure ait du sang , fallait bien que la petite soit debout , du moins pour les 1ers coups de couteau .
Ce qui a pu se passer : les 1ères "piqures" debout , elle a voulu se protéger avec sa main donc coupures , puis l'assassin l'a mis à terre et là a porté des coups beaucoup plus profonds .


Haut
   
Message non luMessage posté... : 10 févr. 2018, 17:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Citation :
Donc, la victime était bien debout au moment des coups de couteau.

Improbable, les coups de pierre ont été donnés avant, une plaie contuse au niveau de l'angle externe de l'orbite gauche, longue de 15mm environ, reposant sur une large zone ecchymotique c'est écrit en toutes lettres par Vuillet, je pense que c'est un point qui pourrait être facilement' tranché'. Ces coups ont été donnés alors que la petite était allongée, côté droit du visage contre le sol.
Les coups de couteaux, plutôt la lame enfoncée côté gauche principalement:
-Une coupure sur le rebord maxillaire gauche
-Cinq coupures sur le côté gauche du cou
-Quatre coupures dans la région rétro-mastoïdienne gauche,
-Une coupure au niveau de la nuque paramédiane gauche,
-Trois coupures sous maxillaires antéro-latérales droites,
Et une coupure de la région hyoidienne.

De la nuque au rebord maxillaire; 11 au total sur les 15 dénombrés par le docteur. Les trois autres, les mortels(?), sous le menton.
Le canal rachidien est atteint par la lame entre la 3eme et 4eme vertèbre, ceci est compatible avec la victime au sol, son meurtrier accroupi, peut-être à califourchon sur sa victime enfonçant son couteau sous le menton.
Citation :
"La partie supérieure du corps est souillée de sang desséché. "

Partie supérieure on parle de quoi?: des épaules? Egorgée debout pourquoi que le haut du corps?
Au moment du meurtre la petite est allongée dans la pente du talus, saignée c'est le haut du corps qui est souillé...., le plus. Evidemment d'autres traces sont possibles ailleurs. Il est vraisemblable que le couteau ou les pierres aient gouté, je pense au pantalon du tueur mais certainement sur les vêtements de la petite. Sans oublier le déplacement du corps.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 12 févr. 2018, 19:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
maril85 a écrit :
La jurée a écrit dans son livre (p 53 ) :" on a fait passer sa petite chaussure . On voyait des taches brunes dessus : elle était pleine de sang " .
Il n'est pas précisé si cette chaussure présentée est celle perdue ou celle restée au pied de la petite .
C'est assez facile à savoir. Sur la table, au Tribunal d'Aix en Provence, lors du procès, il n'y avait que les scellés. Seule la sandale perdue, a été récupérée par les gendarmes et mise sous scellé. Effectivement, avec les photos des scellés, nous voyons (mal), mais nous voyons, des taches sur cette "chaussure". Avec ce que dit madame la jurée, nous avons la confirmation que ces taches sont bien du sang.
Toujours avec l'appui d'une photo, sur l'autre chaussure, celle restée au pied, et sur les jambes de l'enfant (en dessous des genoux), il y a des taches de sang.


maril85 a écrit :
Pour que sa chaussure ait du sang , fallait bien que la petite soit debout , du moins pour les 1ers coups de couteau .
Ce qui a pu se passer : les 1ères "piqures" debout , elle a voulu se protéger avec sa main donc coupures , puis l'assassin l'a mis à terre et là a porté des coups beaucoup plus profonds .
C'est bien comme cela que je vois les choses. Avec la perte de sang abondante des premiers coups, la victime s'est affaissée et l'agresseur a poursuivi son acharnement au sol.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 12 févr. 2018, 19:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
Arlaten a écrit :
Donc, la victime était bien debout au moment des coups de couteau.
HM a écrit :
Improbable, les coups de pierre ont été donnés avant, une plaie contuse au niveau de l'angle externe de l'orbite gauche, longue de 15mm environ, reposant sur une large zone ecchymotique c'est écrit en toutes lettres par Vuillet, je pense que c'est un point qui pourrait être facilement' tranché'.
Je parle des coups de couteau, et l'autre vient avec une citation relative aux coups de pierre.


HM a écrit :
Ces coups ont été donnés alors que la petite était allongée, côté droit du visage contre le sol.
La belle affaire. De mémoire, je ne me souviens pas que quelqu'un ai pu avancer que les coups de pierre aient pu être donnés d'une autre façon.


HM a écrit :
Le canal rachidien est atteint par la lame entre la 3eme et 4eme vertèbre, ceci est compatible avec la victime au sol, son meurtrier accroupi, peut-être à califourchon sur sa victime enfonçant son couteau sous le menton.
Compatible oui, seulement compatible encore faut-il sous entendre le nécessité d'une prise d'appui. Appui qui peut être réalisé d'une autre façon, par le bras de l'agresseur par exemple.


Citation :
"La partie supérieure du corps est souillée de sang desséché. "
HM a écrit :
Partie supérieure on parle de quoi?: des épaules? Egorgée debout pourquoi que le haut du corps?
On parle de quoi ? Ben de la partie supérieur du corps bien sûr. Avec "le choc des images" on voit ce que Vuillet a voulu dire.
Non, il n'y a pas du sang que sur le haut du corps. C'est bien ce qui montre que la gosse était debout, au moins pour les premiers coups de couteau.


HM a écrit :
Au moment du meurtre la petite est allongée dans la pente du talus, saignée c'est le haut du corps qui est souillé...., le plus.
La pente, quelle pente ? A l'endroit précis de l'agression, la pente est quasi inexistante. En plus, pour le peu de pente qu'il y a, il aurait fallu que le corps soit dans le bon sens de cette faible pente. Ce que personne ne sait.

HM a écrit :
Evidemment d'autres traces sont possibles ailleurs.
Non, ce n'est pas possible, c'est sûr. Et l'emplacement de ces traces (tâches), notament les jambes, montre que la fillette était debout au moment où elle les a reçu.

HM a écrit :
Il est vraisemblable que le couteau ou les pierres aient gouté, je pense au pantalon du tueur mais certainement sur les vêtements de la petite.
Oui, on a beaucoup rigolé avec ça. Ce n'est plus du cirque, c'est de la magie.

HM a écrit :
Sans oublier le déplacement du corps.
Oui, vu la position du corps à l'endroit où il a été retrouvé, il est exclus que c'est à cet endroit que le vêtement du haut (les vêtements puisqu'elle en avait deux) aient pu être imbibés de sang.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 12 févr. 2018, 20:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
La chaussure perdue a aussi du sang , c'est donc que la petite aurait reçu les 1ers coups de couteau à l'endroit ou elle a perdu sa chaussure . ?

L'assassin devait avoir sa main sur la bouche (voir même le nez) de la petite pour l'empècher de crier .


Haut
   
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2018, 11:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
maril85 a écrit :
La chaussure perdue a aussi du sang , c'est donc que la petite aurait reçu les 1ers coups de couteau à l'endroit ou elle a perdu sa chaussure . ?
Ce qui est sûr, c'est que la chaussure a été trouvée là, à 1,90m de l'endroit où la gosse a été poignardée. Maintenant, difficile de savoir pourquoi elle n'avait plus cette chaussure au pied. Elle a pu réellement la perdre et là, je pense à la trace que le talon a faite. Elle a pu la perdre pas exactement à cet endroit et le meurtrier, ou quelqu'un d'autre, a pu la déplacer. Trop de possibilités.

maril85 a écrit :
L'assassin devait avoir sa main sur la bouche (voir même le nez) de la petite pour l'empècher de crier .
Oui, c'est très probablement cela.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2018, 12:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 17:13
Messages : 1677
Arlaten a écrit :
maril85 a écrit :
La chaussure perdue a aussi du sang , c'est donc que la petite aurait reçu les 1ers coups de couteau à l'endroit ou elle a perdu sa chaussure . ?
Ce qui est sûr, c'est que la chaussure a été trouvée là, à 1,90m de l'endroit où la gosse a été poignardée. Maintenant, difficile de savoir pourquoi elle n'avait plus cette chaussure au pied. Elle a pu réellement la perdre et là, je pense à la trace que le talon a faite. Elle a pu la perdre pas exactement à cet endroit et le meurtrier, ou quelqu'un d'autre, a pu la déplacer. Trop de possibilités.

maril85 a écrit :
L'assassin devait avoir sa main sur la bouche (voir même le nez) de la petite pour l'empècher de crier .
Oui, c'est très probablement cela.

Tout cela me fait penser qu'il s'est passé quelque chose de tout à fait inattendu pour le criminel sur le lieu du crime.
La petite a pu lui échapper en tentant de rejoindre la route. Il parvient à la rattraper mais dans le même temps, il voit une voiture arriver et qui ralentit comme pour se garer. Est ce celle des Aubert ou de C Ranucci ?
Il agrippe la petite par le bras, elle crie, il lui met sa main sur la bouche et la tire vers le haut de la colline pour être à l'abri des regards. Ensuite, c'est le déchainement de violence que l'on connaît.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2018, 16:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
Sur le rapport d'autopsie est noté que les cheveux de la petite sont pleins d'épines .

Sur le Lieu du crime , est ce qu'on sait s'il y avait des épines à hauteur de sa tète ? (1m10 à 1m20 (1m20 étant sa hauteur )

Si la chaussure avait été placée volontairement (à 1m90 du corps ) pour que se soit un élément de découverte du corps , il me semble que celui qui aurait placé la chaussure , l' aurait descendu plus bas . Non ?


Haut
   
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2018, 17:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
maril85 a écrit :
Sur le rapport d'autopsie est noté que les cheveux de la petite sont pleins d'épines .

Sur le Lieu du crime , est ce qu'on sait s'il y avait des épines à hauteur de sa tète ? (1m10 à 1m20 (1m20 étant sa hauteur )
Cela pouvait, vu que ces arbustes piquants peuvent aller jusqu'à 1,5m. Je crois plutôt que les épines viennent des branches que le meurtrier a déposé sur le corps.

maril85 a écrit :
Si la chaussure avait été placée volontairement (à 1m90 du corps ) pour que se soit un élément de découverte du corps , il me semble que celui qui aurait placé la chaussure , l' aurait descendu plus bas . Non ?
Le meurtrier a caché le corps. Il n'a donc pas mis la chaussure pour faciliter la découverte. Rien ne dit que la chaussure a été placée là, volontairement.


Haut
   
Message non luMessage posté... : 15 févr. 2018, 18:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 739
Quelle genre d'épines étaient dans les cheveux , les petites épines qu'on trouve partout , ou bien les épines d'argeras ?

Pour les griffures aux jambes , les petites épines font des griffures , les épines d'argeras (?) lacèrent la peau .

J'ai eu l'occasion d'en voir en vacances des ces grosses épines (argeras ou semblables ), sans problème elles lacèrent la peau .


Haut
   
Message non luMessage posté... : 16 févr. 2018, 23:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3517
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Pour avoir la chevelure emmêlée ainsi que le stipule de rapport, m'est d'avis qu'il peut s'agir du fait d'avoir traîné le corps jusqu'à l'endroit de sa découverte y compris lorsque jetée à terre, elle a essayé de se défendre bec et ongles, c'est possible non ?

Quant aux griffures sur les jambes de la malheureuse, j'ai toujours pensé que l'assassin l'avait obligée à marcher dans les différents sentiers sans se préoccuper de l'état des jambes de la petite ni des piqûres d'argeras.

_________________
Image


Haut
   
Message non luMessage posté... : 17 févr. 2018, 11:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1008
maril85 a écrit :
Quelle genre d'épines étaient dans les cheveux , les petites épines qu'on trouve partout , ou bien les épines d'argeras ?
J'aurais tendance à dire que c'était des épines d'argeras, juste parce qu’il y avait un tas de branche de cela sur le corps.

maril85 a écrit :
Pour les griffures aux jambes , les petites épines font des griffures , les épines d'argeras (?) lacèrent la peau .
Les griffures ont très probablement été faites lorsque le corps à été déplacé.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 168 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com