Nous sommes le 19 juil. 2018, 10:00

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 mars 2007, 21:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
laurence a écrit :
Bonsoir Danou, on résonne encore une fois, parce que l'on sait aujourd'hui ce qui s'est passé pour la petite.

Ranucci, poursuivi et même hélé s'en fout, pourquoi?

il est poursuivi, non pas parce qu'il a enlevé un enfant mais parce qu'il a grillé un stop et crée un accident........

Tu reconnais finalement que Ranucci n'a pas enlevé l'enfant...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 mars 2007, 21:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Danou a écrit :
Bon, j'y ai mis le temps mais je crois avoir enfin compris ce que tu veux dire, Soryu.

Ca se tient à peu près.

Mais j'ai 2 objections :

D'abord, comme le dit Bruno, le demi-tour des Aubert peut n'avoir pris que quelques secondes, auquel cas CR (version coupable) peut fort bien avoir compris qu'il s'agissait de la même bagnole.

Ensuite, si les gens l'interpellent alors qu'il est dans les fourrés, c'est qu'ils savent qu'il y est. C'est donc qu'ils l'y ont vu s'y engouffrer. Et si CR était avec la petite, il ne peut donc ignorer qu'il a été vu s'y engouffrant avec elle, quand ça ne serait que quelques secondes (et peu importe si c'est la 1ère ou la 2ème voiture qui l'a vu).

Il lui faut donc une sacré dose d'optimisme ou d'inconscience pour se croire à l'abri de poursuites - et pas seulement par l'assurance - dans ces conditions.

Pourquoi dis-tu alors que "ça se tient à peu près" ?

C'est tout à fait le contraire comme tu viens parfaitement de le démontrer.

Ce qui est désolant et néanmoins significatif, c'est que j'avais déjà tenté d'expliquer il y a quelque temps pourquoi ça ne tenait pas, mais bon ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 mars 2007, 21:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Je nuancerais simplement ce qu'a exprimé Bruno en disant qu'ils se sont convaincus beaucoup trop vite et sans doute de bonne foi au départ, mais malheureusement sur de fausses évidences et qu'il n'ont pas cherché plus loin.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 mars 2007, 21:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
Danou a écrit :
Je ne vois pas très bien quel intérêt l'HPR aurait eu à aller dans cette champi, pas très éloignée du lieu du crime et propriété privée où il risquait de se faire repérer.
Encore une fois, son seul intérêt était de mettre au plus vite le plus de kilomètres possibles entre lui et le Lieu du crime.


L'HOP avait certainement plus de bonne raison que ranucci d'allers a la champi, avant de déguerpir, il connaît bien les lieux, je dirais même très très bien, un endroit parfait pour se remettre de c'est esprit, pour se faire un brin de toilette. Et puit danou, comme je te l'ai déjà dit on ne connaît pas l'heur de la mort, la petite a très bien put êtres tué entre 13h et 16 pendant que ranucci pique une ronflette et dans se creneaux horaire personne na vue personne. ( petite différence avec jpasc)
C'est par hasard qu'il tombe sur ranucci, qu'elle aubaine pour lui en faite il na pas grand chose a faire juste a bloqué ranucci dans la galerie il sait qu'il n'en ressortiras pas sans aide c'est largement suffisant pour se faire remarqué

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 mars 2007, 22:49 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3715
Localisation : Paris
J'attire simplement votre attention sur le fait que vous n'êtes pas là pour accuser quelqu'un ou plus généralement une corporation ( ex: police , gendarmerie).
Aussi, je vous recommanderais d'être particulièrement prudents dans vos accusations.
Je ne passe pas mon temps à vous le dire, mais j'aimerais que vous fassiez l'effort de vous en souvenir et de vous contrôler dans vos propos!

_________________
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con".
"comment se fait-il que certains paraissent si cons même sans lumière ? C'est de la métaphysique pure."
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 01:03 
laurence a écrit :
Danou a écrit :
[...]

C'est pas mieux : c'est essentiel.

Même s'il n'avait rien fait à la petite, les ennuis qu'il risquait d'avoir pour enlèvement d'enfant étaient sans commune mesure avec ceux qu'il aurait eus pour accident et délit de fuite (même si, c'est vrai, cela aurait fait mal à son permis, à son porte-monnaie et à sa vie professionnelle).

Mais je pense que la réaction de fuite de CR s'explique qu'il ait eu ou non une petite fille dans la voiture.
On ne peut pas se baser sur la fuite pour conclure qu'il avait obligatoirement un enfant avec lui. Il aurait fui de toute façon (assurance, permis, boulot).









Danou, bien entendu. L'enlèvement est aussi grave que le crime, et ça, je ne l'oublie pas , crois-moi.

Maintenat, effectivement, tu as tout à fait raison de dire qu'avec où sans enfant, il a fui.

Maintenant, je te pose la question et je sais déjà qu'on aura pas la réponse:

Sans enfant, se serait-il arrêté où pas?

Dans la mesure ou on le dit coupable, bien entendu.

Ben, à cette question, je ne peux pas répondre car je ne connais pas cet individu.


J'ai déjà répondu à ta question dans mon post précédent : à mon avis, il aurait fui de toute façon, pour les raisons que j'ai données : peur de perdre son permis (surtout s'il avait bu), donc son boulot. Peur de se faire engueuler pas sa mère aussi, qui avait fait des sacrifices pour lui offrir cette voiture, qu'il a trouvé le moyen de bouziller dès sa première sortie. A mon avis, toutes ces raisons - boulot, assurance, permis, sa mère - ont dû se bousculer dans sa tête en un millième de seconde et il a paniqué.
J'ignore s'il y avait un enfant ou non dans sa voiture, mais je suis sûr que, même sans enfant, il aurait pris la fuite (quitte à le regretter après, peut-être).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 01:12 
jpasc95 a écrit :
[...]

l'intérêt ?

Imaginez qu'il pense avoir été vu par les Aubert.
Il se dit que pour être tranquille, il va faire en sorte que les soupçons se portent sur un autre que lui qui était bien présent sur les lieux ou à proximité du Lieu du crime.
Cet autre, c'est ? allez tous en choeur, C Ranucci !

Un meurtrier peut ne pas être qu'un vulgaire assassin, il peut aussi être machiavélique et avoir l'intelligence du diable.
Ca existe ce genre de scénario. Fourniret en est un exemple criant.


Mais je vous répète que, si l'homme au pull over-rouge est celui qui se trouvait dans les fourrés et qui s'est fait interpeler par les Aubert, il a toutes les raisons de penser que les Aubert ont noté le numéro de la voiture arrêtée au bord de la route, qu'ils pensent être la sienne.
Il ne peut donc ignorer que le véritable propriétaire de la voiture (CR) est déjà piégé. L'HOPR n'a qu'à laisser les gendarmes faire leur travail et à fuir le plus vite possible. L'essentiel est que sa voiture à lui n'ait pas éte repérée.
Toute tentative pour en rajouter en se livrant à je ne sais quoi dans la champi comporte plus de risques que d'avantages pour lui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 01:19 
(« Danou » a écrit:Bon, j'y ai mis le temps mais je crois avoir enfin compris ce que tu veux dire, Soryu.

Ca se tient à peu près.

Mais j'ai 2 objections :

D'abord, comme le dit Bruno, le demi-tour des Aubert peut n'avoir pris que quelques secondes, auquel cas CR (version coupable) peut fort bien avoir compris qu'il s'agissait de la même bagnole.

Ensuite, si les gens l'interpellent alors qu'il est dans les fourrés, c'est qu'ils savent qu'il y est. C'est donc qu'ils l'y ont vu s'y engouffrer. Et si CR était avec la petite, il ne peut donc ignorer qu'il a été vu s'y engouffrant avec elle, quand ça ne serait que quelques secondes (et peu importe si c'est la 1ère ou la 2ème voiture qui l'a vu).

Il lui faut donc une sacré dose d'optimisme ou d'inconscience pour se croire à l'abri de poursuites - et pas seulement par l'assurance - dans ces conditions.)

Pourquoi dis-tu alors que "ça se tient à peu près" ?

Parce que j'avais mis longtemps pour comprendre ce que Soryu voulait dire et avais enfin compris. Et à première vue, je trouvais que son explication était plausible.

Mais tout de suite après, j'ai vu ce qu'on pouvait objecter à sa théorie.

Mais je suis prudente, je ne dis pas que mes objections ne sont pas réfutables.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 05:23 
Danou a écrit :
[...]

Mais je vous répète que, si l'homme au pull over-rouge est celui qui se trouvait dans les fourrés et qui s'est fait interpeler par les Aubert, il a toutes les raisons de penser que les Aubert ont noté le numéro de la voiture arrêtée au bord de la route, qu'ils pensent être la sienne.
Il ne peut donc ignorer que le véritable propriétaire de la voiture (CR) est déjà piégé. L'HOPR n'a qu'à laisser les gendarmes faire leur travail et à fuir le plus vite possible. L'essentiel est que sa voiture à lui n'ait pas éte repérée.
Toute tentative pour en rajouter en se livrant à je ne sais quoi dans la champi comporte plus de risques que d'avantages pour lui.


Vous oubliez une chose.
Si C Ranucci est évanoui dans sa voiture pendant que le vrai meurtrier est dans les fourrés, il observe les Aubert qui eux ne le voient pas.
Il se rend compte qu'ils n'ont pas regardé à l'intérieur de la 304.
Celui que les Aubert ont vu s'enfuir dans la colline avec un enfant, c'est pas C Ranucci mais bien lui l'homme au pull over-rouge. Ils pensent donc sur le moment que c'est cet homme le conducteur.
S'ils ont eu le temps de l'apercevoir, ils pourront peut-être le reconnaitre et ça ça l'inquiète. De plus, s'ils ont relevé le n° d'immatriculation, quand C Ranucci sera interpellé, les Aubert diront que ce n'est pas cet homme qu'ils ont vu mais un autre.
Alors, il va tout faire pour que les soupçons se portent sur un seul homme. Et il a bien réussi son coup.

Vous semblez ne pas admettre l'idée d'un meurtrier machiavélique qui veut imputer son crime à un autre.
Et pourtant, il existe des cas de cette espèce.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 07:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
ludivine a écrit :
J'attire simplement votre attention sur le fait que vous n'êtes pas là pour accuser quelqu'un ou plus généralement une corporation ( ex: police , gendarmerie).
Aussi, je vous recommanderais d'être particulièrement prudents dans vos accusations.
Je ne passe pas mon temps à vous le dire, mais j'aimerais que vous fassiez l'effort de vous en souvenir et de vous contrôler dans vos propos!


Oui, Ludivine... Ce n'est qu'une évidence : cette intervention eut été d'une pertinence absolue début juin 1974, adressée aux enquêteurs, à la Presse, à l'opinion...

En 76, itou...Imaginons qu'à la suite de l'intervention noble, mais mal interprétée de M.Gicquel ("la France a peur...., mais..."), le ministre de l'intérieur ait adressé un message de prudence et non pas "si j'étais juré je voterais pour la peine de mort", s'agissant de Patrick Henri, avec un relais presse responsable et digne, et bien le procès de 76 aurait pu être moins expéditif.

Il n'est pas anormal que constatant un malheur (le crime en 74, le désastre judiciaire aujourd'hui), on soit enclin à en trouver rapidement le(s) reponsable(s) pour qu'il(s) soi(en)t jugé(s)...

Mais il faut se garder du résultat des déductions que l'on peut faire, et des accusations que l'on porte... La vraisemblance n'est pas la vérité.

C'est de cette prudence que la justice est garante... En principe.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 09:29 
Danou a écrit :
[...]

Si l'on en croit CR, il serait resté dans les parages parce qu'il serait tombé inconscient au bord de la route (version innocent).

Juste une question comme ça et là je m'adresse à tous:
A quel moment et à qui Ranucci a évoqué sa perte de conscience au bord de la RN 8 bis, pour la première fois ?

Danou a écrit :
Et si on le suppose coupable, il avait une bonne raison de ne pas aller très loin : il fallait d'abord qu'il effectue un minimum de réparations à sa voiture pour pouvoir regagner Nice. Ce qu'il a fait.

C'est aussi vrai s'il est innocent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 09:52 
Danou a écrit :
J'ignore s'il y avait un enfant ou non dans sa voiture, mais je suis sûr que, même sans enfant, il aurait pris la fuite (quitte à le regretter après, peut-être).

Mais la question de Laurence c’était :
Citation :
Maintenant, je te pose la question et je sais déjà qu'on aura pas la réponse:
Sans enfant, se serait-il arrêté où pas?


Et à cette question, bien sûr qu’on peut répondre et par l’affirmative.
Ranucci s’est arrêté sur le bord de la nationale parce qu’à la suite de l’accident, sa voiture faisait un « boucan d’enfer ».
Comme la plupart des gens confrontés à la même situation, il a voulu vérifier « l’étendue des dégâts » et l’origine du bruit.
Au cours de sa fuite, il devait bien avoir « un œil » sur le(s) rétroviseur(s), et c’est parce qu’il a constaté qu’il n’était pas suivi, qu’il s’est arrêté au bord de la nationale.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 10:19 
Jpasc95 a écrit :
Vous oubliez une chose.
Si C Ranucci est évanoui dans sa voiture pendant que le vrai meurtrier est dans les fourrés, il observe les Aubert qui, eux, ne le voient pas.
Il se rend compte qu'ils n'ont pas regardé à l'intérieur de la 304.
Celui que les Aubert ont vu s'enfuir dans la colline avec un enfant, c'est pas C Ranucci mais bien lui l'homme au pull over-rouge. Ils pensent donc sur le moment que c'est cet homme le conducteur.
S'ils ont eu le temps de l'apercevoir, ils pourront peut-être le reconnaitre et ça ça l'inquiète * 1 . De plus, s'ils ont relevé le n° d'immatriculation, quand C Ranucci sera interpellé, les Aubert diront que ce n'est pas cet homme qu'ils ont vu mais un autre.
Alors, il va tout faire pour que les soupçons se portent sur un seul homme. Et il a bien réussi son coup

[b]Vous semblez ne pas admettre l'idée d'un meurtrier machiavélique qui veut imputer son crime à un autre.
Et pourtant, il existe des cas de cette espèce ** 2 ".



* 1 Oui, le risque existe et pourrait effectivement justifier que le type ait éprouvé le besoin d'en rajouter pour désigner CR à coup sûr.

** 2 Merci, mais je m'en doutais déjà.

Oui, rien de tout cela n'est impossible et il ne m'est pas possibe de me mettre dans la tête du "vrai meurtrier" (en admettant qu'il existe).

Je ne peux que raisonner à partir de ma logique à moi : il me semble qu'entre le risque d'être un jour reconnu dans la rue par les Aubert ou par Martel et tous les risques qu'impliquaient une intervention dans la galerie *** 3, j'aurais choisi de prendre le grand large (changer de ville au moins).

***3 PS : votre théorie (alternative au basculement à l'arrière) m'intéresse toujours. A l'occasion, si vous avez le temps, vous m'envoyez un bref résumé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 10:24 
arlaten a écrit :
[...]
C'est aussi vrai s'il est innocent.


Tout à fait. D'ailleurs, le fait d'avoir choisi d'effectuer les réparations dans la galerie peut également s'expliquer s'il est innocent. Car, s'il est innocent du crime, il ne l'est pas de l'accident et du délit de fuite. Et il a tout intérêt à réparer sa voiture dans un lieu où il ne risque pas d'être vu des gens impliqués dans l'accident qui pourraient éventuellement être repartis à sa recherche.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 avr. 2007, 10:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
Citation :
Juste une question comme ça et là je m'adresse à tous:
A quel moment et à qui Ranucci a évoqué sa perte de conscience au bord de la RN 8 bis, pour la première fois ?
Salut arlaten: a la relecture des diffèrent pv de ranucci, je dirais, a personne jusqu'au moins la fin du moi de juin reconstitution comprisse

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)

http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com