http://www.justice-affairescriminelles.org/Dossierranucci/phpBB2/

recherche et découverte du corps de la victime
http://www.justice-affairescriminelles.org/Dossierranucci/phpBB2/viewtopic.php?f=300&t=12041
Page 8 sur 12

Auteur :  francisANDco [ 25 oct. 2014, 13:43 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

EXTRAITS D’ARTICLES DE PRESSE ECRITE RELATIFS AU COUPLE AUBERT SUR LA FUITE DANS LES BOIS.

MERIDIONAL 6 JUIN 1974

…..Il (M. AUBERT) avait vu l’inconnu démarrer brusquement puis s’arrêter quelques kilomètres plus loin et sortir en toute hâte de sa « 204 » grise en tenant par le bras une fillette vêtue d’une chemisette et d’un short blanc…..
…M. AUBERT, un toulonnais a eu lui plus de chance que M. MARTINEZ. Nous avons pu joindre sa femme hier soir. Son témoignage est plus précis……Selon Mme AUBERT l’enfant n’était pas assis à l’avant de la voiture, mais à l’arrière. Quand il est sorti l’inconnu s’est précipité vers la portière arrière droite. D’un geste brusque et rapide il a sorti l’enfant, l’a pris dans ses bras et a couru dans la colline.
GABRIEL CHAKRA


LE PROVENCAL 6 JUIN 1974

…Je me lançais dans son sillage sans hésiter. Au bout de quelques kilomètres, le coupé Peugeot stoppait brutalement. Je vis alors le conducteur descendre de son siège prendre par la main une fillette et s’engager dans la colline toute proche.
PIERRE BERNARD


LE PROVENCAL 6 JUIN 1974

… Ici au hasard de notre quête se reconstitue bride par bride l’affreux scénario. Un accident quelques centaines de mètres plus haut. Un délit de fuite. Un témoin qui rattrape le fuyard. Celui-ci, un homme jeune, il est entré dans le bois dense qui longe la route, avec un paquet volumineux sous le bras….
FRANCOIS MISSEN


France SOIR 7 JUIN 1974

… Après la collision entre une 304 et une R. 16 le premier véhicule a pris la fuite et nous l’avons poursuivi. Nous l’avons retrouvé arrêté 2 kilomètres plus loin. Le conducteur était en train d’ouvrir la potière arrière et il a saisi à l’intérieur un enfant qu’il a pris dans ses bras avant de s’enfuir dans la colline……M. AUBERT lui est moins affirmatif. J’étais trop loin pour savoir si c’était un enfant que l’homme entrainait. Toutefois, il avait, je suis formel, une sorte de paquet dans les bras….Il semble cependant que M. et Mme AUBERT n’ont pu reconnaitre formellement Christian RANUCCI. Le conducteur était bien loin de nous, ont-ils répété pour que nous puissions être certains de la ressemblance…….Il décrit la poursuite qu’il engagea avec la 304 qui ne s’était pas arrêtée. Il dit qu’il a vu le conducteur s’engager dans les bois en tenant quelque chose dans les bras que sa femme croit être un enfant.
FRANCOIS LUIZET


LA MARSEILLAISE 6 JUIN 1974

….Parvenu non loin du lieu où fut découvert le cadavre de la petite fille, M. AUBERT verra alors le véhicule portant l’immatriculation des Alpes Maritimes arrêté sur le bas côté de la route en direction de Marseille. Le conducteur, un homme jeune d’apparence s’enfonçait dans les taillis semblant tirer ou trainer de son véhicule une sorte de colis précisera M. AUBERT……..Cet étrange colis qu’il trainait avec lui dans les taillis qui bordent la route nationale était certainement la malheureuse enfant elle-même.
ALEX PANZANI


CORDIALEMENT francisANDco

Auteur :  yargumo [ 25 oct. 2014, 17:26 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Philippine
Citation :
Vous concluez rapidement...le gendarme dont on ne sait ni le nom, ni le domaine d'intervention, terrain ? coordination ? ne fait que dire ce qu'il sait à un moment T de l'affaire. Rien ne dit qu'il possède alors tous les éléments, dont l'historique et la teneur des échanges MARTINEZ/AUBERT avec les enqueteurs
Je ne conclue pas encore... Admettez qu'il est plus cohérent que les Aubert aient vu un paquet ou la petite qu'ils ont pris pour un paquet, sinon comment croire qu'ils aient mis deux jours à se manifester. Ils l'auraient forcément dit à Martinez, qui lui aussi aurait mis deux jours après l'avoir dit au gendarmes qui aurait à peine bronché.....
Sincèrement je pense que ce scénario est le plus plausible....
Jpasc
Citation :
il est difficile de dire à quel moment et comment ce témoignage a été recueilli par le journaliste. il faudrait pouvoir remonter à la source.
Mais que ce soit avant ou après la découverte du corps,
C'est forcément après la découverte du corps, puisque rappelez-vous les gendarmes ne préviennent pas les personnes en charge du dossier, ils ne vont quand même pas prévenir les journalistes. Les premiers reporters arrivent-ils avant la juge qui, elle, est sur place peu avant 19h? Mr Rambla arrive peu après.
Citation :
il est clair qu'il est bien question d'un paquet porté sous le bras.
Invention des gendarmes ou appel réel des Aubert ?
le paquet pouvait il être un enfant ? comment peut-on confondre un paquet avec un enfant?
Ca expliquerait toutes les hésitations de témoins, ne pas pouvoir dire garçon ou fille etc. .....
A mon avis c'est bien l'appel de Martinez qui déclenche tout ce bordel. A cet instant Aubert ne peut que répéter ce qu'il aurait dit la veille à Rocquevaire:" Qu'il a été témoin d'un délit de fuite après un accident puis d'une fuite dans les fourrés du conducteur avec un paquet qui, à la réflexion pourrait être un enfant....."
Les gendarmes de Toulon contactent Mme Aubert à 10h30, pourquoi ceux de Gréasque attendent-ils l'appel de son mari? Si c'était un enfant elle le dit, ils en ont bien parlé tous les deux, inutile d'attendre 12h30...... il y a urgence.
Francis and co
Il y a aussi l'article où il est question de dépôt sauvage d'ordures...

Auteur :  francisANDco [ 25 oct. 2014, 19:11 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

yargumo a dit :
Francis and co
Il y a aussi l'article où il est question de dépôt sauvage d'ordures...[/quote]

Et...

Il y a toujours moyen de restaurer des éléments, faut-il encore bien les apprivoisés.
CORDIALEMENT francisANDco

Auteur :  yargumo [ 02 nov. 2014, 16:27 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Je mets ici le message de Jpasc du 2 11 initialement ranucci pédophile?
Citation :
les Aubert ont parlé d'un paquet aux gendarmes dés le 4 juin et aussi le 5 juin.
Le 4 juin, l'appel lancé sur Europe 1 par les policiers parlent d'un ravisseur possédant une simca grise.
Ok le 4, Aubert téléphone à Rocquevaire, il raconte la scène de la veille; le délit de fuite, la voiture arrêtée et son conducteur s'enfuyant dans la colline avec/sans paquet, en fait, ce qu'ils ont vu la veille.....
La voiture n'est pas la bonne.
Pour le 5, je suis plus circonspect. Ce n'est pas lui qui joint Gréasque mais la brigade par l'intermédiaire des collègues toulonnais. Ils ont sa femme, il est évident que si elle dit:"j'ai vu un gosse qui parle dans les bras...." , les gendarmes démarrent dare-dare...
Citation :
Si je vous comprends bien, vous reprochez aux gendarmes d'avoir manqué d'esprit d'initiative ?
Pourtant, dans le PV 610/1, après l'appel de M Aubert le 4 à 15h10 à la gendarmerie de Roquevaire, celle de Gréasque a envoyé "une patrouille qui s'était dirigée sur les lieux signalés approximativement mais ne découvrait aucun indice positif"
Le même jour vers 17h, ils ont exploré la galerie dans laquelle la 304 de Ranucci s'est embourbée. Ils n'ont rien trouvé (je pense au POR).
Le 5 juin à 7h, cette fois, des gendarmes cherchent la voiture du ravisseur ou son conducteur sur la rn8bis et dans les nombreuses champignonnières mais ne trouvent rien.
D'initiatives je ne dis pas, mais d'à propos....
Si comme l'écrit Gras; Aubert téléphone le 4 en disant, malgré son paquet que peut-être...... Que Guazzone par deux fois vient leur dire que peut-être... Ils ont la plainte de Martinez à instruire. Il est curieux de rechercher une voiture partie depuis deux jours sans penser à vérifier si elle n'est pas simplement dans son garage ou si elle est déclarée volée....., par exemple.
Dans l'ADN de tous militaires il est inscrit: 'rendre compte' à son supérieur. Ici c'est Gras... Je sais le commandant de la Gréasque n'est que provisoire...., raison de plus.
Ils cherchent quoi au bord de la route, dans la champignonnière à une poignée d'hommes? Le paquet? La voiture? Le mec endormi?
Bon, c'est sans doute l'appel de Martinez qui déclenche le branle-bas, peut-être que le commandant titulaire est revenu. Le témoin dit; "contrairement à ce que j'ai dit le 3, il est possible....." Il raconte peut-être l'histoire du paquet que lui avait rapporté Aubert à son retour.....
Les gendarmes appellent Aubert, Ils veulent avoir plus de précisions sur la taille du paquet et sur la localisation approximative de l'arrêt......
Il faut bien prévenir Aubagne......
Citation :
La question est : la petite fille a t-elle déjà été tuée à ce moment là ? rien n'est sûr ! (un élément scientifique, l'œil droit ouvert, peut laisser penser le contraire) ou bien ont ils mal cherché ?
Ce n'est pas sûr mais quand même le plus probable... Je me demande ce qu'ils cherchaient.... Gras dit la voiture aux portières abimées..., c'est con.

Auteur :  yargumo [ 02 nov. 2014, 16:47 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Moraucon dit le 2 1
Citation :
Yargumo, le comportement de la gendarmerie est parfaitement cohérent avec le fait qu'aucun de ses PV ne mentionne qu'Aubert aurait dit avoir vu une enfant. Sans l'enfant des Aubert, le vague soupçon de Guazzone ne suffit pas mais l'appel de Martinez déclenche les opérations. Rien à dire.
Un petit peu, mais admettons.....
Citation :
Par contre l'arrestation de Ranucci, sans constituer une irrégularité, apparaît intempestive puisqu'elle réduit la maitrise du temps dont dispose les OPJ nommés par la commission rogatoire de la Juge et dont Gras vient d'apprendre l'existence. C'est une crasse.
Je crois que le commandant veut rattraper le coup, il est couvert par sa hiérarchie, il veut transformer ce bordel en triomphe. Imaginez sa journée; le midi il passe un savon à ses hommes de Gréasque et le soir c'est lui qui se fait frictionner.....
Citation :
Mais rien de tout cela n'influera sur le scénario retenu par l'accusation puisqu'il est déjà en circulation dans la hiérarchie de la police bien avant d'avoir pu entendre Ranucci. C'est à cause de ce télégramme que la police ne peut plus se défausser sur la gendarmerie comme elle a tenté de le faire jusqu'à présent
Là nous divergeons, Constant tient forcément son scénario parcellaire des gendarmes sur le terrain, donc de Gras.
On le voit aussi, c'est écrit en toute lettres dans le PV 610, la battue a été mise en place tout au long de la route en bordure nord, cela prouve que les gendarmes avaient bien un témoignage d'une fuite dans la colline, côté nord, du conducteur avec un paquet ou un enfant..., (et ce paquet pouvait être la petite). En fait c'est la seule question.

Auteur :  jpasc95 [ 02 nov. 2014, 16:52 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Citation :
Je mets ici le message de Jpasc du 2 11 initialement ranucci pédophile?
Citation :
les Aubert ont parlé d'un paquet aux gendarmes dés le 4 juin et aussi le 5 juin.
Le 4 juin, l'appel lancé sur Europe 1 par les policiers parlent d'un ravisseur possédant une simca grise.
Ok le 4, Aubert téléphone à Rocquevaire, il raconte la scène de la veille; le délit de fuite, la voiture arrêtée et son conducteur s'enfuyant dans la colline avec/sans paquet, en fait, ce qu'ils ont vu la veille.....
La voiture n'est pas la bonne.
Pour le 5, je suis plus circonspect. Ce n'est pas lui qui joint Gréasque mais la brigade par l'intermédiaire des collègues toulonnais. Ils ont sa femme, il est évident que si elle dit:"j'ai vu un gosse qui parle dans les bras...." , les gendarmes démarrent dare-dare...
Citation :
Si je vous comprends bien, vous reprochez aux gendarmes d'avoir manqué d'esprit d'initiative ?
Pourtant, dans le PV 610/1, après l'appel de M Aubert le 4 à 15h10 à la gendarmerie de Roquevaire, celle de Gréasque a envoyé "une patrouille qui s'était dirigée sur les lieux signalés approximativement mais ne découvrait aucun indice positif"
Le même jour vers 17h, ils ont exploré la galerie dans laquelle la 304 de Ranucci s'est embourbée. Ils n'ont rien trouvé (je pense au POR).
Le 5 juin à 7h, cette fois, des gendarmes cherchent la voiture du ravisseur ou son conducteur sur la rn8bis et dans les nombreuses champignonnières mais ne trouvent rien.
D'initiatives je ne dis pas, mais d'à propos....
Si comme l'écrit Gras; Aubert téléphone le 4 en disant, malgré son paquet que peut-être...... Que Guazzone par deux fois vient leur dire que peut-être... Ils ont la plainte de Martinez à instruire. Il est curieux de rechercher une voiture partie depuis deux jours sans penser à vérifier si elle n'est pas simplement dans son garage ou si elle est déclarée volée....., par exemple.
le 5 juin à 7h, c'est vrai que la recherche d'une voiture peut paraitre curieuse.
Mais à ce moment précis, les gendarmes n'ont pas encore la déposition de M Guazzone à 15h55 et donc ne savent rien de qui s'est passé dans la galerie de la champignonnière.
Personne ne connait encore Ranucci ni la 304 Peugeot.

Auteur :  yargumo [ 02 nov. 2014, 17:00 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Guazzone à téléphoné le 4 à 13 heures à la Brigade de Gréasque et je crois qu'il était passé le matin.....

Auteur :  jpasc95 [ 02 nov. 2014, 17:17 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

je sais bien mais il s'est fait rembarrer parce que les gendarmes ont entendu l'appel à témoins lancé par les policiers le 4 juin et qui parlait d'une simca grise.
Alors, devaient ils aller chercher une peugeot et un paquet le 4 juin ?

Auteur :  moraucon [ 02 nov. 2014, 17:43 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Yargumo, je ne pense pas que Gras ait jamais été en contact direct avec le contrôleur et il ne peut pas non plus, être à l'origine d'une histoire qui parle de fillette alors qu'il ne la mentionnera jamais dans aucun des PV qu'il va ensuite écrire. Il me semble beaucoup plus probable que ce soit parti de quelqu'un comme Cubaynes, par exemple.

Auteur :  yargumo [ 02 nov. 2014, 18:59 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Vous avez raison, vu la situation je veux bien croire que Gras, tout seul, n'a pas fait le tour des autorités à prévenir en expliquant à chaque appel le pourquoi du comment... Il est possible qu'un de ses supérieurs se soit chargé de la corvée au plus haut niveau.... Il a certainement lâché "fillette" pour ne pas rentrer dans des explication par trop alambiquées....

Auteur :  moraucon [ 02 nov. 2014, 19:52 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Non, je ne pense pas. Cette apparition de la fillette alors que personne ne l'a vue est du même style que le « à partir du moment où il reconnait l'accident, le reste coule de source » du même Cubaines. Il n'y a même pas a attendre qu'il reconnaisse quoi que ce soit puisque la voiture n'est pas volée, ni que les témoins confirment quoi que ce soit puisqu'ils ont obligatoirement assisté au crime en direct. S'ils ont mal vu ou leur mémoire flanche, on les aidera.

Auteur :  moraucon [ 02 nov. 2014, 20:17 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

D'autre part, les premières informations reçues par celui qui est derrière le télégramme ne peuvent pas venir directement de la gendarmerie. C'est soit la juge et/ou le procureur au premier moment, soit les OPJ de la police plus tard quand ils arriveront sur les lieux qui ont donné les premiers détails de la scène. En tous cas, le télégramme est rédigé avant la reconnaissance du corps et si quelqu'un comme Cubaynes, par exemple, avait reçu les premières informations concernant l'accident, le délit de fuite. la fuite dans la montagne et la découverte du cadavre. il n'aurait pas vraiment eu de gros efforts d'imagination à faire pour inventer le texte du télégramme. Ça coulerait de source.

Auteur :  jacquesdevillejuif [ 03 nov. 2014, 07:20 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Citation :
les policiers pouvaient par exemple, pendant que les gendarmes ratissaient, gérer l'audition, puis l'arrestation du propriétaire de la 304......
Cela se fait dans toutes les enquêtes.... Ils ne l'ont pas fait et cela je pense, est unique tre leurs informations aux personnes compétentes car saisies de cette affaire.
et il y a de fortes présomptions pour que cet imbroglio soit à l'origine de l'énigme qui nous occupe.
Je ne comprends pas pourquoi ce manque de coordination entre policiers et gendarmes peut etre à l'origine d'une énigme (quelle énigme?le Paquet/enfant?)
,il faut que vous précisiez plus précisément le fond de votre pensée .

D'autre part vous dites "celà se fait dans toutes les enquetes"en préconisant une distribution des roles entre gendarmes et policiers;est ce si étonnant que ça en 1974,ce manque de coordination?
Certes tous ces services ont agi dans la précipitation mais à l'époque ils étaient par définition meme et dès le départ séparés,presqu'étanches;donc quoi d'étonnant à ce que dans le déroulement des faits cette séparation ait ses conséquences?C'était prévisible !!

Auteur :  yargumo [ 03 nov. 2014, 20:28 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Citation :
Non, je ne pense pas. Cette apparition de la fillette alors que personne ne l'a vue est du même style que le « à partir du moment où il reconnait l'accident, le reste coule de source » du même Cubaines. Il n'y a même pas a attendre qu'il reconnaisse quoi que ce soit puisque la voiture n'est pas volée, ni que les témoins confirment quoi que ce soit puisqu'ils ont obligatoirement assisté au crime en direct. S'ils ont mal vu ou leur mémoire flanche, on les aidera.
Citation :
D'autre part, les premières informations reçues par celui qui est derrière le télégramme ne peuvent pas venir directement de la gendarmerie. C'est soit la juge et/ou le procureur au premier moment, soit les OPJ de la police plus tard quand ils arriveront sur les lieux qui ont donné les premiers détails de la scène. En tous cas, le télégramme est rédigé avant la reconnaissance du corps et si quelqu'un comme Cubaynes, par exemple, avait reçu les premières informations concernant l'accident, le délit de fuite. la fuite dans la montagne et la découverte du cadavre. il n'aurait pas vraiment eu de gros efforts d'imagination à faire pour inventer le texte du télégramme. Ça coulerait de source.
D'autre part, les premières informations reçues par celui qui est derrière le télégramme ne peuvent pas venir directement de la gendarmerie. C'est soit la juge et/ou le procureur au premier moment, soit les OPJ de la police plus tard quand ils arriveront sur les lieux qui ont donné les premiers détails de la scène. En tous cas, le télégramme est rédigé avant la reconnaissance du corps et si quelqu'un comme Cubaynes, par exemple, avait reçu les premières informations concernant l'accident, le délit de fuite. la fuite dans la montagne et la découverte du cadavre. il n'aurait pas vraiment eu de gros efforts d'imagination à faire pour inventer le texte du télégramme. Ça coulerait de source.
Je le répète l'opération de ratissage montée par Gras prouve que les gendarmes ont eu le renseignement d'une escalade dans la colline côté nord de la route, c'est bien là qu'ils cherchent:"A 13h15, au reçu des informations sus citées, nous nous transportons sur les lieux aux fins de mise en place d’une opération de recherches par ratissage de la roue boisée bordant au nord la RN8 bis à partir du carrefour des RN 8bis et 96.
Le télégramme de Constant est rédigé avant l'identification du corps , avant aussi que le suspect soit appréhendé à Nice, le contrôleur sait seulement que la voiture n'est pas déclarée volée. Les policiers ne connaissent rien de ranucci, il est inconcevable qu'ils le chargent par avance, après tout il pouvait avoir prêté sa voiture et avoir un alibi pour la matinée.
Il y a aussi la mention 204 sur le télégramme, c'est aussi l'erreur faite à Gréasque. Il est probable que la source soit les gendarmes.

Auteur :  moraucon [ 03 nov. 2014, 21:43 ]
Sujet du message :  Re: recherche et découverte du corps de la victime

Oui, Gras arrive à contacter Aubert qui lui dit que le jeune est parti dans les fourrés vers le côté montagne de la route donc c'est ce qu'il fait ratisser. Mais notez que d'une part Gras ne parle nulle part de témoins ayant vu une fillette et que d'autre part il commence les recherches au carrefour, signe que l'on n'a pas pu lui donner de précision sur l'endroit de cette fuite. C'est pourquoi Gras tombera sur le cadavre et interrompra le ratissage sans avoir trouvé le point où le suspect est entré dans les fourrés.
Les policiers n'ont pas chargé Ranucci parce qu'ils le connaissaient, ils l'ont fait pour vite boucler l'affaire avant que la pression publique n'écrase la marmite et la volaille qui il y avait dedans.

Page 8 sur 12 Heures au format UTC
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Limited
https://www.phpbb.com/