Nous sommes le 20 sept. 2018, 02:49

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 133 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 janv. 2007, 20:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
dv a écrit :
Bonsoir Webrider,
Si je commence à ressortir pour la énième fois les faits accablants sur le comportement de Ranucci lors de la reconstitution, je vais à nouveau provoquer un tollé général et une levée immédiate de boucliers, en me heurtant à nouveau à la mauvaise foi et à l'aveuglement des plus virulents.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué au chauffeur du fourgon la direction à prendre pour aller de l'endroit où il a enlevé la petite fille jusqu'au lieu où il l'a massacrée.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué fièrement, en traînant Pierre Grivel sur plusieurs mètres, l'endroit exact où il avait caché son propre couteau avec lequel il a massacré la petite fille.
A quoi bon...


Mais si, dv, ressortez vos arguments, n'hésitez pas surtout ! Et nous y répondrons. Vous ne vous heurterez certainement pas à la mauvaise foi, ni à l'aveuglement des autres membres ; vous ne vous heurterez qu'à leurs propres arguments.

Très amicalement

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 janv. 2007, 23:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
dv a écrit :
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué fièrement, en traînant Pierre Grivel sur plusieurs mètres, l'endroit exact où il avait caché son propre couteau avec lequel il a massacré la petite fille.
A quoi bon...


Bonsoir dv, et ravi de retrouver !! :wink:

Pour ce point précis, je dois avouer que je n'y crois pas une seconde. M. Bouladou, défenseur de la thèse officielle, ne pense pas non plus que Ranucci a indiqué fièrement l'endroit.

J'ai l'impression, et je l'ai déjà exposé, que les conditions supposéesdu meurtre par Ranucci laisse croire qu'il refoule son acte... donc il est simplement illogique qu'il soit fier de sa "cachette" !!!

M. Bouladou pense que M. Grivel n'a pas bien interprété la réaction de Ranucci. Pour ma part c'est différent, je doute de la véracité de ces propos :
- Ranucci n'est pas coupable, le couteau n'est pas à lui, et on le "conduit" à l'endroit indiqué (bon ça j'y crois pas des masses)
- Ranucci refoule son meurtre, il indique l'endroit avec une relative précision mais sans triomphalisme
- Ranucci n'est pas coupable, mais c'est son couteau, et indique naturellement l'endroit où il l'a enfouit
- enfin, Ranucci est coupable, froid, calculateur, et laisse l'espace de quelques instants éclater cette phase de sa personnalité.

Cette dernière hypothèse est la plus fidèle par rapport aux propos de M. Grivel. Dès lors, pourquoi M. Grivel s'est-il rendu complice de cette thèse officielle qui n'est pas conforme aux faits? Comment M. Grivel a-t-il pu laisser se conduire cette enquête sans chercher à comprendre?Je ne me l'explique pas. Selon la thèse officielle, Ranucci ne peut pas se conduire de la sorte. Donc la thèse officielle est fausse, ou alors M. Grivel cherche à user de tous les faits "accusateurs" qui lui passent par la tête, même s'ils n'ont pas vraiment eu lieu. En tous cas, cette affirmation jette une ombre sur le policier.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 janv. 2007, 23:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4408
Localisation : Paris
dv a écrit :
Bonsoir Webrider,
[...] A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué au chauffeur du fourgon la direction à prendre pour aller de l'endroit où il a enlevé la petite fille jusqu'au lieu où il l'a massacrée.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué fièrement, en traînant Pierre Grivel sur plusieurs mètres, l'endroit exact où il avait caché son propre couteau avec lequel il a massacré la petite fille.
A quoi bon...


Le premier argument relève du PV de le reconstitution, lequel PV n'indique pas comment Ranucci aurait indiqué cette direction, alors qu'il est debout et menotté dans ce fourgon qui ne s'arrête même pas au lieu de l'enlèvement... D'autre part, il n'y a pas 36 issues vers la Pomme que la rocade, le trajet ayant été préparé de toutes façons et sécurisé.. Dans le livre de Mre le Forsonnay, on a la réponse : "Et vous êtes reparti par là ?", interroge Mlle di Marino. Encore oui de la tête... (comme il l'avait fait juste avant pour confirmer le lieu de l'enlèvement) il opine du chef, et Mlle di Marino fait noter "sur indication de l'inculpé etc...". Rien n'empêchait Ranucci de réagir autrement, évidemment. Rien n'empêchait non plus Mme di Marino d'être digne...

Le second argument relève des déclarations de M.Grivel dans une émission de TV... la même émission où il parle d'une garde à vue 3 étoiles avec temps de repos, cigarettes et discussion à bâton rompu...
"Oui c'est bien dans ce tas de tourbe qu'il a jeté son couteau" décrit Maître Le Forsonnay... tout simplement... Ranucci, ballotté d'un endroit à l'autre, en proie au stress qu'on imagine, quelques minutes après l'épisode tragique du rejet d'avoir à se livrer à un simulacre obscene de gestes meurtriers, était bien incapable de se comporter comme "un enfant qui trouve son jouet".
Il est évident que si Ranucci avait manifestement entraîné M.Grivel vers le lieu où le couteau avait été enfoui, Mlle di Marino l'aurait noté... elle était visiblement très attentive à la moindre attitude de Ranucci...
Je me demande par ailleurs si l'endroit où le couteau avait été enfoui était ou non matérialisé par un signe quelconque...

Maître le Forsonnay y était... Il explique ce qu'il a vu et entendu.

Très sincèrement, je ne saurais tirer de ce que l'on rapporte de cette reconstitution aucune certitude de culpabilité...

Vous n'avez pas ce problème puisque vous présentez Ranucci comme le coupable des faits.

Peut être cepandant avez vous autre chose ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 janv. 2007, 23:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
webrider a écrit :
Le second argument relève des déclarations de M.Grivel dans une émission de TV... la même émission où il parle d'une garde à vue 3 étoiles avec temps de repos, cigarettes et discussion à bâton rompu...
"Oui c'est bien dans ce tas de tourbe qu'il a jeté son couteau" décrit Maître Le Forsonnay... tout simplement... Ranucci, ballotté d'un endroit à l'autre, en proie au stress qu'on imagine, quelques minutes après l'épisode tragique du rejet d'avoir à se livrer à un simulacre obscene de gestes meurtriers, était bien incapable de se comporter comme "un enfant qui trouve son jouet".
Il est évident que si Ranucci avait manifestement entraîné M.Grivel vers le lieu où le couteau avait été enfoui, Mlle di Marino l'aurait noté... elle était visiblement très attentive à la moindre attitude de Ranucci...
Je me demande par ailleurs si l'endroit où le couteau avait été enfoui était ou non matérialisé par un signe quelconque...

Maître le Forsonnay y était... Il explique ce qu'il a vu et entendu.

Peut être cepandant avez vous autre chose ?


Au sujet du moment de la reconstitution relative au couteau, un post de Arlaten est très intéressant ; en voici le lien :

ftopic1160-0.html

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 janv. 2007, 12:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
dv a écrit :
[quoted="dv"]Bonsoir Webrider,
Si je commence à ressortir pour la énième fois les faits accablants sur le comportement de Ranucci lors de la reconstitution, je vais à nouveau provoquer un tollé général et une levée immédiate de boucliers, en me heurtant à nouveau à la mauvaise foi et à l'aveuglement des plus virulents.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué au chauffeur du fourgon la direction à prendre pour aller de l'endroit où il a enlevé la petite fille jusqu'au lieu où il l'a massacrée.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué fièrement, en traînant Pierre Grivel sur plusieurs mètres, l'endroit exact où il avait caché son propre couteau avec lequel il a massacré la petite fille.
A quoi bon...[/quoted]

Vous ne pouvez pas revenir une énième fois sur les faits accablants car vous ne l'avez jamais fait une seule fois.
Vous avez émis des hypothèses ni plus ni moins, des hypothèses qui en crontredisent d'autres.
Je voulais juste aussi rappeler que comme l'indique le document officiel fait suite à la reconstitution C. Ranucci n'a jamais indiqué fièrement l'endroit exact où un couteau était caché.
Pour le certifier il faut relire correctement ce document. Mais si P. Grivel dit la vérité plus de 30 ans après, j'aurais une simple question pourquoi la personne qui prend note de ce qui se passe ment-elle délibérément sur les faits?
Est-ce qu'elle le fait de son plein gré ou est-ce que les "autorités" lui disent de mentir?

Même 30 ans après quand on veut essayer de trouver un élément pour accréditer la thèse officielle, on est obligé de faire mentir les documents de l'époque.

Si l'affaire était tellement simple et tellement limpide, il n'y aurait pas besoin de retrouver des éléments (plus ou moins faux). Il faudrait juste reprendre ce qu'il y avait en 1974

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 janv. 2007, 12:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Jayce a écrit :
- Ranucci n'est pas coupable, le couteau n'est pas à lui, et on le "conduit" à l'endroit indiqué (bon ça j'y crois pas des masses)

Et si l'emplacement du couteau était "marqué"

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 janv. 2007, 12:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
dv a écrit :
je vais à nouveau provoquer un tollé général et une levée immédiate de boucliers, en me heurtant à nouveau à la mauvaise foi et à l'aveuglement des plus virulents.

Il ne tient qu'à vous de faire taire, grâce à tous vos arguments, toutes ces personnes virulentes.
Si vous êtes sûr de votre fait, ça ne devrait pas être bien compliqué et bien difficile.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message : La reconstitution
Message non luPosté : 14 mars 2007, 11:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 01 févr. 2007, 13:37
Messages : 14
Localisation : nord de la france
Moi je voulais revenir sur la reconstitution. Ranucci a été condamné pour 2 crimes enlévement et meurtre. La non reconstitution de l'enlévement pour raison de sécurité, je ne comprend pas. Il y avait suffisament de forces de l'ordre mobilisable pour assurer la sécurité de tout le monde


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 avr. 2007, 14:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Evidemment qu'il y avait ce qu'il fallait pour sécuriser les lieux pour la reconstitution.
Il fallait juste avoir envie de le faire ou éviter à moins que certaines témoignages soient mis en avant et remettent en doute la culpabilité construite de Ranucci

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 avr. 2007, 14:50 
Dalakhani a écrit :
Evidemment qu'il y avait ce qu'il fallait pour sécuriser les lieux pour la reconstitution.
Il fallait juste avoir envie de le faire ou éviter à moins que certaines témoignages soient mis en avant et remettent en doute la culpabilité construite de Ranucci


Mais cela tombe sous le sens et c'est ce que j'ai toujours dit !
que les craintes de Mlle Di Marino aient été fondées, je ne le conteste pas. Mais on ne me fera pas croire qu'on n'avait pas les moyens de sécuriser la zone de reconstitution !! Quitte à tripler les effectifs.

Mais je crois que l'instruction de Mlle Di Marino est un des rares éléments de l'affaire sur lequel tout le monde est à peu près d'accord. Même Gérard Bouladou reconnaît qu'elle a été "très mauvaise".

Et puis enfin, on peut légitimement se demander s'il est judicieux de nommer une personne de 25 ans juge d'instruction. C'est un poste qui demande un peu d'expérience des réalités de la vie judiciaire et de la vie en général.

Brassens vous répondrait sûrement que "Le temps ne fait rien à l'affaire" et que "Quand on est ...etc.".

Je sais bien, mais tout de même ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 avr. 2007, 15:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4408
Localisation : Paris
Dalakhani a écrit :
[...]
Et si l'emplacement du couteau était "marqué"


Il l'était, dixit M.Bouladou


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 avr. 2007, 16:19 
dv a écrit :
Bonsoir Webrider,
Si je commence à ressortir pour la énième fois les faits accablants sur le comportement de Ranucci lors de la reconstitution, je vais à nouveau provoquer un tollé général et une levée immédiate de boucliers, en me heurtant à nouveau à la mauvaise foi et à l'aveuglement des plus virulents.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué au chauffeur du fourgon la direction à prendre pour aller de l'endroit où il a enlevé la petite fille jusqu'au lieu où il l'a massacrée.
A quoi bon revenir sur le fait que c'est Ranucci qui a indiqué fièrement, en traînant Pierre Grivel sur plusieurs mètres, l'endroit exact où il avait caché son propre couteau avec lequel il a massacré la petite fille.
A quoi bon...

Tollé général, vous êtes sûr, dv ?

Voyons voyons.
On ne souligne pas assez le remarquable équilibre que Gilles Perrault réussit à préserver entre des éléments d'importance inégale dans cette affaire.

Prenons-en deux par exemple :
(1) la reconstitution, et plus précisément devant la galerie où "Ranucci reconnait l'endroit où il avait enfoui le couteau".
(2) la vie et l'oeuvre de Ranucci jusqu'au 3 Juin 74.

Le (1) est d'une importance énorme.
Tout le monde est là, juge, substitut, policiers, avocats, gendarmes, des spectateurs (M.Rahou), et "last but not least", des journalistes.
Ranucci n'est plus seul face à l'énorme pression des policiers, aucune irrégularité n'a jamais été relevée, aucune observation des avocats.
En ce sens c'est bien plus qu'une simple formalité, c'est la confirmation devant témoins d'une charge colossale.

L'analyse de cet élément, rapporté par Gilles Perrault, est à la mesure de son importance : il n'en dit rien. Vous lisez bien : pas un chapitre, pas une page, pas une ligne, pas un mot : RIEN.

"On peut légitimement s'interroger", comme on dit dans les prétoires, sur ce silence assourdissant. En fait ce n'est pas la peine de trop "s'interroger légitimement", car s'il n'en dit rien, eh bien c'est tout bonnement qu'il n'y a...rien à en dire. Sinon il l'aurait dit, n'est-ce pas ?

Le (2), comment dire...oui bon...c'est touchant...snif!
"Le bonheur commence à Nice.
Un logement petit et vieillot mais avec vue sur la Baie des Anges" et patati et patata.

Des dizaines et des dizaines de pages, style roman de gare larmoyant. Moi, ça ne m'intéresse pas du tout, du tout (même si ça fait un peu partie de la procédure).

cordialement,
soryu.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 avr. 2007, 16:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
soryu a écrit :
Le (1) est d'une importance énorme.
Tout le monde est là, juge, substitut, policiers, avocats, gendarmes, des spectateurs (M.Rahou), et "last but not least", des journalistes.
Ranucci n'est plus seul face à l'énorme pression des policiers, aucune irrégularité n'a jamais été relevée, aucune observation des avocats.
En ce sens c'est bien plus qu'une simple formalité, c'est la confirmation devant témoins d'une charge colossale.

Pour que ça soit une charge colossale il faut officialisé le lien entre le crime et l'arme.
Et tout le monde sur les lieux aurait pu reconnaitre l'emplacement du couteau dans la tourbe et je ne pense pas que tous soient coupables.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 133 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com