Nous sommes le 19 févr. 2020, 15:06

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 810 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 11:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
je suis désolé, je ne comprend pas ou vous voulez en venir avec vos virage dengereux ou pas


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 11:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
je suis désolé, je ne comprend pas ou vous voulez en venir avec vos virage dengereux ou pas
Arlaten prétendait, si je me souviens bien, qu'Aubert n'avait pas eu le temps de s'arrêter après ce virage. Je prétendais qu'au contraire, il avait eu le temps de s'arrêter, puisqu'il fallait ralentir dans ce virage. Gihel a tout résolu en disant que ce virage était en effet sans visibilité et qu'on avait le temps de s'arrêter.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 18:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Petite parenthèse : on voit bien sur cette photo que la végétation ne peut pas expliquer les longues griffures sur les jambes. Sinon, Mme Di Marino avec son tailleur et ses bas ne monterait pas là.
selon le rapport du docteur Vuillet

"-De longues griffures sur les membres inférieurs, notamment à la face postérieure de la cuisse droite, les mollets et la face antéro-interne de la jambe gauche"

les griffures sont situées derrière la cuisse droite
pour les mollets, ce n'est pas indiqué précisément si elles sont devant ou derrière
la face antéro interne de la jambe gauche concerne l'intérieur de la jambe

On peut aussi considérer qu'il s'agit de griffures occasionnées lorsque la petite, allongée sur le dos, a été trainée vers le haut du talus

Ca n'empêche pas qu'elle ait pu aller dans la Doria sans se blesser en prenant le chemin qui mène jusqu'à la route.

Ce qui serait bien, ce serait de voir des photos de la petite.
Elle ne peut pas avoir été tirée plus de trois ou quatre mètres puisqu'on sait qu'elle est morte là, qu'elle ait été tirée après sa mort sans doute mais sur une aussi courte distance cela n'explique pas du tout ces longues griffures qui font le tour de la jambe.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 18:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Elle ne peut pas avoir été tirée plus de trois ou quatre mètres puisqu'on sait qu'elle est morte là, qu'elle ait été tirée après sa mort sans doute mais sur une aussi courte distance cela n'explique pas du tout ces longues griffures qui font le tour de la jambe.
Une fuite non plus. On ne se blesse pas à l'arrière du molet, surtout à ce point, en s'enfuyant. Il faudrait vraiment bien se prendre la jambe dans une ronce, pour ça, et il y aurait de quoi hurler. Ce sont plutôt les tibias et les chevilles qui seraient griffés, dans une fuite, me semble-t-il.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 19:25 
Citation :
je suis désolé, je ne comprend pas ou vous voulez en venir avec vos virage dengereux ou pas
Je résume.
Citation :
Citation :
Là, 99 mètres devant eux, il y a la voiture de Ranucci et l'empreinte est à 38 mètres derriere eux.
On est toujours dans la "fourchette" de mon raisonnement.
Non, pas du tout.

Les 99 mètres vont du virage à la voiture de Ranucci.
Marc D. nous dit que la voiture de Ranucci est à 99m du virage.
Citation :
Citation :
Citation :
1) les Aubert se sont trompés sur l'emplacement de la voiture de Ranucci, et elle se trouvait en réalité tout près de la marque de sabot ;

Impossible..... L'empreinte est à moins de 50 mètres de la sortie du virage. D'autre part, Aubert a du déboucher du virage à bonne vitesse, puisque son intention était de rattraper la 304. Quand il voit la voiture, il s'arrête. Il lui a fallu une certaine distance pour s'arrêter. Il était donc lui même probablement au niveau de l'empreinte.
Faux. Tout d'abord, parce qu'Aubert a obligatoirement ralenti pour négocier son virage (ce virage est encore plus dangereux que les autres), et surtout, Aubert ne s'arrête pas. Il passe au ralenti devant la voiture de Ranucci. S'il ne s'arrête pas, c'est très probablement parce qu'il a été surpris de trouver la voiture arrêtée et n'a pas le temps de se décider à s'arrêter lui aussi.
Et là, pour Marc D., la voiture de Ranucci n'est plus qu'à 50m du virage.

Lors de la reconstitution, Aubert s'est arrêté un peu avant le pin parasol qui est sur la gauche (d'après photo). C'est à partir de cet endroit, que Melle Di Marino a fait mesurer 99m avec l'emplacement de l'arrêt de la 304.
Ce pin parasol est à environ 56m de la sortie du virage (mesure calculée). Comme d'après moi, l'empreinte est à 47m (mesure calculée aussi) de la sortie du virage, selon la reconstitution, Aubert a du s'arrêter très près de l'empreinte.

Voilà, la dangerosité du virage ne change rien au fait que lorsque l'on se déplace au delà de ce virage, on arrive à la hauteur de l'empreinte, puis du Lieu du crime et enfin de l'endroit de l'arrêt de la 304.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 19:38 
Citation :
Arlaten prétendait, si je me souviens bien, qu'Aubert n'avait pas eu le temps de s'arrêter après ce virage. Je prétendais qu'au contraire, il avait eu le temps de s'arrêter, puisqu'il fallait ralentir dans ce virage. Gihel a tout résolu en disant que ce virage était en effet sans visibilité et qu'on avait le temps de s'arrêter.
Et non, je prétendais qu'il s'était arrêté très près de l'endroit où je positionne l'empreinte.


Par contre vous avez écrit un peu avant:
Citation :
Faux. Tout d'abord, parce qu'Aubert a obligatoirement ralenti pour négocier son virage (ce virage est encore plus dangereux que les autres), et surtout, Aubert ne s'arrête pas. Il passe au ralenti devant la voiture de Ranucci. S'il ne s'arrête pas, c'est très probablement parce qu'il a été surpris de trouver la voiture arrêtée et n'a pas le temps de se décider à s'arrêter lui aussi.
Alors, il s'est arrêté ou il ne s'est pas arrêté ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 19:43 
Bernard,

la photo que j'ai publiée en page 5 montre l'aplomb du lieu où l'on a découvert le corps de la petite.

l'empreinte est quelque part sur le fossé. Mais cette distance est nettement supérieure à 47 mètres puisque l'aplomb du Lieu du crime est à environ 90 mètres du virage


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 19:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Bon, je crois que j'avais mal compris votre première réplique, alors. Reprenons au début :
Citation :
Citation :
1) les Aubert se sont trompés sur l'emplacement de la voiture de Ranucci, et elle se trouvait en réalité tout près de la marque de sabot ;
Impossible..... L'empreinte est à moins de 50 mètres de la sortie du virage. D'autre part, Aubert a du déboucher du virage à bonne vitesse, puisque son intention était de rattraper la 304. Quand il voit la voiture, il s'arrête. Il lui a fallu une certaine distance pour s'arrêter. Il était donc lui même probablement au niveau de l'empreinte.
Donc, vous vouliez dire qu'au mieux, Aubert s'arrêtait à 50 mètres, en raison de sa vitesse. Je ne vois pas en quoi ça pouvait changer ce que je disais, car je parlais de l'emplacement où les Aubert ont vu la voiture de Ranucci arrêtée, et non leur propre voiture. Leur R15, ils peuvent la garer devant ou derrière Ranucci, ou ne pas la garer du tout au premier passage (ce que je crois beaucoup plus probable, sans en être sûr). Ce qui est important, c'est que, si la marque du sabot est bien à 50 mètres, et que Ranucci est coupable, alors Ranucci était très probablement garé où se trouvait l'empreinte et non là où les Aubert le diront plus tard (99 mètres, calculés le jour de la reconstitution). Toute cette histoire de virage dangereux ne servait donc à rien.

Ce que vous jugiez "impossible" est donc possible. A moins que vous ne vouliez m'imposer l'arrêt d'Aubert comme postulat.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 20:28 
est ce qu'il serait possible une bonne fois pour toutes qu'on s'entende sur les distances après ce fameux 3eme virage ?

Je peux me tromper mais selon l'accusation, Ranucci s'est arrêté à proximité du Lieu du crime (quelques mètres)

Sur la photo ci dessous, l'arrêt de la 304 se situerait à proximité du panneau virage dangereux. Si c'est le cas, la distance est d'environ 90 mètres. Etes vous d'accord ou pas ?

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 20:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Elle ne peut pas avoir été tirée plus de trois ou quatre mètres puisqu'on sait qu'elle est morte là, qu'elle ait été tirée après sa mort sans doute mais sur une aussi courte distance cela n'explique pas du tout ces longues griffures qui font le tour de la jambe.
Une fuite non plus. On ne se blesse pas à l'arrière du molet, surtout à ce point, en s'enfuyant. Il faudrait vraiment bien se prendre la jambe dans une ronce, pour ça, et il y aurait de quoi hurler. Ce sont plutôt les tibias et les chevilles qui seraient griffés, dans une fuite, me semble-t-il.
C est pour cette raison que je pense qu il ne s agit pas d une fuite seulement.

Quand on se trouve sur le chemin de la Doria, on s aperçoit que cela correspond à la voiture qui descend et s arrête. Dès que la voiture est arrêtée, la gamine qui jusque là était sans doute restée silencieuse et terrorisée, a dû ouvrir brutalement la porte et débouler sur le fossé qui aboutit à un premier chemin et de là, disparaître dans les fourrés et dans la garrigue.

Elle a dû courir, se cacher dans les broussailles, chercher par où elle pourrait se glisser sans être vue. Toutes ces manoeuvres ont pu occasionner de longues griffures sur les jambes et dans le creux des jambes et sur l arrière des cuisses. Pas un cadavre qu on tire sur deux ou trois mètres, ni la gamine qui aurait couru 15 mètres sur la colline.

Un autre signe d ailleurs de ce que je dis, ce sont les cheveux emmêlés de débris de végétation. Cela provient d où sinon du fait qu elle s est cachée un moment dans les broussailles et la garrigue de l autre côté de la route, là où la végétation est dense, et où le relief est assez accidenté.

Par ailleurs, celui qui avait enlevé lenfant ne pouvait pas s arrêter au bord d une nationale, l hypothèse même est idiote. Si Ranucci avait eu à son bord une gamine ( et de cela il n y a qu un témoin : les Aubert - testis unus, testis nullus) jamais il n aurait pris le risque de se garer à la vision de tout le monde, il aurait emprunté un chemin creux quelconque.

Et c est aussi pour cette raison que je pense que le chemin de la Doria est un candidat remarquable : il explique pourquoi personne n a vu la simca 1100, il explique pourquoi la gamine était couverte de griffures, il explique pourquoi le meurtre a eu lieu : l assassin s est vengé d une trahison : elle s est cachée et s est refusée à lui.

D ou cette rage qui transparaît à travers 15 coups de couteau.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 20:51 
Citation :
C est pour cette raison que je pense qu il ne s agit pas d une fuite seulement.

Quand on se trouve sur le chemin de la Doria, on s aperçoit que cela correspond à la voiture qui descend et s arrête. Dès que la voiture est arrêtée, la gamine qui jusque là était sans doute restée silencieuse et terrorisée, a dû ouvrir brutalement la porte et débouler sur le fossé qui aboutit à un premier chemin et de là, disparaître dans les fourrés et dans la garrigue.

Elle a dû courir, se cacher dans les broussailles, chercher par où elle pourrait se glisser sans être vue. Toutes ces manoeuvres ont pu occasionner de longues griffures sur les jambes et dans le creux des jambes et sur l arrière des cuisses. Pas un cadavre qu on tire sur deux ou trois mètres, ni la gamine qui aurait couru 15 mètres sur la colline.

Un autre signe d ailleurs de ce que je dis, ce sont les cheveux emmêlés de débris de végétation. Cela provient d où sinon du fait qu elle s est cachée un moment dans les broussailles et la garrigue de l autre côté de la route, là où la végétation est dense, et où le relief est assez accidenté.

Par ailleurs, celui qui avait enlevé lenfant ne pouvait pas s arrêter au bord d une nationale, l hypothèse même est idiote. Si Ranucci avait eu à son bord une gamine ( et de cela il n y a qu un témoin : les Aubert - testis unus, testis nullus) jamais il n aurait pris le risque de se garer à la vision de tout le monde, il aurait emprunté un chemin creux quelconque.

Et c est aussi pour cette raison que je pense que le chemin de la Doria est un candidat remarquable : il explique pourquoi personne n a vu la simca 1100, il explique pourquoi la gamine était couverte de griffures, il explique pourquoi le meurtre a eu lieu : l assassin s est vengé d une trahison : elle s est cachée et s est refusée à lui.

D ou cette rage qui transparaît à travers 15 coups de couteau.

Je vous suis totalement dans cette réelle probabilité du scénario dans le chemin de la Doria.

la seule chose qui m'étonne, c'est pourquoi la petite Marie-Dolorès n'a pas de griffures sur le devant des cuisses ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 20:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
est ce qu'il serait possible une bonne fois pour toutes qu'on s'entende sur les distances après ce fameux 3eme virage ?

Je peux me tromper mais selon l'accusation, Ranucci s'est arrêté à proximité du Lieu du crime (quelques mètres)

Sur la photo ci dessous, l'arrêt de la 304 se situerait à proximité du panneau virage dangereux. Si c'est le cas, la distance est d'environ 90 mètres. Etes vous d'accord ou pas ?
Arlaten pense différemment, en raison d'un carte qui signale l'empreinte de sabot bien avant l'aplomb de l'emplacement du corps (supposé être le lieu du crime, même s'il y a sûrement quelques mètres de différence).

Evidemment, les lieux ont changé, mais je crois possible que Ranucci se soit arrêté avant, ait sauté le caniveau (aujourd'hui recouvert et remplacé par des canalisations, semble-t-il), puis ait parcouru "une courte distance", pour enfin commencer à entrer dans les fourrés là où c'était le plus facile, d'après moi, probablement en diagonale, et probablement pas comme l'a fait mademoiselle Di Marino, c'est-à-dire à l'aplomb du lieu du crime.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 21:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Quand on se trouve sur le chemin de la Doria, on s aperçoit que cela correspond à la voiture qui descend et s arrête.
Mais cette voiture qui descend et s'arrête, elle correspond à quoi, exactement ? A une vision que vous auriez eue ?
Citation :
Un autre signe d ailleurs de ce que je dis, ce sont les cheveux emmêlés de débris de végétation. Cela provient d où sinon du fait qu elle s est cachée un moment dans les broussailles et la garrigue de l autre côté de la route, là où la végétation est dense, et où le relief est assez accidenté.
Ça pourrait aussi provenir du fait que le meurtrier a recouvert le corps de la petite de branches d'épineux, non ? C'est obligatoirement parce qu'elle s'est cachée ?
Citation :
Par ailleurs, celui qui avait enlevé lenfant ne pouvait pas s arrêter au bord d une nationale, l hypothèse même est idiote.
Tellement idiote qu'elle a été retenue lors de la condamnation. Au fait, Ranucci, il s'est arrêté pour se promener ou parce que s'il continuait comme ça, son pneu allait exploser ? Il a dit qu'il ne se sentait pas poursuivi ; c'est possible, après tout. De toute façon, s'il se savait poursuivi, il savait aussi qu'il n'aurait pas le temps de passer la barrière d'une propriété privée, à moins de prendre une grosse avance.
Citation :
testis unus, testis nullus
En droit français, vous êtes sûr ? Et pour deux témoins (monsieur et madame Aubert), on fait comment ?
Citation :
Et c est aussi pour cette raison que je pense que le chemin de la Doria est un candidat remarquable : il explique pourquoi personne n a vu la simca 1100...
Ah oui, la preuve est faite ! On n'a pas vu de 304 à la cité Sainte-Agnès : c'est donc qu'elle n'y était pas. On n'a pas vu de Simca 1100 à proximité des lieux du crime : c'est donc qu'elle y était.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 21:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Et Ranucci n'a jamais contesté l'emplacement de la voiture, parce qu'à vingt mètres près, on doit y être.
Il l'a contesté au moins dans son récapitultif:
Citation :
De plus, à la reconstitution, alors que j'étais tombé dans l'odieux traquenard d'Alessandra, que j'avais tout accepté de signer, que j'avais accepté de dire que j'étais l'auteur de cet homicide, à ce moment, j'ai bien dit que je ne reconnaissais pas l'endroit que l'on me montrait comme étant l'endroit où j'avais arrêté mon véhicule après l'accident du stop, et où j'ai perdu connaissance.
Toujours dans on récapitulatif, il donne une indication, qui peut laisser entrevoir, l'endroit où il s'est arrêté:
Citation :
Lorsque le ravisseur eut terminé son sauvage forfait, il remonta dans sa voiture et repartit. Un peu plus loin, 500 ou 600 mètres plus loin, il vit stationné sur le bord de la chaussée une Peugeot 304.
Voilà, Ranucci écrit que la 304 était garée 500 ou 600 au delà du lieu du crime, donc un endroit qui est au delà de l'épingle.

Du fond de sa prison, il essaie de se disculper sur ce plan, mais quelque chose vient à le contredire, je sais bien que la reconstitution n'en n'est pas une, pourtant je suis persuadé que ce que Alain Aubert déclare le 5 aux gendarmes est exact, c'est précis et cela correspond bien aux lieux : cent mètres après le virage il voit la 304, et tel qu'on l'entend il se gare sur le terre-plein et il ne s'approche pas vraiment et il fait demi-tour aussitôt.

Donc malgré ce que dit Christian Ranucci dans son récapitulatif, il s'est bien garé dans le creux du virage, tel qu'on le voit sur la photo. Alors c'est 20 mètres avant ou après l'aplomb du lieu de découverte du corps, peut-être 30 mètres, mais pas plus.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 août 2006, 21:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
cent mètres après le virage il voit la 304, et tel qu'on l'entend il se gare sur le terre-plein et il ne s'approche pas vraiment et il fait demi-tour aussitôt.
Tel que je l'entends, moi, c'est-à-dire tel que c'est écrit dans sa déposition, on ne sait pas s'il s'arrête ou pas au premier passage, mais il dit qu'il va faire demi-tour plus loin, puis il s'arrête près de la 304 et relève le numéro. C'est confirmé par sa femme.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 810 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com