Nous sommes le 19 oct. 2018, 21:44

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 183 messages ]  Aller à la page Précédente 17 8 9 10 1113 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 15 mars 2012, 16:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Citation :
Certaines personnes pensent que les Aubert n'ont rien vu du tout, juste une voiture stationnée.
Je ne suis pas entre elles. Je pense qu'ils ont vu Ranucci furtivement avec quelque chose et que leur imagination a rajouté tout le reste. Également que la 304 a été stationnée à l'aplomb du lieu de crime. Ils n'ont plus aucune raison pour la doute après les aveux. Ça n'aide pas beaucoup pour l'autocritique.
Citation :
Ils auraient donc accepté de signer une version devant les policiers alors qu'ils n'auraient rien vu du tout ?!
Etes vous certaine qu'il n'y a pas un problème de conscience ?
Seul problème de conscience quant à moi est la reconnaissance active de Ranucci dans le bureau d'Alessandra. C'est déjà assez grave , mais ils n'ont pas eu la possibilité d'en penser en rétrospective, car l'homme que A. Aubert a identifié comme l'homme s'enfuyant dans un sentier de montagne a craqué.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 15 mars 2012, 17:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Yargumo a écrit
Citation :
Voyez ils ne sont pas d'accord, tout les deux sur ce qu'ils ont vu, au moins on peut écarter l'hypothèse d'une leçon apprise.
Non ,une leçon apprise sera un théorie de complot,ça ira trop loin. Mais il n'y a pas une grande distance entre la leçon apprise et l'influence que des gens peuvent s'exercer mutuellement.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 15 mars 2012, 17:47 
Le 5 juin, il s'est quand même passé quelque chose d'énorme.
M Aubert a, selon le PV de synthèse de M Gras, appelé la gendarmerie de Gréasque pour dire qu'il avait vu, en sortant du virage à une centaine de mètres, un homme s'enfuir avec un paquet.
Mme Aubert, le même jour, au téléphone avec un journaliste déclare avoir vu un homme s'enfuir avec un enfant après l'avoir arraché de la voiture de la portière arrière. Elle affirme même que son mari en a vu plus qu'elle.

Comment peut il y avoir une telle disparité dans ces deux témoignages le même jour ?
Comment peut-on croire qu'ils ne se sont même pas concertés ?


Haut
   
Message non luPosté : 15 mars 2012, 20:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Jpacs
Citation :
C'est surréaliste. Ce témoignage des Aubert a été façonné par les policiers.
Je ne pense pas que l'on peut dire cela, preuves en sont, qu'ils ne disent pas la même chose tous les deux et puis nous avons la version de madame de sa bouche la veille au soir le 5 juin au téléphone, c'est à dire avant qu'elle voit les policiers.......

Citation :
Comment peut il y avoir une telle disparité dans ces deux témoignages le même jour ?
Comment peut-on croire qu'ils ne se sont même pas concertés ?
Faut croire qu'effectivement il ne se sont pas concertés, sauf qu'entre les deux déclarations il y a la découverte du corps, leurs doutes qui n'ont fait qu'augmentés se sont confirmés. Le midi Mr Aubert était-il encore dans la gêne de ne pas être intervenu?

Michel
Citation :
la fillette est sensée etre a l'avant : d'apres les aveux de CR
Je ne crois pas à ça, ni au bonbon, ni à la pause cigarette......


Haut
   
Message non luPosté : 15 mars 2012, 20:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
Le 5 juin, il s'est quand même passé quelque chose d'énorme.
M Aubert a, selon le PV de synthèse de M Gras, appelé la gendarmerie de Gréasque pour dire qu'il avait vu, en sortant du virage à une centaine de mètres, un homme s'enfuir avec un paquet.
Mme Aubert, le même jour, au téléphone avec un journaliste déclare avoir vu un homme s'enfuir avec un enfant après l'avoir arraché de la voiture de la portière arrière. Elle affirme même que son mari en a vu plus qu'elle.

Comment peut il y avoir une telle disparité dans ces deux témoignages le même jour ?
Comment peut-on croire qu'ils ne se sont même pas concertés ?
ben apparemment ils ne se sont pas concertés tout au moins avant le 5....

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
Message non luPosté : 16 mars 2012, 21:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Pour Mme Aubert la petite a été 'arrachée' de la voiture puis portée plaquée contre son ravisseur, pour son mari elle est tirée par le bras au dehors du véhicule et sur le talus.
Lors des aveux ranucci dit qu'il a laissé descendre la petite en premier, elle a sauté le caniveau (policiers), puis il l'a aidé (juge) et il reconnaît l'avoir tirée par le bras. Comme quoi difficile d'imaginer un enfant escaladant gaillardement la colline.
Les photos de la reconstitution nous montre le policier extraire le mannequin du coupé, c'est donc la version de la dame qui a, logiquement prévalu. Apparemment il n'y a pas eu d'objection du suspect et de ses conseils sur, pourtant, une version différente de celle avouée.
Pour l'occasion la poupée était-elle sur le siège avant ou la banquette arrière?
Notons que le policier a un pied dans le caniveau et on peut supposer qu'un enfant sortant précipitamment aurait trébuché dans le fossé........


Haut
   
Message non luPosté : 17 mars 2012, 12:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Le 5 juin, il s'est quand même passé quelque chose d'énorme.
M Aubert a, selon le PV de synthèse de M Gras, appelé la gendarmerie de Gréasque pour dire qu'il avait vu, en sortant du virage à une centaine de mètres, un homme s'enfuir avec un paquet.
Mme Aubert, le même jour, au téléphone avec un journaliste déclare avoir vu un homme s'enfuir avec un enfant après l'avoir arraché de la voiture de la portière arrière. Elle affirme même que son mari en a vu plus qu'elle.

Comment peut il y avoir une telle disparité dans ces deux témoignages le même jour ?
Comment peut-on croire qu'ils ne se sont même pas concertés ?

ben apparemment ils ne se sont pas concertés tout au moins avant le 5...
.
Citation :
AA: "Absolument pas, mon mari a vu qu'il portait un short blanc".
Elle dit le contraire elle même

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 17 mars 2012, 12:46 
Citation :
Citation :
Citation :
Le 5 juin, il s'est quand même passé quelque chose d'énorme.
M Aubert a, selon le PV de synthèse de M Gras, appelé la gendarmerie de Gréasque pour dire qu'il avait vu, en sortant du virage à une centaine de mètres, un homme s'enfuir avec un paquet.
Mme Aubert, le même jour, au téléphone avec un journaliste déclare avoir vu un homme s'enfuir avec un enfant après l'avoir arraché de la voiture de la portière arrière. Elle affirme même que son mari en a vu plus qu'elle.

Comment peut il y avoir une telle disparité dans ces deux témoignages le même jour ?
Comment peut-on croire qu'ils ne se sont même pas concertés ?

ben apparemment ils ne se sont pas concertés tout au moins avant le 5...
.
Citation :
AA: "Absolument pas, mon mari a vu qu'il portait un short blanc".
Elle dit le contraire elle même
c'est un excellent exemple qui montre qu'ils se sont bien concertés.


Haut
   
Message non luPosté : 17 mars 2012, 12:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Citation :
Pour Mme Aubert la petite a été 'arrachée' de la voiture puis portée plaquée contre son ravisseur, pour son mari elle est tirée par le bras au dehors du véhicule et sur le talus.
Notons que le policier a un pied dans le caniveau et on peut supposer qu'un enfant sortant précipitamment aurait trébuché dans le fossé........
Ce qui selon vous veut dire, que l'enfant était plaqué contre l'homme ?
Mais pourquoi pas que l'enfant était un paquet. ?

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 18 mars 2012, 10:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Jpasc
Citation :
c'est un excellent exemple qui montre qu'ils se sont bien concertés.
Et puis vous savez quoi? Après s'être concertés, ils ne disent pas la même chose... étonnant non?


Haut
   
Message non luPosté : 18 mars 2012, 10:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Rose
Citation :
Ce qui selon vous veut dire, que l'enfant était plaqué contre l'homme ?
Essayez de visualiser la scène d'un ravisseur avec un enfant:
- l'enfant est sur la banquette arrière, neutralisé, couché.....
- le ravisseur sort précipitamment de la voiture par la portière droite....
- bascule le siège avant
- prend l'enfant par le bras, le tire vers lui...
- balance l'enfant les pieds en avant vers le talus (empreinte du sabot), le temps de rabattre le siège(?) et de fermer la portière en le tenant d'une main....
- le reprend dans le même mouvement contre lui et gravit le talus, l'enfant plaqué contre lui, face contre face (griffures arrière des cuisses).

En combien de temps?
Je dirais qu'un athlète hors de lui pourrait faire en 10 à 20 secondes le trajet arrêt, haut du talus....
Les Aubert auraient assisté à la moitié.... et en roulant, c'est à dire en changeant de point de vue.
Citation :
Mais pourquoi pas que l'enfant était un paquet. ?
Tout cela s'est passé relativement violemment; est-ce ainsi que l'on traite un enfant? Plutôt un paquet non? La furtivité de la scène, le jeu des ombres et lumière dans cette route bordée d'arbres et il faut bien le dire une justification de la non intervention.....


Haut
   
Message non luPosté : 18 mars 2012, 15:24 
Citation :
Jpasc
Citation :
c'est un excellent exemple qui montre qu'ils se sont bien concertés.
Et puis vous savez quoi? Après s'être concertés, ils ne disent pas la même chose... étonnant non?
bin donc il faut croire qu'il y a bien une erreur quelque part.

Je reste toujours sceptique sur la retranscription par le capitaine Gras du soi disant appel téléphonique de M Aubert le 5 juin. Je me demande s'il n'a pas fait une libre interprétation.
J'avoue ne toujours pas comprendre l'intérêt pour les Aubert ce 3 juin 74 de s'arrêter à une gendarmerie pour signaler un accident à la Pomme et un délit de fuite puisque M Martinez a du leur dire qu'il irait porter plainte immédiatement après avoir remis en état son véhicule.
Mais admettons qu'ils l'aient fait et qu'ils se soient bien arrêtés à la gendarmerie de Roquevaire où un gendarme leur a dit qu'il transmettait l'information à la bonne gendarmerie. Ne serait ce pas cette démarche que M Gras a interprêté ensuite dans son PV de synthèse du 7 et 8 juin en chargeant bien sûr C Ranucci qui avait avoué le 6 ?
Est ce que M Gras a craint que M Aubert ait parlé d'un type s'enfuyant avec un gosse et que le gendarme de Roquevaire n'ait pas informé sa hiérarchie ?
d'où la présence d'un paquet pour éviter d'incriminer la gendarmerie et devoir répondre d'une erreur coupable ?


Haut
   
Message non luPosté : 19 mars 2012, 15:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Les Aubert, ont-ils jamais exprimé leur sentiments de culpabilité ?
S'ils avaient vraiment vu l'enfant il serait tout à fait normal qu'ils ont regretté, n'avoir rien fait, même si la scène semblait ordinaire.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 20 mars 2012, 16:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
La scène n'était pas tout à fait ordinaire, puisqu'elle semble s'être accompagnée d'une certaine violence. Oui il est probable qu'ils 'regrettent' de ne pas avoir tenté quelques chose....
Je voudrais revenir sur le fait qu'ils n'aient pas vu la même chose, je crois que c'est tout à fait possible, la surprise mise à part, l'attention et l'hésitation du conducteur, toute une partie de la scène a pu échapper à Mme Aubert masquée, à l'arrivée à hauteur, par la 304. Puis, essayez, avec la courbure de la route, l'amorce du virage une vision arrière dans une R15 ne devait pas être aisée, il est possible que Mr Aubert ait vu une partie de la scène dans son rétroviseur.......
Je ne croyais pas à la 'petite voix' avant d'avoir entendu l'appel du journaliste la veille. Force est d'admettre qu'elle a pu l'entendre, était-ce quand les deux autos était côte-à côte?
Question timing nous devrions pas être mal, ce serait au moment où le ravisseur entame sa montée.
Récapitulons:
-90 mètres le ravisseur arrache la petite de la banquette arrière et la sort, ferme la portière et se rétabli dans le fossé. Il faut moins d'une dizaine de secondes aux poursuivants pour parcourir cette distance, en imaginant qu'ils sortent du virage à 60/70 km/h et sont presque à l'arrêt au niveau du coupé, cela semble suffisant au ravisseur.
Oui il est possible quil n'aient pas vu le visage de l'enfant, le ravisseur de dos pouvait faire écran, au moment où ils fondaient sur la scène comme à celui où ils étaient à hauteur.......
La montée du talus, une vingtaine de mètres a pu durer 5 à 10 secondes, le ravisseur a eu largement le temps pendant que le couple faisait demi-tour.


Haut
   
Message non luPosté : 20 mars 2012, 16:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
Citation :
La scène n'était pas tout à fait ordinaire, puisqu'elle semble s'être accompagnée d'une certaine violence. Oui il est probable qu'ils 'regrettent' de ne pas avoir tenté quelques chose....
[.......]
Je ne croyais pas à la 'petite voix' avant d'avoir entendu l'appel du journaliste la veille. Force est d'admettre qu'elle a pu l'entendre, était-ce quand les deux autos était côte-à côte?
Question timing nous devrions pas être mal, ce serait au moment où le ravisseur entame sa montée.
vous pensez reellement, qu une enfant apeuree (ne me dite pas le contraire au vue de votre visualisation de la scene de sortie de la voiture), est capable d avoir une voix "fluette"?
"qu est ce qu on fait maintenant?" ou quelque chose comme cela....sans aucun sanglot?
n est il pas plus concevable de penser si la scene se deroule comme vous le pensez...que la petite serait soit muette de peur (par la facon dont il l a sort ou par l accident) soit en train d hurler au secours?

si la petite parle d un ton "fluet" ou meme normal c est qu elle ne se sent pas en danger, qu elle n est pas effrayee par CR

j ai pense un moment en tant que culpabiliste sur ce fait que la petite avait recu un mauvais coup suite a l accident et qu elle pouvait etre a moitie ds la vape (ma fille a 8 ans...elle pese 20kg) donc CR la sort sans trop de retenue de la voiture car lui a peur ...peur d etre suivi, peur de devoir s expliquer sur la presence de la petite..donc il la prend comme un "paquet"
mais ...... comment expliquer alors la trace du sabot?

je pense que mme AUBERT brode bcp sur ce fait...et que pour paraitre encore plus credible sur la presence de la petite elle l a fait parler....


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 183 messages ]  Aller à la page Précédente 17 8 9 10 1113 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com