Nous sommes le 23 mai 2024, 16:44

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [656 messages ]  Aller à la pagePrécédente14041424344
Auteur Message
 Sujet du message : Re: un plan calqué?
Message non luPosté :03 févr. 2023, 19:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le :30 juil. 2020, 02:21
Messages :192
Citation :
peut-être parce qu'il se dit que les 2 lieux sont tellement proches que ça va desservir sa défense
Ah ! Et comment fait-il pour savoir que ces 2 lieux sont proches ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: un plan calqué?
Message non luPosté :06 févr. 2023, 09:10 
Hors ligne
autres

Enregistré le :04 sept. 2018, 20:29
Messages :513
Citation :
Votre idée de visite à Ben le soir du dimanche, même si c'est techniquement possible, ça ne répond pas du tout à cette question.
En plus, s'il trace initialement le plan de la rue du dimanche soir comme vous le pensez (av. de l'abbé Fouque), ça prouverait qu'il enfume les enquêteurs... Il sait très bien qu'il est en garde à vue pour un enlèvement qui a eu lieu lundi matin.
Vous n'avez pas compris ce que je veux dire, les policiers durant tout le temps que dure la gàv ont évidemment demandé à Ranucci de retracer tout son parcours depuis son départ de Nice jusqu'à sa présence dans la champignonnière. Et je pense que Ranucci leur a tout raconté (à part peut être la visite au père), en particulier l'épisode Moussy. Et certainement aussi, s'il l'a effectuée, la visite au domicile de Benvenutti. Si Ranucci a décrit les lieux de la visite (le dimanche soir dans mon esprit), les policiers ne l'ont pas forcément cru et ont pris cela pour des aveux en creux de sa présence le lundi sur les lieux de l'enlèvement (Il suffit de voir le raisonnement de Bouladou 30 ans après avec ses 500m à vol d'oiseau), quelques heures de bourrage de crâne ont pu suffire pour le faire changer de version, à la fois sur le lieu et la date.
De toute façon on ne connaît effectivement pas l'emploi du temps détaillé de Ranucci durant le WE, le récapitulatif est manifestement incomplet, on en est réduit à faire des hypothèses.


Haut
   
 Sujet du message : Re: un plan calqué?
Message non luPosté :06 févr. 2023, 09:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le :04 sept. 2018, 20:29
Messages :513
Citation :
Citation :
peut-être parce qu'il se dit que les 2 lieux sont tellement proches que ça va desservir sa défense
Ah ! Et comment fait-il pour savoir que ces 2 lieux sont proches ?
Durant son incarcération lorsqu'il rédige le récapitulatif j'imagine quand même qu'il a eu le temps de réfléchir et réaliser (en posant la question à un tiers ou en obtenant un plan) que l'ex domicile de Benvenutti et les lieux de l'enlèvement n'étaient pas si éloignés.


Haut
   
 Sujet du message : Re: un plan calqué?
Message non luPosté :06 févr. 2023, 20:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le :30 juil. 2020, 02:21
Messages :192
Citation :
Si Ranucci a décrit les lieux de la visite (le dimanche soir dans mon esprit), les policiers ne l'ont pas forcément cru et ont pris cela pour des aveux en creux de sa présence le lundi sur les lieux de l'enlèvement...
Et donc jusqu'à son procès, il n'aurait jamais été fichu de dire que ce plan représentait son lieu de stationnement du dimanche soir et que ça n'avait rien à voir avec l'enlèvement qui était lundi, etc... etc..
Hé bé !
C'était pourtant une belle façon de se disculper, hein !
Là-dessus, quand même... il aurait eu le temps de réfléchir, dites-vous, et même peut-être d'obtenir un plan (!). Et poser des questions... Parce que justement il se demandait si les rues étaient proches.
Et là, réalisant que les 2 rues étaient proches en effet, en bon précurseur de Bouladou et ses 500 m à tire d'aile (et n'oubliez pas : tout en sachant que son croquis correspondait à sa soirée du dimanche !), au lieu d'y voir un bel argument en sa faveur -et dont il aurait pu parler à son avocat, par exemple-, il préfère se dire que "ben non, ça jouera en ma défaveur". Tellement que même ds son récap' il préférera n'en rien dire.
Dîtes donc, Ranucci était très très con alors. Et suicidaire.


Haut
   
 Sujet du message : Re: un plan calqué?
Message non luPosté :13 févr. 2023, 15:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le :04 sept. 2018, 20:29
Messages :513
Citation :
Citation :
Si Ranucci a décrit les lieux de la visite (le dimanche soir dans mon esprit), les policiers ne l'ont pas forcément cru et ont pris cela pour des aveux en creux de sa présence le lundi sur les lieux de l'enlèvement...
Et donc jusqu'à son procès, il n'aurait jamais été fichu de dire que ce plan représentait son lieu de stationnement du dimanche soir et que ça n'avait rien à voir avec l'enlèvement qui était lundi, etc... etc..
Hé bé !
Et jamais Ranucci n'a dit qu'on lui avait mis un plan prédessiné sous le stylo pour qu'il le complète (pourquoi on en sait rien), à partir de là toutes les hypothèses sur ce qu'il aurait pu faire et ne pas dire sont possibles (déjà on a la visite au père le lundi qui est très probable)
Citation :
Dîtes donc, Ranucci était très très con alors. Et suicidaire.
On sait que la défense de Ranucci a été assez catastrophique de toute façon ...


Haut
   
 Sujet du message : Re:
Message non luPosté :25 nov. 2023, 13:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le :05 sept. 2020, 16:47
Messages :111
Localisation :Essonne
Citation :
Citation :
il y a deux mentions identiques, regardez bien :
"RANUCCI . C"

les deux sont écrites en majuscules, il y a celle de M Alessandra et une autre main ou peut-être la même (celle du commissaire) a écrit celle de C Ranucci.
Ce serait très étonnant que deux personnes écrivent le nom de famille de la même manière.
Le but serait d'assurer le coup en inscrivant le nom du suspect sous la signature pour qu'il n'y ait aucun doute sur l'authenticité.

Il me semble de plus en plus évident que ce garçon a été largement aidé pour dessiner le croquis.
En y regardant de près (de très près même) et par comparaison, les deux inscriptions ne sont pas de la même main.
Celle apposée vers la signature de Ranucci est bien de la main de Ranucci, comme la mention "Marseille le 6 juin 1974" d'ailleurs.
D'accord avec Arlaten (si j'ai bien compris son message ultérieur)
et avec tous ceux qui ont répondu dans le même sens ,
en pariculier pour ce qui est des mots en majuscules C RANUCCI :
J'ai quelques notions basiques de graphologie tout en reconnaissant les limites de
celles-ci comme de cette discipline.
Il me paraît évident que les deux mentions "C RANUCCI "ne sont pas écrites par les mêmes personnes.
Celle signée par RANUCCI me semble beaucoup moins ferme que l'autre qui me paraît plus ronde et mieux assurée.
Je pourrais presque dire( sans trop pouvoir m'avancer, nul n'étant) omniscient que cela sauterait aux yeux d'un graphologue professionnel.
Maintenant observons aussi le mot RUE ( en majuscules)
Les lettres sont en taille décroissante, signe de fatigue ou de maladie . Ranucci devait être épuisé après cette nuit d'interrogatoire et la partie de journée qui a suivi. N'oublions pas que sa garde à vue a commencé après une journée de travail.
Les policiers aussi devaient être fatigués me direz-vous mais n'ont-ils pas pu se relayer au cours de la nuit d'interrogatoire, de la matinée des tapissage et cetera?

Pour les lettres des trois mots comparons simplement la lettre R. ( la seule commune avec le nom RANUCCI.) Celle du mot "RUE" vous paraît-elle aussi ferme ou au contraire un peu plus tremblante, un peu plus hésitante que celle de l'écriture du fonctionnaire mentionnant son nom? Et celle de son nom au- dessus de la signature de RANUCCI ? ( peut-être là est-ce moins flagrant , le temps que je me connecte je n'ai plus retrouvé le plan entier pour le vérifier)
Conclusion pour moi Ranucci a signé de son nom au-dessus de sa signature, et je ne suis pas du tout convaincue même vu les arguments sur l'ensemble de son écriture qu'il n'est pas écrit le mais le reste sauf bien entendu ce qui a été signé par la police.
Cependant je peux me tromper je n'ai pas analysé les minuscules car c'était trop pointu pour moi. Mais jusqu'à preuve du contraire je ne vois pas pourquoi il ne l'aurait pas écrit lui-même.
Chacun peut ou non être d'accord ou non avec moi mais à mon avis tout ceci ne prouve pas qu'il a fait ce plan avec aide.

_________________
Où commence le mystère finit la justice (Edmond Burke)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Re:
Message non luPosté :25 nov. 2023, 13:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le :05 sept. 2020, 16:47
Messages :111
Localisation :Essonne
Correction ( désolée, la photos dictaphone et à ma mauvaise relecture )e
[quote=Bergamotte post_id=131262 time=1700914617 user_id=3933

Conclusion pour moi Ranucci a signé de son nom au-dessus de sa signature, et je ne suis pas du tout convaincue même vu les arguments sur l'ensemble de son écriture qu'il n'ait pas écrit le mais le reste sauf bien entendu ce qui a été signé par la police.

[/quote]

_________________
Où commence le mystère finit la justice (Edmond Burke)


Haut
   
 Sujet du message : Re:
Message non luPosté :25 nov. 2023, 14:24 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le :05 sept. 2020, 16:47
Messages :111
Localisation :Essonne
Citation :
Citation :
Moi, je vois "juste" le fait que le croquis soit signé de la main de M. Alessandra, contrairement au PV auquel il se rattache.
Oui, c’est cela qui me gène.

Pour la raison que je viens de donner, je pense que le texte n’est pas de Gérard Alessandra et qu’il n’a fait que signer.

Le plan fait partie intégrante des aveux. Le PV des aveux est signé par Jules Porte. Il serait assez logique que ce soit lui aussi qui signe le plan. Dans ce cas là, on aurait aussi trouvé sur le plan, la mention « Inspecteur Divisionnaire », comme sur tous les documents signés par Jules Porte.

Il me semble peut probable que la mention sur le plan ait été apportée par un O.P.J., à cause du N° de l’affaire (828). Sur tous les PV établis par un O.P.J., le n° est manuscrit. Seuls ceux dressés par Jules Porte, ont un N° d’affaire tapé à la machine. Il semble donc que Jules Porte soit le gestionnaire du N° de l’affaire. C’est vers lui que sont rassemblés les différents PV et c’est lui qui rajoute, à la main, le N° d’affaire et l’indice (ex: 828/8 pour le PV de l'audition d'Aline Aubert).


Il semblerait donc que seul Jules Porte, a pu rajouter le texte, parce que lui seul, a connaissance du N° de l’affaire(828).

Reste à mettre une signature.

S’il y a eu, comme nous pouvons le pressentir, manipulation lors de la création de ce document, nous pouvons imaginer que les candidats à la signature ne devaient pas se bousculer.

Jules Porte marque O.P.J.. Lui, déjà, ne veut pas signer.
Apparemment, parmi les O.P.J. il n’y a pas eu de volontaire.
Alors finalement, c’est le chef qui signe, ……….qui couvre.

Ce n’est qu’une hypothèse.
Oui, pour moi aussi il est vraisemblable que ce soit Jules Porte qui ait rédigé ce qui est au-dessus du tampon et que c'est Alessandra qui a signé.
C'est peut-être idiot, mais et si les autres n'étaient tout simplement pas compétents pour le faire du moins pour une pièce aussi importante ? Et qui si j'ai bonne mémoire accompagne la phase finale (les aveux) donc ce serait au chef responsable de l'enquête de signer ?
Sauf erreur de ma part, ( n'hésitez pas à me rectifier si besoin) par exemple je n'ai pas vu de document officiel signé par Pierre GRIVEL et il affirme dans une interview bien plus tard que c'est C RANUCCI qui a proposé et dessiné le plan, que personne ne l'a aidé... On est libre de le croire ou non, de mémoire l'interview est très très postérieure aux faits.... Mais s'il a raison, c'est qu'il était présent.
Hypothèse aussi, tout cela est tellement loin...

_________________
Où commence le mystère finit la justice (Edmond Burke)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Re:
Message non luPosté :25 nov. 2023, 14:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le :05 sept. 2020, 16:47
Messages :111
Localisation :Essonne
Citation :
Citation :
Citation :
il y a deux mentions identiques, regardez bien :
"RANUCCI . C"

les deux sont écrites en majuscules, il y a celle de M Alessandra et une autre main ou peut-être la même (celle du commissaire) a écrit celle de C Ranucci.
Ce serait très étonnant que deux personnes écrivent le nom de famille de la même manière.
Le but serait d'assurer le coup en inscrivant le nom du suspect sous la signature pour qu'il n'y ait aucun doute sur l'authenticité.

Il me semble de plus en plus évident que ce garçon a été largement aidé pour dessiner le croquis.
En y regardant de près (de très près même) et par comparaison, les deux inscriptions ne sont pas de la même main.
Celle apposée vers la signature de Ranucci est bien de la main de Ranucci, comme la mention "Marseille le 6 juin 1974" d'ailleurs.
D'accord avec Arlaten (si j'ai bien compris son message ultérieur)
et avec tous ceux qui ont répondu dans le même sens ,
en pariculier pour ce qui est des mots en majuscules C RANUCCI :
J'ai quelques notions basiques de graphologie tout en reconnaissant les limites de
celles-ci comme de cette discipline.
Il me paraît évident que les deux mentions "C RANUCCI "ne sont pas écrites par les mêmes personnes.
Celle signée par RANUCCI me semble beaucoup moins ferme que l'autre qui me paraît plus ronde et mieux assurée.
Je pourrais presque dire( sans trop pouvoir m'avancer, nul n'étant) omniscient que cela sauterait aux yeux d'un graphologue professionnel.
Maintenant observons aussi le mot RUE ( en majuscules)
Les lettres sont en taille décroissante, signe de fatigue ou de maladie . Ranucci devait être épuisé après cette nuit d'interrogatoire et la partie de journée qui a suivi. N'oublions pas que sa garde à vue a commencé après une journée de travail.
Les policiers aussi devaient être fatigués me direz-vous mais n'ont-ils pas pu se relayer au cours de la nuit d'interrogatoire, de la matinée des tapissage et cetera?

Pour les lettres des trois mots comparons simplement la lettre R. ( la seule commune avec le nom RANUCCI.) Celle du mot "RUE" vous paraît-elle aussi ferme ou au contraire un peu plus tremblante, un peu plus hésitante que celle de l'écriture du fonctionnaire mentionnant son nom? Et celle de son nom au- dessus de la signature de RANUCCI ? ( peut-être là est-ce moins flagrant , le temps que je me connecte je n'ai plus retrouvé le plan entier pour le vérifier)
Conclusion pour moi Ranucci a signé de son nom au-dessus de sa signature, et je ne suis pas du tout convaincue même vu les arguments sur l'ensemble de son écriture qu'il n'est pas écrit le mais le reste sauf bien entendu ce qui a été signé par la police.
Cependant je peux me tromper je n'ai pas analysé les minuscules car c'était trop pointu pour moi. Mais jusqu'à preuve du contraire je ne vois pas pourquoi il ne l'aurait pas écrit lui-même.
Chacun peut ou non être d'accord ou non avec moi mais à mon avis tout ceci ne prouve pas qu'il a fait ce plan avec aide.
J'ai revu le plan depuis un autre appareil et pour ce qui est des minuscules, mon opinion est la même, l'écriture au-dessus du tampon et de la signature du policier me paraît différente de celle du plan lui-même et de ce qui a été écrit au-dessus de la signature de Ranucci.

_________________
Où commence le mystère finit la justice (Edmond Burke)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Re:
Message non luPosté :25 nov. 2023, 14:39 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le :05 sept. 2020, 16:47
Messages :111
Localisation :Essonne
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
il y a deux mentions identiques, regardez bien :
"RANUCCI . C"

les deux sont écrites en majuscules, il y a celle de M Alessandra et une autre main ou peut-être la même (celle du commissaire) a écrit celle de C Ranucci.
Ce serait très étonnant que deux personnes écrivent le nom de famille de la même manière.
Le but serait d'assurer le coup en inscrivant le nom du suspect sous la signature pour qu'il n'y ait aucun doute sur l'authenticité.

Il me semble de plus en plus évident que ce garçon a été largement aidé pour dessiner le croquis.
En y regardant de près (de très près même) et par comparaison, les deux inscriptions ne sont pas de la même main.
Celle apposée vers la signature de Ranucci est bien de la main de Ranucci, comme la mention "Marseille le 6 juin 1974" d'ailleurs.
D'accord avec Arlaten (si j'ai bien compris son message ultérieur)
et avec tous ceux qui ont répondu dans le même sens ,
en pariculier pour ce qui est des mots en majuscules C RANUCCI :
J'ai quelques notions basiques de graphologie tout en reconnaissant les limites de
celles-ci comme de cette discipline.
Il me paraît évident que les deux mentions "C RANUCCI "ne sont pas écrites par les mêmes personnes.
Celle signée par RANUCCI me semble beaucoup moins ferme que l'autre qui me paraît plus ronde et mieux assurée.
Je pourrais presque dire( sans trop pouvoir m'avancer, nul n'étant) omniscient que cela sauterait aux yeux d'un graphologue professionnel.
Maintenant observons aussi le mot RUE ( en majuscules)
Les lettres sont en taille décroissante, signe de fatigue ou de maladie . Ranucci devait être épuisé après cette nuit d'interrogatoire et la partie de journée qui a suivi. N'oublions pas que sa garde à vue a commencé après une journée de travail.
Les policiers aussi devaient être fatigués me direz-vous mais n'ont-ils pas pu se relayer au cours de la nuit d'interrogatoire, de la matinée des tapissage et cetera?

Pour les lettres des trois mots comparons simplement la lettre R. ( la seule commune avec le nom RANUCCI.) Celle du mot "RUE" vous paraît-elle aussi ferme ou au contraire un peu plus tremblante, un peu plus hésitante que celle de l'écriture du fonctionnaire mentionnant son nom? Et celle de son nom au- dessus de la signature de RANUCCI ? ( peut-être là est-ce moins flagrant , le temps que je me connecte je n'ai plus retrouvé le plan entier pour le vérifier)
Conclusion pour moi Ranucci a signé de son nom au-dessus de sa signature, et je ne suis pas du tout convaincue même vu les arguments sur l'ensemble de son écriture qu'il n'est pas écrit le mais le reste sauf bien entendu ce qui a été signé par la police.
Cependant je peux me tromper je n'ai pas analysé les minuscules car c'était trop pointu pour moi. Mais jusqu'à preuve du contraire je ne vois pas pourquoi il ne l'aurait pas écrit lui-même.
Chacun peut ou non être d'accord ou non avec moi mais à mon avis tout ceci ne prouve pas qu'il a fait ce plan avec aide.
J'ai revu le plan depuis un autre appareil et pour ce qui est des minuscules, mon opinion est la même, l'écriture au-dessus du tampon et de la signature du policier me paraît différente de celle du plan lui-même et de ce qui a été écrit au-dessus de la signature de Ranucci.
Chacun est libre de ne pas partager mon impression, mais il me semble bien que c'est Ranucci qui a fait le plan et je ne suis pas convaincue qu'il ait été aidé. Mais même en supposant le contraire, nous n'en avons encore aucune preuve, juste des hypothèses. Que les dimensions de l'immeuble principal correspondent, et quelque soit le fonctionnaire qui ait signé et annoté le document, ne me paraît pas suffisant pour prouver l'innocence. Je ne pense pas que les policiers aient eu à cette époque des photocopieuses modifiant le format, ni qu'ils aient pu prendre le temps d'utiliser un pantographe ou autre outil de ce genre. On voit bien sur divers points abordés dans le forum ou ailleurs que l'enquête a été précipitée. Même G BOULADOU en convient.
Cela dit, je le répète, le fait que je ne sois pas convaincue de l'innocence (alors que je doutais fortement de la culpabilité de RANUCCI après avoir lu "Le Pull over rouge" ne signifie pas que j'aie à présent la certitude de la culpabilité de C RANUCCI... Et la peine de mort étant absolue, la certitude aurait dû l'être aussi avant d'envoyer ce jeune homme à la guillottinne...

_________________
Où commence le mystère finit la justice (Edmond Burke)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Re:
Message non luPosté :28 nov. 2023, 10:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le :03 oct. 2016, 10:42
Messages :17
Citation :
Chacun est libre de ne pas partager mon impression, mais il me semble bien que c'est Ranucci qui a fait le plan et je ne suis pas convaincue qu'il ait été aidé. Mais même en supposant le contraire, nous n'en avons encore aucune preuve, juste des hypothèses.
C'est que vous n'avez pas lu les démonstrations qui ont été faites sur le sujet, ou vous ne les avez pas comprises. C'est le plan lui même qui est une preuve que ce n'est pas Ranucci qui a pu le faire tout seul.
Citation :
Que les dimensions de l'immeuble principal correspondent,
C'est bien ce que je dis, vous n'avez pas compris. Vous êtes capable de dessiner "à l'échelle" un bâtiment donc vous ne connaissez pas les dimension ? Vous avez mis côte à côte le plan est le cadastre et vous n'avez pas vu que l'orientation du rectangle (l'angle avec les bords de la feuille) sont les mêmes.
Citation :
et quelque soit le fonctionnaire qui ait signé et annoté le document, ne me paraît pas suffisant pour prouver l'innocence.
Vous n'avez rien compris au film. Le plan est censé montrer que Ranucci connaissait la cité. Ben non, ce plan il a été aidé pour le faire et cela ne prouve pas qu'il est allé à Sainte Agnès. La question de la signature mérite questions. C'est Bouladou qui a publié une copie du plan sur laquelle la signature d'Alessandra a été effacée. Et quand on voit l'original, la signature d'Alessandra sous la qualification de Porte laisse entendre que Jules n'a pas voulu signer.

Citation :
Je ne pense pas que les policiers aient eu à cette époque des photocopieuses modifiant le format, ni qu'ils aient pu prendre le temps d'utiliser un pantographe ou autre outil de ce genre.
Absolument inutile pour la manipulation évoquée.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis : Trier par 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [656 messages ]  Aller à la pagePrécédente14041424344

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com