Nous sommes le 23 sept. 2020, 08:26

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2
Auteur Message
 Sujet du message : Les pierres
Message non luPosté : 14 août 2008, 08:49 
En lisant le rapport sur les scellés, je viens de penser à quelque chose : a-t-on recherché des empreintes digitales sur ces pierres ?
Le rapport n'en parle pas.
Il me semble pourtant qu'elles auraient pu en comporter, car le meurtrier a frappé l'enfant avec ces pierres et a donc dû obligatoirement les serrer avec force dans ses mains. Il y a donc de fortes chances pour que ses empreintes digitales se soient imprimées sur la surface des pierres.

Et les empreintes digitales, si on en avait trouvé, auraient constitué une preuve incontestable : si c'étaient celles de Ranucci, sa culpabilité aurait été irréfutable. Si ce n'étaient pas les siennes, son innocence aurait été tout aussi irréfutable.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:10 
non, on ne pouvait pas récupérer des empreintes digitales car les pierres présentent trop d'aspérités.
Il faudrait une surface lisse comme du marbre


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Empreintes digitales



Examen d'empreintes digitales
© R.C.M.P./G.R.C.
Une empreinte digitale est une marque laissée par les crêtes des doigts, des mains, des orteils ou des pieds lorsqu'elles touchent un objet. Il en existe deux types : l'empreinte directe (qui laisse une marque visible) et l'empreinte latente (saleté, sueur ou autre résidu déposé sur un objet). Les empreintes digitales sont regroupées en trois catégories principales : l'arche, le tourbillon et la boucle. À l'intérieur de chacune de ces catégories, il y a un très grand nombre d'éléments qui nous différencient les uns des autres. En plus des cicatrices, il y a les fourches, les îlots et les espaces qui donnent un caractère unique aux empreintes latentes.


Il n'existe pas deux empreintes digitales identiques. Celles-ci peuvent être prélevées même sur des surfaces qui ne sont pas lisses (par exemple : des vêtements ou des serviettes de papier). Grâce à de nouvelles technologies, on est en mesure de récupérer les empreintes qui datent de plusieurs mois ou de plusieurs années. Des techniques faisant usage de particules chargées ou de particules qui s'illuminent sous certaines conditions sont mises en oeuvre dans les endroits à tester. Cela permet d'inspecter une plus vaste étendue et d'effectuer plus rapidement le prélèvement des empreintes digitales sur les lieux d'un crime.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
non, on ne pouvait pas récupérer des empreintes digitales car les pierres présentent trop d'aspérités.
Il faudrait une surface lisse comme du marbre


bonjour, oui, en effet....Marc me dit que même aujourd'hui, on ne peut pas, elle serait partielle, car la pierre est poreuse


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:15 
Voilà qui est intéressant.
Ce n'est pourtant pas ce que m'avait expliqué le LIPS d Marseille que j'avais contacté il y a quelques mois

Alors il faudrait faire l'analyse de ces pierres.
Ce que je crains c'est qu'elles aient été manipulées plusieurs fois.
J'ai un doute car il me semble qu'elles ont été conservées dans un sachet en plastique


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Je viens de lire un truc, les méthodes ont évolues: 2 nouvelles techniques:

le crimescope et la metalisation sous vide

Le crimescope envoie des infrarouges et des ultraviolet et la metalisation consiste à poser l'objet dans un caisson et de vaporiser de la poudre d'or et du zinc.

Ca doit être possible avec les pierres....

mais comme vous dites, elles ont été manipulé


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:53 
ET puis il ne faut pas oublier qu'en 74, les gendarmes n'utilisaient toujours pas de gants pour ramasser des pièces à conviction


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 09:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
ET puis il ne faut pas oublier qu'en 74, les gendarmes n'utilisaient toujours pas de gants pour ramasser des pièces à conviction





tout à fait.....ils n'avaient non plus pas le pinceau et la poudre.

Et la police avait des moyens limités....on peut oublier les pierres et de toute façon les nouveaux procédés sont extrêmement coûteux


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 août 2008, 10:03 
Néanmoins, voici une photo du carton des scellés. Effectivement, les pierres sont dans un sachet plastique.

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 oct. 2008, 17:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Idéalement,si la pierre est toujours bien empaquetée ,il serait possible donc de détecter si Ranucci a réellement eu en main cette pierre...
Lui et d'autres mais lui quand meme...
Et si son empreinte est dessus,il est forcément le meurtrier...(pourquoi autrement son empreinte serait dessus ?)
Si son empreinte n'est pas dessus et qu'il y a d'autres empreintes,il serait plus probablement innocent...

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 oct. 2008, 18:54 
Il faut quand même préciser une chose.
En réalité, rien ne permet d'affirmer que la petite fille a reçu des coups de pierres.
En effet, dans le rapport d'autopsie du docteur Vuillet, il n'est pas mentionné qu'elles ont été utilisées pour frapper la petite.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2008, 09:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Il faut quand même préciser une chose.
En réalité, rien ne permet d'affirmer que la petite fille a reçu des coups de pierres.
En effet, dans le rapport d'autopsie du docteur Vuillet, il n'est pas mentionné qu'elles ont été utilisées pour frapper la petite.






Bonjour,

A en lire le rapport, la petite a été frappée à coups de pierres, notament celle étant le scellé n° 3. Elles comportent des taches de sang et des "touffes de cheveux sont restées agglutinés.

On peut raisonnablement penser que ceux sont les siens.

Et comme les mains comportent des "marques de défense" les coups de pierres ont été donné pour la neutraliser ou l'étourdir et c'est encore en vie qu'elle a été piquée. (Ce que c'est difficile d'écrire celà).

Ce que je m'explique mal si on en suit le scénario:

Mr et Mme Aubert présents, il faut faire taire la petite, c'est là qu'interviennent les pierres, après le départ des Aubert, il peut relâcher la petite, il ne le fait pas . Pourquoi?

Ceci dit , car j'ai du mal à croire que la petite ait été assassinée devant les Aubert ou pendant leur demi-tour...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2008, 09:56 
Où avez vous lu qu'il est écrit explicitement que la petite a reçu des coups de pierres sur la tête ?

Dans le rapport d'autopsie, il est écrit ceci :

"AU NIVEAU DE LA TETE :

- Une plaie contuse au niveau de l’angle externe de l’orbite gauche, longue de 15 mm environ, reposant sur une large zone ecchymotique, complétée par une excoriation parcheminée de la partie supérieure de la pommette gauche (fig.5 Planche III) ;

- Une plaie contuse de la région fronto-pariétale gauche, au voisinage de la lisière du cuir chevelu, de forme allongée, longue de 5 cm environ, reposant également sur une zone ecchymotique ;

- Une courte plaie contuse du cuir chevelu de la région temporale gauche, longue de 15 mm environ ;

- Et une zone de contusion irrégulière sur le côté droit de la face (joue et région orbitaire notamment) attribuable à l’appui de la tête sur un sol inégal pendant qu’étaient portés les coups dans la région fronto-temporale gauche. "


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2008, 15:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Tout à fait JP !

L'enfant n'a pas été frappé à coups de pierre.

Si ça avait été le cas, cela aurait figuré sur le rapport.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 oct. 2008, 16:21 
Ce qui est gênant néanmoins, c'est que M Vuillet n'explique pas l'origine des différentes plaies sur la tête.

Coups de poing, coups de pierre...?
Il y a, selon le docteur, du sang et des cheveux de la petite sur l'une des pierres.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com