Nous sommes le 17 nov. 2018, 20:05

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 147 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 10 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 mai 2004, 17:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Je pose une question simple, pourquoi M. Alessandra ne donne-t-il pas ces pièces au président ?
sur et certain?,juré craché? que c'est alessandra qui ordonne le coup des PV de derniére minute ?

sur de sur ?
voila ce que Alessandra a dit à Gilles Perrault : "J'avais des hommes qui suivaient l'audience, nous dira-t-il plus tard. Quand ils m'ont téléphoné, en fin de matinée, que le premier avocat de Ranucci faisait mention de l'homme au pull-over rouge, j'ai aussitôt fait porter à Aix les procès-verbaux des dépositions que nous avions recueillies à son propos."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 mai 2004, 17:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Donc plus précisément voici ce qu'il s'est passé : "Pendant la plaidoirie de son confrère, Gilbert Collard a vu soudain un policier, venu s'asseoir au premier rang du public, l'appeler d'un geste de la main. Il s'est levé et l'a rejoint. L'homme lui a tendu cinq procès-verbaux. Revenu à son banc, l'avocat en a pris connaissance, puis il s'est relevé et"


"a demandé au président d'interrompre la plaidoirie de son confrère pour donner à ce président les cinq procès-verbaux afin que toutes les parties puissent en prendre connaissance et que l'audience soit suspendue à cet effet."

Oh pardon la deuxième citation n'existe pas j'ai fait comme si nous étions en démocratie, excusez-moi, je vous donne la fin véritable :
"sur la pointe des pieds, est allé s'entretenir à voix basse avec l'avocat général : "tenez a-t-il dit en tendant les cinq pièces, voilà ce que m'apporte la police. Je vous préviens tout de suite qu'il n'est pas question pour moi d'en faire usage."

Ben dame, effectivement, il a ricané toute la matinée comme quoi cet homme au pull-over rouge n'existait pas.
Mais l'on jugera à sa mesure l'expression : "sur la pointe des pieds"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 mai 2004, 19:24 
Citation :
Tiens DD, t'aurait loupé l'épisode dans lequel on voit que Mme Baracco l'accompagne au commissariat...?
autant pour les crosses !
j'en revient pas encore, l'illustre dédé qui se gourre, je suis fini, SNIF...
bon ben oui il parait qu'elle a accompagné la matteï a l'évéché
mais est'elle restée tout le temps avec elle ? même pendant la déposition ?

de plus il me semble qu'il y a un bémol avec la dame baracco, n'aurait'elle pas déclarée plus tard que la dame Matteï n'avait jamais vu la simca ni le type et donc pas de N° de plaques ?ele se trouvait parait il chez matteï quand les enfants auraient déboulés en criant au satyre !

je ne rappellerais pas ici les soupcons sur une "transaction financiére "entre matteï et matthon, c'est pas mes affaires et je n'est aucune idée du vrai et du faux dans cette histoire,je me tais donc...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 mai 2004, 21:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 nov. 2003, 21:38
Messages : 222
Citation :
Donc plus précisément voici ce qu'il s'est passé : "Pendant la plaidoirie de son confrère, Gilbert Collard a vu soudain un policier, venu s'asseoir au premier rang du public, l'appeler d'un geste de la main. Il s'est levé et l'a rejoint. L'homme lui a tendu cinq procès-verbaux. Revenu à son banc, l'avocat en a pris connaissance, puis il s'est relevé et"


"a demandé au président d'interrompre la plaidoirie de son confrère pour donner à ce président les cinq procès-verbaux afin que toutes les parties puissent en prendre connaissance et que l'audience soit suspendue à cet effet."

Oh pardon la deuxième citation n'existe pas j'ai fait comme si nous étions en démocratie, excusez-moi, je vous donne la fin véritable :
"sur la pointe des pieds, est allé s'entretenir à voix basse avec l'avocat général : "tenez a-t-il dit en tendant les cinq pièces, voilà ce que m'apporte la police. Je vous préviens tout de suite qu'il n'est pas question pour moi d'en faire usage."

Ben dame, effectivement, il a ricané toute la matinée comme quoi cet homme au pull-over rouge n'existait pas.
Mais l'on jugera à sa mesure l'expression : "sur la pointe des pieds"
Pourquoi vouloir autant biaiser les faits sur quelque chose qui est en fait d'une évidence limpide...

1- Les policiers ont toujours pensé que l'affaire des Cerisiers (ces 5 PVs) n'ont aucun rapport avec l'enlèvement et le meurtre de Marie-Dolorès.
Donc, naturellement, ils ne joignent pas ces PVs aux dossier.
Ce n'est pas parce qu'ils veulent les cacher ! Qu'ils veulent les escamoter !
Ils sont CONVAINCUS que ce n'est absolument pas la même affaire.
Donc il ouvrent une procédure séparée sur ce dossier des Cerisiers. Normal. Et ils enquêtent dessus.

2- Lors du procès, cette affaire des Cerisiers refait surface par le biais de M. Martel, qui est amené à témoigner, à la demande de la défense, pour raconter son histoire de la cité des Cerisiers. Dans l'optique de faire prendre corps à cet homme "au pull-over-rouge" que la défense s'époumonne à démontrer son existence.
Dans le même temps, au procès, le travail des policiers est mis en cause par la défense.

3- Réaction donc des policiers qui, (encore une fois) convaincus de leur bonne foi et du fait que cette affaire n'a rien à voir avec celle en cours de jugement, n'hésitent pas à aller chercher les documents concernant cette affaire, qui, pour eux, ne peut que démontrer le fait que cette affaire des Cerisiers n'a rien à voir !

4- ils les donnent à la partie civile pour contrer les arguments produits par la défense sur l'existence de cette "homme au pull-over rouge".

5- la partie civile (Collard) ne veut pas les utiliser pour contrer, et il les donnent à Viala (pourquoi pas à Antonna, ça faut le demander à Collard...)

Bref, c'est au contraire uniquement parce qu'ils pensent ne rien avoir à se reprocher que les policiers produisent les 5 PVs, pour prouver leur bonne foi.
S'ils avaient une once, si petite soit-elle, de mauvaise conscience, ils n'auraient jamais été donné le baton pour les frapper... Ils n'avait qu'à n'en jamais parler, surtout le cacher, le sort de Christian Ranucci était déjà joué à ce moment-là final du procès...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 mai 2004, 22:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Cette analyse marcherait, s'ils n'avaient jamais eu entre les mains le fameux pull-over rouge.

Comment peuvent-ils prétendre que ce n'est pas la même affaire, alors que dans les deux cas, un pull-over rouge est en cause, qui plus est un pull reconnaissable entre tous avec des boutons dorés sur l'épaule.

Cette analyse marcherait s'ils n'avaient pas convoqué tous ces témoins pour reconnaître Christian Ranucci. Ils ne reconnaissent pas Ranucci mais déjà, ces PV de non reconnaissance devraient se trouver dans le dossier.

C'est un premier point. Mais dès lors qu'un pull-over rouge relie les deux affaires, et ils ne peuvent pas l'ignorer. Il n'était pas possible de disjoindre les deux affaires. Il faut être sophiste pour le prétendre.
Certes les témoins n'avaient pas reconnu Ranucci, mais alors pourquoi prétendre à Ranucci durant sa garde-à-vue que six témoins le reconnaissent ?

Est-ce que ce sont des méthodes très honnêtes. Je ne le crois pas.

Encore une fois, pour ce qui concernent ces PV, ils ne devaient pas le donner à la partie civile, qui n'a rien à voir avec la choucroute, mais au parquet directement, et je dirai moi au procureur général en toute limite et au président surtout.

Mais je vais vous dire, moi je pense qu'on peut très bien supposer que le procureur général en avait eu connaissance plusieurs mois avant et que Viala les connaissait bien avant le début des audiences.

Tous ces gens là savaient pertinemment ce qu'ils faisaient.

Je comprends leurs problèmes de conscience, même trente ans après.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 mai 2004, 23:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Bref, c'est au contraire uniquement parce qu'ils pensent ne rien avoir à se reprocher que les policiers produisent les 5 PVs, pour prouver leur bonne foi.
S'ils avaient une once, si petite soit-elle, de mauvaise conscience, ils n'auraient jamais été donné le baton pour les frapper... Ils n'avait qu'à n'en jamais parler, surtout le cacher, le sort de Christian Ranucci était déjà joué à ce moment-là final du procès...

Vous n'y pensez pas ! Surtout pas ça ! C'est la catastrophe assurée là.

Si l'on n'en parlait pas, on l'exécutait sans avoir sorti les pièces . Ouh là !

Mais quand ces pièces sortent, et elles seraient sorti, il suffisait que l'un des témoins certifie avoir signé un PV et vous étiez mal devant une commission de révision. Là on aurait crié au scandale plus encore.

Parce que vous faites comme si ces pièces rayaient l'existence du pull-over rouge. Au contraire, elles le confirment, sauf une, celle que Viala a lu justement. Mais il s'est bien gardé de lire les autres.

Comme dirait Perrault, là c'est du mauvais théâtre. Du très mauvais théâtre, mais six mois plus tard, sous le couperet de la guillotine, ce ne sera plus théâtre. Là on ne joue plus.

Comme qui dirait on invite sympathiquement Mme Ranucci qui ne pleurait pas assez son fils vivant, à pleurer son fils mort durant trente ans.

Mais enfin tout le monde est de bonne foi, c'est le principal.


Haut
   
 Sujet du message : SPINELLI
Message non luPosté : 18 mai 2004, 16:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Je serais assez contente que la petite ait été enlevée plus tard que 10h50. Au fond, enlever une enfant et aller se promener avec, c'est du n'importe quoi. On prendrait des précautions quant à l'enlèvement et après on irait se promener avec. Ben voyons!
Donc Ranucci enlève la gosse après 11h25 (témoin: la dame qui rentre des courses) et va directement à la pomme, là , au niveau du timing, c'est bon.
Mais alors, la scène de l'arrêt fumage clope et discution n'a jamais existé, ranucci l'invente et pourquoi ranucci invente une scène complètement ingobable? parce que les policiers pensent que la petite a été enlevée à 10h50.
N'empêche que si la petite a été enlevée plus tard, il n'y a pas d'arrêt pour discuter. lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 mai 2004, 20:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 nov. 2003, 21:38
Messages : 222
Déjà, on ne sait pas exactement quand a eu lieu l'accident à la pomme.
Une fourchette seulement
Après on ne sait pas exactement quand a eu lieu l'enlèvement.
Une fourchette seulement

Alors, tout peut être envisageable il me semble....


Haut
   
 Sujet du message : spinelli
Message non luPosté : 20 mai 2004, 19:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
il est tout de même navrant que dans une affaire "claire comme de l'eau de roche" et ayant fait " un portrait magistral de l'assassin", que l'on ait si peu de certitude et que des "fourchettes". Mais au fond, c'était lui alors le reste n'est que vétilles. lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 mai 2004, 15:15 
Pour l'heure de la mort de l'enfant pas de fourchette,puisque lors de l'autopsie pas d'heure de décès.
quand est elle morte? Le jour même,le lendemain...?
quand même il me semble que vu sous cet angle, il est envisageable
que Ranucci n'est peut être pas coupable? il me semble.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 mai 2004, 15:21 
salut Vincent,
tu as en main plus de cartes que beaucoup d'entre nous...
mais tu ne me feras pas croire que l'heure du décès de l'enfant ne figure pas sur ce fichu rapport d'autopsie....j'aimerais bien le voir ce rapport.
je ne crois pas un seul instant à une omission pareille.
on n'a pas voulu mentionner l'heure! A mon avis....


Haut
   
 Sujet du message : spinelli
Message non luPosté : 21 mai 2004, 15:37 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
si une autoptie mentionnant l'heure de la mort n'a pas été faite, ce qui m'avait beaucoup choqué du reste, c'est que melle di marino n'en a pas éprouvé le besoin puisque c'est elle manifestement qui ordonne les missions aux personnes compétentes. La partie civile aussi pouvait en faire la demande. J'avais émis l'hypothèse sur un autre post que les Aubert ayant vu l'enfant sortir de la voiture de Ranucci et ayant retrouvé l'enfant 2 jours plus tard "dans les parages", l'autoptie était inutile pour la juge d'instruction, les Aubert faisant office de témoins de la mort de la petite (à quelques minutes près). Tout ceci est bien navrant, et que l'on soit pour ou contre l'innocence de Ranucci. Tout doit être fait pour établir la vérité dans cette affaire. Sans compter que comme tout le monde était sûr de sa culpabilité, il n'y avait donc aucune crainte à avoir. lolo


Haut
   
 Sujet du message : autopsie
Message non luPosté : 21 mai 2004, 17:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2004, 17:48
Messages : 9
Localisation : landes
S'il est avéré que l'heure du décés ne figure pas sur le rapport du légiste, je voudrais que l'on m'explique comment cette "omission" n'a pas été exploitée pour une révision du procés.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 21 mai 2004, 19:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Parce que pour obtenir une révision, la loi dit qu'il faut présenter un fait nouveau, ou bien un élément inconnu de la juridiction au jour du procès.

La commission de révision dirait que le fait que l'heure de la mort ne soit pas connue n'est ni un fait nouveau, ni un élément inconnu de la juridiction.


De plus, cela ne change pas grand chose, parce qu'il est difficile d'imaginer, vu la configuration des lieux, que la gamine ait survécu longtemps après son enlèvement.
Elle a dû se révolter, ou bien tenter de s'enfuir, dès que la voiture a été arrêtée et elle a été rattrapée. C'est le scénario le plus probable.

Mais les autres scénarios ne sont pas totalement à exclure, cependant, ils sont plus étranges. Il y a toujours ce fait. Elle est enlevée sans doute pour être conduite sur les lieux, vraisemblablement, l'assassin visait la champignonnière et la connaissait.


Haut
   
 Sujet du message : témoins
Message non luPosté : 21 mai 2004, 19:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
il faut pas dire ça gihel, que ça change ou non quelque chose, ça aurait dû être fait, point. Je continue à trouver cela plus que navrant. lolo


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 147 messages ]  Aller à la page Précédente 15 6 7 8 9 10 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com