Nous sommes le 30 sept. 2020, 05:08

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 227 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 716 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 sept. 2005, 21:11 
Par contre, aucun des témoins ne décrivent les boutons dorés du pull de la galerie. Et un polo qui s'ouvre sur le côté, ca n'existe pas.
Citation :
Citation :
De plus, l’interprétation de Perrault est assez curieuse : le chien ne relie pas le pull-over rouge au corps, donc cela montre que les 2 sont liés.
Je pense que vous voulez dire le contraire.
Non, c'est bien ce que dit Perrault.
Citation :
De quelle cour voulez-vous parler ? Pas la cour d'assises puisqu'à la cour d'assises ce sujet n'a même pas été évoqué.
Elle ne l'a pas évoqué parce que cela ne prouve rien : je le répète, mais à l'heure actuelle, quel indice nous permettrait de dire que ce n'est pas un ouvrier qui a oublié son pull dans la galerie?
Citation :
Je n'interprète rien, je constate simplement qu'il était simple de démentir Ranucci sur le fait que ce n'était pas des traces de boue mais bel et bien des traces de sang en lui montrant le pantalon, ce qu'on ne fait surtout pas. Donc il s'en déduit qu'ils ne possèdent pas le pantalon à ce moment là.
Je répete que votre interprétation est érronée : n'importe quel magistrat vous le dira : cette phrase que vous citez veut dire que Ranucci dément qu'il s'agit de tâches de sang et prétend que c'est de la boue : "Le pantalon de couleur bleue qui se trouvait dans ma voiture est bien celui que je portais au moment de l'accident. Les taches (que vous me dites être des taches de sang) qui se trouvent sur la poche sont inexplicables en ce qui me concerne. Je pense que ce sont des taches de terre."
Citation :
Encore eut-il fallu que l'accident avec le chien ait eu lieu du côté de Sainte-Agnès et pas du côté de Saint-Marcel...
En une nuit à Marseille avec une voiture on peut âller au Pharo, au Cour jpasc95, à Saint-Agnès, aux Goudes, bref où on veut.
Citation :
ou bien qu'on lui a fait dire des choses fausses pendant ses aveux et donc qu'ils ne valent pas grand chose.
Cela prouve que les aveux sont authentiques : les policiers savent que Ranucci a passé la nuit à Marseille, donc logiquement, si Ranucci avait été tabassé et les aveux faux, ils auraient indiqué qu'il a passé la nuit à Marseille : or, Ranucci ment et les flics ne s'en aperçoivent pas.
Citation :
Vous aimez mon expression, mais si elle vaut pour l'homme aux cheveux blancs qui est vu seulement par le gamin qui désigne un homme châtain qui serait peut-être l'homme aux cheveux gris (quelle confiance accorder à un gamin de 4ans et demi ?) et qui est désigné par Pappalardo comme était l'homme des boîtes aux lettres qui serait l'homme aux cheveux blancs. Là oui, c'est l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.
Pappalardo a FORMELLEMENT identifié Ranucci en disant même qu'il avait une autre coupe de cheveux à l'époque : son témoignage est donc vrai car il apporte un élément que seul lui pouvait connaître.

Concernat Moussy, il n'a aucun document qui puisse indiquer qu'il a rencontré Ranucci cette nuit là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 sept. 2005, 21:14 
Citation :
Et vous faites semblant d'ignorer ce que dit Martel à Perrault. Evidemment, vu comme cela...
Quand Perrault nous raconte que Spinelli lui a dit : "vous ccomprenez, je peux me tromper sur tout sauf sur une marque de voiture..." alors qu'il ne lui a jamais parlé, et bien je préfère croire un PV de police qui a été déposé avant le meurtre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 sept. 2005, 22:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 sept. 2005, 20:02
Messages : 23
Localisation : Paris
Citation :
d'abord vous ne dérangez pas, au contraire. Les nouveaux venus apportent toujours une autre façon de voir qui est forcément intéressante.

Pour la question sur Jean Rambla :
Certains pensent comme Soleil14 et moi-même parce qu'il n'est pas le ravisseur.
D'autres parce qu'il a enlevé ses lunettes avant le rapt.
Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Cordialement[/b]
Merci Carmencita de me répondre. Au passage question personnel, votre pseudo, qu'est-ce ? car il y a un disque de Nino Ferrer qui s'appelle aussi Carmencita ? (vous pouvez me répondre à TieOum@wanadoo.fr pour cette question qui n'a rien à voir avec le sujet de ce forum :wink: )

Qu'en pense-je ?
A vrai dire. J'y réfléchissais tout l'après midi à ce témoignage de JR. pas dans les détails, mais le simple fait qu'il ne reconnaisse pas Ranucci. Et surtout, le fait qu'on ne conserve de tout ça que certainement, à 6 ans, il ne pouvait pas se souvenir.
Comme je le disais dans un autre post, à 6ans et en étant totalement impliqué dans la recherche d'un chien par un adulte.. j'imagine que l'enfant devait justement avoir un éveil décuplé par la tâché (le jeu) qu'on lui assigné. Les enfants sont de véritables éponges à cette période là. Bien plus qu'un ado ou un adulte. Alors pourquoi ne donne-t-on aucun crédit à son témoignage ?
Je pensais à tout ça dans le métro en rentrant du travail. Je me disais.. mais si le petit RAMBLA n'avait jamais existé ? si l'enfant n'était pas là ? ça aurait donné la même impression... à savoir ça ne pouvait être que RANUCCI.
En gros, qu'il soit là sur les lieux.. ou qu'il n'ait jamais été là, Ranucci est formellement l'homme qui a emmené la petite dans sa voiture. Il n'y aucune ambiguité là dessus ?
Ca me paraît bizarre tout ça. On a une information essentielle, un témoin capitale.. et sous prétexte qu'il a 6ans et qu'il devait être très choqué par tout ça, donc perturbé ça a moins de crédit que la reconnaissance certaine du couple AUBERT.
Plus j'y pense et plus je ne me l'explique pas.

En rentrant chez moi, j'en ai parlé à mon épouse..(qui n'est pas du tout au courant de l'affaire soit dit en passant) et à priori, elle pense qu'un enfant ne peut pas oublier ce genre de choses. Et puis elle a rajouté que forcément, à l'époque (les années 70), la parole d'un enfant n'était pas perçu de la même manière que celle d'un adulte.

Ce qui me gêne aussi c'est ceci. Que JR reconnaisse ou pas CR, CR est LE coupable. Si JR avait reconnu CR, on tient là l'homme qui a parlé du chien aux enfants. L'accusation serait formel là dessus et ne parlerait plus de la faiblesse du souvenir de l'enfant.
Mais là, boum.. le petit ne se souvient pas de lui. Alors que penser ?

Très franchement ça me trouble. Et c'est là.. que réside en moi le doute.. dès le départ des faits. Et franchement, je penche davantage pour la non-implication de CR dans l'histoire du chien.
Pour la suite de l'affaire, je ne me prononce pas : l'accident, la champignoniere.. etc.

Moi je m'intéresse principalement en premier au point de départ. La cité Ste Agnés, les deux enfants, la personne qui vient à leur rencontre. Et les aveux de CR sur ce point de départ ne dissipe pas mes doutes (surtout si ces aveux lui a été dictés ou pas).

Je réitére ma question sur ce qui se passe Cité Ste Agnés, quand le petit Jean revient devant les garages et qu'il ne voit plus la voiture ni sa soeur. Que se passe-t-il à ce moment là ? le sait-on ? a-t-il parlé à ces parents ? de qui, de quoi ?

_________________
Ce n'est que mon avis...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 00:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Et vous faites semblant d'ignorer ce que dit Martel à Perrault. Evidemment, vu comme cela...
Quand Perrault nous raconte que Spinelli lui a dit : "vous ccomprenez, je peux me tromper sur tout sauf sur une marque de voiture..." alors qu'il ne lui a jamais parlé, et bien je préfère croire un PV de police qui a été déposé avant le meurtre.
Vous suggérez que Perrault a inventé les déclarations de Martel ? C'est bien cela ? Le procédé est minable, excusez-moi.
Et pourquoi vous refusez de comparer les declarations de Martel et celles des deux filles C. qui parlent, elles d'un pull a manches longues et ras du cou ? Vous trouvez que le procédé est honnête véritablement ?

Pour Spinelli, le problème, c'est que même si jamais il n'avait pas parlé à Perrault, ce qui n'est pas sûr du tout, étant donné qu'il semble qu'il veuille faire plaisir à Bouladou, c'est bien ce qu'il fait écrire à Jules Porte et c'est bien ce qu'il dit à Bouladou : "ah non, je ne peux pas confondre deux voitures.
Gérard Bouladou : Mais vous êtes encore persuadé que c'était une simca 1100 ?
Eugène Spinelli : Oui. (Silence) Je ne peux pas arranger un livre par rapport à mes déclarations. Moi, dans ma tête, c'est une simca 1100. Mais je peux me tromper."

Mais s'il n'était pas sûr, il aurait dit la veille : c'est une simca 1100, mais je peux me tromper. Or ce n'est pas ce qui est écrit.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 01:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Citation :
Je réitére ma question sur ce qui se passe Cité Ste Agnés, quand le petit Jean revient devant les garages et qu'il ne voit plus la voiture ni sa soeur. Que se passe-t-il à ce moment là ? le sait-on ? a-t-il parlé à ces parents ? de qui, de quoi ?
Mais en fait tout cela est écrit minutieusement dans le pull-over rouge de Perrault. Il y a des gens pour dénigrer ce livre, prétendre contre tout bon sens que ce serait un roman, mais toute l'instruction est parfaitement synthétisée. Je vous invite à vous y référer et ne pas écouter les suppots de la police ou de la cour de cassation qui veulent vous faire croire que la terre est carrée.

En fait quand on regarde le timing, cela se passe très très rapidement. La mère voit les gamins vers 11h dans la cour.
La gamine dit : encore quelques minutes.

Et puis ils ont dû descendre devant les trois garages.

Et là, la voiture, la fameuse simca 1100 grise quatre portes, se gare à ce moment, l'homme dit qu'il cherche son gros chien noir et envoie le mome le chercher, donc à ce moment le mome remonte vers la cour.

La mère est passée de l'autre côté et voit son fils par la fenêtre de la cuisine cette fois, elle lui demande ce qu'il fait : il répond je cherche le chien.

C'est après qu'il se met à chercher sa soeur et je crois qu'il revient une troisième fois vers sa mère et qu'il lui dit qu'il ne voit plus sa soeur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 01:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Et le père arrive ensuite vers 11h15 et voit son fils qui cherche sa soeur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 02:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 27 févr. 2004, 22:48
Messages : 115
Localisation : Région parisienne
Citation :
Citation :
ou bien qu'on lui a fait dire des choses fausses pendant ses aveux et donc qu'ils ne valent pas grand chose.
Cela prouve que les aveux sont authentiques : les policiers savent que Ranucci a passé la nuit à Marseille, donc logiquement, si Ranucci avait été tabassé et les aveux faux, ils auraient indiqué qu'il a passé la nuit à Marseille : or, Ranucci ment et les flics ne s'en aperçoivent pas.
Tu as toujours des problèmes avec les dates...
Tu dis que lors des aveux, les policiers savent que Ranucci a passé la nuit à Marseille.
Or, les policiers rencontrent Moussy après les aveux de Christian Ranucci !!!!! C'est Moussy, lui-même, qui a déclaré que les policiers étaient venu le voir avec le journal "Le Provencal" qui mentionnait les aveux de Ranucci.
Patatra.... tout ce que tu dis tombe à l'eau encore une fois.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 02:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 27 févr. 2004, 22:48
Messages : 115
Localisation : Région parisienne
Citation :
Citation :
De quelle cour voulez-vous parler ? Pas la cour d'assises puisqu'à la cour d'assises ce sujet n'a même pas été évoqué.
Elle ne l'a pas évoqué parce que cela ne prouve rien : je le répète, mais à l'heure actuelle, quel indice nous permettrait de dire que ce n'est pas un ouvrier qui a oublié son pull dans la galerie?
Un ouvrier qui se serait garé en bordure de route à 1k200 de son lieu de travail.......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 03:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Perrault raconte l'enlèvement du point de vue de la mère :

vers onze heures, elle demande aux deux enfants de remonter depuis la fenêtre du salon.

quelques minutes plus tard elle regarde de l'autre côté par la fenêtre de la cuisine : elle demande à Jean où est sa soeur et il répond : elle cherche le chien.

quelques minutes encore et elle regarde à nouveau par la fenêtre de la cuisine, elle redemande où est Marie-Dolores : je ne la trouve pas répond Jean.

11h20 : Pierre Rambla rentre et trouve son fils en train de chercher sa soeur.

Et là, Pierre Rambla va se décider à aller à la police.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 07:40 
Citation :
Quand Perrault nous raconte que Spinelli lui a dit : "vous ccomprenez, je peux me tromper sur tout sauf sur une marque de voiture..." alors qu'il ne lui a jamais parlé, et bien je préfère croire un PV de police qui a été déposé avant le meurtre.
A ma connaissance Spinelli n'a jamais démenti avoir parlé à Gilles Perrault dans les diverses émissions sur l'affaire Ranucci à la télévision ... et Guazzone non plus


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 08:42 
Citation :
Vous suggérez que Perrault a inventé les déclarations de Martel ? C'est bien cela ? Le procédé est minable, excusez-moi.
Et pourquoi vous refusez de comparer les declarations de Martel et celles des deux filles C. qui parlent, elles d'un pull a manches longues et ras du cou ? Vous trouvez que le procédé est honnête véritablement ?

Pour Spinelli, le problème, c'est que même si jamais il n'avait pas parlé à Perrault, ce qui n'est pas sûr du tout, étant donné qu'il semble qu'il veuille faire plaisir à Bouladou, c'est bien ce qu'il fait écrire à Jules Porte et c'est bien ce qu'il dit à Bouladou : "ah non, je ne peux pas confondre deux voitures.
Gérard Bouladou : Mais vous êtes encore persuadé que c'était une simca 1100 ?
Eugène Spinelli : Oui. (Silence) Je ne peux pas arranger un livre par rapport à mes déclarations. Moi, dans ma tête, c'est une simca 1100. Mais je peux me tromper."

Mais s'il n'était pas sûr, il aurait dit la veille : c'est une simca 1100, mais je peux me tromper. Or ce n'est pas ce qui est écrit.
Perrault a plutôt tourné les choses dans le sens de sa théorie en omettant de parler de polo et en préferant utiliser le terme de pull-over rouge.
Il est clairement écrit dans la déposition du 04/06 "POLO ROUGE"=>or, même si Martel s'est trompé, ce qui est difficile à croire, un polo ne se confond pas avec un pull épais comme celui de la galerie. Ce serait à la rigueur un pull léger => ce n'est donc pas le même pull que celui de la galerie.

Spinelli mentionne cela dans le PV, je suis d'accord, mais Perrault reprend ca à son compte, adapte ca à sa sauce et fait croire que Qpinelli lui a parlé. Dans ce cas, on peut vraiment douter que Martel lui ai dit pull et pas polo.
En tout cas, le PV est plus fiable que le témoignage que Martel fait soi-disant à Perrault.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 08:43 
Citation :
Tu as toujours des problèmes avec les dates...
Tu dis que lors des aveux, les policiers savent que Ranucci a passé la nuit à Marseille.
Or, les policiers rencontrent Moussy après les aveux de Christian Ranucci !!!!! C'est Moussy, lui-même, qui a déclaré que les policiers étaient venu le voir avec le journal "Le Provencal" qui mentionnait les aveux de Ranucci.
Patatra.... tout ce que tu dis tombe à l'eau encore une fois.
Qu'est ce que ca change? Quelle incidence sur les aveux qu'ils l'ait entendu avant ou après?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 08:46 
Citation :
Un ouvrier qui se serait garé en bordure de route à 1k200 de son lieu de travail.......
Et un meurtrier qui se serait garé à 30m du corps qui aurait volé une voiture avec quelqu'un dedans pour aller chercher son pull dans une galerie et qui finallement l'oublie, puis reprend le chemin vers sa voiture en passant par le lieu du crime au lieu de longer la RN...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 08:47 
Citation :
A ma connaissance Spinelli n'a jamais démenti avoir parlé à Gilles Perrault dans les diverses émissions sur l'affaire Ranucci à la télévision ... et Guazzone non plus
On ne lui a pas posé la question.
De plus, Perrault n'a rien répondu au livre de G. Bouladou donc on peut être tenté de croire qu'il dit vrai.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 10:02 
Citation :
On ne lui a pas posé la question.
De plus, Perrault n'a rien répondu au livre de G. Bouladou donc on peut être tenté de croire qu'il dit vrai.
Spinelli n'ayant jamais démenti avoir rencontré Gilles Perrault, on peut être tenté de croire que Gilles Perrault dit vrai ...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 227 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 716 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com