Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:25

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 792 messages ]  Aller à la page Précédente 147 48 49 50 5153 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 09 juin 2016, 12:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
MAIS QUI EST DONC R. D* C***** ? (SUITE)

Donc si on résume, dans le courant de l’année 1968, E. Spinelli s’installe comme carrossier au 4 impasse Albe.
En 1970, il acquiert la parcelle limitrophe à celle où se situe son garage. Cette parcelle comprend entre autre une maison.
Maintenant je vais faire une remarque sans savoir exactement si elle est importante ou pas : je vois qu’il y a une voie de passage, pour entrer et sortir de la parcelle où se situe la maison, du côté de la rue Vincent Faïta.

Maintenant voici la suite du tableau :
Fichier(s) joint(s) :
Tableaux rubriques Indicateur Marseillais (2).JPG
Fichier(s) joint(s) :
Rubrique liste rue ordre alpha 70.JPG
Fichier(s) joint(s) :
Rubrique liste rue ordre alpha 71.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 13 juin 2016, 16:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
MAIS QUI EST DONC R. D* C***** ? (SUITE)
Citation :
Pat 31 :
Donc si on résume, dans le courant de l’année 1968, E. Spinelli s’installe comme carrossier au 4 impasse Albe.
En 1970, il acquiert la parcelle limitrophe à celle où se situe son garage. Cette parcelle comprend entre autre une maison.
Hé oui, je viens de faire l’erreur, alors que j’avais pris soin dans mon premier post concernant ce thème de bien souligner le fait que . . . .
Citation :
Pat 31 :
. . . . tout comme l’annuaire des PTT, il me semble logique que l’Indicateur Marseillais paraisse au début de l’année. Il faut donc faire attention par rapport aux données qui y sont incluses. Je m’explique. Il faut toujours avoir en tête que si pour telle année on voit une différence par rapport à l’année antérieure, la modification s’est bien sûr faîte cours de cette année antérieure et non de l’année où on repère la modification . . . .
Donc c’est courant 1967 qu’E. Spinelli s’installe comme carrossier au 4 impasse Albe.

Ceci étant dit, je poursuis
1) Donc courant 1969, R. D* C***** devient abonné au téléphone avec le même numéro que celui d’E Spinelli, alors que ce dernier n’achètera la parcelle où se trouve la maison que courant 1970. Comme il est très peu probable que courant 1969 ils aient habités ensemble dans le garage, je ne vois, pour ma part qu’un autre cas de figure : courant 1969, E Spinelli est locataire dans la maison de la parcelle attenante à celle de son garage et il a fait prolonger la ligne de téléphone de son garage jusque à la maison d’à côté. En 1969, R. D* C***** qui est déjà locataire dans cette même maison depuis un certain temps où qui vient d’y devenir locataire, va vouloir utiliser le téléphone d’E Spinelli qui se trouve dans la maison. Ainsi, il va faire prolonger à son tour la ligne téléphonique d’E Spinelli jusqu‘à chez lui, ce qui fait que quand il deviendra abonné, il héritera du même numéro que celui du carrossier.
Question : Est-ce que dans une maison qui abriterait deux logements, deux foyers, il est possible de prolonger la ligne téléphonique d’un foyer vers un autre de telle sorte que les deux logements aient le même numéro. Cela me semble difficile à concevoir. Sauf peut-être si… la ligne est une ligne professionnelle, et que les deux personnes qui habitent dans les deux foyers respectifs sont des associés. Mais alors pourquoi dans l’annuaire n’apparait pas la profession de R. D* C***** comme y apparait celle d’E Spinelli ?
A moins qu’E Spinelli et R. D* C***** soient colocataires ?????

2) Donc également courant 1969, R. D* C***** devient abonné au téléphone avec la même adresse sur l’Indicateur Marseillais que celle d’E Spinelli, alors que ce dernier, comme je l’ai supposé serait à cette date locataire dans la maison dont il n’achètera la parcelle que courant 1970.
Question : Mais comme cette parcelle courant 1969 est complètement distinct de la parcelle du garage et que sa seule voie d’accès se trouve être 3 rue Vincent Faïta, comment est-ce possible que R. D* C***** et E Spinelli, s’ils sont locataires dans la maison, aient comme adresse 4 impasse Albe ?
Là aussi s’est peut-être à cause d’une ligne téléphonique installée au départ dans le garage, et prolongée sur la parcelle attenante vers la maison qui s’y trouve.

Ne connaissant véritablement pas le degré et la nature des liens professionnels (s’il y en a), qui pourraient unir R. D* C***** et E Spinelli, mon interrogation ne portera que sur le carrossier : courant 1969, E Spinelli travaille au 4 rue Albe et d’après mes suppositions résiderait sur la parcelle d’à côté, mais dont la seule voie d’accès se situe rue Vincent Faïta. Donc quand il quitte son garage, il est obligé de descendre l’impasse Albe, et de remonter la rue Vincent Faïta pour se rendre à son domicile. Domicile qui est en fait à vol d’oiseau à seulement quelques mètres du garage.
Je me suis fait la réflexion toute bête de me dire qu’à sa place, dès que j’aurais acheté la parcelle attenante, je me serais débrouillé pour faire en sorte que je n’ai plus se détour à faire pour me rendre chez moi lorsque je quitte mon garage.
Question : y a-t-il une ouverture qui a été pratiqué dans le mur qui délimite les deux parcelles lorsque le garagiste a acquit la parcelle de la maison ?
En regardant plus précisément la vue du garage et sous un autre angle, dans Google Earth il m’a paru en voir une.
Fichier(s) joint(s) :
Porte dans le mur (1).JPG
Il me reste plus qu’à me positionner sur l’autre côté du mur pour voir s’il y a la même chose
Fichier(s) joint(s) :
Porte dans le mur (2).JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 29 juin 2016, 15:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Je reprends le document que j’ai nommé ‘’Cadastre Spinelli (5)’’.
Sur la parcelle du garage, je note que dans la zone N°7, on devine un petit bout de pan de mur qui a subsisté à la démolition. Serait-ce les vestiges d’un des murs qui formaient un local et qui n’apparait pas sur l’extrait du plan cadastral mis sur microfilm ? En suivant des yeux le dessin que forme la végétation qui a commencée a repousser, il semble que l’un puisse imaginer assez précisément l’entièreté des contours de ce local.
Fichier(s) joint(s) :
Cadastre Spinelli (6).JPG
Donc, je modifie le dessin de la parcelle du garage en rajoutant en pointillé pour l’instant ce nouveau local.
Fichier(s) joint(s) :
Cadastre Spinelli (nouveau local).JPG
A ce stade, tout ce que je peux dire, c’est que si ce local n’apparaît pas sur l’extrait du plan cadastral mis sur microfilm et que l’on aperçoit ses vestiges sur une vue Google Earth datant des années 2000 et quelques, c’est bien sûr que ce local a été bâti après l’élaboration du plan cadastral mis sur microfilm.

Je reprends également une des photos que j’avais pris de l’intérieur du garage lors de ma visite à Marseille en 2011. Le garage commençait tout juste à être détruit, et l’intérieur était donc visible, et concernant le toit, seule son ossature subsistait.
Pour que vous puissiez mieux visualiser ce que l’on voit de l’intérieur du garage sur mon cliché,par rapport à ce qui est montré de ce même garage détruit, vu dans haut par Google Earth, j’ai mis l’une haut dessus de l’autre les deux documents en prenant soin sur ceux-ci de visualiser par une flèche l’angle et la direction de ma photo.
Fichier(s) joint(s) :
Spinelli intérieur garage (1).JPG
Sur le cliché de 2011 que je viens d’exhumer, je m’aperçois que l’on ne voit pas ce que je pense être une ouverture pratiquée dans le mur pour passer de la parcelle du garage à celle de la maison. Cette ouverture dans le mur de séparation des deux parcelles, si c’en est une, ne peut donc que se situer dans le local 7b dont je viens de parler. Il faut donc que je modifie le document du dessus que j’ai appelé ‘’Cadastre Spinelli (nouveau local)’’, en repoussant la délimitation entre la zone 7b et la zone 5 de manière à ce que je pense être une ouverture passe dans la zone 7b de la parcelle du garage.
Fichier(s) joint(s) :
Cadastre Spinelli (nouveau local avec ouverture supposée).JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 02 juil. 2016, 10:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Voici deux autres photos de l'intérieur du garage, vu pratiquement du même endroit, mais l'appareil photo pointé dans des directions légèrement différentes pour essayer d'appréhender des zones du garage pas encore aperçues

Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 2.JPG
Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 3.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 09 juil. 2016, 10:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
C'est toujours l'intérieur du garage d'E Spinelli, mais cette fois-ci observé à partir de la rue Vincent Faita, plus précisément après avoir grimpé en haut du mur.
Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 4.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 10 juil. 2016, 12:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Encore un cliché du garage vu de la rue Vincent faita
Mes souvenirs restent flous, mais il me semble que la petite maisonnette à l'entrée du chemin, juste après le portail n'existait pas encore, et le bout du mur (côté portail) où je me situé pour prendre cette photo, dominé de sa hauteur le pan de mur qui soutient la porte droite du portail. Ce pan de mur (et celui de la porte gauche du portail certainement aussi) a dû être rehaussé, tout comme le mur où est adossé la petite maisonnette.

Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 5.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 11 juil. 2016, 11:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Toujours l'arrière du garage d'E Spinelli, cette fois-ci en me positionnement plus vers la droite en haut du mur

Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 6.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 12 juil. 2016, 13:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Dernière photo de l'arrière du garage.

Fichier(s) joint(s) :
Garage E Spinelli 7.JPG
Il me reste un petit film très court pris avec l'appareil photo. Ce sera également la première fois que j'enverrais un film sur le forum. Normalement l'envoi devrait se dérouler sans fausses notes. Je passerais ce petit film d'abord à vitesse normale, puis au ralenti sans le son


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 13 juil. 2016, 14:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Il faut dire que le vent soufflait fort ce jour là, comme d'ailleurs pendant les 10 jours de ce mois de juillet 2011 que j'ai passé à Marseille.
C'est mal filmé, parce que mes pieds ne reposent que sur un léger affleurement du mortier dont le mur est fait, que j'ai une main agrippée au sommet du mur et que l'autre tient l'appareil photo et que les rafales de vent me ballottent de ci, de là vue ma situation instable.
Fichier(s) joint(s) :
MOV00003.MPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 12 oct. 2016, 21:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
MAIS QUI EST DONC R. D* C***** ? (SUITE)

Après une digression de plusieurs jours sur l'intérieur et la cour du garage d' E Spinelli, suivi d'une longue interruption de ma part, voici la suite du tableau que j'avais commencé à remplir, et dont j'essaye de répondre aux questions qui m'assaillent au fur et à mesure que celui-ci se rempli
Fichier(s) joint(s) :
Tableau rubrique Indicateurs Marseillais (3).JPG
Fichier(s) joint(s) :
Rubrique liste rue ordre alpha 72.JPG
Concernant le tableau, après avoir fini de remplir la ligne qui concerne les infos de l'année 1971 (inscrites dans l'Indicateur Marseillais de 1972), je remarque immédiatement deux choses:

- Eugène Spinelli n'apparait plus comme étant un abonné au téléphone au 4 impasse Albe
- R Dx Cxxxxx est lui toujours abonné au 4 impasse Albe, mais le numéro de téléphone qu'il avait auparavant et qui était également celui d'E Spinelli n'est plus le même.

Il doit y avoir normalement une explication toute simple à ces modifications. Je vais essayer d'y réfléchir. la lumière devrait rapidement se faire. Cela doit être aisé à expliquer


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 14 oct. 2016, 18:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Merci Pat comme d' habitude vous êtes excellent. Je n'ai pas de solution sur ce M d* C****

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 14 oct. 2016, 21:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
Doornroosje :
Merci Pat comme d' habitude vous êtes excellent.
Merci beaucoup.

Citation :
Doornroosje :
Je n'ai pas de solution sur ce M d* C****
Moi aussi je n’arrive pas à comprendre pourquoi E. Spinelli qui n’a certainement pas fermé son garage pour prendre une année sabbatique en 1971 n’apparaît plus sur l’Indicateur Marseillais de l’année suivante.
Même en admettant que R Dx Cxxxxx ait décidé d’avoir sa propre ligne téléphonique, E Spinelli doit obligatoirement continuer à avoir un téléphone à portée de main dans son garage, et aurait donc dû logiquement avoir le numéro de son téléphone inscrit dans l’Indicateur Marseillais de 1972.

Pour l’instant je vais laisser cette interrogation en attente et voir ce que les Indicateurs Marseillais des années suivantes vont me délivrer comme infos.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 14 oct. 2016, 22:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 741
Oui Pat , chapeau pour toutes ces recherches !

Sur sa déposition du 5 juin ,son adresse est : 4E , 4 impasse d'Albe

4E ,peut ètre son domicile
4 imp ,le garage

mais ça n'explique pas l'histoire de téléphone .
Il est bien proprio du garage ?
et non gérant de R. D. C....

(Je rigole parce que les initiales me font penser à Rez De Chaussée ..... je sais c'est pas bien :oops: )


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 15 oct. 2016, 08:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Où, en êtes-vous Pat de vos recherches sur Moussy et sur le cousin du suspect?
Il me semble que la connaissance de l'emploi du temps du niçois le soir du 2 juin nous ferait avancer dans la compréhension de cette histoire.


Haut
   
 Sujet du message : Re: témoignage d'E.Spinelli
Message non luPosté : 15 oct. 2016, 12:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
maril85 :
4E ,peut ètre son domicile
4E c'est tout simplement les abréviations qui renvoient à l'expression ''4ème arrondissement''
Citation :
yargumo :
Où, en êtes-vous Pat de vos recherches sur Moussy et sur le cousin du suspect?
Hélas au point mort et c'est complètement de ma faute. Pour essayer de relancer ''la machine'' sur ce point là de l'affaire, il faudrait déjà que je rédige cette fameuse lettre et que je la fasse parvenir à l'entreprise où travaille le cousin/demi-frère de C Ranucci. Il ne me manque que la volonté de rédiger cette missive, car je sais exactement les phrases que je vais écrire.
Sur un plan plus général, je dirais qu'il y a des moments où j'éprouve le besoin de faire un break plus ou moins long par rapport à l'affaire Ranucci. Je dirais également qu'Il y a des moments où il ya des '' aspects de l'Affaire'' Ranucci'' qui prennent chez moi le pas sur d'autres ''aspects de l'affaire Ranucci''. Pour l'instant le sujet qui a repris le pas sur les autres c'est justement le sujet où nous nous situons actuellement.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 792 messages ]  Aller à la page Précédente 147 48 49 50 5153 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com