Nous sommes le 12 nov. 2019, 21:33

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 118 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 21:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :

De plus, il est question d'un "véhicule de marque Simca de type Chrysler" et non d'un véhicule de marque Simca-Chrylser de type 1100. C'est donc que pour l'enquêteur (Pierre Grivel), Simca-Chrysler n'était pas une marque. Pour lui, Chrysler, c'était un type de Simca, et il parlait sûrement de la 160/180...
un autre problême, c'est que vous dites à  chaque fois "pour l'enquêteur grivel" etc..
Encore faut-il ajouter fois à  ca qu'il dit, et encore en interprêtant.
Si on ajoute fois aux propos de Grivel, ça se tient peut-être.
Mais alors tout ce qu'il dit est vrai pour le reste aussi, et l'affaire est à  peu prês résolue..
Mais si l'on suppose qu'il peut mentir, il le peut sur chaque point...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 21:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Didi

Oui, il n'a reconnu ni la 304, ni Ranucci, on est bien d'accord. Mais ça ne veut rien dire. Et s'il les avait reconnus, ça ne voudrait rien dire non plus.

Exemple : il a désigné une Ford Capri. Vous pensez bien que si jamais Ranucci avait eu une Ford Capri, les policiers auraient mis ça par écrit immédiatement. ;) Eh bien ça n'aurait pourtant rien signifié du tout, et sur ça, les partisans de la Simca 1100 seront bien d'accord avec moi, je pense, parce qu'ils balayent l'épisode de la Ford Capri du revers de la main.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 21:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Peut-être tout simplement parce que la voiture avait de la tôle froissée alors que celle qu'il avait vue était intacte ? Ca aurait pu suffire à  le déstabiliser.
Citation :
Il y a deux côtés à  une voiture, le côté gauche, abimé pour la voiture de Ranucci, et puis le côté droit qui, lui, n'était pas abimé.
Oui, mais si l'on en croit le dessin de Ranucci, Jean n'a vu que le côté gauche... avant qu'il ne soit enfoncé. Je suis d'accord avec Danou.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 21:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
un autre problême, c'est que vous dites à  chaque fois "pour l'enquêteur grivel" etc..
Encore faut-il ajouter fois à  ca qu'il dit, et encore en interprêtant.
Si on ajoute fois aux propos de Grivel, ça se tient peut-être.
Mais alors tout ce qu'il dit est vrai pour le reste aussi, et l'affaire est à  peu prês résolue..
Mais si l'on suppose qu'il peut mentir, il le peut sur chaque point...
Non, là , ça n'est pas comparable avec les témoignages de Grivel dans les émissions, qui peuvent tout à  fait être remis en cause.

Je reprends le PV de Grivel, nuance, et j'essaie de comprendre ce qu'il a voulu dire en écrivant "un véhicule de marque Simca de type Chrysler". Il ne s'est pas exprimé sur ce point par la suite, je crois.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 21:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Mais le témoignage de J Rambla est un témoignage tout à  fait valable.

Pourquoi ne voudrait-il rien dire ?

Mais c'est nouveau cela ! On a un témoin qui ne reconnait pas la voiture du ravisseur lorsqu'on lui montre la voiture de C Ranucci, qui ne reconnait pas Ranucci comme le ravisseur, et vous dites "ça ne veut rien dire" !

Mais que vous fait-il donc ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 22:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Mais le témoignage de J Rambla est un témoignage tout à  fait valable.

Pourquoi ne voudrait-il rien dire ?

Mais c'est nouveau cela ! On a un témoin qui ne reconnait pas la voiture du ravisseur lorsqu'on lui montre la voiture de C Ranucci, qui ne reconnait pas Ranucci comme le ravisseur, et vous dites "ça ne veut rien dire" !

Mais que vous fait-il donc ?
Je l'ai déjà  dit, ce qu'il me faut. Pour moi, une reconnaissance formelle, ça veut dire quelque chose (Marc et Eric Pappalardo, Vincent Martinez, Alain et Aline Aubert). Par contre, une reconnaissance hésitante (les deux hommes désignés par Spinelli sur photo), et surtout une non reconnaissance, ça ne veut rien dire du tout. Il reste tout de même une chose qui peut vouloir dire quelque chose tout en étant négative : une non reconnaissance formelle argumentée. Exemple : "Ce n'est pas lui, celui-ci est mince et mon bonhomme était gros", ou bien "Le mien n'avait plus un cheveu sur la tête", etc. Rien de tout cela dans le dossier. Le témoignage de Martel dans une émission est formel mais non argumenté et n'a aucune valeur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 22:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Affaire Guy Georges :

"Le 16 juin 1995, Elisabeth O. faillit subir le même sort que les précédentes victimes de Guy Georges. Cette psychomotricienne de 23 ans fut suivie par Guy Georges jusqu'à  son appartement du 4e arrondissement, à  la sortie d'une boîte de nuit. Arrivée chez elle, rue des Tournelles, alors qu'elle ouvrait sa porte du rez-de-chaussée, "un homme" surgit, un couteau à  la main. Il la poussa à  l'intérieur de son duplex. Il n'était pas três agressif. Ils bavardêrent quelques instants en fumant une cigarette. Il lui affirma qu'il était en cavale et qu'il cherchait juste à  se reposer. Puis, il l'attacha sur le lit. Il monta à  l'étage du duplex pour éteindre une lumiêre qui pourrait attirer l'attention à  une heure si tardive. Dans un sursaut désespéré, Elisabeth O. parvint à  se détacher, à  ouvrir la fenêtre du rez-de-chaussée et à  sauter dans la rue. Le temps qu'elle prévienne la police, Guy Georges s'était envolé. Mais il avait prit le temps d'emporter son sac... On releva l'empreinte génétique de "l'agresseur" grâce au mégot de la cigarette qu'il avait fumé.
Interrogée par la police, Elisabeth O. décrivit son agresseur comme un homme jeune, "foncé comme un Indou", et parlant français "sans accent", costaud, avec des cheveux noirs rasés et de gros sourcils. Un premier portrait robot fut établi mais il ressemblait três peu à  Guy Georges. Il représentait un "nord-africain"... (Elisabeth O. a-t-elle confondu, dans sa panique ? Car il est vrai que Guy Georges n'avait pas un teint de peau três foncé. Ou les policiers ont-ils, inconsciemment, incité la jeune femme à  reconnaitre un nord-africain ?)
Ce portrait robot mena la police à  chercher "un certain type de suspect"..."


Ca me rappelle quand la police recherchait une certaine marque de voiture dans l'affaire Rambla. ;) Deux mois plus tard, on montre la photo de Guy Georges à  Elisabeth O :

"lls présentêrent alors sa photo, parmi quelques autres, à  Elisabeth O. - dont l'agression remontait à  tout juste deux mois. Aussi incroyable que cela puisse paraître, elle ne le reconnut pas. Elle n'eut même pas une hésitation : persuadée d'avoir été agressée par un nord-africain, elle ne cilla pas devant la photo du métis."

http://www.tueursenserie.org/Portraits/ ... eorges.htm

Contrairement à  ce qu'on raconte souvent pour démonter cet exemple, Elisabeth O. a três bien vu Guy Georges, avec la lumiêre allumée, et a discuté avec lui avant qu'il ne l'attache. Elle a vu cet homme bien plus longtemps que Jean-Baptiste Rambla n'a vu le ravisseur de sa soeur, et elle, elle savait qu'elle devait s'efforcer de mémoriser son visage, contrairement au petit Jean. Elle avait 23 ans, toute sa tête, et s'est pourtant complêtement plantée avec son portrait robot.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 22:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Si Guy Georges n'avait pas laissé son ADN sur place, il serait innocent de cette agression.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 22:58 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Alors pour Ranucci, faisons des analyses ADN sur le couteau et le pantalon, et nous saurons immédiatement s'il était coupable ou innocent ....

Ah oui, c'est vrai, j'oubliais .....

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 23:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Deux mois plus tard, on montre la photo de Guy Georges à  Elisabeth O :
entre 2 mois et 2 jours, il y a une énorme différence.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 23:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Citation :
un autre problême, c'est que vous dites à  chaque fois "pour l'enquêteur grivel" etc..
Encore faut-il ajouter fois à  ca qu'il dit, et encore en interprêtant.
Si on ajoute fois aux propos de Grivel, ça se tient peut-être.
Mais alors tout ce qu'il dit est vrai pour le reste aussi, et l'affaire est à  peu prês résolue..
Mais si l'on suppose qu'il peut mentir, il le peut sur chaque point...
Non, là , ça n'est pas comparable avec les témoignages de Grivel dans les émissions, qui peuvent tout à  fait être remis en cause.

Je reprends le PV de Grivel, nuance, et j'essaie de comprendre ce qu'il a voulu dire en écrivant "un véhicule de marque Simca de type Chrysler". Il ne s'est pas exprimé sur ce point par la suite, je crois.
D'accord, mais cette simca était peut-être une 1100, et non pas forcément une 160 ou 180 comme prétendu 30 ans aprês.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 23:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Affaire Guy Georges :

"Le 16 juin 1995, Elisabeth O. faillit subir le même sort que les précédentes victimes de Guy Georges. Cette psychomotricienne de 23 ans fut suivie par Guy Georges jusqu'à  son appartement du 4e arrondissement, à  la sortie d'une boîte de nuit. Arrivée chez elle, rue des Tournelles, alors qu'elle ouvrait sa porte du rez-de-chaussée, "un homme" surgit, un couteau à  la main. Il la poussa à  l'intérieur de son duplex. Il n'était pas três agressif. Ils bavardêrent quelques instants en fumant une cigarette. Il lui affirma qu'il était en cavale et qu'il cherchait juste à  se reposer. Puis, il l'attacha sur le lit. Il monta à  l'étage du duplex pour éteindre une lumiêre qui pourrait attirer l'attention à  une heure si tardive. Dans un sursaut désespéré, Elisabeth O. parvint à  se détacher, à  ouvrir la fenêtre du rez-de-chaussée et à  sauter dans la rue. Le temps qu'elle prévienne la police, Guy Georges s'était envolé. Mais il avait prit le temps d'emporter son sac... On releva l'empreinte génétique de "l'agresseur" grâce au mégot de la cigarette qu'il avait fumé.
Interrogée par la police, Elisabeth O. décrivit son agresseur comme un homme jeune, "foncé comme un Indou", et parlant français "sans accent", costaud, avec des cheveux noirs rasés et de gros sourcils. Un premier portrait robot fut établi mais il ressemblait três peu à  Guy Georges. Il représentait un "nord-africain"... (Elisabeth O. a-t-elle confondu, dans sa panique ? Car il est vrai que Guy Georges n'avait pas un teint de peau três foncé. Ou les policiers ont-ils, inconsciemment, incité la jeune femme à  reconnaitre un nord-africain ?)
Ce portrait robot mena la police à  chercher "un certain type de suspect"..."


Ca me rappelle quand la police recherchait une certaine marque de voiture dans l'affaire Rambla. ;) Deux mois plus tard, on montre la photo de Guy Georges à  Elisabeth O :

"lls présentêrent alors sa photo, parmi quelques autres, à  Elisabeth O. - dont l'agression remontait à  tout juste deux mois. Aussi incroyable que cela puisse paraître, elle ne le reconnut pas. Elle n'eut même pas une hésitation : persuadée d'avoir été agressée par un nord-africain, elle ne cilla pas devant la photo du métis."

http://www.tueursenserie.org/Portraits/ ... eorges.htm

Contrairement à  ce qu'on raconte souvent pour démonter cet exemple, Elisabeth O. a três bien vu Guy Georges, avec la lumiêre allumée, et a discuté avec lui avant qu'il ne l'attache. Elle a vu cet homme bien plus longtemps que Jean-Baptiste Rambla n'a vu le ravisseur de sa soeur, et elle, elle savait qu'elle devait s'efforcer de mémoriser son visage, contrairement au petit Jean. Elle avait 23 ans, toute sa tête, et s'est pourtant complêtement plantée avec son portrait robot.
Il y a une différence entre deux mois plus tard et trois jours plus tard et il y a une différence entre présenter une photo et présenter la personne.

Une photo effectivement peut prêter à  confusion. Et la preuve que la jeune femme n'avait pas pu apercevoir bien longtemps son agresseur et que l'appartement ne devait pas être fortement éclairé, c'est le fait qu'elle puisse confondre un métis avec une personne de type nord africaine.

Comparaison n'est pas raison.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 oct. 2006, 07:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
Citation :
Citation :
Peut-être tout simplement parce que la voiture avait de la tôle froissée alors que celle qu'il avait vue était intacte ? Ca aurait pu suffire à  le déstabiliser.
Citation :
Il y a deux côtés à  une voiture, le côté gauche, abimé pour la voiture de Ranucci, et puis le côté droit qui, lui, n'était pas abimé.
Oui, mais si l'on en croit le dessin de Ranucci, Jean n'a vu que le côté gauche... avant qu'il ne soit enfoncé. Je suis d'accord avec Danou.
Justement je ne suis aps tout a fait d accord, les enfants doivent etre ds l herbe a ce moment, CR gare sa voiture en marche arriere, les enfants ont du voir la manoeuvre, donc l arriere ou l avant de la voiture tout depend d ou il venait .... et ces deux parties ne sont pas touchees par l accident
Jean Baptiste Rambla ds la cour de l eveche est devant l arriere de la peugeot, et il ne la reconnait quand meme pas


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 oct. 2006, 18:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Et les personnes qui font le tour de la cour à  Jean doivent savoir que cette voiture est importante, donc ils ont du "insister" en passant devant

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 16 oct. 2006, 18:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Deux mois plus tard, on montre la photo de Guy Georges à  Elisabeth O :
entre 2 mois et 2 jours, il y a une énorme différence.
Entre 23 ans et 6 ans, il y a une énorme différence.

Entre de longues minutes et quelques secondes, il y a une énorme différence.

Entre fixer quelqu'un longuement et le regarder rapidement, il y a une énorme différence.

Pourtant, on voudrait que Jean-Baptiste Rambla soit un témoin infaillible, et on excuse, apparemment, l'énorme méprise d'Elisabeth O.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 118 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com