Nous sommes le 14 août 2020, 09:52

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 713 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mars 2007, 15:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
C'est possible de voir ce télégramme?
Je formule la même demande ! mwink:

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 30 mars 2007, 18:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Citation :
M. Martinez a eu au minimum la confirmation du numéro de la 304 par les Aubert, au retour de leur poursuite.
C'est une supposition.
D'autres éléments laissent penser que Martinez avait déjà le numéro.
C'est bien ce que je dis. Au minimum, les Aubert n'ont fait que confirmer le numéro à M. Martinez.
Citation :
Ce que tu n'arrives pas à comprendre (mais tu n'est pas le seul mwink: ) c'est la différence énorme et anormale qui existe entre les témoignages avant et après la découverte du corps.
Si je le comprend. Mais la version du paquet intervient AVANT la découverte du corps. Il ne s'agit alors que d'un délit de fuite. Et cette scène pas banale quand même ne peut à mon sens être inventée.
Citation :
L'explication tient dans une conviction précoce de la culpabilité de Ranucci. Ca semble tellement évident et eux ignorent totalement tous les éléments de doute que nous connaissons aujourd'hui.
Rien de ratonnel ne permet d'affirmer que les Aubert ont inventé cette scène, car la version "paquet" apparaît lors du dépôt de plainte pour délit de fuite. A ce moment, personne à part le meurtrier ne sait que le corps de la petite se trouve à proximité.
Citation :
Pourquoi aller vers ces extrêmités qui ressemblent à de la mauvaise foi et ne te ressemblent pas ? Tu vas pas nous faire ton Soryu maintenant?
Je ne suis pas certain d'être de mauvaise foi. Je dis simplement que si on remet en cause un témoignage, les autres doivent être logés à la même enseigne. M. Martinez, J. Rambla, Mme Mattéi, bref, tous. Je ne dis pas que tous les témoignages sont parfaitement exacts. Mais je pense que si erreurs il y a, elles ne sont pas volontaires. Le doute plane au-dessus des Aubert, mais pour la fillette. Elle n'est apparu dans leur déposition que plus tard. On se pose dès lors la question. Mais sur ce qu'ils disent depuis le début, il n'y a pas de raison de douter de leur parole.
Citation :
Le 4 juin, il est question de 100 à 200 mètres si je ne me trompe pas.
Le 6 juin, après la découverte du corps le 5, la police et les Aubert sont convaincus sans doute possible que Ranuci est coupable. Ils sont bien décidés à tout faire pour ne pas le rater. Ils mentent de bonne foi en disant qu'ils se sont arrêtés à proximité de la 304.
Je ne suis pas d'accord. Déjà, je mets au défi quiconque de me donner un numéro d'immatriculation à 100m. C'est proprement impossible, à part pour Superman et sa super vision.

D'autre part, je fais partie de ces gens qui n'ont pas une grande conscience des distances. Je peux estimé 100m là où il y en a 30. Peut-être se sont-ils arrêtés. Je ne sais pas. Je sais que ça ne change rien. Je ne crois pas à l'amnésie partielle, et à l'évanouissement. Mais je n'en conclut pas à la culpabilité. Les Aubert sont certainement de bonne foi.
Citation :
C'est invraisemblable qu'A.Aubert n'ait pas mentionné le modèle de la voiture ET que V.Martinez ne l'ait pas demandé.
Rien ne permet d'affirmer que M. Martinez ait fait la confusion devant les Aubert. M. Aubert a pu parler d'une 304, et M. Martinez, un peu choqué, a retenu 204. Ou peut-être est-ce une erreur du gendarme qui a pris la plainte. Ou peut-être n'ont-ils évoqué que "la Peugeot" à la Pomme. Mais je ne vois pas pourquoi les Aubert auraient inventé l'épisode de l'arrêt de la 304, épisode confirmé par Ranucci lui-même. Rien ne l'explique.

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2007, 11:45 
Citation :
Alors qu'il ne s'agit que d'un délit de fuite "banal", les Aubert et M. Martinez livre la même version des faits.
Justement non, le moment de l’accident et de la poursuite ne sont pas rapportés de la même façon.

Aubert ne parle pas du tout de la discussion qu’il a eu dans le croisement avec Martinez.
Sa femme en parle, Martinez aussi.


Aubert dit :
Citation :
Après avoir parcouru une distance de un à deux kilomètres, la 304 Peugeot s’est immobilisée au bord de la route.
Il a donc vu une 304 s’arrêter.

Pour sa femme :
Citation :
Et à la sortie d’un virage, nous nous sommes aperçus que la voiture s’était arrêtée
Elle, elle a vu une voiture déjà arrêtée.

Manifestement, ils ne disent pas la même chose.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 avr. 2007, 11:47 
Citation :
C'est invraisemblable qu'A.Aubert n'ait pas mentionné le modèle de la voiture ET que V.Martinez ne l'ait pas demandé.
C’est d’autant plus invraisemblable qu’ Aubert est arrivé avec un temps de retard après l’accident et que d’où il était placé (derrière le camion) et vu la rapidité de l’action (la rotation de la 304), il n’a pas pu identifié la voiture de Ranucci.
Pour ces mêmes raisons (le retard et le camion), il n’a pas vu la 304, s’éloigner sur la route de Marseille.
Avant de se lancer à la poursuite, il a donc du demander à Martinez qu’est-ce que c’était comme voiture. Alors soit Martinez lui a parlé d’une 204, soit il lui a parlé d’un coupé Peugeot tout simplement.
Dans les deux cas, à son retour, Aubert aurait du confirmer la précision et manifestement cela, il ne l’a pas fait.
A partir de là, on peut tout imaginer.
Citation :
Rien ne permet d'affirmer que M. Martinez ait fait la confusion devant les Aubert. M. Aubert a pu parler d'une 304, et M. Martinez, un peu choqué, a retenu 204. Ou peut-être est-ce une erreur du gendarme qui a pris la plainte. Ou peut-être n'ont-ils évoqué que "la Peugeot" à la Pomme. Mais je ne vois pas pourquoi les Aubert auraient inventé l'épisode de l'arrêt de la 304, épisode confirmé par Ranucci lui-même. Rien ne l'explique.
Tu as raison, si le gendarme avait marqué 304, il n’y aurait pas de question à se poser.
Ce n’est pas l’arrêt de la 304 en lui-même qui est contesté, mais le reste, à commencer pour ma part, par l’endroit de l’arrêt.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 09:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Tu as raison, si le gendarme avait marqué 304, il n’y aurait pas de question à se poser.
Ce n’est pas l’arrêt de la 304 en lui-même qui est contesté, mais le reste, à commencer pour ma part, par l’endroit de l’arrêt.
Je suis désolé, je continue à na pas pouvoir imaginer que les Aubert n'ai pas vu la 304 de Ranucci comme ils le disent.

Je ne sais pas s'ils ont bien marqué l'endroit ou s'ils se sont trompé. Mais ils ont vu la 304. On me dira que ce que j'avance n'est pas vérifié, mais faute d'explication réaliste, je crois qu'il faut rester sur ces déclarations du couple Aubert.

Ensuite, le reste est plus flou effectivement...

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 11:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
C'est bien ce que je dis. Au minimum, les Aubert n'ont fait que confirmer le numéro à M. Martinez.
Nous ne disons pas la même chose.
Selon toi, les Aubert confirment le numéro déjà en possession de Martinez, sous-entendu que les Aubert ont approché la 304.
Selon moi, rien ne permet d'affirmer que les Aubert ont approché la 304, et certainement pas la connaissance de l'immatriculation puisque les propos de Martinez lui-même laissent penser qu'il connaissait déjà le numéro.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 11:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Si je le comprend.
[1] Mais la version du paquet intervient AVANT la découverte du corps.
[2] Il ne s'agit alors que d'un délit de fuite.
[3] Et cette scène pas banale quand même ne peut à mon sens être inventée.
[1] Que penses-tu de l'affirmation d'Alain Aubert selon laquelle il n'a jamais parlé de paquet volumineux et jamais téléphoné à la gendarmerie le 4 juin (propos tenus en 2004) ?
[2] Non, pas du tout. Le délit de fuite est déclaré par V.Martinez dans son dépot de plainte du 3 juin. Ensuite, ce n'est plus pour signaler le délit de fuite que Guazzone, Aubert et Martinez téléphonent (éventuellement) à la gendarmerie.
[3] Ha bon, qu'a-t-elle de si extraordinairement inaccessible à l'imagination humaine ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 11:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Rien de ratonnel ne permet d'affirmer que les Aubert ont inventé cette scène, car la version "paquet" apparaît lors du dépôt de plainte pour délit de fuite. A ce moment, personne à part le meurtrier ne sait que le corps de la petite se trouve à proximité.
Après vérification, il est clair que tu fais erreur : il n'est pas question de paquet volumineux lors du dépot de plainte de Martinez du 3 juin
Et le 6 juin, contrairement à ce qui est noté sur le dépot de plainte, Martinez dit que A.Aubert a parlé de la présence d'un enfant.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 11:35 
Citation :
[...]
Nous ne disons pas la même chose.
Selon toi, les Aubert confirment le numéro déjà en possession de Martinez, sous-entendu que les Aubert ont approché la 304.
Selon moi, rien ne permet d'affirmer que les Aubert ont approché la 304, et certainement pas la connaissance de l'immatriculation puisque les propos de Martinez lui-même laissent penser qu'il connaissait déjà le numéro.
Voilà ce que M Martinez le 3 juin à Gréasque vers 13h15 :

"Quelques minutes après est arrivé un automobiliste venant également d'Aix-en-Provence 13, qui s'est arrêté et auquel j'ai indiqué ce qui s'était passé. Il a immédiatement pris la direction de Marseille et il est revenu cinq minutes après environ en me donnant le numéro du véhicule 204 Peugeot (sic) n° 1369 SG 06, qu'il avait vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour."

Voilà, selon M Martinez, M Aubert lui a donné le n° d'immatriculation et pas confirmé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 12:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
[...]

Voilà ce que M Martinez le 3 juin à Gréasque vers 13h15 :

"Quelques minutes après est arrivé un automobiliste venant également d'Aix-en-Provence 13, qui s'est arrêté et auquel j'ai indiqué ce qui s'était passé. Il a immédiatement pris la direction de Marseille et il est revenu cinq minutes après environ en me donnant le numéro du véhicule 204 Peugeot (sic) n° 1369 SG 06, qu'il avait vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour."

Voilà, selon M Martinez, M Aubert lui a donné le n° d'immatriculation et pas confirmé.
Lors de son dépot de plainte, les Aubert étant témoins, il est tout à fait compréhensible que Martinez s'exprime ainsi.
En déclarant que c'est Aubert qui rapporte le numéro, il donne du crédit à sa plainte par le témoignage d'une tierce personne.
Mais ça ne permet pas d'être certain de ce qu'il s'est réellement passé.
D'autant que par la suite, les propos de V.Martinez seront beaucoup plus ambigus sur ce qu'il savait déjà du numéro.
Sans parler de la 204 ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 12:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Je ne suis pas certain d'être de mauvaise foi. Je dis simplement que si on remet en cause un témoignage, les autres doivent être logés à la même enseigne. M. Martinez, J. Rambla, Mme Mattéi, bref, tous. Je ne dis pas que tous les témoignages sont parfaitement exacts. Mais je pense que si erreurs il y a, elles ne sont pas volontaires. Le doute plane au-dessus des Aubert, mais pour la fillette. Elle n'est apparu dans leur déposition que plus tard. On se pose dès lors la question. Mais sur ce qu'ils disent depuis le début, il n'y a pas de raison de douter de leur parole.
Je ne dis pas que tu es de mauvaise foi (je n'oserais pas enaughty ewhistle :mrgreen: eangel ).
Mais je ne suis pas d'accord de verser dans l'égalitarisme forcené au sujet des témoins.
Ce n'est pas de la faute de Ranucci, de Perrault ou des innocentistes si les Aubert, et dans une moindre mesure V.Martinez, ont varié dans leurs témoignages au point de faire penser à un bon mot de Woody Allen "J'ai des questions à toutes vos réponses".
Il y a des témoignages qui sont constants, cohérents et concordants avec les constatations de terrain.
A côté de ça, il y en a d'autres qui évoluent au fur et à mesure des besoins ...

Au sujet de ce qu'ils disent depuis le début et à propos duquel il n'y a pas, selon toi, de raison de douter de leur parole, ça serait bien de savoir exactement ce qu'il en est.
Qu'ont-ils vraiment dit et à quoi peut-on se fier ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 12:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Je ne suis pas d'accord. Déjà, je mets au défi quiconque de me donner un numéro d'immatriculation à 100m. C'est proprement impossible, à part pour Superman et sa super vision.
C'est bien pour ça qu'il est clair que les Aubert n'ont pas approché la 304 à moins de 100 mètres.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 12:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
D'autre part, je fais partie de ces gens qui n'ont pas une grande conscience des distances. Je peux estimé 100m là où il y en a 30.
Confondre 100 mètres et 130 mètres ou ne pas savoir estimer exactement une distance entre 100 et 200 mètres, c'est très courant et tout à fait compréhensible.

Confondre 100 mètres et 30 mètres c'est tout à fait inhabituel.
C'est sans doute ton cas puisque tu le dis, mais tu ne peux pas généraliser.

De plus, les Aubert n'ont probablement pas de problème de vue puisque ni l'un ni l'autre n'apparaît sur photo avec des lunettes.
Et eux, ils sont deux à estimer la distance ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 12:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Peut-être se sont-ils arrêtés. Je ne sais pas. Je sais que ça ne change rien.
Au contraire, ça change tout.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 avr. 2007, 13:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3531
Citation :
Je ne crois pas à l'amnésie partielle, et à l'évanouissement.
Ce n'est pas du tout une question de croyance.

Fais des recherches sur internet au sujet de l'amnésie, du fonctionnement de la mémoire, de la commotion cérébrale, et tu verras que c'est une possibilité qu'on ne peut absolument pas écarter pour Ranucci, surtout après son accident.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 713 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com