Nous sommes le 24 nov. 2017, 21:20

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 513 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : L'immatriculation
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
1) -Dans son 1er livre, page 376 (paragraphe de l'erreur 177), M Bouladou précise ceci, je cite :

"... Monsieur Martinez nous a confirmé qu'il ne possédait que les lettres SG et le numéro du département 06 de la plaque."

2) - Dans l'émission "secrets d'actualité", M. Martinez déclare qu'il possédait le début : 1369 et la fin : 06.....

En somme, avant même que les époux Aubert ne partent à la chasse de la 304, M Martinez possédait toute l'immatriculation

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
Et dans l'émission sur 13em rue en juillet dernier, il donne l' immatriculation suivante 1364 sg 06

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Il la donne pour quelle raison cette immatriculation ? Parce qu'on lui parle de la voiture et qu'il en donne le numéro de façon générale, ou bien parce qu'on lui demande quels éléments de la plaque il possédait avant que les Aubert ne partent à la poursuite de la 304 ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:39 
en fait, il donne le numéro de mémoire tel qu'il s'en souvient aujourd'hui.

Mais un peu après, il raconte qu'il a demandé aux Aubert de prendre C Ranucci en chasse parce qu'il n'avait pas le numéro complet.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Cependant si on se réfère à ses différentes interviews (celle de l'émission et celle avec G Bouladou), on peut dire qu'il avait le numéro complet, et qu'il n'a demandé à M Aubert de poursuivre la 304 que pour confirmation.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 20:59 
didi a écrit :
Cependant si on se réfère à ses différentes interviews (celle de l'émission et celle avec G Bouladou), on peut dire qu'il avait le numéro complet, et qu'il n'a demandé à M Aubert de poursuivre la 304 que pour confirmation.


ce n'est pas impossible


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 21:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Et dans ce cas, qu'appele-t-on "confirmation" ?

- soit les Aubert prononcent intégralement le numéro

- soit ils déclarent (sans le prononcer) que le numéro relevé par M Martinez est bien le bon.

Et cela fait une différence très importante.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 21:39 
Si on en croit les déclarations de M Martinez, les Aubert lui ont donné le numéro de l'immatriculation.

S'ils avaient juste confirmé, il l'aurait dit dés sa déclaration à la gendarmerie de Gréasque le 3 après l'accident.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 mars 2007, 23:02 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Oui, d'autant que je ne remets pas en cause la première déclaration de M. Martinez, celle du 3 juin.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 07:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
didi a écrit :
Oui, d'autant que je ne remets pas en cause la première déclaration de M. Martinez, celle du 3 juin.

celle aussi où il n'est pas question d'enfant et où par contre il est mentionné deux fois Peugeot 204.
Si les Aubert se sont approché suffisamment près de la 304 que pour relever le numéro, cette erreur (204) répétée deux fois est incompréhensible de la part d'Alain Aubert qui de près ne peut pas confondre ces deux modèles. Et je ne vois pas de bonne raison pour qu'il ne cite pas le modèle de la voiture à Martinez.
Donc, selon moi, il est clair que les Aubert ne se sont pas approchés à moins de 100 ou 200 mètres.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 08:05 
Henri a écrit :
[...]
celle aussi où il n'est pas question d'enfant et où par contre il est mentionné deux fois Peugeot 204.
Si les Aubert se sont approché suffisamment près de la 304 que pour relever le numéro, cette erreur (204) répétée deux fois est incompréhensible de la part d'Alain Aubert qui de près ne peut pas confondre ces deux modèles. Et je ne vois pas de bonne raison pour qu'il ne cite pas le modèle de la voiture à Martinez.
Donc, selon moi, il est clair que les Aubert ne se sont pas approchés à moins de 100 ou 200 mètres.


Il n'est pas absolument évident et indiscutable que M Aubert était un parfait connaisseur en marques de voitures.

Certains culpabilistes nous disent que M Spinelli qui est garagiste a très bien se tromper alors on peut dire la même chose de m Aubert qui lui est gérant d'une société de location automobile.
Des deux, il me semble que le risque d'erreur est plus important du côté de M Aubert.

En tout cas, ce qui est certain, c'est que M Aubert n'a pas donné la marque de la voiture de Ranucci à M Martinez.
Probablement, parce qu'il ne s'en est pas approché à moins de 30 ou 40 mètres, juste suffisamment pour pouvoir relever le n° d'immatriculation.

Mais à ce moment là le type qu'ils ont vu s'enfuir dans les broussailles avait déjà disparu.
S'ils l'avaient vu de près comme ils semblent l'insinuer dans leurs déclarations à l'Evêché, ils auraient parlé des lunettes que portait C Ranucci.
S'ils n'en ont pas parlé, c'est que soit ils ont vu un autre type sans lunettes, soit ils étaient trop loin pour voir quoi que ce soit .


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 08:28 
Henri a écrit :
Donc, selon moi, il est clair que les Aubert ne se sont pas approchés à moins de 100 ou 200 mètres.

C'est bien possible.
Cela explique aussi, pourquoi le jour de la reconstitution, Aubert s'est trompé quant au moment où il a mis pied à terre. Avant (reconstitution) ou après le demi tour (déclarations) .
Il me semble qu'il ne se serait pas trompé, si la situation, il l'avait vraiment vécue.
Reste la question du demi tour, parce qu'il a forcement fait demi tour.
Le jour de la reconstitution, il est bien allé faire demi tour dans le virage en épingle.
Là, il devait bien se rendre compte, que son témoignage ne correspondait pas à ce qu'il avait réellement vécu.
S'il n'a pas dépassé la 304, il n'a pas fait le demi tour dans l'épingle.
Si, comme je le crois, Ranucci s'est arrêté au delà de l'épingle, Aubert a pu y faire son demi tour. Mais dans ce cas, il a fallu qu'il recule.
Impossible de se tromper sur ce point.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 08:41 
Jpasc95 a écrit :
En tout cas, ce qui est certain, c'est que M Aubert n'a pas donné la marque de la voiture de Ranucci à M Martinez.

Tu veux dire que Aubert n’a donné ni la marque, ni le modèle, parce que s’il avait parlé du modèle, implicitement, il désignait la marque.

Au fait, que savons nous, précisément, de l’activité d’Alain Aubert ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 08:57 
M Aubert était directeur d'une société de dépannage à La Garde


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 mars 2007, 09:38 
jpasc95 a écrit :
[...]

M Aubert était directeur d'une société de dépannage à La Garde


Jean-Pascal, j'ai demandé précisement.

Aujourd'hui, une société de dépannage automobile bien sûr, ce pourrait être ces gens que toi ou ton assurance d'assistance appellent qu'en tu es en panne pour emmener ton véhicule dans un garage.
Mais en 74, c'était quoi une société de dépannage ? d'autant qu'il n'y avait pas l'autoroute.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 513 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com