Nous sommes le 26 nov. 2020, 07:23

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 216 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 1215 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 13:51 
Citation :
3 autre choses m'étonnent sur cette argumentation d'une portière gauche qui ne serait pas si bloquée que celà aux dires de certains:

1. G. Bouladou ne revient pas sur cette portière bloquée dans son interview avec M. Guazzone ds son ouvrage. Or c'est 1 point fondamental. Pkoi ne détaille-t-il pas ce fait, qui aurait été observé par Guazzone, dans son interview? Il assène cette vérité très brièvement dans son chapitre sur "une portière pas trop bloquée", sans entrer vraiment ds le détail. Pour 1 chose si fondamentale ds l'accusation des Aubert, et 1 personne qui défend la culpabilité de CR, je trouve bizarre de sa part. Sauf si c'est dire implicitement que le témoignage de Guazzone n'est pas fiable sur ce point après 30 ans.
Je me suis fait la même réflexion que vous. En fait, Gérard Bouladou avait 2 occasions d'en avoir le coeur net :

- En posant la question à Guazzone et à Rahou, qui ont forcément vu CR monter et descendre de son véhicule lors des essais de désembourbement.

- En posant la question au journaliste Christian Chardon, qui a conduit Mme Mathon à Nice dans le coupé Peugeot, lorsqu'on le lui a rendu.

Il ne l'a pas fait. Du moins il n'en parle pas dans son livre.


Citation :
3. Quant à l'article de Léonetti de 1976 annoncant que les portières sont ouvertes, soit 2 ans après les faits, que veut-il dire? léonetti l'a ss doute écrit comme celà. Je doute qu'il ait un souvenir sur ce point. L'article était plus consacré au problème de la peine de mort qu'aux faits. Et puis Léonetti est un journaliste, pas un enquêteur.
Est-ce que Leonetti donne des détails sur ces portières ouvertes ou dit-il cela sans commentaire ni explication ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 13:56 
Citation :
Pat
la portière est bien bloquée sur ttes les photos de l'époque; à la reconstitution aussi;
Je ne comprends pas cette phrase. Une photo ne peut montrer une portière bloquée. Elle ne peut montrer qu'un portière fermée (qui peut être bloquée ou non, mais ce n'est pas la photo qui peut nous le dire).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 14:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Ça c'est au sens strict. Mais quand une voiture est présentée plusieurs fois, toutes portes ouvertes sauf une, et qu'il y a un indice très fort que la portière soit bloquée (la photo de la tôle de la charnière de portière et de sa jointure avec l'aile arrière), il y a beaucoup plus de chances que cette portière soit bloquée que le contraire.
Les arguments de Bouladou, qui n'apportent aucun élément probant non plus, sont donc irrecevables pour affirmer que Ranucci ou Perrault a menti ou s'est trompé pour la deux cent unième fois.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 14:19 
Citation :
Jacques B.
Ça c'est au sens strict. Mais quand une voiture est présentée plusieurs fois, toutes portes ouvertes sauf une, et qu'il y a un indice très fort que la portière soit bloquée (la photo de la tôle de la charnière de portière et de sa jointure avec l'aile arrière), il y a beaucoup plus de chances que cette portière soit bloquée que le contraire.
Je vous l'accorde.
Citation :
Les arguments de Bouladou, qui n'apportent aucun élément probant non plus, sont donc irrecevables pour affirmer que Ranucci ou Perrault a menti ou s'est trompé pour la deux cent unième fois.
Je suis d'accord aussi. Il se contente d'affirmer que la portière n'était pas bloquée mais ne donne aucune preuve ni témoignage de ce qu'il avance.

Rahou et Guazzone ne sont plus là pour nous dire ce qu'il en était.

Il ne reste que Chardon.

Il vit - paraît-il - à la Réunion.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 14:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Chardon envoie la patate chaude à Innocenzi qui conduisait. La boucle est bouclée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 14:48 
Citation :
Jacques B.
Chardon envoie la patate chaude à Innocenzi qui conduisait. La boucle est bouclée.
Ah bon ?!? Je n'y comprends plus rien. J'avais d'abord pensé en effet que c'était un copain de Chardon qui conduisait la voiture car c'est ce que dit Gilles Perrault dans son livre.

Dans son livre, Gérard Bouladou dit que c'était Chardon lui-même.

Soit je confonds, soit la question reste ouverte.

Où avez-vous lu que Chardon dit que c'était Innocenzi ?

Entre parenthèses, si c'était Innocenzi, c'est embêtant, car je crois savoir qu'il est mort.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 15:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 mai 2005, 22:47
Messages : 194
Citation :
Rahou et Guazzone ne sont plus là pour nous dire ce qu'il en était
autre chose Guazzone est la à la reconstitution, on le voit sur de multiples photos; ds la reconstitution on montre une 304 à porte gauche fermée; or si à la reconstitution on voulait montrer que CR était sorti par la porte gauche, on l'aurait laissé ouverte, CR faisant le tour de la voiture pour ouvrir la porte droite -qui elle est photographiée laissée ouverte. moi je trouve assez logique de penser à 99% de chances que cette portière gauche était bloquée.. Guazzone n'a rien dit sur ce fait qui semble assez clair en reconstitution (portière gauche bloquée) -du moins le semble-t-il en ce que j'ai lu du dossier...
ce n'est que 30 ans après(!), bonjour les souvenirs, devant ss doute 1 bon verre de vin(!) devant Bouladou et l'ami Vincent M, inconstestablement convaincu de la culpabilité de CR, la lecture de l'interview le montre bien, que Guazzone annonce que les 2 portièes n'étaient pas bloquées, et que CR est sorti par la porte passager dans la champignonnière comme si rien n'était: explosif comme nouvelle donnée... mais ca ne tient pas la route...

après y a l'élément du garage ou l'on se perd en conjectures sur des mauvaises photos de la 304 ds 1 box...

bref, pour moi ca ne tient pas debout;

et cet élément de portière bloquée est relevant ds les aveux de CR (aveux que l'on lui fait dire ou qu'il les disent de sa bonne foi)... quoiqu'il en soit, anne l'a bien rapporté, CR annonce bel et bien 1 portière fermée après l'accident, que les enquêteurs ont constaté eux aussi, bien avant l'épisode du garage...

de manière générale j'ai le sentiment que l'on va chercher trop loin les choses lorsqu'elles paraissent évidentes -Bouladou recherche trop loin quelque chose qui ne colle simplement pas à son hypothèse, le fait que CR soit sorti par la porte passager... il n'accepte pas un fait qui semble évident; bref, que CR soit coupable ou innocent, ds la question de la voiture, il y a très forte vraisemblance que cette portière gauche était bel et bien bloquée... et tenter de prouver au lecteur qu'elle pouvait s'ouvrir juste après l'accident est révélateur d'une certaine mauvaise foi de Bouladou (je ne le dis que sur ce point, je ne mets pas tout l'ouvrage de Bouladou sous l'angle de la mauvaise foi)

et ce fait de portière bloquée laisse la question de l'éternel problème du témoignage des Aubert voyant CR sortant de la porte conducteur!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 16:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Danou, j'aurais dû dire Arduin au lieu de Chardon, c'est vrai, vous avez raison. Mais vous auriez pu le dire directement, non?

Bouladou écrit:
Citation :
Le jeune confrère de Christian Chardon s'appelait Paul-Claude Innocenzi. Voyant Mme Mathon désemparée le 6 juin au soir, après que le commissaire Alessandra lui eut rendu les clés du coupé Peugeot 304, il lui proposa, selon ses propres termes, de sortir la voiture de l'Évêché. Il s'assit au volant de la voiture en compagnie du journaliste Roger Arduin qui avait flairé le scoop que pouvait constituer, en pareille occasion, une interview de la mère de Ranucci.
Arduin explique à Bouladou, quand celui-ci lui parle de la portière, qu'il ne s'en souvient pas et que c'était "Inno" qui conduisait. C'était Innocenzi, d'ailleurs, qui s'était vu offrir les clés de la voiture par Alessandra donc la description de Mme Mathon désemparée avec les clés est un autre de ses nombreux mensonges.

Le coup de Chardon est différent. Ce serait lui qui a reconduit Mme Mathon jusqu'à Nice, mais Bouladou n'explique pas non plus où et comment s'est effectué ce changement de conducteur.

D'autre part, je me pose à nouveau des questions sur ce que vous êtes entrain de faire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 17:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3542
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
viewtopic.php?t=11818


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2010, 18:24 
Citation :
D'autre part, je me pose à nouveau des questions sur ce que vous êtes entrain de faire.
? ? ? ? ? ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2010, 15:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 janv. 2010, 22:45
Messages : 166
Citation :
C'est vrai que je ne m'etais jamais fait la réflexion pour la portière, mais effectivement sur les photos, elle est toujours fermée.
Ceci dit, encore faut -il établir à quel moment elle s'est bloquée...
Mon ami Gérard Bouladou, l'a dans son livre très bien expliqué. Après le choc du carrefour, la portière gauche (et son mécanisme) est malmenée, il se peut et c'est plus que probable qu'elle fût légèrement entrouverte, vous me suivez ? Et ensuite au lieu dit, descendre sans problème, et au moment de remonter dans le 304, la porte claquée restera fermée définitivement. Qui peut dire le contraire ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2010, 16:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 janv. 2010, 22:45
Messages : 166
Encore une anecdote cette histoire de portière, puisque les aveux de Ranucci n'ont aucune importance, vu qu'ils sont dictés par notre horrible police digne héritière du régime de Vichy, et le témoignage des Aubert idem, le couple franchouillard idéal à vos yeux pour balancer du juif, et qui ne veut surtout pas avoir d'ennuis pour x raisons, ben voyons !!!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2010, 19:29 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 28 août 2006, 23:38
Messages : 267
Citation :
Encore une anecdote cette histoire de portière, puisque les aveux de Ranucci n'ont aucune importance, vu qu'ils sont dictés par notre horrible police digne héritière du régime de Vichy, et le témoignage des Aubert idem, le couple franchouillard idéal à vos yeux pour balancer du juif, et qui ne veut surtout pas avoir d'ennuis pour x raisons, ben voyons !!!!
Non mais ça va pas, Maurice Garin ?

Personne n'a jamais dit sur ce forum que les Aubert auraient agi de la sorte à une certaine époque de l'Histoire.

Dans cette phrase, vous suggérez que certains membres du site auraient de telles pensées ; et cela est tout à fait inadmissible.

Veuillez, je vous prie, éviter de supposer de telles monstruosités et surtout de les véhiculer à travers vos messages.

_________________
Sophie


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2010, 21:03 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Citation :
Encore une anecdote cette histoire de portière, puisque les aveux de Ranucci n'ont aucune importance, vu qu'ils sont dictés par notre horrible police digne héritière du régime de Vichy, et le témoignage des Aubert idem, le couple franchouillard idéal à vos yeux pour balancer du juif, et qui ne veut surtout pas avoir d'ennuis pour x raisons, ben voyons !!!!
Mais enfin, Maurice, pourquoi diable généraliser et exagérer?
Là vous vous égarez, il faut vous reprendre.
Pour commencer, sachez que personnellement, je n'ai rien contre la police, bien au contraire.
Sans avoir besoin de mettre en cause la probité des fonctionnaires de police et surtout leur honnêteté ( je ne me permettrais pas pour la bonne raison que je n'y étais pas et qu'il est toujours facile de juger et critiquer à postériori), je pense néanmoins et très franchement, et là même votre ami Gérard Bouladou le reconnaît :wink: , que l'enquête présente un certain nombre de carences et que par exemple un certain nombre de questions auraient dû être approfondies ou creusées.
A titre de simple exemple, je crois que certains doutes auraient très facilement pu être levés par une analyse approfondie et détaillée des liens existant entre le couteau avec les blessures de la victime. En effet, je m'étonne qu'il n'y ait pas eu une étude complète réalisée et qui aurait confronté la forme, la taille et la profondeur des blessures de Marie Dolores avec le couteau retrouvé.
Bref, ce que je cherche surtout à expliquer, c'est que le doute qui est clairement né dans l'esprit du grand public avec "le pull over rouge", n'aurait eu aucune chance de prospérer si l'enquête avait été bétonnée à l'époque.
Pour ce qui est du couple Aubert, là encore, je crois que vous allez bien trop loin. Il est tout simplement possible au mieux, dans l'hypothèse bien sûr où Ranucci est innocent,de penser qu'ils se seraient autopersuadés en fonction de la scène qu'ils affirment avoir vue.
Pour le reste, je confirme ce qu'a écrit Sophie, laissons ce passé trouble de notre histoire rhand

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2010, 21:13 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 22:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Citation :
A titre de simple exemple, je crois que certains doutes auraient très facilement pu être levés par une analyse approfondie et détaillée des liens existant entre le couteau avec les blessures de la victime. En effet, je m'étonne qu'il n'y ait pas eu une étude complète réalisée et qui aurait confronté la forme, la taille et la profondeur des blessures de Marie Dolores avec le couteau retrouvé.
J'entends par étude plus détaillée un examen de la position des blessures , de leur profondeur qui auraient pu nous indiquer quelle était la position du meurtrier, la taille de ce dernier, suivant la manière dont il a utilisé son arme.
De la même manière, je me demande s'il n'aurait pas été possible de déterminer si ce dernier était droitier ou gaucher.
Un étude approfondie du couteau aurait pu nous aider à lever le doute sur la correspondance entre les blessures constatées sur la petite victime et les coups qui lui ont été portés (ex: les blessures sont-elles la résultante d'une arme blanche aiguisée ou pas ?, etc)
Vous voyez qu'il n'y a nul besoin de jeter le discrédit sur une profession pour tout simplement regretter que certaines choses n'aient pas été faites.
Je ne dis pas que les policiers sont coupables pour autant de quoi que ce soit. Je pense pour autant qu'il aurait été préférable qu'un rapport soit rédigé par un expert pour nous expliquer pour quelles raisons ces analyses n'ont pu, le cas échéant, être effectuées ( par exemple suivant certaines difficultés particulières rencontrées).

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 216 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 1215 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com