Nous sommes le 17 août 2019, 14:52

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 96 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : La Simca 1100 d'Alex Panzani
Message non luPosté : 30 sept. 2006, 23:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
La Simca 1100 d'Alex Panzani : je l'appelle ainsi, car ce journaliste de "La Marseillaise" est le seul à avoir donné le modèle de la Simca qu'aurait vu le petit Jean Rambla. Je souhaitais savoir pourquoi. Et je me suis aperçu qu'en mettant bout à bout des passages de deux émissions différentes, on avait peut-être une explication.

Voici tout d'abord un extrait du "Droit de savoir", qui suit l'évocation du témoignage de Spinelli :
Citation :
Charles Villeneuve : Un autre témoignage jette le trouble : celui de Jean Rambla, 6 ans, le petit frère de Marie-Dolorès. Au pied de la cité, des journalistes l'assaillent de questions, et lui demandent de raconter ce qu'il a vu.

Roger Arduin : A force de lui poser des questions, il a fini par, euh... bâtir, euh, euh... un dialogue qui se tenait bien.
On entend alors une bande magnétique professionnelle conservée par Roger Arduin, qui est celle de l'interview du petit Jean le 3 juin 1974 :
Citation :
Jean Rambla : Il m'a appelé avecques ma soeur. Après il a dit que, il a dit que je cherche le chien.
Roger Arduin : Il avait perdu son chien ?
Jean Rambla : Oui. Après il a dit que je passe par là-bas et ma soeur elle reste là.
Roger Arduin : Et ta soeur est restée avec le monsieur ?
Jean Rambla : Oui.
Roger Arduin : Et quand tu es revenu, le monsieur n'était plus là, et ta grande soeur non plus ?
Jean Rambla : Non.
Suit un ping pong entre les témoignages de Gérard Bouladou et Roger Arduin (qui sont bien évidemment en deux endroits différents), conclu par une affirmation émue de Pierre Rambla :
Citation :
Gérard Bouladou : Un journaliste va commettre une erreur en... en interrogeant le petit Jean Rambla...

Roger Arduin : Je lui ai demandé : "Qu'est-ce que c'était comme voiture ?" Le petit garçon a dit : "C'était une Simca."

Gérard Bouladou : Il va lui suggérer... Comme il sait que... on parle d'une Simca 1100, il va demander à l'enfant si c'était pas une Simca 1100...

Roger Arduin : Peut-être qu'effectivement, dans nos questions, on a dit : "Quel type de voiture ? Est-ce que tu connais les voitures ?" - "Oui, je connais les voitures." - "Alors, est-ce que c'était une Renault, une Simca, une Citroën ?" Et le petit garçon a dit : "C'était une Simca."

Gérard Bouladou : C'est repris dans les journaux le lendemain, alors qu'on est certain, mais sûr et certain que Jean Rambla n'a jamais parlé d'une Simca 1100. Il ne l'a jamais dit aux policiers. Il y a simplement : "une voiture grise".

Pierre Rambla : La voiture est grise, il n'a pas précisé... eh ben, une marque de voiture, aucune marque de voiture, et ça je vous le jure pour toute ma famille, pour tous mes enfants. Moi-même j'avais pas de voiture. Mon fils, il avait six ans et demi : il était pas un expert ni connaisseur de voitures.
Bouladou a bien entendu tort d'affirmer que Jean n'a jamais parlé (tout court) de Simca 1100. Ce dont on est sûr, c'est que les policiers n'ont jamais noté autre chose ce 3 juin que "une voiture grise", et que Pierre Rambla soutient (à tort ou à raison) que son fils ne lui a jamais donné ni marque, ni modèle de voiture. Le fait qu'on mette ça dans sa bouche dans un journal ne veut rien dire, car je constate en comparant les articles que certains éléments obtenus auprès des policiers sont attribués à tort à monsieur Rambla, par exemple. On a même les Aubert qui s'expriment dans les journaux le 6 juin, dans des articles écrits donc le 5 juin, avant même que les journalistes ne les rencontrent, ce qui prouve que leurs paroles ne sont connues au mieux qu'en seconde main, par l'intermédiaire d'Alessandra et/ou d'autres policiers.

Enfin, voici un extrait de l'émission "Faites entrer l'accusé" :
Citation :
Christophe Hondelatte : A Marseille pendant ce temps-là, les journalistes poursuivent leur interview du petit frère de Marie-Dolorès. Ils le pressent de questions, et très vite Jean leur livre un autre détail.

Alex Panzani : On lui a surtout demandé : "Quelle voiture avait ce monsieur ?" Et à ce moment-là, il nous a dit, euh : "Il avait une Simca..." euh... "gris métallisé." Et je lui ai demandé : "Tu connais la Simca ?" Il m'a dit, il m'a dit : "Oui... je la... je connais, je sais ce que c'est." Il m'a, il m'a d'ailleurs montré une voiture, qui était une Simca, effectivement, 1100, qui était, qui était celle avec laquelle l'équipe de police était arrivée sur place, puisqu'à l'époque les policiers étaient équipés de ce type de voiture.
Je crois que nous avons maintenant toutes les pièces du puzzle. Ajoutons peut-être l'appel à témoin lancé à la radio par la police le 4 juin :
Citation :
Nous recherchons les témoignages du passage d'une voiture automobile qui pourrait être une Simca grise à bord de laquelle se serait trouvé un homme d'une trentaine d'années et une fillette de 7 ou 8 ans.
Si Arduin a bien enregistré le récit de l'enlèvement par Jean, il n'en a pas fait de même à propos de l'évocation de la Simca, probablement parce que la question n'a pas été posée dans des conditions idéales côté son, c'est-à-dire sur le trottoir en bas de l'immeuble, semble-t-il. C'est ce qui ressort du témoignage de Panzani, en tout cas, car c'était près de la voiture des policiers, qui eux, n'étaient probablement pas devant leur voiture pour entendre l'enfant, mais plutôt avec les parents dans l'appartement, car ils n'ont apparemment connaissance de la marque de la voiture que le lendemain. En admettant qu'Arduin et Panzani ont bonne mémoire, qu'ils ont entendu l'enfant en même temps, et que quand ils parlent à la première personne, c'est bien d'eux qu'ils parlent, et quand Panzani dit "on", ça peut être un de ses collègues, et en oubliant cette histoire de "gris métallisé", qui est sûrement une extrapolation, on obtient les questions et réponses suivantes :

Roger Arduin : Quel type de voiture ? Est-ce que tu connais les voitures ?
Jean Rambla : Oui, je connais les voitures.
Roger Arduin : Alors, est-ce que c'était une Renault, une Simca, une Citroën ?
Jean Rambla : C'était une Simca.
Alex Panzani : Tu connais la Simca ?
Jean Rambla : Oui, je la connais, je sais ce que c'est.

Et à ce moment-là, Jean désigne une Simca 1100 de la police.

Alex Panzani se croit donc autorisé à conclure que l'enfant a vu une Simca 1100. Cela pose deux problèmes :

Premièrement, il ne nous dit pas que l'enfant a dit : "C'était une Simca comme celle-là ! Une 1100 !" L'enfant a (ou aurait) seulement cherché à lui montrer qu'il savait ce qu'était une Simca, et en effet, c'est bien une Simca qu'il désigne, et c'est une Simca (de type Chrysler) qu'il désignera aux policiers sur photo le lendemain... Seulement, il désignera aussi une Ford Capri le 6 juin, malgré la présence de plusieurs Simca dans la cour ; étrange pour le moins, s'il a bien remarqué la marque.

Deuxièmement, et c'est ça le plus important, Panzani est le seul à relater la désignation d'une Simca 1100 par l'enfant. Tous les autres journalistes se sont contentés de la réponse faite à Arduin ("Simca" tout court). C'est tout de même extraordinaire. Cette désignation se serait-elle faite en dehors de la présence d'Arduin et des autres journalistes ? Panzani serait-il arrivé en retard, et aurait-il recommencé l'interview du petit qui traînait tout seul devant l'immeuble ? Peu probable, puisque Panzani dit "on lui a surtout demandé..." et "il nous a répondu...", donc il était présent en même temps que les autres journalistes. Je crois donc qu'il a profité d'un moment où les autres journalistes s'étaient un peu éloignés (pour prendre des notes ou pour toute autre raison), pour poser sa question à part, sans que les autres l'entendent, et que c'est à lui seul que l'enfant a désigné une Simca 1100. Il n'a pas jugé bon de partager ce détail avec ses collègues, et surtout est allé droit à la conclusion que le ravisseur possédait une Simca 1100 lui aussi, ce qui n'est pas si clair que ça dans ce qu'il raconte.

En ce qui me concerne, j'en conclus que Jean Rambla n'a pas eu toute latitude pour donner la marque de la voiture aux journalistes (question fermée), ni pour désigner le modèle à Panzani (qui lui demande seulement s'il connait les Simca).

Je crois surtout que ces mêmes questions avaient déjà été posées à Jean Rambla par les policiers plus tôt ce jour-là à l'Évêché, sans qu'on ait pu obtenir de lui plus de précisions que "une voiture grise". Je ne crois pas qu'un attroupement de journalistes permette d'obtenir de meilleurs résultats.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 00:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Seulement, il désignera aussi une Ford Capri le 6 juin, malgré la présence de plusieurs Simca dans la cour ; étrange pour le moins, s'il a bien remarqué la marque
On peut vérifier ça où?
Citation :
malgré la présence de plusieurs Simca dans la cour ; étrange pour le moins, s'il a bien remarqué la marque.
Il faudrait savoir les voitures qui lui ont été présentés. Rien ne dit que ces Simca lui ont présentés.
Le 3 Juin il dit bien "Parmi les voitures que vous me présentez...."

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 01:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Seulement, il désignera aussi une Ford Capri le 6 juin, malgré la présence de plusieurs Simca dans la cour ; étrange pour le moins, s'il a bien remarqué la marque
On peut vérifier ça où?
Sur des photos de la cour sous différents angles.
Citation :
Citation :
malgré la présence de plusieurs Simca dans la cour ; étrange pour le moins, s'il a bien remarqué la marque.
Il faudrait savoir les voitures qui lui ont été présentés. Rien ne dit que ces Simca lui ont présentés.
Le 3 Juin il dit bien "Parmi les voitures que vous me présentez...."
Juste avant ce que vous citez une deuxième fois, mais de façon incomplète cette fois, il est écrit "le 6 juin". Je ne parle donc pas du 3 juin, ni du 4 juin qui est la date du PV que vous citez.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 02:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce sont des contorsions. Qui pouvait parler d'une simca 1100 ? Personne sauf Jean Rambla. Il était le seul avec Spinelli à l'avoir aperçue.

Et Spinelli ne témoigne que le 5...

En fait et Arduin et Panzani disent qu'il a parlé d'une simca 1100... sans compter ce que d'autres journaux relatent.

Ca fait beaucoup quand même.

Et ce qui est plus embêtant : il n'est jamais question de peugeot.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 02:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Ce sont des contorsions. Qui pouvait parler d'une simca 1100 ? Personne sauf Jean Rambla. Il était le seul avec Spinelli à l'avoir aperçue.

Et Spinelli ne témoigne que le 5...
Si vous lisez bien les témoignages, à aucun moment, je dis bien à aucun moment, le petit ne prononce les mots "Simca 1100". Et à aucun moment il ne désigne une Simca 1100 en réponse à la question "Montre-moi la voiture du ravisseur." C'est quand on prétend le contraire, qu'on fait des contorsions, justement, car ça n'est pas écrit.
Citation :
En fait et Arduin et Panzani disent qu'il a parlé d'une simca 1100... sans compter ce que d'autres journaux relatent.

Ca fait beaucoup quand même.
Tous les journaux parlent d'une Simca. Un seul parle d'une Simca 1100 : celui de Panzani.
Citation :
Et ce qui est plus embêtant : il n'est jamais question de peugeot.
Ce n'est pas embêtant. Ce petit n'y connait rien en voitures, surtout des modèles qui se ressemblent tous comme ceux-là. A son âge, je ne distinguais que les voitures extraordinaires, comme la 2 CV, l'Aronde, la DS, etc.

Donc oui, Jean Rambla a bien parlé d'une Simca, c'est certain. Gérard Bouladou a tort de le contester. Mais ça n'était pas dans des conditions permettant d'obtenir une réponse fiable, d'autant que quand les conditions sont meilleures (catalogue de voitures), c'est l'échec également.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 02:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Mais c'est quand même bizarre. Le gamin parle d'une simca, 1100 ou pas. Et le lendemain, Spinelli vient lui aussi parler d'une simca 1100, et lui est carrossier.

Ca fait beaucoup de coïncidences tout d'un coup.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 03:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Mais c'est quand même bizarre. Le gamin parle d'une simca, 1100 ou pas. Et le lendemain, Spinelli vient lui aussi parler d'une simca 1100, et lui est carrossier.

Ca fait beaucoup de coïncidences tout d'un coup.
S'il n'y a que celle-là, ça passe, non ? D'autant qu'on ne parle pas de voitures qui ne se ressemblent pas, et elles sont de la même couleur que celle de Ranucci.

Dans les scénarios innocentistes, il me semble qu'il y a de bien plus grosses coïncidences.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 10:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Juste avant ce que vous citez une deuxième fois, mais de façon incomplète cette fois, il est écrit "le 6 juin". Je ne parle donc pas du 3 juin, ni du 4 juin qui est la date du PV que vous citez.
Autant pour moi je me suis mal fait comprendre.
Je voulais soulever le point qu'on a présenté des voitures à Jean RAMBLA mais on ne sait pas lesquelles, ça se trouve on ne lui a pas présenté de Simca ou de Ford.
C'est comme la tapissage, on ne montre que quelques personnes.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 11:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 déc. 2004, 07:17
Messages : 102
Je relis actuellement le livre de Mr BOULADOU. Dès le début (p 87)), je tombe sur quelque chose qui ne ‘avait pas frappé jusque là et même qui m’avait totalement échappé.

Mr Spinelli a fait 2 déclarations à la police. La première avant l’arrestation de Ranucci et la seconde après.
On évoque souvent la deuxième et les fervents défenseurs de la bonne justice s’accroche au fait que Spinelli admet qu’il n’a pas fait attention, qu’il a vu le véhicule de ¾…etc, sans oublier 30 ans plus tard le coup du soleil dans les yeux.

Problème, je conseille à tous ceux qui comme moi avait oublié cela, de relire cette première déclaration du 05 juin. A ce moment-là, Ranucci n’est pas encore arrêté et la police n’a aucune raison « d’influencer » le témoignage de Mr Spinelli.
Or, à aucun moment dans cette déclaration, ES ne doute de ce qu’il a vu « j’ai aperçu au bas de la traverse Albe une voiture de marque Simca 1100 , de couleur gris clair » puis page 88 « je n’ai pas relevé le numéro minéralogique de la voiture Simca 1100 »

Le 06 juin, il insiste avec sa Simca, mais là, la police a tout intêret à «démonter » son témoignage. Comme il est coriace le bougre, il ne se laisse pourtant pas faire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 11:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 16:40
Messages : 338
Localisation : Cannes
Bonjour Alanito,
La scène dont parle E. Spinelli ne correspond peut-être tout simplement pas l'enlèvement de la petite fille...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 11:33 
vous avez bien raison de rappeler le déroulement des faits et que sa première déclaration intervient avant l'arrestation de Ranucci

Cette 1ère déclaration de Spinelli est objective et donc tout à fait valable, on le rappelera jamais assez à ceux qui pensent qu'il n'a pas assisté à la scène de l'enlèvement.

C'est d'autant plus vrai que l'on comprend mieux pourquoi la police va essayer de l'embrouiller le 6 juin à 12 dans sa 2eme déclaration en le faisant douter.

Quand on apprend également par Bouladou qu'il y a bien eu une enquête de voisinage indiquant que le ravisseur n'a rendu visite à personne ce 3 juin 74 à la cité ste-agnès, et qu'il n'habitait pas dans le quartier, il n'y a pas d'ambiguité possible. Spinelli a bien assisté à l'enlèvement de la petite Marie-Dolorès.

Je pense qu'il a pu se tromper sur l'heure puisqu'il dit, certes 30 ans après, que sa montre s'était arrêtée.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 11:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 déc. 2004, 07:17
Messages : 102
"la scène vue par le garagiste est sans aucun doute celle de l'enlèvement. ilaurait pu s'agir de nombreuses interéssées par l'affaire ont émis cette hypothèse - d'une autre scène, d'une autre personne ayant des parents ou amis dans la résidence Sainte-Agnès, et venue chercher une fillette. Mais la minutieuse enquête de voisinage effectuée par les policiers a permis d'écarter cette suppoisition et depuis trente ans, aucune personne de la cité n'a évoqué cette possibilité."

P92 du livre de Mr Bouladou


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 13:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Citation :
Mais c'est quand même bizarre. Le gamin parle d'une simca, 1100 ou pas. Et le lendemain, Spinelli vient lui aussi parler d'une simca 1100, et lui est carrossier.

Ca fait beaucoup de coïncidences tout d'un coup.
S'il n'y a que celle-là, ça passe, non ? D'autant qu'on ne parle pas de voitures qui ne se ressemblent pas, et elles sont de la même couleur que celle de Ranucci.

Dans les scénarios innocentistes, il me semble qu'il y a de bien plus grosses coïncidences.
Il n'y en a qu'une, Ranucci s'arrête à côté du cadavre. C'est la seule.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 13:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
Il n'y en a qu'une, Ranucci s'arrête à côté du cadavre. C'est la seule.
non! il y en a une deuxieme : le cadavre vient être déposé là où Ranucci s'est arrêté


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 01 oct. 2006, 14:31 
Citation :
vous avez bien raison de rappeler le déroulement des faits et que sa première déclaration intervient avant l'arrestation de Ranucci

Cette 1ère déclaration de Spinelli est objective et donc tout à fait valable, on le rappelera jamais assez à ceux qui pensent qu'il n'a pas assisté à la scène de l'enlèvement.

C'est d'autant plus vrai que l'on comprend mieux pourquoi la police va essayer de l'embrouiller le 6 juin à 12 dans sa 2eme déclaration en le faisant douter.

Quand on apprend également par Bouladou qu'il y a bien eu une enquête de voisinage indiquant que le ravisseur n'a rendu visite à personne ce 3 juin 74 à la cité ste-agnès, et qu'il n'habitait pas dans le quartier, il n'y a pas d'ambiguité possible. Spinelli a bien assisté à l'enlèvement de la petite Marie-Dolorès.

Je pense qu'il a pu se tromper sur l'heure puisqu'il dit, certes 30 ans après, que sa montre s'était arrêtée.
Pour toutes les raisons que tu donnes, il me semble à moi aussi assez probable qu'ES a bien assisté à la scène de l'enlèvement. Mais il faut bien alors reconnaître que, si tel est le cas, l'homme qu'a décrit Spinelli a plus de chance d'être CR (cheveux châtain clair) que d'être l'HPR (cheveux noirs).
Il peut bien entendu n'avoir été ni l'un ni l'autre, mais alors la Simca ? Le pull rouge identique ? Rien à faire, on butte toujours sur quelque chose qui ne colle pas.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 96 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com