Nous sommes le 20 nov. 2019, 07:47

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 282 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1719 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 févr. 2006, 22:49 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Bonsoir

Non, la ceinture de sécurité est devenue obligatoire pour les voitures particulières (à l'avant bien sûr) dès l'été 1973.

Très amicalement.

J'ai néanmoins répondu à votre question qui n'en était pas une puisque vous connaissiez la réponse.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 févr. 2006, 23:18 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Ma question n'était pas de savoir la date à laquelle la ceinture était devenue obligatoire, puisque effectivement je le savais
Ma question était de savoir si on avait demandé à CR s'il avait bouclé sa propre ceinture, et celle de la petite.

C'est une précision qu'il aurait pu donner dans ses aveux : je suis sorti de ma voiture, j'ai fait le tour, j'ai ouvert la porte passager, je me suis penché au-dessus d'elle pour détacher la ceinture de l'enfant et l'ai fait descendre (par exemple)

Cela fait partie de détails que l'on évoque lorsqu'on fait la description d'une suite d'actions


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 févr. 2006, 23:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Si on se posait la question, on aurait 2 problèmes:

Le premier serait qu'il lui faudrait beaucoup de temps et pour descendre et pour faire sortir la petite après lui avoir enlevé la ceinture.

Le deuxième, et là c'est plus dur à prouver car il faudrait faire une reconstitution: le choc était'il violent ou pas?

Violent au point de blesser la petite ou pas.

Honnêtement, j'ai du mal à croire que la petite fut attachée...mais je n'en sais rien.......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 01:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
La ceinture était obligatoire à l'avant, mais pratiquement personne ne la portait. Il y avait tout un tas de légendes racontant que des gens étaient morts parce qu'ils portaient leur ceinture, et n'avaient pu se détacher avant l'incendie de la voiture, par exemple. Il est vrai que la ceinture n'était pas facile à enlever. On se gardait bien de raconter que les personnes en question, dans ces légendes, avaient certainement eu la vie sauvée dans un premier temps par leur ceinture, au moment du choc. Mais on préférait se trouver mille raisons pour ne pas la porter.

Je ne crois pas que policiers et gendarmes étaient trop sévères sur le port de la ceinture, car vraiment, les Français n'étaient pas du genre à respecter ce genre de réglement à l'époque. Au pire, en apercevant les gendarmes au bord de la route, on mettait sa ceinture devant soi sans la boucler, juste le temps de passer à côté d'eux. Vraiment, la sécurité qu'elle apportait était totalement sous-estimée.

Les ceintures de ce type étaient difficiles à détacher, mais ça ne prenait pas dix minutes, heureusement, et c'était une question d'habitude. En réalité, Ranucci aurait pu détacher les deux ceintures avant de sortir, car c'est souvent me semble-t-il le conducteur, habitué à ses ceintures, qui détachait son passager, avant de quitter son siège.

Enfant à l'époque, je savais très bien attacher et détacher ces ceintures, si je m'en souviens bien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 10:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Si on se posait la question, on aurait 2 problèmes:

Le premier serait qu'il lui faudrait beaucoup de temps et pour descendre et pour faire sortir la petite après lui avoir enlevé la ceinture.

Le deuxième, et là c'est plus dur à prouver car il faudrait faire une reconstitution: le choc était'il violent ou pas?

Violent au point de blesser la petite ou pas.

Honnêtement, j'ai du mal à croire que la petite fut attachée...mais je n'en sais rien.......
Il est surtout dommage qu'on n'ait pas posé la question à CR ou qu'il n'en ait pas parlé lui-même.

Ceci me ramène à évoquer le fait que ses aveux ont été plus ou moins dictés, car il ne parle aucunement de petits faits, si anodins soient-ils, relatifs à des détails liés à la conduite (installation ou non de la ceinture ; bouclage et débouclage de cette ceinture)

Par ailleurs, il ne donne aucun élément non plus concernant la manière dont l'enfant aurait accusé le choc de l'accident ; il aurait pu indiquer que l'enfant avait glissé de son siège, ou bien s'était cognée contre la porte ou le tableau de bord, ou bien encore avait basculé sur lui ; bref ! Rien. Même pas pour dire que le choc avait été plus léger qu'on ne croit et que la fillette n'en avait pas souffert ! Absolument rien !

Rien en outre pour préciser s'il l'avait fait s'installer sur le siège avant du véhicule ou la banquette arrière.

C'est assez surprenant, car lorsque l'on raconte un évènement, on a tous tendance à se perdre dans des détails insignifiants, mais là : Rien du tout !

Amicalement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 10:45 
Citation :
Citation :
Si on se posait la question, on aurait 2 problèmes:

Le premier serait qu'il lui faudrait beaucoup de temps et pour descendre et pour faire sortir la petite après lui avoir enlevé la ceinture.

Le deuxième, et là c'est plus dur à prouver car il faudrait faire une reconstitution: le choc était'il violent ou pas?

Violent au point de blesser la petite ou pas.

Honnêtement, j'ai du mal à croire que la petite fut attachée...mais je n'en sais rien.......
Il est surtout dommage qu'on n'ait pas posé la question à CR ou qu'il n'en ait pas parlé lui-même.

Ceci me ramène à évoquer le fait que ses aveux ont été plus ou moins dictés, car il ne parle aucunement de petits faits, si anodins soient-ils, relatifs à des détails liés à la conduite (installation ou non de la ceinture ; bouclage et débouclage de cette ceinture)

Par ailleurs, il ne donne aucun élément non plus concernant la manière dont l'enfant aurait accusé le choc de l'accident ; il aurait pu indiquer que l'enfant avait glissé de son siège, ou bien s'était cognée contre la porte ou le tableau de bord, ou bien encore avait basculé sur lui ; bref ! Rien. Même pas pour dire que le choc avait été plus léger qu'on ne croit et que la fillette n'en avait pas souffert ! Absolument rien !

Rien en outre pour préciser s'il l'avait fait s'installer sur le siège avant du véhicule ou la banquette arrière.

C'est assez surprenant, car lorsque l'on raconte un évènement, on a tous tendance à se perdre dans des détails insignifiants, mais là : Rien du tout !

Amicalement
Comme je le disais il y a qqs jours, on pourrait également s'étonner qu'il ne parle pas de l'interpellation par M Aubert au moment où, soi-disant, il escalade le talus avec la petite.
Selon M Aubert, l'individu lui a même répondu.
Mais là évidemment l'accusation accepte tout à fait l'idée qu'il a pu oublier !!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 10:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
En faisant des recoupement d'audition,

on peut penser que la petite n'était pas à l'avant, en effet, il me semble que Mr Martinez voit nettement Ranucci.

Si la petite était devant, Mr Martinez l'aurait sûrement vu...

Et Mr Martinez parle d'une forme à l'arrière......

Pour le reste, je ne sais pas.....

Le probléme avec les accidents, c'est qu'un petit choc peut vous tuer et un grand, si je puis dire ne causer que des égratignures...

On l'a déjà entendu.......

Cependant et d'après le légiste, il n'est pas écrit de blessures consécutives à un choc, enfin je crois.

Tout celà pour dire qu'on ne peut pas dire que accident= gros bobo.

Par contre et je suis désolée de le dire, mais c'est l'état (psychologique?) de l'enfant après l'accident qui m'étonne.

Même s'il n'a pas eu mal, ça fait beaucoup de bruit, un impact......

Cependant, elle dut sortir si vite de la voiture......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 10:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Bonjour Jpasc,

c'est pas l'accusation qui accepte, c'est ranucci qui est à côté de la plaque, qui raconte et ensuite qui oublie tout.

A ceci près que c'est le contraire qui se passe en général.

D'abord, on ne se rappelle plus et après on comble les trous........


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:02 
alors bonjour Laurence,
tout de même, c'est un peu court !
remarquez l'essentiel c'était qu'il dise qu'il a bien poignardé la petite !
le reste après tout on s'en tamponne, ce ne sont que roupies de sansonnet !!
est ce que les flics ont pensé quand même à lui demander des détails, de développer un peu ?
non. l'essentiel c'était de lui faire dire qu'il a tué ! impeccable !
et puis les flics devaient en avoir ras le bol aussi : faut les comprendre, après presque 20 heures d'interrogatoire, on est usés !
non vraiment une enquête exemplaire ! à enseigner dans toutes les bonnes écoles de police !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 05:09
Messages : 574
Citation :
et puis les flics devaient en avoir ras le bol aussi : faut les comprendre, après presque 20 heures d'interrogatoire, on est usés !
non vraiment une enquête exemplaire ! à enseigner dans toutes les bonnes écoles de police !
Vous confondez le temps de garde à vue avec le temps d'interrogatoire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Quand on lit les aveux de Ranucci, il donne beaucoup de détails, les 2 seules choses dont il ne parle pas c'est de Rosanno:

il ne va pas dire qu'il attendait le moment propice pour attaquer.

Sa conversation avec Mr Aubert:

Mr Aubert lui demande gentillement de revenir, histoire de limiter les dégâts, seulement Ranucci ne peut pas redescendre, il est avec la gosse......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:12 
Citation :
Citation :
et puis les flics devaient en avoir ras le bol aussi : faut les comprendre, après presque 20 heures d'interrogatoire, on est usés !
non vraiment une enquête exemplaire ! à enseigner dans toutes les bonnes écoles de police !
Vous confondez le temps de garde à vue avec le temps d'interrogatoire.
pardon ?
il est resté 30 heures sans sommeil dont les 20 dernières consacrées à l'interrogatoire !
je ne comprends pas du tout votre intervention.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Laurence :
Quels sont les détails que Ranucci donne et dont vous parlez?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Bonjour Jpasc,

c'est pas l'accusation qui accepte, c'est ranucci qui est à côté de la plaque, qui raconte et ensuite qui oublie tout.

A ceci près que c'est le contraire qui se passe en général.

D'abord, on ne se rappelle plus et après on comble les trous........
Pour vous suivre, il faut partir de la conviction que Ranucci est coupable. Dans le cadre de la "contre-enquête" que nous menons (de façon conviviale, pour ne pas dire illégale), c'est contraire à la présomption d'innocence, puique nous devons repartir à zéro.

Je considére qu'il existe un droit citoyen d'inventaire par rapport à la façon dont le travail sur cette affaire a été fait entre 74 et 76 et par la suite lors du rejet du pourvoi en cassation, puis des trois requêtes en révision.

Bâtir des hypothèses relève à mon sens d'une autre responsabilité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 févr. 2006, 11:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4415
Localisation : Paris
Citation :
Quand on lit les aveux de Ranucci, il donne beaucoup de détails, les 2 seules choses dont il ne parle pas c'est de Rosanno:

il ne va pas dire qu'il attendait le moment propice pour attaquer.

Sa conversation avec Mr Aubert:

Mr Aubert lui demande gentillement de revenir, histoire de limiter les dégâts, seulement Ranucci ne peut pas redescendre, il est avec la gosse......
Laurence, pouvez vous retrouver dans le texte des aveux un ou plusieurs éléments qui auraient pu apprendre quelque chose aux policiers, qui ont déjà "établi" la responsabilité de Ranucci et se sont vus confortés par les témoignages des Aubert et le coup d'éclat de Madame Aubert en particulier.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 282 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1719 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com