Nous sommes le 19 sept. 2018, 01:10

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 997 messages ]  Aller à la page Précédente 163 64 65 66 67
Auteur Message
Message non luPosté : 09 déc. 2015, 10:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 738
Je peux me tromper mais si l'assassin à pratiqué "le piquerisme" , c'est bien du vivant de la petite autrement quel interet pour lui ?
En plus ,elle a des coupures sur les mains ,gestes de défense ;
J'ai lu que les coups de pierre auraient été donnés en 1er , je pense qu'après avoir reçu les coups de pierre la petite ne devait pas ètre en état d'avoir des gestes de défense .
Alors l'ordre des coups portés est le suivant ???
piquerisme --coups de pierre -- (2)coups de couteau mortels

C'est ce que j'en déduit d'après les messages précédents .


Haut
   
Message non luPosté : 09 déc. 2015, 16:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Je ne sais pas comment on devient 'piqueriste'? Passe t-on par 'un noviciat'? Est-on 'piqueriste' débutant? Dans ce cas enlève t-on une victime, ici une enfant, pour s'exercer à son penchant ou est-ce l'occasion qui fait que l'on passe à cet acte particulier?
Je pense qu'il faut être prédisposé à une forme de sadisme.
Dans le cas qui nous occupe, il y a une chose de quasi certaine: nous ne connaissons pas les motivations de l'auteur de l'enlèvement et pouvons être presque sûrs que la victime ne devait pas être martyrisée là, à cet endroit, à vingt mètres de la route et à ce moment. C'est un évènement inattendu qui a précipité sa mort en ce lieu.
D'ailleurs ceux qui ne peuvent admettre que la cause la plus probable est l'accident ont imaginé que la petite s'était échappée du véhicule de son ravisseur garé dans le voisinage, dans le chemin de la Doria, je crois, au moment où arrivait la 304....
Citation :
Alors l'ordre des coups portés est le suivant ???
piquerisme --coups de pierre -- (2)coups de couteau mortels
Les ecchymoses montrent clairement que les coups de pierres ont été donnés avant. C'est, je crois , médicalement, indiscutable surtout avec une pression tombée soudain à presque zéro...
Les pierres étaient au sol, la petite a été frappée alors qu'elle aussi était au sol, à coups de pierre puis vraisemblablement à coups de couteau puisque les blessures sont quasiment toutes, du côté gauche, de la nuque à la jugulaire , côté droit c'est vrai....


Haut
   
Message non luPosté : 10 déc. 2015, 14:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
Anne :
A mon avis, le corps de la victime a été déplacé de quelques mètres.
Donc, d’après moi, plusieurs scénarios possibles (sachant qu’il y en a peut-être d’autres).

1) Après les coups portés, le sang a giclé et des gouttes sont tombées sur la branche d'argeras qui se trouvait par terre à proximité immédiate de MD Rambla. Puis le corps a été traîné.

2) Après les coups portés, le corps de la victime est tombé sur la branche d'argeras, qui va être tâchée . Quand le corps sera déplacé, il n’entraînera pas la branche d’argeras avec lui

3) La branche d’argeras se trouve placée quelque part sur le trajet où le corps a été traîné. Le corps y est passé dessus, sans l’entraîner avec lui, et le sang de la petite victime a tâché la branche d’argeras.

4) L’assassin avait du sang de sa victime sur les mains et en saisissant la première branche pour la couper afin de commencer à recouvrir le corps il a tâché partiellement la branche d’argeras. Voyant cela, il a abandonné la branche d’argeras, puis s’est essuyé les mains, avant de se mettre à couper d’autres branchages.

5) L’assassin a saisi une des branches d’argeras qu’il vient de couper et l’a trempé en partie dans le sang de sa victime et l’a déposé ou jeté un peu plus loin.


On a la photo de la branche d’argeras tâchée de sang photographiée comme étant le scellé N°4
Fichier(s) joint(s) :
La branche tâchée de sang (scellé N°4).JPG
Mais on a aussi une photo prise par les gendarmes de cette même branche d’argeras à l’endroit où elle a été trouvé et avant que ceux-ci ne s’en emparent et qu’elle devienne le scellé N°4. Enfin c’est ce que je pense.
Fichier(s) joint(s) :
Branche d'argeras tâchée de sang.JPG

La comparaison entre les 2 clichés ne fait aucun doute pour moi. C’est bien la branche d’argeras tâchée de sang qui a été photographiée sur les lieux du crimes par les gendarmes.
Les quelques différences entre les pourtours des 2 branchages s’expliquent par l’angle de prise de vue qui n’est pas la même sur les 2 photos.
Fichier(s) joint(s) :
Branche d'argeras tâchée de sang (4).JPG

En revenant au 2ème cliché que j’ai mis, pour les scénarios 1,2 et 3, logiquement du sang de la victime aurait dû avoir été déposé immanquablement sur les autres branches et certaines zones du sol, tout au moins celles situées à proximité immédiate de la branche tachée de sang. Ici on ne remarque rien de cela. D’ailleurs celui qui a réalisé la légende de la photo, n’utilise qu’un seul trait pour nous montrer où se trouve sur le cliché l’endroit où il y a du sang, et ce trait ne désigne que notre branche d’argeras tâchée de sang.

Reste donc les scénarios 4 et 5 qui peuvent expliquer l’existence de cette branche d’argeras tâchée de sang et retrouvée à proximité du corps


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Message non luPosté : 11 déc. 2015, 21:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
Extrait du rapport d'expertise biologique d'Ollivier et Vuillet: examen des objets saisis
... le scellé sans numéro:
Il s'agit en fait d'une branche d'arganne, nom local des ajoncs ( fig 7, planche III).
Cette branche mesure 76 cm de long. Le diamètre est de 2,5 cm environ à sa partie moyenne.
Elle présente à une de ses extrémités une épaisse tâche d'apposition de coloration brun rouge, s'étendant sur une vingtaine de centimètres, au sein de laquelle un cheveu, long de 21 centimètres, est retenu par une de ses extrémités.
Ce cheveu qui se trouve être par une de ses extrémité collé dans le sang coagulée situé sur la branche, mise à part le rapport d’expertise d’Ollivier et Vuillet, je n’ai pas vu (ou su voir) d’autres documents parlant de la branche tâchée de sang et faisant état de ce cheveu.
A qui pourrait-il bien appartenir ? A la petite victime ou bien à l’ignoble assassin ? j’ai regardé à nouveau le visage radieux de MD Rambla que l’on peut voir en couverture d’un des hebdomadaire de Marseille. Ses cheveux sont mi-longs. Mais la photos de famille qui a servi au cliché de l’hebdomadaire devait dater de plusieurs semaines certainement. La longueur de la chevelure de la fillette était peut-être un peu plus longue ou un peu plus courte au moment du meurtre. Le cheveux de 20cms trouvé collé sur la branche d’argeras pourrait-il correspondre à la longueur de la chevelure de Marie Dolorès au moment du meurtre ? Je répondrais très probablement oui.
Citation :
Pat 31 :
… Reste donc les scénarios 4 et 5 qui peuvent expliquer l’existence de cette branche d’argeras tâchée de sang et retrouvée à proximité du corps …

… 4) L’assassin avait du sang de sa victime sur les mains et en saisissant la première branche pour la couper afin de commencer à recouvrir le corps il a tâché partiellement la branche d’argeras. Voyant cela, il a abandonné la branche d’argeras, puis s’est essuyé les mains, avant de se mettre à couper d’autres branchages.

5) L’assassin a saisi une des branches d’argeras qu’il vient de couper et l’a trempé en partie dans le sang de sa victime et l’a déposé ou jeté un peu plus loin …
Du coup il devient difficile pour le scénario N°4, d’expliquer comment un des cheveux de MD Rambla aurait pu se retrouver collé dans le sang déposé sur la branche d’argeras.

Pour le scénario N°5, cela peut s’expliquer plus facilement.
Y aurait-il une explication rationnelle pour expliquer pourquoi l’assassin aurait trempé le bout d’une branche d’argeras dans le sang qui s’écoule des blessures faites sur le cou de la fillette, là où sa chevelure se termine en dessinant une coupe au carré ? Ou bien cela est-il du domaine de l'irrationnel. Cela fait-il partie d'une sorte de mise en scène ou de rituel, qui n'auraient d'explication logique que pour l'assassin?
Citation :
Yargumo :
Il est possible qu'il l'ait utilisé pour 'vérifier' si sa victime était décédée.

C’est effectivement une explication a priori rationnelle.


Haut
   
Message non luPosté : 12 déc. 2015, 09:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
J'ai l'impression que cette branche était suffisamment caractéristique pour attirer l'attention des gendarmes. Elle n'était pas là par hasard au sol, souillée par le crime perpétré. Elle a certainement eu une fonction à un moment ou à un autre.
Le meurtrier a coupé des branches pour couvrir le corps, celle-ci devait être du nombre.

Nous ne connaissons pas les motivations du ravisseur, mais il est vraisemblable qu'à l'excitation d'avoir la petite dans sa voiture, (d'avoir réussi l'enlèvement) est venu se surajouter avec l'accident toute une série d'émotions: celle de risquer d'être découvert avec la fillette, celle d'avoir cassé sa voiture... L'affolement, la rage plus la courte mais violente escalade ont provoqué un cocktail détonnant en haut du talus provoquant les coups de pierres.
Après c'est différent, le suspect a dit que: "ça allait vite", nous voyons bien que le mode opératoire, les coups de couteau par exemple n'est pas aussi rapide et limpide que prétendu. Le fait que le corps soit recouvert de branches coupées prouve aussi que le meurtrier a passé un bon moment sur les lieux.
Je ne vois pas comment on peut se priver de la piste ranucci; la suite à la galerie est tout aussi énigmatique avec une descente insensée en marche arrière de sa voiture dans la tunnel après avoir changé sa roue, c'est à dire après un bon moment où le conducteur devait avoir retrouvé en partie ses esprits.....


Haut
   
Message non luPosté : 28 déc. 2015, 12:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Il y a une option no 7 si l'option de l'utilisation comme "indicateur"de yargumo est no 6.
option 7; la branche a servi comme matraque. C'était une branche d'argeras donc très dure et l'épaisseur n'est pas à négliger non plus. Trop épaisse pour couper, je pense. Il fallait un ébrancheur pour couper une branche de 2,5 cm d'épaisseur. Conclusion donc que la branche était là pour ramasser au moment de besoin de la part du meurtrier.
option 8; ressemble à option 6. le meurtrier a utilisé la branche comme instrument pour déplacer le corps sans devoir le toucher avec ses mains nues au niveau de la tête.
Je ne me souviens pas avoir jamais vu la photo des taches de sang au Lieu du crime postée ici par Pat. Si c'était tout, je commencerais à me demander si la petite a bien été tuée là. J'avoue que ça commence à devenir de plus en plus compliqué, mais je me souviens d'une discussion avec Arletan à ce propos. je pense qu'il a conclu du manque de sang au Lieu du crime que la petite n'a pas été exsangueé, mais l'autopsie contredit cette possibilité.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 14 juin 2018, 16:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
Pat 31
Ainsi dans le cadre de la révision, la Justice Française serait un paradoxe à elle toute seule: l'analyse du pull pourrait nous donner des éléments nouveau, mais pour pouvoir analyser la pull afin d'avoir des éléments nouveaux, il faut tout d'abord détenir des éléments nouveaux.
On est vraiment dans la 4ème dimension. Cela me rappelle ce que disait Gustave Parking
Citation :
Gustave Parking :
« Le problème quand on a perdu ses lunettes c'est que l'on est obligé de les retrouver pour pouvoir les chercher. »

Comme JF Le forsonney n'était pas le seul avocat de C Ranucci, peut-être que les deux autres avocats pourraient comme vous le dites saisir la commission de révision pour faire analyser le pull. D'autre part il me semble logique que Mme Mathon décédée, le parent le plus proche de C Ranucci puisse prendre le relais. C'est quand même extraordinaire que dans une affaire ou il reste autant de zone d'ombre, qu'une pièce à conviction telle que le pull et avec les techniques d'aujourd'hui, la justice française ne nous donne pas la possibilité de faire analyser ce pull.
J'en avais d'ailleurs déjà débattu sur le fil pièce à conviction - le pull-over rouge:

Citation :
Pat 31:
Extrait de ‘’ L’Heure du Crime’’ du 25 septembre 2012 de Jacques Pradel et consacré à ‘’L’Affaire de la petite inconnue de l’A10’’…
Grâce toujours à des analyses techniques très fines on sait aujourd’hui que sur la petite robe de chambre qu’elle portait ont été retrouvés deux éléments intéressants.
D’abord des particules de peinture qui correspondent à une peinture qui était utilisée par une usine qui construisait des Méharies dans la région de Blois. Alors ce que pensent ces enquêteurs, c’est qu’en fait ces dépôts de peinture étaient ensuite jetés dans une déchetterie dans laquelle les parents de la fillette auraient pu ensuite aller rechercher des vieux vêtements dont faisait partie cette robe de chambre. En tout cas il y a cette particule qui existe.
L’autre élément c’est des grains de sable qui ont été retrouvés sur le corps même de l’enfant et qui correspondent à des sols qu’on trouve aussi dans un village que l’on appelle Marchenoir, qui est tout proche de l’autoroute. Ce qu’explique la procureur après ces éléments techniques c’est qu’elle dit :
« Pour nous c’est une indication dans le sens où l’on pense que cette enfant a vécu pendant un temps donné dans la région où son corps a été retrouvé. C’est un peu une nouveauté, parce que pendant assez longtemps on a pensé que ça pouvait être une famile de passage qui avait jeté l’enfant sur l’autoroute.

Avec les avancées de la technique actuelle, je ne vois aucune raison de ne pas faire analyser le pull rouge. Question Adn je sais que ces analyses sont d'emblée faussées puisque de multiples personnes ont touché le pull, en particulier C Ranucci a qui on a présenté et fait essayer ce vêtement pour savoir s'il était à sa taille. Mais au-delà de ça, tout comme la robe de chambre de la petite inconnue de l'A10, peut-on imaginer par exemple que l'on trouve sur le pull des traces de particules qui pourraient relancer l'Affaire Ranucci?
Citation :
Extrait de la dépêche du Midi du 14 juin 2018:
PETITE MARTYRE DE L'A 10 : UNE ENIGME CRIMINELLE VIEILLE DE 30 ANS EN PASSE D'ËTRE RESOLUE
Fichier(s) joint(s) :
La petite inconnu de l'A6.jpg
L'énigme du corps martyrisé d'une fillette de quatre ans découvert en 1987 au bord de l'autoroute A10 est en passe d'être résolue avec l'identification et le placement en garde à vue de ses parents.
La fillette, dont la photo avait été placardée dans tous les endroits publics, avait jusqu'ici été surnommée "la petite martyre de l'A10": son cadavre mutilé portait des traces de brûlures dues à un fer à repasser et des cicatrices dues à des morsures humaines, sans doute d'une femme, selon les médecins légistes.
selon les médecins légistes.

Le juge d'instruction de Blois, chargé à l'époque du dossier, avait estimé qu'il s'agissait "pratiquement d'un cas d'anthropophagie avec prélèvement de chair".

Les enquêteurs sont remontés jusqu'aux parents, jusqu'ici inconnus, de la fillette grâce à un prélèvement ADN opéré sur son frère qui avait été arrêté en 2016 dans le cadre d'une affaire de violence, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Blois, confirmant une information d'Europe 1.

Après comparaison avec le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), une correspondance a été révélée avec des traces ADN sur les vêtements et la couverture dans laquelle était enveloppé le corps de l'enfant lors de sa découverte le 11 août 1987 dans un fossé de l'autoroute à Suèvres (Loir-et-Cher) par deux employés de la société Cofiroute.

Grâce à l'ADN du frère, les enquêteurs ont pu ainsi identifier et retrouver la trace des parents, un couple de sexagénaires, originaires du Maroc qui ont eu sept enfants. Les enquêteurs ont notamment recoupé les données de la caisse d'allocations familiales pour déterminer qu'un enfant du couple n'était plus recensé. La mère faisait croire que l'enfant était au Maroc, selon une source proche du dossier.

Des perquisitions dans l'Aisne et Seine-Saint-Denis ont été réalisées au moment de l'interpellation.

Les parents ont été placés mardi en garde à vue à Orléans pour meurtre, recel de cadavre, violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans. Ils devaient être présentés jeudi matin à un juge d'instruction à Blois en vue de leur mise en examen.
Selon une proche du dossier, le père reconnaît des maltraitances de la mère sur l'enfant ayant entraîné la mort. Le couple est séparé depuis 2010.

Le procureur de la république de Blois Frédéric Chevallier donnera une conférence de presse dans l'après-midi.

A l'époque de la découverte de la "petite martyre de l'A10", la gendarmerie avait lancé la plus grande diffusion judiciaire jamais entreprise en France. Près de 65.000 écoles avaient été visitées à la rentrée scolaire, et 6.000 médecins ou assistantes maternelles avaient été rencontrés pour essayer de donner un nom à la jeune victime.

Le signalement de la fillette avait été diffusé dans plus de 30 pays et sa photographie placardée dans tous les endroits publics: elle mesurait 0,95 mètre, avait les cheveux bruns bouclés et les yeux marron foncé.

Une ordonnance de non-lieu avait été rendue en octobre 1997, après des recherches infructueuses, laissant cette affaire non résolue.

Le procureur de l'époque Etienne Daures disait pourtant avoir "bon espoir de pouvoir donner un nom" à la fillette, enterrée anonymement au cimetière de Suèvres (Loir-et-Cher) proche des lieux de la découverte du corps.
La tombe de la fillette était régulièrement fleurie par les habitants de la commune où elle repose. Sur le monument funéraire est gravée une simple inscription: "Ici repose un ange".


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 997 messages ]  Aller à la page Précédente 163 64 65 66 67

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com