Nous sommes le 04 juil. 2020, 12:10

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 558 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 738 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 18:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Vous partez de l'a priori que ce couteau est le sien, alors de ce fait je ne vois pas l'intérêt de commenter mes hypothèses, puisqu'elles partent du postulat contraire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 18:25 
Je pars de l'a priori que c'est le sien car il le dit lui-même : on lui a montré le couteau dont il avait indiqué l'endroit aux policiers, on le lui montre et il reconnait qu'il lui appartient.
C'est limpide.
Ce n'est pas l'Opinel qui était fourni avec la voiture, c'est son couteau : le Victoria-Inox.

Comment pourrez vous nous apporter la preuve contraire que le couteau ne lui appartient pas?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 18:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Mais Gihel, celà se serait su!

La gendarmerie, c'est pas l'anarchie, chacun d'entre eux ne fait pas comme ça ce qui lui chante :P


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 19:08 
Citation :
Le capitaine Gras a affirmé que le chien avait été mis en piste à partir de la voiture.
La voiture n'y étant pas ( comme quoi, les témoignages, même avec des pros...) il a ensuite prétendu que c'était à partir des traces de pneus.
Perrault dit que cela ne peut être qu'à partir du pull-over rouge.
Et si c'était à partir du couteau ???
Et si c'était à partir de Maurice Gras lui-même???

Je parle sous le contrôle des spécialistes cynophiles qui parcourent cette liste (je sais qu’il y en a) mais quand je lis les déclarations du capitaine Gras, on peut se poser sérieusement la question.
Citation :
J’ai fait appel au maître-chien de la compagnie d’Arles, celui d’Aix étant indisponible. […] Le maître-chien et son animal sont arrivés au rendez-vous […]. J’ai immédiatement conduit l’équipage à la champignonnière où, pendant que le maître-chien équipait son animal, je lui ai donné sa mission […] Le chien a immédiatement effectué le trajet inverse sur le chemin de la champignonnière, d’abord jusqu'à la RN8 et sur cette voie, ensuite en direction de La Pomme […]. Alors que le chien courait sur la RN8, j’ai pris les devants pour me rendre au lieu du stationnement présumé. Arrivé sur place, j’ai appris que le corps d’une fillette […] venait d’être découvert […]. Je suis monté sur le talus […] Je suis revenu a la route. Peu de temps après […] l’équipage du chien policier, se déplaçant à allure normale, est arrivé à ma hauteur, a continué sur quelques dizaines de mètres et s’est arrêté.
Ne serait-ce pas la dernière odeur qu’on lui a fait sentir (celle de Maurice Gras) que ce brave chien a fini par retrouver ? Je sais que ça fait un peu « Pieds Nickelés », mais, au point où on en est, je m’en serais voulu de ne pas avoir posé la question …


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 20:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
La question est :
Qu'a-t-on fait flairer à ce chien, nom d'un homme !

La voiture n'y était pas
Les spécialistes disent qu'à partir de traces de pneus cela ne se peut pas.
Le pull n'aurait aucun rapport et pourtant le chien ne prend pas la direction inverse.
Le couteau ? Je n'ai pas de certitudes. J'attends toujours que mon OPJ préféré me réponde sur certaines questions. C'est drôle il tarde beaucoup...

Pauvre capitaine Gras ! Il n'aurait pas eu la bonne idée de se garer plus près ? ( Je rigole !) :D

Amicalement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 22:01 
Citation :
La question est :
Qu'a-t-on fait flairer à ce chien, nom d'un homme !
D’après le Commandant Bouladou, il (le chien, pas le commandant) a été mis en piste par les traces au sol laissées par Ranucci dans la champignonnière, mais le chien n’a rien trouvé du tout; on s’est contenté de le promener le long de la RN8.
La mémoire du capitaine Gras étant visiblement défaillante, et dans la mesure où seul le maître-chien peut lancer son animal sur une piste (c’est lui qui sait ce qu’il a donné à renifler à l’animal), un renseignement de première main ne peut que se trouver auprès du maître-chien lui-même. Si cette personne n’est plus en circulation, chaque maître-chien qui rentre de mission rédige un rapport complet de sa mission, dont une copie est envoyée à sa compagnie et dont une autre est conservée par le Centre National de Formation des Maîtres-chiens de la Gendarmerie, centre se trouvant actuellement à Gramat, dans le Lot.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 22:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
Citation :
D’après le Commandant Bouladou, il (le chien, pas le commandant) a été mis en piste par les traces au sol laissées par Ranucci dans la champignonnière, mais le chien n’a rien trouvé du tout; on s’est contenté de le promener le long de la RN8.
La mémoire du capitaine Gras étant visiblement défaillante, et dans la mesure où seul le maître-chien peut lancer son animal sur une piste (c’est lui qui sait ce qu’il a donné à renifler à l’animal), un renseignement de première main ne peut que se trouver auprès du maître-chien lui-même. Si cette personne n’est plus en circulation, chaque maître-chien qui rentre de mission rédige un rapport complet de sa mission, dont une copie est envoyée à sa compagnie et dont une autre est conservée par le Centre National de Formation des Maîtres-chiens de la Gendarmerie, centre se trouvant actuellement à Gramat, dans le Lot.
Très bonne réflexion Antoroma ! Est-ce que le maître chien de l'époque a été consulté par un des auteurs des livres pour avoir sa version ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 sept. 2005, 22:58 
Citation :
Très bonne réflexion Antoroma ! Est-ce que le maître chien de l'époque a été consulté par un des auteurs des livres pour avoir sa version ?
Merci, Chris. Mais, il ne s’agit pas simplement d’une affaire relevant de la compétence d’auteurs de bouquins. Une commission officielle de contre-enquête avait été mandatée à cet effet. Je ne comprends pas comment les contre-enquêteurs, face aux incohérences des déclarations de Maurice Gras les 19 novembre et 03 décembre 1985, n’ont pas exigé de remonter à la source et au rapport du maître-chien. Le maître-chien, lui, ne peut pas ne pas avoir consigné la nature du matériel qu’il a donné à renifler à son animal. Et ce maître-chien n’a pas pu s’éloigner un seul instant de son chien, contrairement à Maurice Gras qui, de son propre aveu, n’a assisté qu’au début et à la fin de l’opération. C’est comme si vous interrogiez le directeur régional de l’établissement scolaire de votre enfant pour lui parler de son dernier bulletin scolaire, sans prendre la peine de demander à rencontrer son instituteur.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 01:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Si le PV dit qu'on le met en piste, c'est qu'on lui fait flairer quelque chose. Ce ne sont pas les traces de roue, la seule chose qu'on peut lui faire flairer, c'est le pull bien sûr. Il n'y a pas d'autres éléments. On ne lui fait pas flairer la tunique du capitaine Gras... Non tout de même.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 05:19 
Citation :
Si le PV dit qu'on le met en piste, c'est qu'on lui fait flairer quelque chose. Ce ne sont pas les traces de roue, la seule chose qu'on peut lui faire flairer, c'est le pull bien sûr. Il n'y a pas d'autres éléments. On ne lui fait pas flairer la tunique du capitaine Gras... Non tout de même.
A suivre votre raisonnement, si la personne qui a rédigé le PV dit que ce n'est pas le pull, ce n'est pas le pull.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 06:45 
J’ajoute que le fait que le chien suive la piste du pull-over rouge appartenant à l’assassin éponyme (qui n’est pas Ranucci) ne me dérange absolument pas et s’inscrit parfaitement dans ma thèse. Je veux dire simplement que les chances d’obtenir une révision seraient mille fois plus grandes si, au lieu de se contenter de dire « Gihel l’a dit, donc c’est vrai », on pouvait produire le rapport initial du maître-chien dont copie ne peut pas ne pas se trouver dans les archives du Centre National d’Instruction Cynophile de la Gendarmerie, qui se trouve depuis 1945 au lieudit « Le Ségala » à 46500 GRAMAT (téléphone 05 65 38 71 59). (http://membres.lycos.fr/chiengendarmerie/histogie.htm)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 10:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Antoroma bonjour,

et merci d'avoir fait ces recherches, je connais Gramat mais cette page m'était inconnue.

Je viens d'envoyer un message au ministère de la défense.

J'ai dans l'idée qu'ils vont m'envoyer "ballader", mais qui ne tente rien, n'a rien.

A plus.

Laurence


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 11:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
Citation :
on pouvait produire le rapport initial du maître-chien dont copie ne peut pas ne pas se trouver dans les archives du Centre National d’Instruction Cynophile de la Gendarmerie, qui se trouve depuis 1945 au lieudit « Le Ségala » à 46500 GRAMAT (téléphone 05 65 38 71 59). (http://membres.lycos.fr/chiengendarmerie/histogie.htm)
Le rapport n'a pas pu non plus ne pas se trouver à la compagnie de gendarmerie d'où dépendait le maître-chien. Bien que les archives ne soient gardées que dix ans et partent ensuite au centre des archives qui doit se trouver à Le Blanc (Indre).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 11:37 
Citation :
Je viens d'envoyer un message au ministère de la défense.
Le Centre se visite tous les jeudis. Je suis d'avis qu'une visite sur place serait plus appropriée que la grosse artillerie que constituerait une demande officielle. Lors d’une visite informelle, on peut poser des questions du genre: “Tiens, tiens, vous avez beaucoup de “positifs” (comme les cynophiles appellent leur réussites)? Je suppose que grâce à la psychologie canine, notamment, votre discipline a fait de nombreux progrès depuis 1945, non ? Quel est le pourcentage de « positifs » maintenant et à l’époque ? Quoi ? Vraiment ? Quelle évolution ! Félicitations ! Ne me dites pas que vous gardez la trace de toutes les interventions de tous vos maîtres-chiens depuis 1945 ! Quelle organisation ! Vous devez avoir de sacrées bonnes archives, dites donc …. » Selon moi, il est important d’obtenir ces renseignements préalables avant que l’huître militaire se referme sous la forte houle d’une demande officielle qui tomberait de Paris….
Il est peut-être déjà trop tard, cependant. Vous savez que d’ex-gendarmes nous lisent qui se sont intéressés de près à cette affaire et qui ont gardé de bons contacts avec la Grande Muette.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 sept. 2005, 11:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 août 2005, 06:09
Messages : 574
Sous toutes réserves :
Centre Administratif de la Gendarmerie (C.A.G.N)

54 r La Guignière 36300 LE BLANC
02 54 28 17 17

Maintenant reste à savoir s'ils divulgueront des informations confidentielles...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 558 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 738 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com