Nous sommes le 30 oct. 2020, 17:19

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12
Auteur Message
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 299
Citation :
Ce n'est pas difficile de comprendre ce que Ranucci lui même a dit. A la juge, le 27/12/74 il dira:"Si j'ai reconnu les faits, c'est parce que j'y étais forcé. En effet à Marseille, où l'ont m'a transporté, on m'a dit qu'il y avait des témoins et des charges matérielles contre moi. Forcé par la logique et ne me souvenant de rien, j'ai tout reconnu."
Il dit bien qu'il ne se souvient de rien. Et qu'il a été forcé.
Et il dira aussi le 27 décembre
Citation :
Je me souviens être parti en week-end, m’être rendu à Marseille à un endroit dont j’ai dessiné le plan que vous me présentez de nouveau
Donc pourquoi reconnait il avoir dessiné le plan + avoir été sur les lieux de l'enlèvement et pas le fait qu'il aurait bien vu les témoins le 3 si cela avait été le cas ? Le 6 non plus il ne le reconnaissait pas "je ne me rendais pas compte que quelqu’un me suivait.". Pourquoi s'obstiner à nier les témoins alors qu'il a avoué avoir été à Marseille après avoir soutenu le contraire ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 299
Citation :
Entre 01h30 et 14h00 il s'est passé quelque chose de capital. Il a craqué. Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Sauf que dans le récapitulatif il maintiendra avoir été à Marseille, évidemment pas sur les lieux de l'enlèvement mais il le reconnait tout de même alors qu'il le niait formellement dans le nuit du 5 au 6 ("Je ne me suis jamais rendu à Marseille"). Bien sûr entretemps il a réalisé que cette nuit de biture dans les bars de Marseille constituait un alibi (on ne peut pas enlever un enfant par ruse quand on est dans les vapes)
Donc ce que je veux dire c'est que Ranucci sait revenir sur un mensonge quand cela prouve son innocence. Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 299
Citation :
Rien à voir, Dils voulait juste rentrer chez lui, et il a eu la naïveté de croire l'inspecteur Varlet.
La différence c'est que Dils n'a aucun témoin auquel se raccrocher. Bien sûr le timing est aberrant (il aurait fallu que Dils tue les enfants alors qu'on était déjà à leur recherche) mais il ne le sait sans doute pas. Dils n'a jamais cru le scenario de la police (sinon il n'aurait pas mis 30h pour "avouer"), il était terrifié par Varlet et il n'a pas vu d'autre solution que d'avouer ce qu'on lui demandait. Ranucci lui finit effectivement par croire au scenario. Mais il ne peut y croire que parce qu'il était dans les vapes.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 17:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1201
Citation :
Il dit bien qu'il ne se souvient de rien. Et qu'il a été forcé.
Oui, forcé....par la logique(tous ces gens qui l'accusent). Il dit bien qu'il ne se souvient de rien, de rien en rapport avec ce de quoi on l'accuse? Il ne dit pas qu'il était dans les pommes.
Citation :
"Je me souviens être parti en week-end, m’être rendu à Marseille à un endroit dont j’ai dessiné le plan que vous me présentez de nouveau"
Est-il allé à la cité saint agnes ? Non. Alors pouquoi dit-il cela alors qu'il ne reconnait plus rien. Le plan ?, si la juge l'a ressorti du dossier c'est bien que Ranucci le contestait.
Citation :
Donc pourquoi reconnait il avoir dessiné le plan
Parce qu'il ne peut pas le contester. Il y a sa signature dessus.
Citation :
Pourquoi s'obstiner à nier les témoins alors qu'il a avoué avoir été à Marseille après avoir soutenu le contraire ?
Déjà répondu à cette question. Alors je me répète, pouvais-t-il avouer en continuant à dire qu'il n'était jamais allé à Marseille.

Citation :
Entre 01h30 et 14h00 il s'est passé quelque chose de capital. Il a craqué. Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Citation :
Sauf que dans le récapitulatif il maintiendra avoir été à Marseille,
On parle des aveux. Le récapitulatif, ce n'est pas du tout au moment des aveux et il est écrit non pas par le Ranucci qui avoue, mais par le Ranucci qui est condamné à mort.Donc rien à voir.
Alors je repose la question: Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Citation :
Donc ce que je veux dire c'est que Ranucci sait revenir sur un mensonge quand cela prouve son innocence.
Oui, c'est cela quand il confirme qu'il est bien allé à Marseill, cela va dans le sens de son innocence.

Citation :
Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.
Peut être avait-il une bonne raison pour ne pas avoir à s'expliquer sur le dit paquet.

Citation :
Rien à voir, Dils voulait juste rentrer chez lui, et il a eu la naïveté de croire l'inspecteur Varlet.
Citation :
La différence c'est que Dils n'a aucun témoin auquel se raccrocher.
C'est bien ce que je disais la comparaison n'a rien à voir.
Citation :
Ranucci lui finit effectivement par croire au scenario. Mais il ne peut y croire que parce qu'il était dans les vapes.
Non il y croit parce que forcé par la logique.......


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 19 oct. 2020, 10:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 299
Citation :
Citation :
Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.
Peut être avait-il une bonne raison pour ne pas avoir à s'expliquer sur le dit paquet.
Dans ce scenario là il se souvient donc du motif pour lequel il serait monté sur le talus, il n'a donc aucune raison de craquer sur le meurtre d'une fillette quand Mme Aubert l'accuse d'avoir entraîné une fillette. A moins que ce motif de montée sur le talus soit plus incriminant que le meurtre d'une fillette, sinon je ne vois pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 19 oct. 2020, 19:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1201
Citation :
Dans ce scenario là il se souvient donc du motif pour lequel il serait monté sur le talus, il n'a donc aucune raison de craquer sur le meurtre d'une fillette quand Mme Aubert l'accuse d'avoir entraîné une fillette
Encore une réponse qui n'en est pas une parce que hors sujet. Je parle d'explication par rapport au paquet, pas de la raison qui l'a conduit à prendre la fuite dans la colline.
Citation :
. A moins que ce motif de montée sur le talus soit plus incriminant que le meurtre d'une fillette, sinon je ne vois pas.
Même réponse.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com