Nous sommes le 25 juin 2018, 19:21

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 06:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
arlaten a écrit :
webrider a écrit :
première anomalie : dans cet item rajouté après coup au dessus du reste "- un pantalon d'homme de couleur sombre", pourquoi n'a t on pas rajouté "taché de sang et de boue" ? parce qu'il n' yavait pas assez de place ? ou parce que le typo n'avait pas vu l'objet? ou les 2 ?

Francois Francois a du vouloir dire:Ils ont surement roulé le pantalon dans du sang après la frappe du PV.

Reconnaissons que Francois Francois a parfois des explications "bizarres". Sur son blog, par exemple, il prétend que Ranucci a ramassé des argeras, avec l'extérieur de ses mains.


En fait, ce qui confirme que le pantalon a bien été rajouté sur ce PV après sa première rédaction, c'est que, contairement aux deux cheveux, il n'est pas mentionné que le pantalon soit remis pour examen au laboratoire de police scientifique de Marseille. Dans le corps du texte, il n'est pas possible en effet de rajouter quoi que ce soit.

Il faudrait m'expliquer pourquoi il est spécifié que les deux cheveux seront remis au laboratoire pour examen et pas le pantalon.

Lorsque le PV est établi, il semble donc que l'existence du pantalon n'est pas connue. Un oubli est invraisemblable...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 13:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
première anomalie : dans cet item rajouté après coup au dessus du reste "- un pantalon d'homme de couleur sombre", pourquoi n'a t on pas rajouté "taché de sang et de boue" ? parce qu'il n' yavait pas assez de place ? ou parce que le typo n'avait pas vu l'objet? ou les 2 ?

L'imprécision quant à la couleur du pantalon me pose aussi problème. Comme si le scripteur n'en avait vu qu'une photo noir et blanc.
Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 13:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Reconnaissons que Francois Francois a parfois des explications "bizarres". Sur son blog, par exemple, il prétend que Ranucci a ramassé des argeras, avec l'extérieur de ses mains. écrit Arlaten.

Il présente aussi une photo de couteau ouvert avec sa fiche de scellé bien accrochée en mettant en légende :"la découverte du couteau"...
De quoi donner raison à celui qui disait que les gendarmes auraient dû enfouir le couteau avec sa fiche de scellé...


Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 17:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 09:32
Messages : 791
Citation :
Reconnaissons que Francois Francois a parfois des explications "bizarres". Sur son blog, par exemple, il prétend que Ranucci a ramassé des argeras, avec l'extérieur de ses mains.

Essayez de mettre vos mains dans une botte d'épineux et remerciez le seigneur si l'exterieur de vos mains n'ont pas de griffures.

Citation :
Il présente aussi une photo de couteau ouvert avec sa fiche de scellé bien accrochée en mettant en légende :"la découverte du couteau"...
De quoi donner raison à celui qui disait que les gendarmes auraient dû enfouir le couteau avec sa fiche de scellé...

Si j'ai fait cela c'est pour montrer qu'il est écrit sur la fiche : "Affaire : meurtre de MD". Mais si des personnes sont assez bêtes pour croire que le couteau a été ré-enfoncé AVEC la fiche de scéllé; là, je ne peux rien pour elles.

Enfin, petit détail à votre attention : le soit-disant faux PV de saisie du pantalon est rédigé par un officier de police judiciaire. Il n'a donc que la valeur d'un simple indice, c'est à dire jusqu'à preuve du contraire : mais malheureusement pour vous, outre le fait que le PV n'ait pas grande valeur probatoire, il n'a jamais été contesté par aucune des parties.
Vous comprendrez dès lors aisément pourquoi il ne sert à rien de tenter de déclencher une procédure en révision sur la base d'un argument aussi faible.

"La peine de mort est contraire à ce que l'humanité depuis deux mille ans a pensé de plus haut et rêvé de plus noble. Elle est contraire à la fois à l'esprit du christianisme et à l'esprit de la Révolution (tu as tort Jean, te rappelles-tu de la Terreur et de Robespierre :?: ).

Jean Jaurès"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 18:33 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Essayez de mettre vos mains dans une botte d'épineux et remerciez le seigneur si l'exterieur de vos mains n'ont pas de griffures.

J'ai déjà expliqué qu'il m'était arrivé de couper des ajoncs sans gants et que les inévitables griffures étaient à l'intérieur de mes mains.
P.S Vous invoquez bien souvent Dieu et le Seigneur. Est-ce bien raisonnable ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 19:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
François François a écrit :
tu as tort Jean, te rappelles-tu de la Terreur et de Robespierre :?:

Il est vrai que cette citation de Jean Jaurès, qui a écrit une Histoire de la Révolution française, est assez surprenante. D'autant que la première devise de la République était : "Unité, Indivisibilité de la République, Liberté, Egalité, Fraternité ou la Mort." Les mots "ou la Mort" étaient surtout présents pendant les premières années de la République, et sont liés à la Terreur.

Peut-être Jaurès, en parlant de "l'esprit de la Révolution", évoque-t-il le courant intellectuel qui l'a fait naître (réunissant les philosophies pourtant contradictoires de Rousseau et de Voltaire), et considère-t-il la Terreur comme une dérive contraire à l'esprit de la Révolution ?

Idem pour le christianisme : Jaurès évoque sûrement son origine (rejet de la loi du talion, il faut aimer ses ennemis, etc), et néglige toutes les dérives sans rapport (l'Inquisition, les Guerres de Religion, etc).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 20:00 
Nos hommes politiques nous ont souvent habitués à écouter leurs contradictions !

Robespierre lui-même était contre la peine de mort et pourtant il en a fait un des symboles de la Vertu !

Mais c'était une époque particulière où les excès étaient justifiés par la nature même d'une révolution.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 mars 2006, 23:32 
François François a écrit :
Essayez de mettre vos mains dans une botte d'épineux et remerciez le seigneur si l'exterieur de vos mains n'ont pas de griffures.


Oui, mais sur la photo que vous montrez, de la main droite de Ranucci, on peut deviner des coups et non pas des griffures. D'autre part, pour recouvrir le corps, c'est par brassée qu'il a fallu en ramasser de l'argeras. L'assassin, s'il n'avait pas de protection, a du se mettre l'intérieur des mains et les avants bras dans un état "minable". Je ne crois pas que c'était le cas de Ranucci.

http://www.planete-powershot.net/gallery/photo__photo_2269.html


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 mars 2006, 07:24 
arlaten a écrit :
François François a écrit :
Essayez de mettre vos mains dans une botte d'épineux et remerciez le seigneur si l'exterieur de vos mains n'ont pas de griffures.


Oui, mais sur la photo que vous montrez, de la main droite de Ranucci, on peut deviner des coups et non pas des griffures. D'autre part, pour recouvrir le corps, c'est par brassée qu'il a fallu en ramasser de l'argeras. L'assassin, s'il n'avait pas de protection, a du se mettre l'intérieur des mains et les avants bras dans un état "minable". Je ne crois pas que c'était le cas de Ranucci.

http://www.planete-powershot.net/gallery/photo__photo_2269.html


Je ne suis pas allé sur les lieux mais il me semble que, d'après Gihel, il n'y a pas d'argeras du côté où l'on a découvert le corps de la petite MD.
Est ce que quelqu'un peut confirmer ?
dans son livre, Gilles Perrault parle de branchages et Gérard Bouladou de branches d'épineux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 mars 2006, 09:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 09:32
Messages : 791
Carmencita a écrit :
J'ai déjà expliqué qu'il m'était arrivé de couper des ajoncs sans gants et que les inévitables griffures étaient à l'intérieur de mes mains.

Tant mieux pour vous, mais cela ne prouve pas que c'est une généralité.

Affectueusement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 mars 2006, 19:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
jpasc95 a écrit :
Mais c'était une époque particulière où les excès étaient justifiés par la nature même d'une révolution.

Je suis assez d'accord avec ça.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 mars 2006, 09:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 23 févr. 2006, 17:28
Messages : 399
Marc D. a écrit :
jpasc95 a écrit :

Mais c'était une époque particulière où les excès étaient justifiés par la nature même d'une révolution.


Je suis assez d'accord avec ça.


Justifiés, les enfants de Vendée passés au fil de l'épée?
Justifiées, leurs mères, enceintes, éventrées de leurs foetus après avoir été violées?
Justifiés, les prêtres réfractaires laissés à pourir dans des pontons ancrés autour de l'Ile Madame?
Justifiée, la jeune fille simplète venue voir Robespierre par la simple curiosité de "voir un tyran" - la pauvre ignorait ce que le mot voulait dire! - et décapitée dès le lendemain?
Justifiés, les "mariages républicains" de Carrier - hommes, femmes et enfants attachés nus 2 par 2 et noyés dans les eaux de la Loire?

Il y eut des révolutions moins sanglantes.

Les extrémistes ont été et restent dangereux, tout au long des siècles, sous toutes les latitudes...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 mars 2006, 09:50 
PIF, ne vous fâchez pas.
C'est la raison pour laquelle j'ai parlé d'excès.
Notre révolution a été extrêmement sanglante. Quand vous avez 95% de la population qui était en colère depuis des lustres, le déchainement de la violence est proportionnel au chiffre des mécontents !

Mais le pb est que vous jugez avec nos valeurs morales actuelles.

Et puis alors que penser de nos 2 guerres mondiales ? n'était ce pas plus fou encore ?
Après tout notre révolution est une affaire franco-française.
Et il y a toujours ce lot inévitable de fous, d'extrêmistes et de gens sans scrupules !

Mais les idées, elles, restent ! C'est cela le plus important. Si nous sommes en république aujourd'hui, c'est probablement grâce à cette révolution !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 mars 2006, 11:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 23 févr. 2006, 17:28
Messages : 399
JPasc,
Je ne me fâche pas - en tous cas pas après vous. Je sais bien que l'écrit ne permet pas de rendre facilement les nuances d'une conversation orale. Je ne vous prend donc, ni vous ni Marc D, pour les zélateurs de Robespierre, d'Hébert ou de Fouquier-Tinville.

Dire que je suis profondément attaché à notre histoire est presque un pléonasme, tant je suis persuadé que nous sommes le fruit de notre histoire, commune.

Je trouve simplement que nous avons un peu tendance, nous pauvres français, à oublier certains éléments d'une histoire tumultueuse, faîte d'ombre et de lumière. Je suis volontier exaspéré par les chantres de "la patrie des droits de l'homme", car c'est la même patrie qui a engendré - bien après le siècle des Lumières - les enfumades de Bugeaud, Vichy, le droit de vote pour les femmes 200 ans après la constitution corse de Paoli, et 80 ans après les femmes du Wyoming; ou, pour revenir à nos moutons, qui n'a aboli la peine de mort que longtemps après d'autres démocraties.
Quel dirigeant, pendant la 2ème guerre mondiale, porta l'étoile jaune par solidarité avec ses concitoyens juifs, aboutissant probablement à ce qu'un plus grand nombre ne soit pas déporté?
Le roi du Danemark, pas le maréchal Pétain.

Ceci dit, vive la République!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 22 mars 2006, 14:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 09:32
Messages : 791
jpasc95 a écrit :
Notre révolution a été extrêmement sanglante. Quand vous avez 95% de la population qui était en colère depuis des lustres, le déchainement de la violence est proportionnel au chiffre des mécontents !

La suite prochainement dans vos rues à partir du 28/03.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com