Nous sommes le 17 nov. 2017, 18:30

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Culpabilité
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 17:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Danou a écrit :
La lecture du livre de Perrault m'avait, à l'époque, sinon convaincue de l'innocence de CR, du moins persuadée que l'affaire avait été menée avec partialité, systématiquement à charge, dans une ambiance de haine et de pression qui avait faussé bien des choses. Sans croire vraiment à l'innocence, j'avais des doutes sérieux sur la culpabilité et considérais que le doute aurait dans tous les cas dû profiter à l'accusé (j'étais - et je suis toujours - une adversaire acharnée de la peine de mort et ne voulais pas de toute manière la mort de CR, même coupable, mais c'est un autre débat).
La lecture, 20 ans après, du livre du même nom, qui révélait des faits nouveaux qui me semblaient non négligeables, m'avait encore fait évolué d'un cran, dans le sens de l'innocence.

J'ai maintenant lu et relu le livre de Boudalou et je ne sais plus que penser. Tout ce j'avais cru être des faits incontestables (pas seulement parce qu'ils figuraient dans le livre de Gilles Perrault mais parce qu'ils avaient été également repris dans "Ranucci, 20 ans après" et que je ne pouvais m'imaginer que tant de gens apparemment sérieux, comme J-D Bredin par exemple, pouvaient accepter de souscrire à une thèse qui reposerait sur des inexactitudes manifestes) semblent maintenant pour le moins sujets à caution :
les Aubert et Martinez auraient bel et bien parlé d'un enfant dès le début, le paquet n'étant qu'une invention pour couvrir les gendarmes ; Jean Rambla n'aurait jamais parlé de Simca ; Spinelli n'a jamais été sûr de rien ; la fille de Mme Mattéi n'aurait jamais été abordée par l'HPR ; les alibis de CR pour d'autres contacts avec des enfants ne tiendraient pas ; le procès-verbal suspect sur la découverte du couteau ne serait pas suspect du tout ; la portière bloquée n'aurait pas été si bloquée que ça. On n'en finirait pas de citer toutes les inexactitudes relevées par Gérard Bouladou.

Vous me direz, rien ne permet de dire que tout ce qu'affirme Boudalou soit plus exact que ce que soutient Gilles Perrault, et il est certain que le fait qu'il appartienne à la Police nationale ne joue pas précisément en sa faveur. Mais ... je ne peux m'empêcher de trouver à ce livre un accent de sincérité, même si j'ai relevé ça et là quelques détails mineurs contestables.

Je ne sais que penser. Cela m'intéresserait de connaître l'opinion d'autres personnes ayant lu ce livre.

Danou


Bonjour Danou !
J'étais un peu dans le même état d'esprit que vous. Depuis des années, je tenais pour acquis que CR était innocent, je ne connaissais cette histoire que par le livre de Gilles Perrault. Je l'ai lu et relu des dizaines de fois et j'arrivais à chaque fois à la même conclusion. En janvier, après la x-ième relecture, j'ai cherché sur internet et je suis tombée sur ce forum. Pour résumer, j'ai lu tous les autres livres qui concernent cette histoire, j'ai lu un maximum de pages de ce forum et je me suis mise à lire le bouquin de Gérard en me forçant à le faire avec la plus grande objectivité. Et je dois dire que ça réussissait bien parce qu'au fur et à mesure que je progressais, j'étais de plus en plus troublée par ce que je lisais. Mais c'est alors que j'ai reçu quelques émissions concernant l'affaire sur dvd et je les ai regardées en cours de lecture....ces émissions, où Jean-François Le Forsonney, Gilles Perrault et d'autres font leur récit de l'histoire et exposent leurs idées, m'ont convaincue de rester sur ma position initiale. Ont-ils expliqué leurs arguments avec plus de profondeur ? Ce livre me donnait trop l'impression d'être écrit en vue de ridiculiser Gilles Perrault un maximum et l'énumération de toutes les "erreurs" Gilles Perrault m'a franchement échaudée. J'aimerais connaître votre point de vue également, par exemple en sachant pourquoi vous vous êtes mis(e) en "basculer" un peu de l'autre côté. :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 22:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Et bien à moi de vs laisser mon point de vue :

J’aussi longtemps tourné en rond, mais il y 2 choses que je retiens qui m’ont fait définitivement pencher pour la culapilité :

1. Il y aune série de coincidences qui sont invraisemblables et qui a mon sens condanne CR. Comment peut-on imaginer dans la vie présenter une telle malchance et coincidence ? je vs les livre :

> avoir une voiture similaire au ravisseur, couleur et forme
> avoir aucun alibi à l’heure de l’enlèvement (il lui suffit d’être vue vers 11 :00 à 30km de marseille pour être blanchi..c’est pas le cas)
> il arrête sa voiture à l’amplomb même où on trouve le cadavre.
> il s’enfuit avec avec un gros paquet
> il se cache à un endroit où on retouvera le couteau
> il a du sang sur le pantalon
> il a les mains griffé
> il ment délibérement sur ses intentions de destination lors du choc, il ment à guazzone
> il fait un délis de fuite.
> il a une bouteille d’alccol, 2 couteaux, une carabine, un sorte de fouet, une seringue

Si on veut croire CR innocent, alors il faut croire que tout cela est coincidence, que CR est tout a fait équilibré, et qu’il ya eu une machination Police+Gendaremerie+Aubert pour faire coller les morecaux…Thèse folle.

2. L ‘autre point c’est « quel est le scenario alors ? » si CR est innocent, que s’est-il passé ? homme au pull over-rouge comment il a procédé, etc… vous pouvez tourner le truc dans tuos les sens, personne n’a jamais bâti thèse quin tenait la route. Même Perrault ne s’y risque pas…Tous les scenarios de thèse sont encore plus tordus que la réalité elle-même.

Je vs laisse méditer sur ces 2 points…


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Space Jm a écrit :
> avoir une voiture similaire au ravisseur, couleur et forme

Forme? on parle d'un coupé et d'un non coupé, il y a la marque qui change aussi

Citation :
> avoir aucun alibi à l’heure de l’enlèvement (il lui suffit d’être vue vers 11 :00 à 30km de marseille pour être blanchi..c’est pas le cas)

Il a deux jours pour trouver une excuse et ne trouve rien, c'est quand même étrange, il ne sort que "je me souviens plus"

Citation :
> il arrête sa voiture à l’amplomb même où on trouve le cadavre.

si la petite est morte plusieurs heures après son arrêt, je ne vois pas où est le soucis

Citation :
> il se cache à un endroit où on retouvera le couteau

un couteau qui n'a peut-être pas servi au meurtre

Citation :
> il a du sang sur le pantalon

Le sang de qui? on ne sait pas

Citation :
un sorte de fouet,

Un scoubidou

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Ecoutez vs pouver apporter ttes les contres arguments aux coincidence que je mentionne, je les connais par coeur, c'est pas là pù je veux en venir...Que le sang soit de MDR ou pas, que la simca en soit une ou pas, qu'il s'arrête sur le LDR ou pas.. le problème MAJEUR, ce que ya rien qui le disculpe ce type, à chaque fois qu'il fait un truc, il est dans l'histoire de MDR , mince pas de chance qd même...

La police et la gendramerie ont pris un P.. de risque en le désignant..., si jamais le 08 juin ou après CR ou un quidam se manifeste pour dire : je l'ai vu au bar à 11:00 boire un café...c'est GRILLE...donc gros chèque en blanc pour les comploteurs...

Mais bizarrement CR marche tjrs dans les pas du meurtrier...AH OUAI COINCIDENCE...

LA DEMOCRATIE REND NAIF :?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 déc. 2004, 18:43
Messages : 297
Localisation : hensies
Space Jm a écrit :
Mais bizarrement CR marche tjrs dans les pas du meurtrier...


Non il ne marche pas dans les pas du meurtrier...

Leurs routes se croisent sur la R.N 8 bis.

Ce lieu est l'intersection.

C'est le faisceau de coÏncidence.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Space Jm a écrit :
Mais bizarrement CR marche tjrs dans les pas du meurtrier...AH OUAI COINCIDENCE...

Où est la coïncidence si l'enfant est morte quand Ranucci n'est plus sur les lieux

Citation :
Que le sang soit de MDR ou pas, que la simca en soit une ou pas, qu'il s'arrête sur le LDR ou pas..

Sauf que si ce n'est pas le sang de la petite, que c'est bien une Simca, qu'il ne s'arrête pas sur le LDR, il n'y a plus de coïncidence possible, car plus rien ne colle

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 juil. 2005, 23:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 10 mars 2005, 02:49
Messages : 153
Localisation : Côte d'Azur (Alpes-Maritimes)
Space Jm a écrit :
Et bien à moi de vs laisser mon point de vue :

J’aussi longtemps tourné en rond, mais il y 2 choses que je retiens qui m’ont fait définitivement pencher pour la culapilité :

1. Il y aune série de coincidences qui sont invraisemblables et qui a mon sens condanne CR. Comment peut-on imaginer dans la vie présenter une telle malchance et coincidence ? je vs les livre :

> avoir une voiture similaire au ravisseur, couleur et forme
> avoir aucun alibi à l’heure de l’enlèvement (il lui suffit d’être vue vers 11 :00 à 30km de marseille pour être blanchi..c’est pas le cas)
> il arrête sa voiture à l’amplomb même où on trouve le cadavre.
> il s’enfuit avec avec un gros paquet
> il se cache à un endroit où on retouvera le couteau
> il a du sang sur le pantalon
> il a les mains griffé
> il ment délibérement sur ses intentions de destination lors du choc, il ment à guazzone
> il fait un délis de fuite.
> il a une bouteille d’alccol, 2 couteaux, une carabine, un sorte de fouet, une seringue

Si on veut croire CR innocent, alors il faut croire que tout cela est coincidence, que CR est tout a fait équilibré, et qu’il ya eu une machination Police+Gendaremerie+Aubert pour faire coller les morecaux…Thèse folle.

2. L ‘autre point c’est « quel est le scenario alors ? » si CR est innocent, que s’est-il passé ? homme au pull over-rouge comment il a procédé, etc… vous pouvez tourner le truc dans tuos les sens, personne n’a jamais bâti thèse quin tenait la route. Même Perrault ne s’y risque pas…Tous les scenarios de thèse sont encore plus tordus que la réalité elle-même.

Je vs laisse méditer sur ces 2 points…


------

casimir :
'Evidemment, cela saute aux yeux. C'est absolument indiscutable."

_________________
Casimir


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 juil. 2005, 01:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Tiens d'ailleurs si on en discutait puisque c'est indiscutable. Discutons de l'indiscutable.

Space Jm a écrit :
> avoir une voiture similaire au ravisseur, couleur et forme


Couleur oui, forme non, la simca 1100 a quatre portes et la peugeot coupé a trois portes, la seconde est plus petite que la première et beaucoup plus basse avec un arrière galbé qui fait la banquette arrière toute petite.
Spinelli parle d'une simca 1100, pas d'une peugeot coupé, or s'il s'agissait d'un coupé, comment Spinelli garagiste pouvait-il la manquer ?

Space Jm a écrit :
> avoir aucun alibi à l’heure de l’enlèvement (il lui suffit d’être vue vers 11 :00 à 30km de marseille pour être blanchi..c’est pas le cas)


Ce n'est pas l'alibi qui importe puisqu'on sait qu'il était sur les lieux à midi quinze. Ce qui importe c'est le décalage des évènements et il est irréductible : le meurtre a lieu vers midi dernier carat puisque l'enlèvement a lieu a 11h15, donc le ravisseur est sur les lieux à 11h45 (on a mis une demi heure pour y aller, le trajet filmé fait une demi heure sans aller vite du tout, en conduisant très calmement), l'accident a lieu vers 12h15.

Pour une demi heure ça ne colle pas, au point que les enquêteurs inventent un arrêt pipi qui fait marrer celui qui a un peu de bon sens. Quand on enlève une gamine pour la violer (et on suppose qu'il avait cette intention puisqu'on exhibe le prétendu fouet comme élément à charge) on ne s'arrête pas sur le bord de la route pour fumer une cigarette, c'est ridicule.

Ensuite, il a une raison de se trouver là, il revenait de voir son père à Allauch. Donc le problème n'est pas celui d'un alibi, le problème c'est que le timing ne colle pas et que le fait que Ranucci se trouve à cet endroit s'explique très bien autrement que par l'enlèvement.


Space Jm a écrit :
> il arrête sa voiture à l’amplomb même où on trouve le cadavre.


C'est la seule coïncidence. Il n'y en a pas d'autres. Elle est de taille ça je vous l'avoue, mais elle n'est pas impossible. Comme dirait Maître Collard on écrirait cela dans un scénario on ne vous croirait pas, et pourtant c'est vrai.

Space Jm a écrit :
> il s’enfuit avec avec un gros paquet


Ah bon, parait-il il n'y avait pas de paquet mais une enfant vivante. Rien ne prouve qu'il s'agisse de Ranucci et l'impression que donne cet épisode est qu'il ne s'agit justement pas de Ranucci, mais d'un autre homme qui se trouvait à ce moment là sur place.

Space Jm a écrit :
> il se cache à un endroit où on retouvera le couteau


Il se cache surtout à un endroit qui ne s'explique que si on conçoit qu'il y a été conduit tandis qu'il dormait. Pourquoi se serait-il mis en marche arrière pour descendre ce truc ? Pas d'explication.
Dès lors il est facile d'imaginer que ce n'est pas lui qui a caché le couteau à cet endroit, d'autant que plusieurs indices nous amènent à penser que ce couteau a été retrouvé le 5. (et qu'il a été remis en place le 6 pour faire croire que c'était Ranucci qui avait mis le couteau là, la preuve est très vraisemblablement truquée.)


Space Jm a écrit :
> il a du sang sur le pantalon


Encore faudrait-il nous démontrer qu'il portait bien ce pantalon à ce moment là, ce qui est très loin d'être évident, étant donné le flou artistique qui entoure sa saisie.
La bonne hypothèse laisse entendre que ce pantalon n'a pas été saisi dans le coffre (d'autant que si ce pantalon est taché de sang, on ne comprend pas pourquoi il l'aurait oublié dans le coffre. Il faut imaginer qu'il est très très con) mais dans le garage, ce qui est corroboré par le fait que la pièce attestant de la saisie est un faux, et que l'on a rendu sans raisons la voiture à Mme Mathon pour la lui reprendre en douce le dimanche soir.

Space Jm a écrit :
> il a les mains griffées


Lui explique que c'est parce qu'il est allé chercher des branchages dans les ronces. Il y a des ronces à cet endroit. Son explication ne peut pas être rejetée sans un examen extrêmement approfondi. On peut se griffer en saisissant des ormeaux dans des ronces.

Space Jm a écrit :
> il ment délibérement sur ses intentions de destination lors du choc, il ment à guazzone


Il ment par ommission sur le fait qu'il a été voir son père, c'est clair. Mais pour le reste, quand il dit qu'il rentre à Nice, rien d'absurde à son itinéraire quand on vient d'Allauch.
Et pour Guazzone, comment lui expliquer qu'il se retrouve dans ce tunnel si on l'y a conduit alors qu'il était endormi ?

Space Jm a écrit :
> il fait un délit de fuite.


Il dit qu'il a eu peur pour son permis, ce n'est pas idiot comme explication. Mais visiblement, il n'a pas si peur que cela puisqu'il s'arrête à 1km.

Space Jm a écrit :
> il a une bouteille d’alccol, 2 couteaux, une carabine, un sorte de fouet, une seringue


Non, un couteau opinel qui a été livré avec les outils de la voiture. L'autre couteau, aucune question ne lui a été posée quand à son acquisition, donc le couteau Virginia-Inox jusqu'à preuve du contraire n'est pas a lui. La carabine a plomb, il s'en servait pour tirer les oiseaux, rien n'indique qu'elle ait pu servir à tirer les petites filles. La sorte de fouet a un défaut, il n'y a pas de manche pour être réellement efficace comme objet sado-maso. Et s'il s'agit vraiment de cela, comment n'a-t-on pas retrouvé chez lui un comportement de sado-maso ? Quand à la seringue en plastique, c'était sans doute pour jouer au docteur avec la gamine, mais cela, on ne lui a pas demandé, or donc cet objet ne pourra pas servir réellement de pièce à charge.

Space Jm a écrit :
Si on veut croire CR innocent, alors il faut croire que tout cela est coincidence, que CR est tout a fait équilibré, et qu’il ya eu une machination Police+Gendaremerie+Aubert pour faire coller les morecaux…Thèse folle.


Pourquoi folle ? Pas difficile au contraire : aller remettre le couteau en place et dire aux gendarmes de le chercher ailleurs pendant qu'on le remet, faire semblant de le (re)découvrir. Riuen que de très banal.

aller chercher le pantalon en prétextant reprendre la voiture qu'on a rendue sans raison alors qu'on savait qu'elle serait nécessaire à la reconstitution ? Rien que de facile et à la portée du premier imbécile venu.

Quant à suborner des témoins en leur faisant déplacer un temoin de deux mètres et en inventant une petite fille qu'ils n'ont en fait jamais vue, quoi de plus facile : ils se sont mis en position de faiblesse, ils ne sont pas intervenu. Non assistance à personne en danger.
Ca va chercher dans les combien ?

Space Jm a écrit :
2. L ‘autre point c’est « quel est le scenario alors ? » si CR est innocent, que s’est-il passé ? homme au pull over-rouge comment il a procédé, etc… vous pouvez tourner le truc dans tuos les sens, personne n’a jamais bâti thèse quin tenait la route. Même Perrault ne s’y risque pas…Tous les scenarios de thèse sont encore plus tordus que la réalité elle-même.

Je vs laisse méditer sur ces 2 points…


Ben je vous le dis pourtant comment il a procédé : l'homme au pull rouge était sur les lieux à 11h45, il s'est arrêté avec la gamine sur le chemin de la Doria, elle était prostrée pendant tout le voyage et soudain, comme un ressort, après que la voiture s'est arrêtée, sans crier gare elle a pris la poudre d'escampette, elle s'est cachée dans les brousailles, le type est allée sur la route de l'autre côté et il l'a poursuivie dès qu'elle est apparue sur la route, elle s'est enfuie et il l'a rattrapée dans le talus. Il l'a tuée et il l'a recouverte comme il a pu de branchages.

La voiture de Ranucci est arrivée par hasard, il est descendu pour voir, les aubert sont arrivés à cent mètres, il est remonté fissa dans les fourrés et il n'a plus bougé quand Aubert l'a appelé. Aubert est reparti.

Il est revenu près de la voiture pour constater que Ranucci était comme une masse, il l'a fait basculer à l'arrière et il a pris la voiture pour rejoindre la galerie, il a récupéré des affaires et comme la peugeot était enlisée, il est remonté à pied (la trace suivie par le chien), à hauteur de l'endroit où il avait tué la gamine il a traversé la route en biais vraisemblablement (la trace s'arrête) et il est allé récupérer sa simca sur le chemin de la Doria.

Qu'est-ce qui est impossible là-dedans ? Rien.

casimir :
'Evidemment, cela saute aux yeux. C'est absolument indiscutable."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 juil. 2005, 12:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 22:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Justement au sujet de la seringue qui était usagée si je ne m'abuse : a-t-on analysé ce qu'elle avait contenu ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 juil. 2005, 13:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Ouai Gihel, sauf que ya 2 ou 3 points qui clochent franchement :? :

1. Pourquoi homme au pull over-rouge s’arrête à la Doria si il a des affaires ds la gallerie ? (supposé être son refuge) C’est pas cohérent.. ?
2. Comment MDR arrive à 8 ans avec des sabots à sortir de la simca (ca ok c’est possible) à se barrer ds les brousailles, échapper au moins pendant 10min à notre homme au pull over-rouge de 30 ans environ , à remonter ce petit chemin escarpé que tu as eu du mal à monter (on t’entend très essouflé ds le DVD.. ;-)
3. Pourquoi notre homme au pull over-rouge prend le risque de monter ds cette voiture où un type dort, le faire basculer (là je veux voir la manip, prend ton camescope et fait l’essai avec un ami de 70kg…) Pourquoi il reprend pas sa SIMCA : le chemin pr y retourner il descend dc c’est plus facile…il vient de faire un meurtre et il monte ds l’auto d’un type arrêté au bord de la route ?
4. Pourquoi CR se rappelle alors avoir soulevé la barrière rouge… ?
5. Pourquoi homme au pull over-rouge descend la 304 en marche arrière jusqu’en bas du chemin et l’enfonce ds la gallerie ? Si il a qlq trucs à prendre, il va jusqu’en ht du chemin, et descend à pied ? Quel est l’intêret de decendre cette voiture en bas alors que c’est super chaud à faire en marche arrière et que lui connaît bien les lieux puisque qu’il ya des trucs d’entreposés… ?

Effectivement Gihel, rien n’est impossible ds ton scenario, mais c’est bourré d’incohérences…réfléchie bien à la question 5…Comme je vs le dit, tous les scenarios st encore plus tordu que la réalité…


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 juil. 2005, 17:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Citation :
Space Jm

4. Pourquoi CR se rappelle alors avoir soulevé la barrière rouge… ?


Dans son récapitulatif, CR dit qu'en explorant les lieux alors que sa voiture était encore dans la galerie, il est allé jusqu'à la route et il a ouvert la barrière qu'il a trouvée baissée... Donc il peut supposer que lorsque sa voiture est arrivée, la barrière étant fermée, il a fallu l'ouvrir pour parvenir à la galerie.
Dans ses aveux, CR recherche des évidences...

Citation :
du même

5. Pourquoi homme au pull over-rouge descend la 304 en marche arrière jusqu’en bas du chemin et l’enfonce ds la gallerie ? Si il a qlq trucs à prendre, il va jusqu’en ht du chemin, et descend à pied ? Quel est l’intêret de decendre cette voiture en bas alors que c’est super chaud à faire en marche arrière et que lui connaît bien les lieux puisque qu’il ya des trucs d’entreposés… ?


Pour retarder le plus possible le départ du conducteur inconscient et le faire repérer à coup sûr.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 juil. 2005, 22:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Citation :

Pour retarder le plus possible le départ du conducteur inconscient et le faire repérer à coup sûr.

Faudrait savoir, homme au pull over-rouge maintenant qu'il a emprunté la voiture et fait basculer CR derrière a peur de se faire repérer pour notre CR qui se réveille..

Si il a peur, il MONTE PAS DS CETTE VOITURE ! :evil:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 juil. 2005, 00:46 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
webrider a écrit :
Citation :
du même

5. Pourquoi homme au pull over-rouge descend la 304 en marche arrière jusqu’en bas du chemin et l’enfonce ds la gallerie ? Si il a qlq trucs à prendre, il va jusqu’en ht du chemin, et descend à pied ? Quel est l’intêret de decendre cette voiture en bas alors que c’est super chaud à faire en marche arrière et que lui connaît bien les lieux puisque qu’il ya des trucs d’entreposés… ?


Pour retarder le plus possible le départ du conducteur inconscient et le faire repérer à coup sûr.



personellement, je ne crois pas que le ravisseur meurtrier ait cherché à impliquer quelqu'un, ni le faire repérer. Parce que pour moi ce n'était pas son intérêt.

Pourquoi descendre en marche arrière dans la galerie et ne pas y aller à pied ?
Je pense qu'il a envie qu'on ne repère pas la voiture sur le terre-plein, et votre réflexion me pousse à cette déduction qu'il avait non seulement quelque chose à aller chercher dans cette galerie, mais aussi quelque chose à y faire.
Après tout, les Aubert l'ont vu tirer un paquet. Qu'est-ce que c'est que ce paquet ? Que contient-il ? Est-ce qu'il prend la voiture de Ranucci pour emmener le "paquet" dans le tunnel.

On patine parce qu'on n'a pas beaucoup d'éléments. Mais il est entré dans la galerie selon moi pour un motif à lui, un motif qu le concerne.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 juil. 2005, 09:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
citation :
"Mais il est entré dans la galerie selon moi pour un motif à lui, un motif qu le concerne."

ok c'est pas un peu léger comme argument :wink: ?

tu ne peux pas bâtir un scenario d’innocence et milieu balayer un maillon de la chaîne qui ne colle pas en disant « ben j’sais pas mais faisons l’impasse là-dessus » C’est axactement la même erreur que le livre de Perrault : « semer un doute », ca ok, ya pleins d’éléments pr semer un doute ; le pull, le couteau, la portière , la simca…Encore faut-il les reprendre et les faire tous coller, et là ben ca M….un peu…

Le thème du forum c’est « peux-on douter », ben oui on peut douter…mais si la question c’est CR est innocent ?, non, pas encore… !

Qd on lit le POR, Perrault tourne et tourne le pull over , le chien, il en parle sans arrêt, il y revient à pleins d’endroits, il taraude le sujet…Puis sur la fin, il nous fait un malheureuse ligne sur « as-ton imaginer que qlq à pu faire basculer CR évanoui sur son siège… » et là pfouf..plus rien, retour au cleps, au pull over…

> Faire basculer un homme sur le siège arrière est « physiquement très difficile », et dans l’histoire « absurde ».
> Imaginer que MDR 8 ans puisse échapper pendant 10min en terrain escarper avec des sabots (même avec une lanière », vs avez déjà essayer de courir avec des sabots ?
> Imaginer que notre homme au pull over-rouge se complique la vie à emprunter une auto avec un type dedans, réculer en marche arrière ds un chemin de terre très étroit en pente, s’enfoncer ds la gallerie pr porter son paquet ????????? Donc si j’ai bien compris, il court derrière MDR pendant 10min avec un paquet dans les bras ! ???
Et ce paquet alors, il existe ou pas ? Parce que si on en croit les innocentistes, ya pas paquets, « les auberts ont mentis pr se couvrir »….mais qd on a besoin du paquet…hop le revoilà…. ;-)

Gihel, ta thèse est trop « tordue » à faire coller. Je trouve que considérer que les auberts ont pu voir un simca sur le bas côté qu’il ont pris pr la 304 est nettement plus cohérent comme base de dicussion….même si cela ne colle pas avec le fait eu AA relève le n° et dit que la portière était enfoncée…au moins tu t’affanchies de cette histoire de course ds la guarigue, de Doria, de siège arrière qui bascule….etc

En plus, comme je l’ai déjà fait remarqué, les AA ont forcément perdu CR de vue lors de la poursuite (cf mon film..)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 juil. 2005, 10:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Space Jm a écrit :
citation :
"Mais il est entré dans la galerie selon moi pour un motif à lui, un motif qu le concerne."

ok c'est pas un peu léger comme argument :wink: ?

tu ne peux pas bâtir un scenario d’innocence et milieu balayer un maillon de la chaîne qui ne colle pas en disant « ben j’sais pas mais faisons l’impasse là-dessus »


Le scénario de l'accusation fait l'impasse lui sur toutes les constatations : les griffures mentionnées par le légiste, les horaires qui ne collent pas, la simca, la marche arrière etc...

Que l'on ne sache pas ce que cet homme est venu faire dans cette galerie, c'est normal, on manque d'éléments et je n'ai pas dit qu'on allait faire l'impasse là-dessus, on cherche.
Mais pour trouver c'est difficile, il faut le reconnaître, mais ce sera toujours moins difficiel que pour l'accusation de trouver une explication valable pour
le fait que Ranucci se soit retrouvé là alors qu'il ne connaît pas.



Space Jm a écrit :
C’est axactement la même erreur que le livre de Perrault : « semer un doute », ca ok, ya pleins d’éléments pr semer un doute ; le pull, le couteau, la portière , la simca…Encore faut-il les reprendre et les faire tous coller, et là ben ca M….un peu…

Le thème du forum c’est « peux-on douter », ben oui on peut douter…mais si la question c’est CR est innocent ?, non, pas encore… !


C'est procéder à un renversement des principes constitutionnels, la présomption d'innocence figure qu'un homme ne peut être déclaré coupable que si on le démontre. L'accusation démontre dans cette affaire beaucoup d'incohérences et de bizarreries, sauf compter les faux en écriture publique et les trucages. Ben à ce compte là, non, c'est le contraire, il n'est pas encore coupable. Et on en est loin.

Pour l'enlèvement, on en est réduit à marteler des aveux obtenus dans des conditions que nous ne qualifierons pas par charité chrétienne. Et pour le reste, les deux seuls éléments avancés par l'accusation sont truqués. ET le témoignage Aubert, il est incohérent et faux.

Je ne crois pas que l'objectif de Gilles Perrault fût exactement de semer le doute, il était bien plutôt que l'administration judiciaire était capable de dérapages suffisamment grave pour aboutir à transformer des enquêteurs des magistrats, un président de la république et des jurés en de vulgaires complices d'assassinat. Assassinat légal certes, mais assassinat quand même.

Faire coller les éléments de doute ? Non je ne crois pas, essayer de faire coller les éléments tout court. Ne pas rejeter quand ça arrange ceux qui ne collent pas, ce qui fut le sport pratiqué allègrement dans cette affaire et c'est le sport de Gérard B.
Le garagiste parle d'une simca 1100 ? On dira qu'il s'est trompé. Etc...

Faire coller les éléments et ne pas les rejeter a priori : Si Spinelli parle d'une simca, si Jean Rambla parle d'une simca 1100, tandis que Mme Mattéi parle d'une simca 1100, alors c'est qu'il y avait une simca 1100 effectivement. Et que sur les lieux du crime, on doit placer la simca quelque part.

Gérard vous dit, ah ben non, ils se trompent tous, donc elle n'existe pas. Ah ben comme ça, c'est sûr, c'est fastoche.

Donc garder tous les éléments, sauf quand ils deviennent incohérents et qu'on s'aperçoit par exemple que des témoins ont été subornés pour "aider" l'accusation.
Le témoin Grivel par exemple raconte à TF1 que Ranucci lui a dit qu'il risquait 10 ans et qu'il en ferait 5 et que Grivel lui aurait parlé "au pis aller de la peine de mort". C'est incohérent. Totalement incohérent, un criminel endurci fera de telles remarques, Gaetan Zampa sans doute, mais pas Ranucci, qui ne connait pas le système des conditionnelles. Et on ne va pas dire à Ranucci qu'il risque la mort, parce que sinon il n'avouera pas, non on lui dira comme à Dils, si tu avoues, tu rentres chez toi ce soir. Donc ce témoignage : poubelle.

Space Jm a écrit :
Qd on lit le POR, Perrault tourne et tourne le pull over , le chien, il en parle sans arrêt, il y revient à pleins d’endroits, il taraude le sujet…Puis sur la fin, il nous fait un malheureuse ligne sur « as-ton imaginer que qlq à pu faire basculer CR évanoui sur son siège… » et là pfouf..plus rien, retour au cleps, au pull over…

> Faire basculer un homme sur le siège arrière est « physiquement très difficile », et dans l’histoire « absurde ».



Ah bon pourquoi absurde ? Tout est absurde et rien ne l'est. Enlever une gamine pour lui faire des papouilles, c'est absurde tout autant. Physiquement très difficile ? Non je ne crois pas, les dossiers sont bas et on peut faire basculer le corps en deux temps. Physiquement je ne vois pas ce qu'il y a d'impossible. Et je pense que c'est vraiment cela qu'il s'est passé, parce que pour aller dans la champignonnière, il faut connaître. Tu connais pas, t'y vas pas.


Space Jm a écrit :
> Imaginer que MDR 8 ans puisse échapper pendant 10min en terrain escarper avec des sabots (même avec une lanière », vs avez déjà essayer de courir avec des sabots ?


Je vous assure que si vous avez un type derrière vous qui vient de vous enlever et qui menace de vous violer, sabots ou pas, lanières ou pas, vous allez tout faire pour essayer de lui échapper. Et vous aller courir, et vous cacher.



Space Jm a écrit :
> Imaginer que notre homme au pull over-rouge se complique la vie à emprunter une auto avec un type dedans, réculer en marche arrière ds un chemin de terre très étroit en pente, s’enfoncer ds la gallerie pr porter son paquet ????????? Donc si j’ai bien compris, il court derrière MDR pendant 10min avec un paquet dans les bras ! ???


Personne n'a prétendu cela, qu'il avait couru derrière la gamine avec un paquet dans les bras. Mais regardez le timing, l'enlèvement a lieu vers 11h15, dernier carat, on devrait dire plutôt onze heures. A onze heures trente, ils osnt dans le chemin de la Doria. Sans problème. et à 11h45 la gamine est morte.

Entre 11h45 et 12h15, vous avez une demi-heure pour aller récupérer un paquet dans la bagnole. Maintenant, vous avez raison, ce paquet est assez curieux, on se demande ce qu'il vient faire là.


Space Jm a écrit :
Et ce paquet alors, il existe ou pas ? Parce que si on en croit les innocentistes, ya pas paquets, « les auberts ont mentis pr se couvrir »….mais qd on a besoin du paquet…hop le revoilà…. ;-)


On ne peut pas dire les choses comme ça : on a le témoignage Aubert aux gendarmes, celui du 5 et celui-là, on est sûr au moins d'une chose, ils n'ont pas encore été subornés par les enquêteurs, donc peut-être est-il crédible lui au moins. Les Aubert disent "paquet", "paquet qu'on tire". Qu'est-ce qu'on en fait ? Voilà la question.
On n'a pas besoin de paquet, et justement, on s'en passerait bien du "paquet", c'est un élément de trouble. Est-il revenu à sa voiture ? Il transportait quoi là-dedans ?

Space Jm a écrit :
Gihel, ta thèse est trop « tordue » à faire coller. Je trouve que considérer que les auberts ont pu voir un simca sur le bas côté qu’il ont pris pr la 304 est nettement plus cohérent comme base de dicussion….même si cela ne colle pas avec le fait eu AA relève le n° et dit que la portière était enfoncée…


Aubert ne dit jamais justmeent que la portière était enfoncée, alors qu'il est censé être passé devant. J'en conclus justement qu'il n'est jamais passé devant la peugeot, qu'il s'est arrêté à cent mètres, comme l le signale aux gendarmes. Et on voit bien où c'est, c'est là où nous nous sommes garés.
En revanche, il dit qu'il a relevé le numéro, et cela correspond en plus à ce que dit Ranucci qui a fait quelques centaines de mètres après l'accident puis qu'il s'est arrêté sur le bas côté avant de tomber dans les pommes par fatigue.
Donc non, c'est bien la voiture de Ranucci qu'ils ont vu, mais ils ne se sont pas approchés et il est fort probable que Ranucci était encore à l'intérieur et qu'ils ne l'on pas vu, imaginant que le type qui s'éloignait à leur arrivée était le conducteur.


Space Jm a écrit :
au moins tu t’affanchies de cette histoire de course ds la guarigue, de Doria, de siège arrière qui bascule….etc


Mais je n'ai pas du tout envie parce que je crois que le scénario est bien celui-là. Pas un autre.

Space Jm a écrit :
En plus, comme je l’ai déjà fait remarqué, les AA ont forcément perdu CR de vue lors de la poursuite (cf mon film..)


Ca c'est évident. Ils n'ont revu la voiture qu'une fois qu'elle s'était arrêtée sur le bas côté.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 94 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com