Nous sommes le 23 sept. 2019, 00:31

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 79 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Bonjour Henry :wink:

Ce que je veux dire, c'est que je ne vois pas la raison de faire coller au cm près, l'endroit où on l'a vu pour la dernière fois en vie et la découverte de son petit corps.

Les gendarmes savent sûrement qu'un lieu de découverte de cadavre n'est pas toujours celui où on la vue en vie.

Mais si je peux entrer en contact avec lui, je porterai à sa connaissance les accusations proférées contre lui, à savoir: falsification de document, faux en écriture et "invention" d'une scène qui ne s'est pas produite" pour faire coller à l'accusation de Ranucci.

Je verrai bien ce qu'il me répondra.
A mon avis, il va t'inviter au resto et t'offrir un abonnement valable pour 10 séances d'interview :wink: :lol:

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
A choisir, je préfèrerai la thalasso, mais bon... :P

Tu sais Henry, je ne veux pas les réponses que j'espère et qui vont aller avec ma conviction profonde...je veux juste une réponse et le plus court chemin est de questionner.

Maintenant, il peut mentir où dire la vérité.

Mais si je pars du postulat qu'il va me mentir, à quoi celà sert'il de prendre contact avec lui, à quoi celà sert'il d'être ici, sur ce forum?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:33 
Citation :
A choisir, je préfèrerai la thalasso, mais bon... :P

Tu sais Henry, je ne veux pas les réponses que j'espère et qui vont aller avec ma conviction profonde...je veux juste une réponse et le plus court chemin est de questionner.

Maintenant, il peut mentir où dire la vérité.

Mais si je pars du postulat qu'il va me mentir, à quoi celà sert'il de prendre contact avec lui, à quoi celà sert'il d'être ici, sur ce forum?


Tu peux toujours essayer, mais je ne crois pas que Gras soit prêt à un entretien.
Je me souviens que Jpasc95 - ou est-ce quelqu'un d'autre ? - avait reproduit il y a quelques mois sur le forum une réponse faite par Gras à sa lettre. Gras avait accepté de répondre à quelques questions posées, en précisant d'ailleurs, il me semble, qu'il ne se souvenait pas très bien, étant donné que les choses remontaient à plus de 30 ans. Il terminait en priant Jpasc95 - si c'est bien lui, mais je crois que c'est bien lui - de ne plus le contacter au sujet de cette affaire. Il est âgé et - je crois me souvenir - malade, et ne veut plus être importuné par cette histoire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Moi je pense que le capitaine Gras a fait dans son képi et il n'a pas voulu porter le chapeau.
Vous imaginez s'il l'avait remis ? je vous dis pas pas la tronche de la bavure !
Salut J-P,
Bonjour les emm..., effectivement.

Plus sérieusement, ce qui me pose problème dans cette hypothèse, c'est de savoir sur quelle base le Capitaine Gras rédige son pv de synthèse.
Des pv ont-ils été rédigés à Roquevaire et à Gréasque ?
Si oui, ces pv parlent-ils d'un paquet volumineux ?
Ces pv, s'ils existent, ont-ils été tranmis à Gras et que sont-ils devenus ?
Si le but est de s'oter toute responsabilité dans l'inertie de la gendarmerie, pourquoi rédiger ce pv de synthèse et inventer cette histoire de paquet ?
Qu'est-ce qui peut contraindre Gras à le faire ?
Le plus facile n'est-il pas de ne rien écrire du tout ?
Ou encore de rédiger ce pv mais sans parler de paquet volumineux ?
Gras pouvait très bien écrire que les Aubert avaient fait le rapprochement sur base de la voiture grise et du côté louche du délit de fuite.
Et puis, quel intérêt et quelle utilité y a t'il pour Gras de "charger la barque", alors que Ranucci a avoué et que la police est plus à même de le faire ?
Rien d'impossible, bien sûr, mais personnellement, je ne suis pas convaincu que le Capitaine Gras ait fait tout ça.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:38 
Citation :
Citation :
A choisir, je préfèrerai la thalasso, mais bon... :P

Tu sais Henry, je ne veux pas les réponses que j'espère et qui vont aller avec ma conviction profonde...je veux juste une réponse et le plus court chemin est de questionner.

Maintenant, il peut mentir où dire la vérité.

Mais si je pars du postulat qu'il va me mentir, à quoi celà sert'il de prendre contact avec lui, à quoi celà sert'il d'être ici, sur ce forum?


Tu peux toujours essayer, mais je ne crois pas que Gras soit prêt à un entretien.
Je me souviens que Jpasc95 - ou est-ce quelqu'un d'autre ? - avait reproduit il y a quelques mois sur le forum une réponse faite par Gras à sa lettre. Gras avait accepté de répondre à quelques questions posées, en précisant d'ailleurs, il me semble, qu'il ne se souvenait pas très bien, étant donné que les choses remontaient à plus de 30 ans. Il terminait en priant Jpasc95 - si c'est bien lui, mais je crois que c'est bien lui - de ne plus le contacter au sujet de cette affaire. Il est âgé et - je crois me souvenir - malade, et ne veut plus être importuné par cette histoire.
tout à fait.
Dans sa dernière lettre, il m'écrit : "Svp soyez gentil, ne me posez plus jamais de questions...j'ai oublié trop de choses... depuis 1974. Merci."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 09:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Citation :
A choisir, je préfèrerai la thalasso, mais bon... :P

Tu sais Henry, je ne veux pas les réponses que j'espère et qui vont aller avec ma conviction profonde...je veux juste une réponse et le plus court chemin est de questionner.

Maintenant, il peut mentir où dire la vérité.

Mais si je pars du postulat qu'il va me mentir, à quoi celà sert'il de prendre contact avec lui, à quoi celà sert'il d'être ici, sur ce forum?


Tu peux toujours essayer, mais je ne crois pas que Gras soit prêt à un entretien.
Je me souviens que Jpasc95 - ou est-ce quelqu'un d'autre ? - avait reproduit il y a quelques mois sur le forum une réponse faite par Gras à sa lettre. Gras avait accepté de répondre à quelques questions posées, en précisant d'ailleurs, il me semble, qu'il ne se souvenait pas très bien, étant donné que les choses remontaient à plus de 30 ans. Il terminait en priant Jpasc95 - si c'est bien lui, mais je crois que c'est bien lui - de ne plus le contacter au sujet de cette affaire. Il est âgé et - je crois me souvenir - malade, et ne veut plus être importuné par cette histoire.








Bonjour Danou, si Mr Gras est malade, là, c'est autre chose, il serait alors hors de question pour moi de l'ennuyer.

Néanmoins, il est vrai que je suis embêtée si on devait porter des accusations sur lui et de ne pas en vérifier la véracité, c'est pas comme ça qu'on avance....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 10:32 
Citation :
M. Alain Aubert précise qu'il a vu cet homme monter le remblai et disparaître depuis une distance d'environ cent mètres. Il est trop loin pour prendre garde à la présence du fossé d'où il aperçoit la scène TOUT EN CONDUISANT, fossé qui ne démarre effectivement qu'après le terre plein où il s'est vraisemblablement garé.
Qu’à cent mètres de la scène, Aubert n’ai pas vu le fossé je peux le concevoir., mais qu’il n’est pas vu l’individu descendu dans le fossé, donc forcement plus petit, non je ne le crois pas.
De plus Aubert s’est approché de la 304, il a donc été très près du fossé. Il est donc impossible qu’il ne l’ai pas remarqué.

Citation :
Citation :
Vous avez raison, Ranucci n'avait aucune raison de mentir à ses avocats. Alors pourquoi, selon vous, leur a-t-il dit que le couteau était à lui ?
Pas vous, ou pas ça !
Et pourquoi ça. Je crois assez à l’innocence de Ranucci tout en étant convaincu que le couteau est bien à lui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 12:10 
Citation :
Citation :
Moi je pense que le capitaine Gras a fait dans son képi et il n'a pas voulu porter le chapeau.
Vous imaginez s'il l'avait remis ? je vous dis pas pas la tronche de la bavure !
Salut J-P,
Bonjour les emm..., effectivement.

Plus sérieusement, ce qui me pose problème dans cette hypothèse, c'est de savoir sur quelle base le Capitaine Gras rédige son pv de synthèse.
Des pv ont-ils été rédigés à Roquevaire et à Gréasque ?
Si oui, ces pv parlent-ils d'un paquet volumineux ?
Ces pv, s'ils existent, ont-ils été tranmis à Gras et que sont-ils devenus ?
Si le but est de s'oter toute responsabilité dans l'inertie de la gendarmerie, pourquoi rédiger ce pv de synthèse et inventer cette histoire de paquet ?
Qu'est-ce qui peut contraindre Gras à le faire ?
Le plus facile n'est-il pas de ne rien écrire du tout ?
Ou encore de rédiger ce pv mais sans parler de paquet volumineux ?
Gras pouvait très bien écrire que les Aubert avaient fait le rapprochement sur base de la voiture grise et du côté louche du délit de fuite.
Et puis, quel intérêt et quelle utilité y a t'il pour Gras de "charger la barque", alors que Ranucci a avoué et que la police est plus à même de le faire ?
Rien d'impossible, bien sûr, mais personnellement, je ne suis pas convaincu que le Capitaine Gras ait fait tout ça.
Salut Henri,
Voici 2 extraits de ce que déclare M Martinez à propos de ce 3 juin 74, env 30 ans après les faits.
http://jpasc.free.fr/martinez1.wmv
http://jpasc.free.fr/martinez2.wmv

Selon moi, il est sincère. Je n'ai pas l'impression qu'il raconte n'importe quoi et encore moins qu'il mente.
Alors si M Aubert lui a bien dit avoir vu un type s'enfuir avec un enfant et non pas avec un paquet volumineux, M Martinez est sincère.
Selon G Bouladou, il en aurait parlé au gendarme de Gréasque qui n'aurait pas jugé utile de le noter dans sa déclaration du 3 juin.
A ce moment là, on peut le comprendre car l'enlèvement n'est pas encore connu.
Maintenant, il se peut que les Aubert, après avoir cogité, aient bien parlé d'un "paquet assez volumineux" aux gendarmes de Gréasque pour ne pas être accusé de non assistance en danger. Mais pourquoi penser qu'il serait arrivé forcément qch de grave à l'enfant ? Auraient ils vu une scène plus grave qu'ils ne l'ont dit ?
Il est aussi possible qu'ils n'aient rien dit à M Martinez en revenant au carrefour, mais alors pourquoi M Martinez inventerait il une histoire pareille ? par sympathie pour les Aubert ?
En faisant cela, les Aubert prenaient le risque de se contredire ouvertement. A M Martinez, ils disent qu'ils ont vu un enfant et aux gendarmes ils disent qu'ils ont vu un paquet assez volumineux ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 12:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Aux gendarmes, il n'a aucune raison de mentir. Le corps n'a pas été découvert.
Le 3 Juin Mr Martinez n'a aucune raison non plus de mentir et ce qu'il dit "contredit" Mr Aubert.
Mr Martinez dit que Mr Aubert est arrivé quelques minutes après tandis que Mr Aubert parle de poursuite.
Mr Martinez dit aussi que Mr Aubert c'est arrêté à 1 km du carrefour.


Citation :
à 100 mètres une autre voiture déjà arrêtée. Il n'y a pas trente six lieux. Je n'en repère moi que deux. Les autres ne correspondent pas. On n'a pas cet effet de découvrir au sortir d'un virage une voiture à cent mètres, soit le virage est trop allongé, soit il est trop court.
Je ne comprends pas pourquoi vous essayer de prendre les distances "exactes" ça revient au même de dire que les Aubert ont désginés l'endroit exact où C. Ranucci c'est arrêté.
Environ 1km ça fait un peu plus ou un peu moins, de même quand il dit 100 mêtres, il ne doit pas avoir l'oeil fixé sur le compteur.
Surtout que le 6 Juin ces distances ont changées, ça voudrait dire que ce n'était pas si sûr et si net que ça.


Citation :
Je repose la question à laquelle il ne m'est pas répondu : comment se fait-il qu'il ne peut pas dire à ses avocats : je me suis arrêté au niveau de la barrière et quand j'ai senti que j'étais poursuivi, je suis sorti précipitamment de la voiture et à cette occasion je me suis rendu compte que la portière conducteur avait été bloquée par l'accident ?
Pour la portière il en parle dans ses aveux, quand il s'emmêle les pinceaux et qu'il en parle au moment de l'enlèvement.
Donc ce passage a dû être débattu avec ses avocats à un moment ou à un autre.

Citation :
Les Aubert m'ont appelé mais j'ai décidé de ne pas répondre et j'ai décidé de conduire ma voiture dans le chemin, arrivbé en haut de la pente, j'ai décidé d'aller à gauche parce qu'il y avait plus de soleil et qu'à droite cela montait, puis au bout d'un terre plein, j'ai décidé de tourner à droite parce qu'il y avait un tas de fumier très engageant et une barraque rigolote en parpaings, et arrivé là sur la petite place, j'ai décidé de m'arrêter, de sortir de la voiture de descendre à pied dans un chemin que j'avais découvert par hasard et qui aboutissait dans un tunnel tout noir et très humide, et il m'est venu à l'idée de retourner la voiture et de descendre en marche arrière parce que j'avais envie de passer l'après-midi dans le noir.
Vous allez dans l'extrême.
Si Mr Aubert n'a pas appelé C. Ranucci il ne peut pas conforter votre version.
Pour le reste vous savez très bien qu'il a pu faire ça "à l'instinct" et que d'autres excuses ou raison sont valables pour sa fuite.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 20:10 
Citation :
Voici 2 extraits de ce que déclare M Martinez à propos de ce 3 juin 74, env 30 ans après les faits.
http://jpasc.free.fr/martinez1.wmv
http://jpasc.free.fr/martinez2.wmv

Selon moi, il est sincère. Je n'ai pas l'impression qu'il raconte n'importe quoi et encore moins qu'il mente.
Et tu crois qu'il est sincére quand dans l'émission de "Treizième rue" il dit qu'il voit un enfant dans la voiture et qu'il le voit basculer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 21:09 
Citation :
Citation :
Voici 2 extraits de ce que déclare M Martinez à propos de ce 3 juin 74, env 30 ans après les faits.
http://jpasc.free.fr/martinez1.wmv
http://jpasc.free.fr/martinez2.wmv

Selon moi, il est sincère. Je n'ai pas l'impression qu'il raconte n'importe quoi et encore moins qu'il mente.
Et tu crois qu'il est sincére quand dans l'émission de "Treizième rue" il dit qu'il voit un enfant dans la voiture et qu'il le voit basculer.
Sur ce point particulier, je suis d'accord avec toi, il n'est pas sincère, il est plutôt comique.
D'ailleurs, je suis persuadé qu'au fond il ne croit pas lui-même à ce qu'il dit car c'est invraisemblable.
M Martinez a essayé de se convaincre durant toutes ces années qu'il y avait un enfant dans la 304, parce que les Aubert lui ont dit que le type s'était enfui avec un gosse. Alors il en a déduit qu'il y avait bien un enfant dans la voiture de C Ranucci.
Plus bien sûr ensuite, les aveux et la condamnation.

Mais voilà, cet enfant, en réalité, il ne l'a pas vu. Et sa fiancée non plus.
Il parlera juste d'une forme ou d'une masse. C'est certain que prendre un enfant pour une masse ou une forme, ça doit pas permettre réellement d'avoir l'esprit serein. Il y a de quoi se poser des questions.
M Martinez l'a dit lui-même, il a été très marqué par cette affaire.

Si les Aubert avaient parlé d'un paquet en revenant au carrefour, je ne pense pas que M Martinez aurait parlé de cette forme à l'arrière ("qui pourrait être un enfant") dans sa déclaration à l'Evêché.
Encore une fois, je l'ai déjà dit, mais selon moi, c'est ce que lui a dit Aubert qui l'a malheureusement largement influencé.
Certes, cela a permis de retrouver le corps de la petite malheureuse, mais en contrepartie, ce témoignage a contribué à accabler C Ranucci.

Que se serait il passé si M Martinez avait gardé son indépendance d'esprit ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 22:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Gihel,

Je constate que vous reprenez souvent le PV de synthèse de Gras rédigé le 6 ou le 7 juin.
Ce qui est curieux, c'est que l'on y trouve des détails que l'on ne trouve même pas pas dans les déclarations des Aubert à l'Evêché.

Par ex., on y trouve une description vestimentaire de C Ranucci ce 3 juin sur le bord de la RN8bis : "l'homme était vêtu d'un pantalon foncé et d'une chemise ou d'un vêtement de couleur claire..."

autre exemple : "...ayant constaté que personne ne se trouvait dans le véhicule Peugeot..."

Vous n'avez pas l'impression que M Gras a chargé la barque ?

Alors il reste le "couac" que constitue le paquet assez volumineux.
Selon moi, le capitaine Gras a trouvé un terme qui visait à écarter toute responsabilité de la gendarmerie dans leur réaction tardive pour déclencher les recherches de la petite Marie-Dolorès.
Quand je lui ai posé la question par écrit, à savoir s'il confirmait que les Aubert en avaient bien parlé, il m'avait répondu "Je pense que oui".
Ca ne me semble pas être une réponse d'une grande assurance.

Si C Ranucci était sorti de son véhicule avec un "paquet assez volumineux" quelque part sur la RN8 bis, il en aurait parlé à ses avocats. C'est impensable qu'il ne l'ait pas fait si tel était le cas car cela aurait peut-être pu le sortir du cauchemar. Ses avocats auraient délenché une vague d'auditions auprès des gendarmes de Roquevaire et Gréasque qui ont reçu les appels de M Aubert. Les gendarmes auraient probablement maintenu cette version du paquet
ET j'ai du mal à croire que C Ranucci aurait oublié son escapade dans les broussailles avec un paquet dans les bras.

D'autre part, M Gras ne peut absolument pas être catégorique sur l'emplacement précis de la 304 sur le bord de la RN8 bis car il n'en sait rien en réalité. Pour cela, il aurait fallu qu'il demande aux Aubert de venir sur place. Mais il ne l'a pas fait, alors il ne fait que déduire et même presque interpréter à sa guise.

Enfin, il n'est pas inutile de rappeler que les Aubert ne parlent jamais de colline ni de fossé dans aucune de leurs déclarations à l'Evêché. Il y est écrit : "L'individu a tiré l'enfant par le bras, l'a tiré dans les broussailles qui bordaient la route".
Etonnamment, encore une fois, il n'y a que dans le PV de synthèse de Gras qu'il y a cette phrase "gravir le remblai" qui peut faire penser à une notion d'escalade et donc de pente ou de colline. Dans ce cas là, on est plus probablement à proximité du Lieu du crime que nulle part ailleurs.

Voilà, je pense que M Gras nous a fait un plan bien serré autour de la culpabilité de C Ranucci en situant délibérement la scène à proximité du Lieu du crime.
Vous oubliez une chose fondamentale, lorsque Aubert parle aux gendarmes par téléphone, Ranucci n'est pas mis en cause pour la bonne et simple raison qu'on n'a pas encore découvert le cadavre.

On a l'impression, dans ce que vous dites, que vous considérez que le cadavre est déjà découvert et qu'on accuse déjà Cjhristian Ranucci, ce n'est pas exact à mon sens, il le sera dans l'après-midi.

Et je ne comprends pas en quoi il y aurait quelque chose de forcé dans ce est restranscrit du coup de fil.

Vous nous dites ce détail : "l'homme était vêtu d'un pantalon foncé et d'une chemise ou d'un vêtement de couleur claire..." ne se retrouve pas dans la déposition des policiers. C'est qu'il n'y a pas de description vu que les Aubert prétendent cette fois reconnaître parfaitement Ranucci.

Aux gendarmes ils ont dit qu'il avait vu une silhouette -durant deux secondes si l'on suit ce qu'ils décrivent - et ils ont juste eu le temps de voir ses habits et un vague paquet.

DEUX SECONDES À CENT MÈTRES !!!!

Voilà tout ce qu'ils ont vu du ravisseur vraisemblablement. C'est ce que Aubert dit aux gendarmes d'après ce que Gras restranscrit, mais pourquoi se serait faux ? Cela correspond exactement à la configuration des lieux.

Vous dites : réaction tardive pour déclencher les recherches. La raison en est avant tout, les déclarations fumeuses de Martinez et des Aubert. En quoi le capitaine gras serait-il lié à un Pv de déclaration d'accident ? En rien.
Lui il recommence tout à zéro. Il reçoit un coup de fil de Aubert, puis un de MArtinez. Aucun des deux ne parle d'enfant. cela me semble évident.

Donc ils n'ont rien à se reprocher : Aubert n'a pratiquement rien vu, et Martinez pareil. Et c'est normal, si on prend en compte l'heure de l'enlèvement, quand ils se pointent la gamine est morte depuis une demi heure. Que peuvent-ils apercevoir ?

Quand on va sur les lieux, on se rend compte que Aubert peut être catégorique sur l'emplacement de sa voiture et de la Peugeot (à dix mètres près je vous l'accorde), parce qu'à cet endroit il y a un terre-plein, et que ce terre-plein, on ne peut pas le manquer.

Donc pour moi, les choses se situent à cet endroit précisément, là où se trouve le corps maladroitement caché. C'est à cet endroit que le drame se noue. Plus bas, plus rien ne correspond.



Pourquoi à votre avis Gras vous répond-il : "je pense que oui."

Tout simplement parce qu'il sait que cette réponse annihile toute les dépositions suivantes qui sont donc dès lors des dépositions issues d'une subornation des témoins.

Il ne peut pas vous répondre : oui bien sûr qu'ils m'ont parlé d'un paquet et les policiers se moquent du monde, Aubert n'a rien vu. Voilà pourquoi il ne peut pas vous répondre franchement : c'est taper sur Alessandra et son équipe à bras raccourci. Mais sa réponse veut dire : oui ils m'ont parlé d'un paquet. Sous entendu parce qu'ils n'ont vu cet homme qu'à une distance de cent mètres et l'espace de deux secondes tout au plus et qu'il n'y avait pas d'enfant.

Je ne crois pas que Gras invente le fait que la voiture de Ranucci était garée là. Et Christian Ranucci dit la même chose à peu près : il était crevé, il a parcouru une petite distance et il s'est endormi. Donc c'est bel et bien dans les parages et la description que font les Aubert aux gendarmes est juste et ne souffre pas beaucoup de contestation.

Quand il dit qu'on n'a pas placé sa voiture au bon endroit lors de la reconstitution, je pense personnellement qu'à vingt mètres près, on n'en était pas loin.
Citation :
"Un choc épouvantable, dans un fracas de tôle froissée. Le tout s'est passé en un instant. Il est possible que la perception de rapidité s'en soit trouvée accélérée par mon état de semi-somnolence. La commotion qui s'ensuivit ne me permit pas de me rendre compte de l'étendue des dégâts, ni de bien comprendre sur le coup ce qui s'était passé. Je me sentais en tort à cause du stop mal respecté, aussi je commis l'erreur de partir sans m'arrêter; car je ne voulais pas risquer un possible retrait du permis de conduire. C'est mon gagne-pain. De plus, je risquais une surtaxe de mon assureur, en supplément à des primes déjà exorbitantes vu que j'ai moins de 25 ans.
La commotion due au choc de l'accrochage ne me permit pas, également, de me rendre bien loin ; en effet, lorsque, peu après, j'arrêtai ma 304, je tombai complètement dans les pommes, évanoui."

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 23:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Le problème qu'il y a c'est que pour la révision il faut démontrer son innocence, les choses sont comme cela dans notre beau pays.

Donc il faut d'une part bâtir un scénario cohérent, et donc il faut expliquer très soigneusement pourquoi Ranucci prétend que quelqu'un l'a conduit dans le tunnel alors que ce ne serait pas vrai.

Et d'autre part, il faut trouver le nom du colleur d'affiches éléctorales qui a emprunté une voiture à des gitans de meurthe et moselle pour tenter d'enlever des gamins et réussir à enlever une gamine le 3 et la tuer.

Donc voyez, on peut tourner en rond et pratiquer le jésuitisme, mais cela ne suffira plus.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2007, 23:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
On peut aussi faire un scénario cohérent avec ce que les jurés avaient en leur possession au moment du procès.
Le fait d'expliquer pourquoi C. Ranucci ment je ne pense pas que ça va bâtir un scénario.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2007, 00:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Citation :
Et pourquoi ça. Je crois assez à l’innocence de Ranucci tout en étant convaincu que le couteau est bien à lui.
Vous me posiez une question pour savoir pourquoi je ne prenais pas en compte ce qu'il dit à son avocat. je vous explique pourquoi il ne peut pas comprendre la magouille qui s'est produite sur ce couteau et donc qu'il ne peut que s'interroger sur le fait qu'il pourrait lui appartenir puisqu'on le lui démontre.

Et surtout, là-dessus bien évidemment, vous ne répondez pas. C'est évidemment plus commode de glisser sur mon argumentation.

Il lui ppartient selon vous, mais personne ne l'a vu avec à l'armée alors qu'il aurait dit aux psychiatres qu'il l'avait depuis un an. On ne sait pas quand ni pourquoi il aurait voulu un couteau de loubard, mais il est à lui.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 79 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com