Nous sommes le 14 déc. 2019, 08:08

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Conditions préalables
Message non luPosté : 23 juin 2008, 09:43 
Citation :
Par ailleurs, Le Meur a tout à fait la possibilité de s'expliquer sur l'ensemble des points sur lesquels je l'ai mis en cause, ainsi que Jean Jacques. Je ne suis pas comme cela...
Ludivine,

hors de question qu'Henri se permette de m'insulter comme il vient de le faire à nouveau.
Je ne suis pas revenu pour m'exposer à un "barrage de tirs".
Je m'expliquerai, mais à vous de voir aussi si ce que nous avons à dire sur le fond peut vous intéresser.
Condition préalable : pas d'insulte !

Yann


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 11:30 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Ecoutez, ne commencez pas ce numéro qui consiste à vous victimiser d'entrée de jeu.
Pour un peu , j'aurais presque le sentiment que vous préparez votre terrain en prenant les autres à témoin " voyez donc, on ne peut vraiment pas s'exprimer, et à cause d'individus comme Henri, nous avons du nous exiler pour travailler tranquillement.... du coup , ne soyez pas surprise que tout ait été fait au dehors et que vous ne sachiez rien!".
Bien joué, je le reconnais :wink: vous êtes malin....
Mais là vous déplacez le probleme, purement et simplement :wink: .

Bref, pour revenir au message d'Henri, je ne suis pas certaine qu'il vous visait vous....mais plutôt moi, puisqu'il s'agissait d'ironie de sa part sur ce qu'il considère une trop grande tolérance à votre égard puisque j'accepte de lire vos explications.
Je ne l'ai pas relevée, parce que d'une part je connais suffisamment son esprit pour ne pas m'en être offusquée, et puis surtout, je prefere qu'il soit franc à mon egard, plutôt que vainement hypocrite.

Par ailleurs, il ne vous aura pas échappé que le message suivant du dénommé "ramses", qui lui était carrément insultant pour le coup, a été corrigé....
Que vous me croyiez ou non, je vous ai épargné la lecture de sa dernière phrase , laquelle était d'une autre dimension que le message d'Henri.

Entendons nous bien et mettons les choses au point:
- primo: nous pouvons avoir des vues opposées sur certaines choses, tel n'est pas un motif valable pour que je laisse les membres du forum vous insulter.
D'où l'effacement de la partie du message de Ramses...
- deuxio: vous présentez votre intervention comme une faveur que vous nous ( ou me) faites et posez vos conditions pour que nous puissions bénéficier de ce privilege .
eeh
Or, si nous vous accordons légitimement la possibilité de vous expliquer ici ( et je peux vous dire que nous ne partageons à ce sujet pas tous le même point de vue et que je suis , de l'equipe du forum, celle qui reste encore la plus réceptive), ce sera sans insultes je suis d'accord et vous n'avez même pas à le dire tant c'est evident; vous n'avez par ailleurs pas de conditions ni désiderata particuliers à faire valoir.
Vous êtes libre de vous exprimer ou de ne pas vous exprimer, voilà tout.
A vous de voir simplement si le respect et l'estime des membres de ce forum , y compris moi, vous importe tout simplement. Vous avez la parole...

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 11:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Ecoutez, ne commencez pas ce numéro qui consiste à vous victimiser d'entrée de jeu.
Pour un peu , j'aurais presque le sentiment que vous préparez votre terrain en prenant les autres à témoin " voyez donc, on ne peut vraiment pas s'exprimer, et à cause d'individus comme Henri, nous avons du nous exiler pour travailler tranquillement.... du coup , ne soyez pas surprise que tout ait été fait au dehors et que vous ne sachiez rien!".
Bien joué, je le reconnais :wink: vous êtes malin....
Mais là vous déplacez le probleme, purement et simplement :wink: .

Bref, pour revenir au message d'Henri, je ne suis pas certaine qu'il vous visait vous....mais plutôt moi, puisqu'il s'agissait d'ironie de sa part sur ce qu'il considère une trop grande tolérance à votre égard puisque j'accepte de lire vos explications.
Je ne l'ai pas relevée, parce que d'une part je connais suffisamment son esprit pour ne pas m'en être offusquée, et puis surtout, je prefere qu'il soit franc à mon egard, plutôt que vainement hypocrite.
Peut-être un peu trop tolérante, parfois mwink:

Mais pour le reste, quelle finesse, quelle classe mwink:

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 13:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
Mon dieu, que la com. est difficile !
Je félicite Ludivine pour son investissement, j'admire son désintéressement et son dévouement tout en disant que je ne suis pas capable de faire à ce niveau et immédiatement je me prends une claque comme s'il était scandaleux de ne pas faire aussi bien ou mieux.
Soyons tolérants, admettons que chacun puisse s'intéresser à ce sujet à hauteur de ses capacités, connaissances, disponibilités et ne critiquons pas tout individu qui n'est pas strictement au même niveau que les meilleurs.
Les hommes et les femmes de ce pays choisis au hasard de listes de citoyens ont décrété CR coupable , ils l'ont condamné à une peine en vigueur dans le code pénal de l'époque en vertu d'éléments objectifs attestés ou relevés par d'autres citoyens dont l'honneté n'a pas à ma connaissance été contesté ( mais avec toutes les faiblesses de l'homme...)
Que dire ou faire de plus ? Un romancier a brodé sur le dossier, refait l'instruction, contesté faits et témoignages, c'est son droit. Là aussi, le droit doit reprendre sa place puisque nous sommes dans un état de droit. Faits nouveaux ou non ?
Nos commentaires sont et resteront impuissants à changer les choses et à briser les incertitudes aussi longtermps aprés.
Retrouvons l'autre homme qui s'est promené dans la cité quelques jours plus tôt, interrogeons le.
Quant à savoir si le gosse ou le garagiste ont bien identifiés la voiture, si la portière était bloquée ou non etc... comment peut-on avancer dans ces domaines maintenant ?
Les policiers comme c'est toujours le cas ont écrit et fait signer ce qui leur paraissait aller dans le sens de leur conviction et des preuves qu'ils considéraient déjà avoir. Il fallait aller vite pour faire plaisir à la hiérarchie et calmer la presse et dans ces cas , il est plus facile de préparer un texte et de le faire signer en affirmant que ça n'a plus d'importance puisque les autre éléments sont amplement suffisants que d'écouter un témoin sans l'influencer.
A chaque fois que j'ai été interrogé par des gendarmes ou des policiers, j'ai affirmé en préambule que dans procés verbal il y avait verbal et que c'était donc ce que j'allais dire verbalement et rien d'autre que je signerai ( aprés rectification des fautes d'orthographe) Inutile de dire que la note annexe a toujours été incendiaire sur mon attitude...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 14:25 
Citation :
Mon dieu, que la com. est difficile !
Je félicite Ludivine pour son investissement, j'admire son désintéressement et son dévouement tout en disant que je ne suis pas capable de faire à ce niveau et immédiatement je me prends une claque comme s'il était scandaleux de ne pas faire aussi bien ou mieux.
Soyons tolérants, admettons que chacun puisse s'intéresser à ce sujet à hauteur de ses capacités, connaissances, disponibilités et ne critiquons pas tout individu qui n'est pas strictement au même niveau que les meilleurs.
Les hommes et les femmes de ce pays choisis au hasard de listes de citoyens ont décrété CR coupable , ils l'ont condamné à une peine en vigueur dans le code pénal de l'époque en vertu d'éléments objectifs attestés ou relevés par d'autres citoyens dont l'honneté n'a pas à ma connaissance été contesté ( mais avec toutes les faiblesses de l'homme...)
Que dire ou faire de plus ? Un romancier a brodé sur le dossier, refait l'instruction, contesté faits et témoignages, c'est son droit. Là aussi, le droit doit reprendre sa place puisque nous sommes dans un état de droit. Faits nouveaux ou non ?
Nos commentaires sont et resteront impuissants à changer les choses et à briser les incertitudes aussi longtermps aprés.
Retrouvons l'autre homme qui s'est promené dans la cité quelques jours plus tôt, interrogeons le.
Quant à savoir si le gosse ou le garagiste ont bien identifiés la voiture, si la portière était bloquée ou non etc... comment peut-on avancer dans ces domaines maintenant ?
Les policiers comme c'est toujours le cas ont écrit et fait signer ce qui leur paraissait aller dans le sens de leur conviction et des preuves qu'ils considéraient déjà avoir. Il fallait aller vite pour faire plaisir à la hiérarchie et calmer la presse et dans ces cas , il est plus facile de préparer un texte et de le faire signer en affirmant que ça n'a plus d'importance puisque les autre éléments sont amplement suffisants que d'écouter un témoin sans l'influencer.
A chaque fois que j'ai été interrogé par des gendarmes ou des policiers, j'ai affirmé en préambule que dans procés verbal il y avait verbal et que c'était donc ce que j'allais dire verbalement et rien d'autre que je signerai ( aprés rectification des fautes d'orthographe) Inutile de dire que la note annexe a toujours été incendiaire sur mon attitude...
Ma réponse à votre post ne se voulait en aucune manière incendiaire et j'espère que vous ne l'avez pas perçue comme telle.

Je suis bien d'accord sur le fond : s'intéresser aux affaires criminelles en général et à l'affaire Ranucci en particulier n'est pas une obligation. Croire en l'innocence de Ranucci non plus. Et je comprends également que l'on puisse considérer comme nulles les chances de découvrir au bout de si longtemps la moindre preuve de quoi que ce soit.

Si je vous ai envoyé mon commentaire, c'est parce que j'avais perçu - en relisant votre post je me dis que c'était peut-être à tort, je ne sais pas - le ton de votre post comme assez narquois, assez peu sympathique pour les gens qui, contre toute raison, ne veulent quand même pas abandonner.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 15:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
... L'affaire Ranucci n'est pas le drame par excellence d'une génération. Des milliers d'innocents meurent chaque jour dans le monde sous les bombes ou de malnutrition sans parler de l'holocauste alors restons calme et ne soyons pas "écoeurés" par une remarque "détachée" d'un participant sur une affaire judiciaire parmi tant d'autres;
Je comprends et respecte votre opinion sur l'affaire. C'est votre dernier argument qui me gène et que je n'aime pas.

En effet, si on va plus loin dans ce sens, alors :

* pourquoi poursuivre un assassin d'enfant ? Après tout, des enfants, il en meure des milliers chaque jour de par le monde.

Je pense qu'avec ces exemples, vous comprendrez pourquoi je n'aime pas l'argument que vous avez invoqué.

* pourquoi rechercher un violeur ? Après tout, il y a tant de jeunes femmes violées en temps de guerre. Pourquoi faire davantage de cas de celle qui a été agressée sur notre territoire et ne pas s'occuper de chaque cas ailleurs.

* pourquoi condamner et emprisonner M Fourniret ? Après tout, il n'a tué et violé que 8 victimes !!! Il y a tant d'autres victimes en ce moment même sur la surface du globe ; pourquoi s'en prendre à lui. Et même si une fois libre, il en tue encore 5 ou 6, après tout, rien que le temps d'écrire mon texte, il y a eu déjà quelques milliers d'innocentes victimes sur la surface de la terre et dont on ne découvrira jamais leur agresseur. Une de plus, une de moins !!!!

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 15:38 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Bernard, pouvez vous concevoir que pour certaine spersonnes l'interet porté sur cette affaire ( et d'autres egalement) est tel qu'ils veulent savoir et se donner tous les moyens pour cela? Il n'est pas pour autant question , parallèlement, de renoncer à s'interroger, s'indigner sur la question de la faim dans le monde, le sida, la politique de Nicolas Sarkozy et le pouvoir d'achat, la pollution , la destruction de la couche d'ozone et la massacre des juifs pendant la seconde guerre mondiale.
Venez passer un we avec moi et vous verrez à quel point mon sens critique sur ces sujets est aigu :lol: :wink: ( après, vous me supplierez de me taire :lol: )
Vous avez tout à fait le droit de ne pas avoir de conviction sur le sujet ( l'affaire Ranucci) , personne ne vous en fait reproche...
Je me demande simplement si votre vision plus globale des choses et des problemes ne vous empeche pas de comprendre la passion qui peut animer certains et si, réciproquement, ces passionnés ne prennent pas ce détachement pour une critique de votre part , voire un mépris :wink:

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Modifié en dernier par Ludivine le 10 juil. 2008, 20:21, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message : Re: Réponse à Ludivine
Message non luPosté : 23 juin 2008, 20:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Je suis prêt à répondre à toutes les questions qui pourront m'être posées.
Quel est l'élément nouveau qui vous a permis de débuter votre demande de requête en révision?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 20:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 10 janv. 2006, 21:54
Messages : 81
Localisation : Paris
Citation :
[...]
Venez passer un we avec moi...
Ludivine, honnêtement si vous proposez cela à tous ceux qui veulent quitter le forum, vous risquez d'avoir beaucoup de candidats à la défection !

Plus sérieusement, et pour vous faire (un tout peu…) rougir, un immense merci pour la qualité de votre travail, votre investissement et votre humanisme que manifestement certains ne méritaient pas, ne méritent pas et ne mériteront jamais malgré des efforts de justification que je pressens bien pathétiques !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juin 2008, 20:58 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Je suis très touchée... :oops:

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juin 2008, 00:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3531
Citation :
Les hommes et les femmes de ce pays choisis au hasard de listes de citoyens ont décrété CR coupable ,
Cela n'empêche pas qu'ils se soient trompé et que leur décision puisse être remise en question.
Citation :
ils l'ont condamné à une peine en vigueur dans le code pénal de l'époque
Une peine qui à l'époque était déjà de longue date une abomination pour des millions de personnes dans le monde, y compris en France.
Citation :
en vertu d'éléments objectifs attestés
Vous dites n'avoir aucune conviction sur l'affaire et vous vous permettez de colporter des affirmations mensongères et malhonnêtes.
Citation :
ou relevés par d'autres citoyens dont l'honneté n'a pas à ma connaissance été contesté
Il n'empêche que ces citoyens mentent chaque fois un peu plus depuis plus de trente ans.
Citation :
( mais avec toutes les faiblesses de l'homme...)
Si vous reconnaissez les faiblesses humaines vous devez reconnaître aussi la nécessité de pouvoir remettre en question les décisions judiciaires quand il y a des éléments sérieux pour le faire, plutôt que de les sacraliser.
Citation :
Que dire ou faire de plus ?
Chercher la vérité.
Si ça ne vous intéresse pas, ne demandez pas aux autres de s'en détourner.
Citation :
Un romancier a brodé sur le dossier, refait l'instruction, contesté faits et témoignages, c'est son droit.
Quel besoin avez-vous d'afficher un tel mépris : "un romancier a brodé" ?
Tout ça n'est ni objectif, ni détaché, ni mesuré ...
Citation :
Là aussi, le droit doit reprendre sa place puisque nous sommes dans un état de droit.
Voilà bien votre problème : vous ne défendez pas la Justice, vous protegez l'institution judiciaire.
Citation :
Faits nouveaux ou non ?
Le dossier se suffit largement à lui-même.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juin 2008, 07:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 févr. 2005, 18:07
Messages : 14
Localisation : MARSEILLE
je n'ai jamais pu me défaire ( mais en avais-je envie) d'un certain réalisme qui confinait au détachement ou au cynisme même dans mes rapports de toute nature. Cela m'a valu quelques conflits familiaux et professionnels mais aussi une image de sincérité quelquefois brutale qui m'a attiré quelques amitiés sincéres.
Non , je n'étais pas à Marseille à l'époque mais à Toulouse. Je suis arrivé comme directeur régional de MMA à Marseille en 1996 seulement puis retraité depuis 2002 et victime du crabe en 2005 "mais pour l'instant ça va" comme toujours dans cette maladie
Je suis allé sur les lieux mais je ne peux en tirer aucune observation qui ne figure déjà dans les échanges sur l'affaire.
Je tenterai de ne pas avoir seulement un rôle de mouche du coche dans mes interventions mais j'ai plus le sentiment de faire progresser la réflexion en posant des questions même provocatrices plutôt qu'en donnant ma conviction quand je ne peux pas l'étayer de preuves et là nous sommes bien "pôvres" comme on dit ici.
BT


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juin 2008, 07:53 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Bonjour bernard
merci de nous avoir parlé un peu de vous...je comprends parfaitement et mieux maintenant ce détachement qui paradoxalement vous montre,de par ce côté grinçant,que vous êtes bien présent et révolté à votre manière.
je suis satisfaite d'apprendre que les choses n'aient pas empiré côté santé...

Amicalement

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Modifié en dernier par Ludivine le 24 juin 2008, 12:24, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2008, 13:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 12:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Je reviens d'une longue absence pour des raisons professionnelles et je m'aperçois qu'il s'est passé beaucoup de choses en mon absence et que le forum a failli fermé! Je suis heureux que cela ne se soit pas produit, même si je ne suis pas un participant assidu et qu'on ne peut pas dire que j'aie contribué à l'enrichir en y apportant quoi que ce soit de nouveau et d'intéressant!

Premièrement je tiens à te remercier, Ludivine, pour tout ce que tu as fait et continues à faire pour ce forum et pour tout le temps précieux que tu utilises à l'entretenir pour nous. Je te suis infiniment reconnaissant de m'avoir donné la possibilité de trouver des personnes passionnées par cette affaire et de pouvoir échanger des informations et des points de vue avec elles. Sâche que je suis tout à fait solidaire avec toi quant aux raisons qui t'ont poussées à envisager sa fermeture. Je considère que la moindre des choses aurait été de prévenir les autres membres du forum avant de se lancer dans une demande de révision et de recopier leurs propos! (même si de mon côté je suis persuadé qu'aucun de mes propos n'a dû être recopié dans cette requête :lol: ). Néanmoins j'adhère sincèrement à ta position.

Deuxièmement, je voudrais te dire, Bernard, que la raison qui peut faire qu'on consacre son temps dans une telle affaire criminelle est la fascination que celle-ci porte sur nous (du moins, je ne parle que pour moi dans ce cas précis car je n'aurai jamais la prétention de penser pour les autres). Je suis d'accord qu'il y a beaucoup d'autres sujets et situations tout aussi dramatiques dans le monde et beaucoup d'autres choses me révoltent également. Mais l'affaire Ranucci m'intéresse pour le nombre incalculable de doutes et de questions concernant à peu près tous les éléments de l'enquête. Surtout que ça c'est terminé par une condamnation à mort (l'antépénultième). Penchant plutôt du côté de sa culpabilité (sans pour autant en être convaincu), je suis surtout fasciné par la personnalité de Ranucci et sa vie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 25 juin 2008, 14:01 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3751
Localisation : Paris
Citation :
Premièrement je tiens à te remercier, Ludivine, pour tout ce que tu as fait et continues à faire pour ce forum et pour tout le temps précieux que tu utilises à l'entretenir pour nous. Je te suis infiniment reconnaissant de m'avoir donné la possibilité de trouver des personnes passionnées par cette affaire et de pouvoir échanger des informations et des points de vue avec elles. Sâche que je suis tout à fait solidaire avec toi quant aux raisons qui t'ont poussées à envisager sa fermeture. Je considère que la moindre des choses aurait été de prévenir les autres membres du forum avant de se lancer dans une demande de révision et de recopier leurs propos! (même si de mon côté je suis persuadé qu'aucun de mes propos n'a dû être recopié dans cette requête :lol: ). Néanmoins j'adhère sincèrement à ta position.
Bonjour Cyril, je te remercie. :wink:

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Modifié en dernier par Ludivine le 10 juil. 2008, 20:25, modifié 1 fois.

Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 101 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 57 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com