Nous sommes le 22 sept. 2017, 13:38

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 06 mars 2017, 20:34 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Du même coup, essayez de demander quelle orientation donne-t-on à un extrait de cadastre. J'ai toujours pensé que c'était avec le Nord en haut de la feuille ce qui ne correspond pas du tout à celle du cadastre envoyé par M. Bouladou, ni à celle du croquis décalqué.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 06 mars 2017, 21:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Pour 1951, vous avez raison. D'ailleurs, je ferais mieux de consulter un oculiste. Maintenant, je n'arrive pas à imaginer une ville comme Marseille avec le même cadastre, sans mise à jour, entre 1951 et 1977. C'est vital pour les impôts, par exemple, et pour résoudre tout un tas de conflits entre particuliers, municipalité, arrondissements, etc.
D'autre part, le tracé de la murette sur le croquis est parfaitement superposable sur celui du cadastre. Il est vraiment difficile d'invoquer le hasard pour résoudre l'énigme et ce qui est sûr et certain, c'est que le cadastre de 1977 n'a pas été décalqué sur le croquis de Ranucci.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 08 mars 2017, 18:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Sur une page culpabiliste bien connue, j'ai trouvé ceci:

Fichier(s) joint(s) :
malom.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 08 mars 2017, 18:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Dans la discussion qui suit sur la même page:

Fichier(s) joint(s) :
bouladou.JPG

De sérieuses lacunes en géométrie l'ex-policier, ou une volonté délibérée de vouloir tromper le lecteur.
Il fait une fixation sur la longueur qui ferait 1 cm de plus sur le plan par rapport à celle qu'il a mesurée sur le cadastre. Et il annonce que ce simple fait montre que l'on est en présence d'un trucage.
Bien entendu, il ne parle pas de l'autre dimension, la largeur du bâtiment. Celle-ci, sur le plan est aussi un peu plus grande que celle mesurable sur le cadastre. Ce que l'on peut constater, c'est que l'allongement de la largeur est exactement dans la même proportion que l'allongement de la longueur.
Si nous prenons deux plans d'un même endroit, à des échelles différentes, le même bâtiment (ou parcelle) sera représenté avec des dimensions différentes. Sans trucage, il est facile de les superposer.
Nous le voyons ici:
Fichier(s) joint(s) :
planechelle.JPG

Nous retrouvons sur le plan de gauche, les mêmes bâtiments qui se trouvent dans le carré bleu sur le plan de droite. La longueur des bâtiments du plan de gauche est plus importante que la longueur du même bâtiment sur le plan de droite et pourtant chaque bâtiment est superposable.....sans trucage.
L'affirmation de l'ex-policier est donc fausse.

Mais allons plus loin.
Pour "étirer" une photo de façon à pouvoir la superposer, on peut utiliser des outils de dessin comme celui ci:
Fichier(s) joint(s) :
dessin.JPG

Si on "étire" sur un côté du carré, il y a obligatoirement déformation (nous n'avons plus un carré). Et cela se voit.
La seule façon de ne pas avoir de déformation, c'est de faire l'étirement, à partir des coins du carré. La "figure" obtenue est toujours un carré et les proportions sont respectées.

Dans la comparaison entre le plan et le cadastre, nous ne pouvons que constater que la aussi les proportions sont respectées. Ce qui montre que l'étirement a bien été fait à partir des coins et non pas des côtés.

Le dessin du cadastre étant fait à "l'échelle", cela prouve que le dessin de Ranucci est lui aussi à l'échelle".

Et là, il est absolument impossible que Ranucci ai pu, "à main levée", dessiner "à l'échelle", un bâtiment donc il ignorait les dimensions.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 11 mars 2017, 02:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 11 mai 2011, 15:05
Messages : 1077
Pat 31 a écrit :

Oui, mais maintenant, il est certain que l’élément N° 3 date de 1977.
Reste donc cette feuille cadastrale sensée être la 1ère mise à jour effectuée depuis 1951. Le N° 1 Serait-t'il cette feuille cadastrale de 1ére mise à jour et qui aurait servie de support pour le plan calqué ? Pour ma part, maintenant, je ne vois que celle-ci. Celle de 1951 est trop ancienne, la cité saint Agnès n’existait pas encore quand elle fût élaborée.
Je vais contacter par mail immédiatement Les Archives Municipales de Marseille afin qu’ils me disent de qu’elle année date cette feuille de 1ère mise à jour


Non, on ne peut être certain que l’élément N° 3 date de 1977. Les informations que l'on vous a donné aux archives sont nécessairement incomplètes. Je m'explique:
- Le cadastre lors de son établissement était reproduit à pas mal d'exemplaires pour pouvoir doter d'au moins un exemplaire, les différents services administratifs de la ville. Cette reproduction devait se faire par impression Offset qui supporte les grands formats. Un cliché de l'original est transposé sur une feuille d'aluminium et cette dernière, fixée sur un rouleau encré qui imprime la feuille de papier. Un cliché et un rouleau pour chaque couleur.
- lorsque la mise à jour devient nécessaire, il est inconcevable que l'on se remette à tout redessiner à la main alors qu'il suffit de fixer une feuille blanche sur les zones qui ont changées et dessiner dessus.
- on faisait un cliché de ce montage qui était reproduit sur l'aluminium, etc.
C'est la technique qu'utilisait les publicistes pour générer les grandes affiches avant l'apparition des Macs et de l'auto-édition au début des 80.
Il n'est donc pas du tout impossible de trouver des marques ou des taches reproduites d'une édition à l'autre, si le secteur ne présentait aucune modification cadastrale d'une édition à l'autre.

_________________
Recouvrer l'esprit avant de perdre la tête. Mor.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 11 mars 2017, 09:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
L'ex-policier Bouladou ne répond pas ici aux questions qui lui sont posées. Par contre, il répond sur la page culpabiliste déjà citée:

Fichier(s) joint(s) :
boulrep10.JPG
Fichier(s) joint(s) :
boulrep10bis.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 11 mars 2017, 09:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
La même réponse en mode texte..................

Gérard Bouladou Bonjour Mme Marie Lombard. Puisque vous mettez en doute mon honnêteté, en faisant donc exactement ce que vous reprochez aux accusateurs de Ranucci (qui n’ont pas voulu le croire quand il disait qu’il était innocent) et que vous combattez (vous ne valez pas mieux avec moi) , je vais prendre tout de même le temps de vous répondre.

Mr Bouladou a produit 2 documents tronqués et non conformes

Vous n’expliquez pas quels sont ces documents et en quoi ils ne sont pas conformes. C’est n’importe quoi.

Si vous voulez parler du telex du 5 juin, je voudrais donner une explication sur une mise en cause dont j’ai été victime à la sortie de mon 2ème livre « Autopsie d’une imposture » :

Sous certains mots apparaissent des ombres. Il n’en a pas fallu plus pour que je sois accusé d’avoir truqué le telex. Mais ceux qui ont porté ces accusations n’ont pas fait attention aux mots concernés : il s’agit de : la brigade de gendarmerie de Gréasque vient de découvrir aujourd’hui à quatorze heures, un accident de la circulation pour non observation d’un feu, d’une 204 Peugeot gris métallisé, le conducteur a abandonné celle-ci dans un sentier de montagne.

Le plus crétin des crétins aurait compris que j’avais mis du stabilo sur les erreurs contenues dans le message : en effet 14 heures n’est pas l’heure exacte de la découverte du cadavre, il ne s’agit pas de la non observation d’un feu mais d’un stop, la Peugeot n’est pas une 204 mais une 304,la voiture n’a pas été abandonnée dans un sentier de montagne.

Mais non tous ces marioles enquêteurs de pacotille ont préféré, dans leur paranoïa, m’accuser de trucage.

J’ai produit dans ce livre la copie du P.V de découverte du couteau daté du 6 juin. Certains ont laissé entendre que j’avais truqué le P.V (puisque Perrault disait que le couteau avait été trouvé le 5 juin, il ne pouvait avoir été trouvé que le 5 juin !)

.... a occulté le fait que les témoins se sont donnés rendez-vous avant l'audience au tribunal d'Aix en Provence

Quelle bêtise ! Ainsi les témoins s’étaient donnés rendez-vous avant l’audience !! Il ne viendrait pas à l’esprit de ces paranos qu’ils avaient été convoqués au même endroit, à la même heure parla justice pour témoigner au procès de Ranucci et qu’ils se connaissaient pour s’être vus sur les lieux de l’accident, à l’Evêché, dans le cabinet de la juge. Non ! Il fallait qu’ils se soient donnés RDV pour ourdir leur complot contre Ranucci ! Quelle crétinerie !

Pourquoi cela ne figure plus dans le livre ?

Lorsque j’ai voulu changer d’éditeur, pas suffisamment satisfait du premier, j’étais occupé à écrire trois chapitres nouveaux. Mon nouvel éditeur m’a demandé de revoir tout mon livre, d’enlever certaines répétitions et de dégraisser le texte pour laisser la place à ces nouveaux chapitres pour ne pas avoir un livre de 500 pages. Je n’avais pas le temps de faire cela. Il a donc pris un autre écrivain pour le faire. Il y’a eu ensuite un problème au moment de l’édition puisque le texte que j’ai corrigé le dernier jour est passé à la trappe sans que personne ne puisse expliquer pourquoi et que c’est un texte bourré d’erreurs que je n’avais jamais lu qui a été publié. Il m’a fallu me battre pour le faire corriger.

Ce n’est donc pas moi qui ai enlevé cette mention de rencontre entre les témoins. De nombreuses autres mentions ont été enlevées, par exemple le passage où M. Guazzone me dit que le chien pisteur était vieux, qu’il s’arrêtait tout le temps pour faire pipi et qu’il faisait rigoler tout le monde. Là, je n’ai pas entendu les paranos s’exprimer car il fallait absolument que le chien policier ait absolument suivi la piste du POR !! (qu’il n’a jamais senti...)

Le 2ème document que j’aurais tronqué (sous-entendu truqué) est le dessin de la cité Ste Agnès fait par Ranucci que je présente en pages centrales à côté d’une photo de la cité pour bien montrer la correspondance entre les deux, face à un romancier qui prétend que le dessin n’est qu’un gribouillis. D’innombrables personnes qui ne peuvent pas se rendre sur les lieux m’ont remercié d’avoir mis les deux documents à côté pour leur permettre de comparer eux-même. Mais les paranos n’ont relevé qu’une chose : la mention « joint au P.V 828/SCN du 6/6/74 C/RANUCCI.C L’O.P.J » avec la signature du commissaire Alessandra a été envlevée. Je ne l’ai pas mise parce qu’elle n’apportait rien à la démonstration et nuit à la clarté du dessin. Mais les paranos semblent avoir vu la dedans une manœuvre dans je ne sais quel but...

Je me doutais que vous alliez sortir du bois cher Mr Bouladou vous ne supportez aucune contradiction

Ce n’est pas la contradiction que je ne supporte pas, c’est la bêtise et la crétinerie de ce que vous écrivez. Et vous croyez m’impressionner en écrivant que vous connaissez le livre de Perrault, l’homme qui ne sait pas lire une fiche de scellé et qui raconte n’importe quoi à longueur de livre. Quand il raconte que Witliech et Nurburgring sont dans la forêt noire, c’est comme si j’écrivais que Lyon est au bord de la Méditerranée et cela a l’air de vous plaire !

Vous croyez m’impressionner en mettant un lien sur des pages qui montrent une superposition du dessin de la cité de Ranucci avec la vue d’avion de la cité Ste Agnès sur lequel la longueur du bâtiment a été truquée pour la faire correspondre ?

Je vous laisse avec vos croyances. Depuis que je poste sur les forums et que mes livres sont sortis, j’ai eu affaire à de nombreuses personnes comme vous qui sont des mitraillettes à poster perpétuellement des bêtises sur cette affaire. Je vous plains.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 11 mars 2017, 10:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Et la même avec mise en page explicite.....................


Marie Lombard a écrit :
Mr Bouladou a produit 2 documents tronqués et non conformes
Gerard B a écrit :
Vous n’expliquez pas quels sont ces documents et en quoi ils ne sont pas conformes. C’est n’importe quoi. Si vous voulez parler du telex du 5 juin, je voudrais donner une explication sur une mise en cause dont j’ai été victime à la sortie de mon 2ème livre « Autopsie d’une imposture » :

Sous certains mots apparaissent des ombres. Il n’en a pas fallu plus pour que je sois accusé d’avoir truqué le telex. Mais ceux qui ont porté ces accusations n’ont pas fait attention aux mots concernés : il s’agit de : la brigade de gendarmerie de Gréasque vient de découvrir aujourd’hui à quatorze heures, un accident de la circulation pour non observation d’un feu, d’une 204 Peugeot gris métallisé, le conducteur a abandonné celle-ci dans un sentier de montagne.

Le plus crétin des crétins aurait compris que j’avais mis du stabilo sur les erreurs contenues dans le message : en effet 14 heures n’est pas l’heure exacte de la découverte du cadavre, il ne s’agit pas de la non observation d’un feu mais d’un stop, la Peugeot n’est pas une 204 mais une 304,la voiture n’a pas été abandonnée dans un sentier de montagne.

Mais non tous ces marioles enquêteurs de pacotille ont préféré, dans leur paranoïa, m’accuser de trucage.


Gerard B a écrit :
J’ai produit dans ce livre la copie du P.V de découverte du couteau daté du 6 juin. Certains ont laissé entendre que j’avais truqué le P.V (puisque Perrault disait que le couteau avait été trouvé le 5 juin, il ne pouvait avoir été trouvé que le 5 juin !)


Marie Lombard a écrit :
.... a occulté le fait que les témoins se sont donnés rendez-vous avant l'audience au tribunal d'Aix en Provence
Gerard B a écrit :
Quelle bêtise ! Ainsi les témoins s’étaient donnés rendez-vous avant l’audience !! Il ne viendrait pas à l’esprit de ces paranos qu’ils avaient été convoqués au même endroit, à la même heure parla justice pour témoigner au procès de Ranucci et qu’ils se connaissaient pour s’être vus sur les lieux de l’accident, à l’Evêché, dans le cabinet de la juge. Non ! Il fallait qu’ils se soient donnés RDV pour ourdir leur complot contre Ranucci ! Quelle crétinerie !


Gerard B a écrit :
Pourquoi cela ne figure plus dans le livre ?

Lorsque j’ai voulu changer d’éditeur, pas suffisamment satisfait du premier, j’étais occupé à écrire trois chapitres nouveaux. Mon nouvel éditeur m’a demandé de revoir tout mon livre, d’enlever certaines répétitions et de dégraisser le texte pour laisser la place à ces nouveaux chapitres pour ne pas avoir un livre de 500 pages. Je n’avais pas le temps de faire cela. Il a donc pris un autre écrivain pour le faire. Il y’a eu ensuite un problème au moment de l’édition puisque le texte que j’ai corrigé le dernier jour est passé à la trappe sans que personne ne puisse expliquer pourquoi et que c’est un texte bourré d’erreurs que je n’avais jamais lu qui a été publié. Il m’a fallu me battre pour le faire corriger.

Ce n’est donc pas moi qui ai enlevé cette mention de rencontre entre les témoins. De nombreuses autres mentions ont été enlevées, par exemple le passage où M. Guazzone me dit que le chien pisteur était vieux, qu’il s’arrêtait tout le temps pour faire pipi et qu’il faisait rigoler tout le monde. Là, je n’ai pas entendu les paranos s’exprimer car il fallait absolument que le chien policier ait absolument suivi la piste du POR !! (qu’il n’a jamais senti...)




Gerard B a écrit :
Le 2ème document que j’aurais tronqué (sous-entendu truqué) est le dessin de la cité Ste Agnès fait par Ranucci que je présente en pages centrales à côté d’une photo de la cité pour bien montrer la correspondance entre les deux, face à un romancier qui prétend que le dessin n’est qu’un gribouillis. D’innombrables personnes qui ne peuvent pas se rendre sur les lieux m’ont remercié d’avoir mis les deux documents à côté pour leur permettre de comparer eux-même. Mais les paranos n’ont relevé qu’une chose : la mention « joint au P.V 828/SCN du 6/6/74 C/RANUCCI.C L’O.P.J » avec la signature du commissaire Alessandra a été envlevée. Je ne l’ai pas mise parce qu’elle n’apportait rien à la démonstration et nuit à la clarté du dessin. Mais les paranos semblent avoir vu la dedans une manœuvre dans je ne sais quel but...


Marie Lombard a écrit :
Je me doutais que vous alliez sortir du bois cher Mr Bouladou vous ne supportez aucune contradiction
Gerard B a écrit :
Ce n’est pas la contradiction que je ne supporte pas, c’est la bêtise et la crétinerie de ce que vous écrivez. Et vous croyez m’impressionner en écrivant que vous connaissez le livre de Perrault, l’homme qui ne sait pas lire une fiche de scellé et qui raconte n’importe quoi à longueur de livre. Quand il raconte que Witliech et Nurburgring sont dans la forêt noire, c’est comme si j’écrivais que Lyon est au bord de la Méditerranée et cela a l’air de vous plaire !


Gerard B a écrit :
Vous croyez m’impressionner en mettant un lien sur des pages qui montrent une superposition du dessin de la cité de Ranucci avec la vue d’avion de la cité Ste Agnès sur lequel la longueur du bâtiment a été truquée pour la faire correspondre ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 16 mars 2017, 11:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Marie Lombard a écrit :
Mr Bouladou a produit 2 documents tronqués et non conformes
Gerard B a écrit :
Vous n’expliquez pas quels sont ces documents et en quoi ils ne sont pas conformes. C’est n’importe quoi.
Dans son message, Marie Lombard, mettait un lien qui dirigeait sur ce forum, vers un espace où les deux documents concernés sont présentés. Pour chacun, il y a la version "originale" accolée à la version "Bouladou". Donc, écrire que c'est "n'importe quoi", ....................c'est n'importe quoi.


Gerard B a écrit :
Si vous voulez parler du telex du 5 juin, je voudrais donner une explication sur une mise en cause dont j’ai été victime à la sortie de mon 2ème livre « Autopsie d’une imposture » :

Sous certains mots apparaissent des ombres. Il n’en a pas fallu plus pour que je sois accusé d’avoir truqué le telex. Mais ceux qui ont porté ces accusations n’ont pas fait attention aux mots concernés : il s’agit de : la brigade de gendarmerie de Gréasque vient de découvrir aujourd’hui à quatorze heures, un accident de la circulation pour non observation d’un feu, d’une 204 Peugeot gris métallisé, le conducteur a abandonné celle-ci dans un sentier de montagne.

Le plus crétin des crétins aurait compris que j’avais mis du stabilo sur les erreurs contenues dans le message : en effet 14 heures n’est pas l’heure exacte de la découverte du cadavre, il ne s’agit pas de la non observation d’un feu mais d’un stop, la Peugeot n’est pas une 204 mais une 304,la voiture n’a pas été abandonnée dans un sentier de montagne.

Mais non tous ces marioles enquêteurs de pacotille ont préféré, dans leur paranoïa, m’accuser de trucage.
Paranoïa qu'il dit le monsieur. Mais regardons plutôt. Il se dit accusé de trucage et il évoque des zones "d'ombre" sur le document connu sous le nom de "télégramme". De façon générale, pour parler de trucage, il faut qu'il y ai une différence entre le document "original" et la copie du document que lui, Bouladou, présente.
Or concernant ces "zones d'ombres" il n'y a aucune différence entre "l'original" et la copie que l'on trouve dans l'ouvrage de Bouladou.
Paranoïa le mot est juste, mais c'est à lui qu'il faut l'appliquer.


Marie Lombard a écrit :
.... a occulté le fait que les témoins se sont donnés rendez-vous avant l'audience au tribunal d'Aix en Provence
Gerard B a écrit :
Quelle bêtise ! Ainsi les témoins s’étaient donnés rendez-vous avant l’audience !! Il ne viendrait pas à l’esprit de ces paranos qu’ils avaient été convoqués au même endroit, à la même heure parla justice pour témoigner au procès de Ranucci et qu’ils se connaissaient pour s’être vus sur les lieux de l’accident, à l’Evêché, dans le cabinet de la juge.
Evidement qu'ils ont été convoqués au même endroit à la même heure, mais ils se sont retrouvés avant l'heure du RDV pour l'audience et dans un autre endroit (le troquet). Bouladou l'a écrit dans son premier livre.
Les photos que nous connaissons, les montrent bien , en pleine discussion, sur le côté du palais de justice.


Gerard B a écrit :
Non ! Il fallait qu’ils se soient donnés RDV pour ourdir leur complot contre Ranucci ! Quelle crétinerie !
La crétinerie, c'est de parler de complot alors que personne ne l'a jamais fait.
Au procès, il y avait un risque potentiel énorme, pour eux, avec l'histoire du paquet. Ne sachant pas comment les avocats de Ranucci allaient défendre ce point, il fallait bien définir une stratégie pour leur propre défense.




Gerard B a écrit :
Pourquoi cela ne figure plus dans le livre ?

Lorsque j’ai voulu changer d’éditeur, pas suffisamment satisfait du premier, j’étais occupé à écrire trois chapitres nouveaux. Mon nouvel éditeur m’a demandé de revoir tout mon livre, d’enlever certaines répétitions et de dégraisser le texte pour laisser la place à ces nouveaux chapitres pour ne pas avoir un livre de 500 pages. Je n’avais pas le temps de faire cela. Il a donc pris un autre écrivain pour le faire. Il y’a eu ensuite un problème au moment de l’édition puisque le texte que j’ai corrigé le dernier jour est passé à la trappe sans que personne ne puisse expliquer pourquoi et que c’est un texte bourré d’erreurs que je n’avais jamais lu qui a été publié. Il m’a fallu me battre pour le faire corriger.

Ce n’est donc pas moi qui ai enlevé cette mention de rencontre entre les témoins.
Cela a donc été enlevé à "l'insu de son plein grés". Comique, comme les Guignols............mais pas crédible.
Pour garder la maitrise du nombre de page, il y a la possibilité de changer la taille des caractères. En choisissant des caractères plus petits, les lignes contiennent plus de caractéres.
Mais ce n'est pas ce qui a été retenu pour l'édition du second livre.
Voilà un passage identique pris sur chacun des livres:
Fichier(s) joint(s) :
boulprem1JPG.JPG
Fichier(s) joint(s) :
boulautop1.JPG
Dans "Autopsie", les caractères sont plus gros. Il y a moins de mots dans une ligne. Facile à constater sur les deux lignes surlignées. Et malgré cela et l'ajout de nouveau chapitre, il y a moins de page dans le second livre que dans le premier (383 puis 336). L'argument avancé pour expliquer la suppression est donc tout simplement "bidon".



Gerard B a écrit :
De nombreuses autres mentions ont été enlevées, par exemple le passage où M. Guazzone me dit que le chien pisteur était vieux, qu’il s’arrêtait tout le temps pour faire pipi et qu’il faisait rigoler tout le monde. Là, je n’ai pas entendu les paranos s’exprimer car il fallait absolument que le chien policier ait absolument suivi la piste du POR !! (qu’il n’a jamais senti...)
L'épisode du vieux chien qui pissait partout a bien fait rigoler des tas de lecteur. Rigoler parce que pas crédible. Donc le fait de supprimer ce passage ne peut amener question chez le lecteur. Surtout que la crédibilité de Guazzone est mise à mal à plusieurs reprise dans cet interview.
Ce passage par exemple:
Fichier(s) joint(s) :
cailloux.JPG

La question de Bouladou est farfelue. Ranucci a bien calé sa voiture, avec des pierres, avant d'aller chercher du secours chez Rahou. Et les gendarmes ont noté l'emplacement des pierres sur le plan de la galerie.
La réponse de Guazzone, comme tant d'autres, ne correspond pas à la réalité des faits. Et l'ex-policier qui s'étonne que l'on ne lui reproche pas la suppression du passage du "chien qui pissait". Paranoïa qu'il dit.



Gerard B a écrit :
Le 2ème document que j’aurais tronqué (sous-entendu truqué) est le dessin de la cité Ste Agnès fait par Ranucci que je présente en pages centrales à côté d’une photo de la cité pour bien montrer la correspondance entre les deux, face à un romancier qui prétend que le dessin n’est qu’un gribouillis. D’innombrables personnes qui ne peuvent pas se rendre sur les lieux m’ont remercié d’avoir mis les deux documents à côté pour leur permettre de comparer eux-même. Mais les paranos n’ont relevé qu’une chose : la mention « joint au P.V 828/SCN du 6/6/74 C/RANUCCI.C L’O.P.J » avec la signature du commissaire Alessandra a été envlevée. Je ne l’ai pas mise parce qu’elle n’apportait rien à la démonstration et nuit à la clarté du dessin.
La mention effacée ne nuisait en rien la clarté du dessin, surtout lorsque l'on voit les énormes flèches qui viennent le surcharger.


Gerard B a écrit :
Mais les paranos semblent avoir vu la dedans une manœuvre dans je ne sais quel but...
Déjà expliqué.


Gerard B a écrit :
Vous croyez m’impressionner en mettant un lien sur des pages qui montrent une superposition du dessin de la cité de Ranucci avec la vue d’avion de la cité Ste Agnès sur lequel la longueur du bâtiment a été truquée pour la faire correspondre ?
Encore une affirmation sans démonstration. C'est dans la comparaison avec le cadastre, qu'il (Bouladou) est allé mesurer qu'il affirmait que la longueur était plus importante. J'ai montré que son affirmation était fausse. Là, il saute allégrement du cadastre à l'image google.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 17 mars 2017, 21:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Arlaten a écrit:
Citation :
Au procès, il y avait un risque potentiel énorme, pour eux, avec l'histoire du paquet. Ne sachant pas comment les avocats de Ranucci allaient défendre ce point, il fallait bien définir une stratégie pour leur propre défense.

Non, vous vous méprenez, d'ailleurs les avocats n'en ont pas fait des tonnes avec 'l'histoire du paquet', c'est tout juste si cet épisode a été évoqué. Aubert (et sa femme?) est (sont) venu(s) dire qu'il(s) avait(ent) toujours parlé d'un enfant, les défenseurs ont bien été forcés d'accepter cette réponse. Ils ne désiraient pas tirer cette contradiction au clair en faisant venir le Capitaine Gras à la barre, par exemple. On comprend aisément pourquoi.
Il semble que les avocats ont été plus pugnaces sur la portière bloquée ou non lors de l'accident d'après les dires de Mr Aubert.

Si conciliabule il eut, il le semble bien au vu des photos, il concernait plus vraisemblablement une mise au point sur l'alerte du 5 juin à midi. Les témoins se devaient de répéter, sous serment, qu'ils avaient contactés la police et non la gendarmerie; des faux témoignages?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 18 mars 2017, 09:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Arlaten a écrit :
Au procès, il y avait un risque potentiel énorme, pour eux, avec l'histoire du paquet. Ne sachant pas comment les avocats de Ranucci allaient défendre ce point, il fallait bien définir une stratégie pour leur propre défense.
yargumo a écrit :
Non, vous vous méprenez, d'ailleurs les avocats n'en ont pas fait des tonnes avec 'l'histoire du paquet',
"Risque potentiel, ..... ne sachant pas comment les avocats allaient défendre ce point.........." pas de doute, je parle d'une situation qui se passe avant le procès, pas pendant. C'est y qui qui se méprend ?
L'histoire du paquet, elle est sortie dans la presse locale(le Provençal, le Méridional et la Marseillaise) du 6 juin. Alessandra ne pouvait pas savoir si les avocats de la défense disposaient ou pas de ces informations. Le risque potentiel il est là.



yargumo a écrit :
c'est tout juste si cet épisode a été évoqué. Aubert (et sa femme?) est (sont) venu(s) dire qu'il(s) avait(ent) toujours parlé d'un enfant, les défenseurs ont bien été forcés d'accepter cette réponse.
Si cela c'est passé comme çà, cela signifie que les défenseurs n'avaient pas connaissance des articles de journaux du 6 juin. Ce que je veux bien croire. Quand peu de temps avant son décès, j'ai rencontré Me Leforsonnay, il ignorait l'existence de ces articles. C'est du moins ce qu'il nous a dit.


yargumo a écrit :
Ils ne désiraient pas tirer cette contradiction au clair en faisant venir le Capitaine Gras à la barre, par exemple. On comprend aisément pourquoi.
Vous faites allusion à une hypothèse qu'un illuminé n'inventera que plus de 40 ans plus tard.


yargumo a écrit :
Il semble que les avocats ont été plus pugnaces sur la portière bloquée ou non lors de l'accident d'après les dires de Mr Aubert.
Les dires de Aubert...... plusieurs années après..........

yargumo a écrit :
Si conciliabule il eut, il le semble bien au vu des photos, il concernait plus vraisemblablement une mise au point sur l'alerte du 5 juin à midi. Les témoins se devaient de répéter, sous serment, qu'ils avaient contactés la police et non la gendarmerie; des faux témoignages?
Et oui, ils sont venus dire qu'ils avaient appelés les policiers à la mi-journée du 5 juin et qu'ils leur avaient parlé d'un enfant, information qui n'existe pas dans leurs dépositions respectives. Ils n'ont pas dit qu'ils n'avaient pas appelé la gendarmerie. S'ils l'avaient fait, Ranucci n'aurait pas été condamné.

C'est parce qu'ils ont dit que dès le 5 juin, ils avaient parlé d'un enfant à Alessandra, que le "paquet" a perdu de sa consistance. Le faux témoignage est évident. La concertation aussi.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 18 mars 2017, 10:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Citation :
Si cela c'est passé comme çà, cela signifie que les défenseurs n'avaient pas connaissance des articles de journaux du 6 juin. Ce que je veux bien croire. Quand peu de temps avant son décès, j'ai rencontré Me Leforsonnay, il ignorait l'existence de ces articles. C'est du moins ce qu'il nous a dit.

Et évidemment, pas con, vous ne l'avez pas cru.... Il y a des limites à l'absorption de grosses couleuvres. Que les défenseur aient été en dessous de tout dans cette affaire, je pense que personne ne peut le contester mais si les avocats ne lisent pas la presse, ils se doivent de connaître le dossier et le PV du Capitaine Gras y figure.
Citation :
Vous faites allusion à une hypothèse qu'un illuminé n'inventera que plus de 40 ans plus tard.

Je ne sais pas de qui vous parlez mais si la lumière peut venir d'une hypothèse nouvelle et inédite et si elle peut faire avancer la compréhension....
Cela vaut mieux que de rester arcbouté sur des positions caduques de plus de 40 ans qui n'ont mené à rien.
Entre un 'dossier pourri' et 'le montage militant' d'un 'histrion' il existe bien une troisième voie.
Citation :
Et oui, ils sont venus dire qu'ils avaient appelés les policiers à la mi-journée du 5 juin et qu'ils leur avaient parlé d'un enfant, information qui n'existe pas dans leurs dépositions respectives. Ils n'ont pas dit qu'ils n'avaient pas appelé la gendarmerie. S'ils l'avaient fait, Ranucci n'aurait pas été condamné.
C'est parce qu'ils ont dit que dès le 5 juin, ils avaient parlé d'un enfant à Alessandra, que le "paquet" a perdu de sa consistance. Le faux témoignage est évident. La concertation aussi.

Le 6, dans les dépositions du couple Aubert et dans celles du couple Martinez il n'est pas question du déroulé des contacts qui ont amené aux recherches avec le résultat que nous connaissons. C'est aussi la preuve que l'imbroglio du 5 au matin pose problème. Le choix de dissimuler les atermoiements des gendarmes de Gréasque est toujours d'actualité alors qu'au dossier existent deux PV qui infirment celui délirant du Capitaine.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 20 mars 2017, 19:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 939
Arlaten a écrit :
Si cela c'est passé comme çà, cela signifie que les défenseurs n'avaient pas connaissance des articles de journaux du 6 juin. Ce que je veux bien croire. Quand peu de temps avant son décès, j'ai rencontré Me Leforsonnay, il ignorait l'existence de ces articles. C'est du moins ce qu'il nous a dit.
yargumo a écrit :
Et évidemment, pas con, vous ne l'avez pas cru.... Il y a des limites à l'absorption de grosses couleuvres. Que les défenseur aient été en dessous de tout dans cette affaire, je pense que personne ne peut le contester mais si les avocats ne lisent pas la presse, ils se doivent de connaître le dossier et le PV du Capitaine Gras y figure.
Lorsque j’ai rencontré Me Leforsonnay, tant d’années après, il était possible de douter sur le fait qu’il n’avait pas connaissance des articles de journaux locaux du 6 juin 1974.
Par contre au moment du procès, aucun doute, ils (les avocats) ne les connaissaient pas. Plus tard, concernant Me Leforsonnay, au moment des requêtes en révision, il ne les connaissait pas non plus. Sinon, c’est dire que volontairement, il aurait choisi……..mais ça, je vous laisse le dire.
Bien sûr que le jour du procès, ils connaissaient le PV du capitaine Gras. Les jurés, eux, ne le connaissaient pas. Aux cours des débats, ils ont entendu parler du « paquet assez volumineux », mais ils ont eu devant eux des témoins qui sont venus dire, sous serment, qu’au cours de conversations téléphoniques tenues dans le milieu de journée du 5 juin, il avait été question d’un enfant et pas d’un paquet.
Ces coups de téléphone du 5 juin, n’ont pas eu lieu et les Aubert n’ont pas vu d’enfant en compagnie de Ranucci. Le faux témoignage est évident. Au cours de la prochaine révision, la vérité sera établie.


Arlaten a écrit :
Vous faites allusion à une hypothèse qu'un illuminé n'inventera que plus de 40 ans plus tard.
yargumo a écrit :
Je ne sais pas de qui vous parlez ....
Je parle de celui qui a émis l'hypothèse, qui vous permet d'écrire:" Ils ne désiraient pas tirer cette contradiction au clair en faisant venir le Capitaine Gras à la barre, par exemple. On comprend aisément pourquoi."


yargumo a écrit :
mais si la lumière peut venir d'une hypothèse nouvelle et inédite et si elle peut faire avancer la compréhension....
Cela vaut mieux que de rester arcbouté sur des positions caduques de plus de 40 ans qui n'ont mené à rien.
Entre un 'dossier pourri' et 'le montage militant' d'un 'histrion' il existe bien une troisième voie.
Pas besoin de lumière, ni de troisième voie…………..Suffit de mettre en forme le dossier pénal, après l’avoir « expurgé » des informations erronées.



Arlaten a écrit :
Et oui, ils sont venus dire qu'ils avaient appelés les policiers à la mi-journée du 5 juin et qu'ils leur avaient parlé d'un enfant, information qui n'existe pas dans leurs dépositions respectives. Ils n'ont pas dit qu'ils n'avaient pas appelé la gendarmerie. S'ils l'avaient fait, Ranucci n'aurait pas été condamné.
C'est parce qu'ils ont dit que dès le 5 juin, ils avaient parlé d'un enfant à Alessandra, que le "paquet" a perdu de sa consistance. Le faux témoignage est évident. La concertation aussi
yargumo a écrit :
Le 6, dans les dépositions du couple Aubert et dans celles du couple Martinez il n'est pas question du déroulé des contacts qui ont amené aux recherches avec le résultat que nous connaissons.
Et pour cause, les policiers ne leur demandent que de raconter ce qu’ils ont vu le 3 juin, du côté de Peypin.

yargumo a écrit :
C'est aussi la preuve que l'imbroglio du 5 au matin pose problème.
Dans leurs dépositions, il n’est pas question du 5 juin. C’est donc cette absence d’information relative au 5 juin, qui serait la preuve d’un « imbroglio » qui n’a jamais existé. La vieillesse est une catastrophe.

yargumo a écrit :
Le choix de dissimuler les atermoiements des gendarmes de Gréasque est toujours d'actualité alors qu'au dossier existent deux PV qui infirment celui délirant du Capitaine.
Toujours, certainement pas, puisque cela ne sort que de votre imagination et n’a donc jamais été d’actualité. Le PV du capitaine n’est pas délirant, puisqu’il décrit exactement ce qui c’est passé, alors que dans leurs dépositions, les deux faux-témoins, évoquent des choses qu’ils n’ont pas vu.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 20 mars 2017, 21:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1667
Citation :
Sinon, c’est dire que volontairement, il aurait choisi……..mais ça, je vous laisse le dire.

je ne peux que le dire..... Il est avocat, aussi.
Citation :
Le PV du capitaine n’est pas délirant, puisqu’il décrit exactement ce qui c’est passé.....

Oui c'est ça; et ses hommes de Gréasque, à qui trois personnes sont venues dire un lien possible avec un enlèvement, se lèvent de bonne heure pour chercher la voiture accidentée et son conducteur, partis depuis deux jours, mais ne se préoccupent pas de la fillette, vous les prenez pour des demeurés?
Citation :
Ces coups de téléphone du 5 juin, n’ont pas eu lieu et les Aubert n’ont pas vu d’enfant en compagnie de Ranucci. Le faux témoignage est évident. Au cours de la prochaine révision, la vérité sera établie.

Il n'y aura pas de prochaine révision. Les Aubert ont bien aperçu un enfant le 5 à midi avec le conducteur de la 304, pour s'en convaincre il suffit d'admettre que c'est bien à sa recherche qu'un dispositif sera monté le 3. Nous avons au dossier deux documents officiels qui le confirment.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le Télégramme
Message non luMessage posté... : 20 mars 2017, 22:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 12:37
Messages : 3483
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
[u]Les Aubert ont bien aperçu un enfant le 5 à midi avec le conducteur de la 304, pour s'en convaincre il suffit d'admettre que c'est bien à sa recherche qu'un dispositif sera monté le 3. Nous avons au dossier deux documents officiels qui le confirment.
[/u]


Tout va bien Yargumo ? hmm:

_________________
Image


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 86 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com