Nous sommes le 13 avr. 2021, 22:46

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 14 mars 2021, 23:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Est-ce nécessaire (ou raisonnable) d'éliminer la question des soquettes blanches au prétexte que M Rambla se serait trompé (?), ou que Marie-Dolrorès, par coquetterie, les auraient retirées ?
Pour le moins, dans le 2ème cas, pensez-vous raisonnablement que MD les auraient jetées alors qu'il lui suffisait de les mettre dans sa ou ses poches, pour les remettre juste avant de monter chez "maman" !?
Outre le (supposé mais réaliste) désir de coquetterie, mais qui peut aussi largement se comprendre à cet âge, il n'y a pas que le désir de ne pas déplaire à ses parents, mais aussi de ne pas être puni pour un perte ou une négligence qui couterait à des parents qui sont loin de rouler sur l'or... (j'ai connu l'angoisse des fins de mois des miens !)
Pourquoi on ne les retrouve pas, par exemple dans ses poches ?
Et donc pourquoi auraient-elles (sciemment et par leur ravisseur, par exemple ?) été retirées ?
Seraient-elles un indicateur de là par où est pasée cette petite fille ? Traces de... eau, boue, feuilles, brindilles, végétation, fumier, peinture, grésil... que sais-je !? La 1ère champignonnière n'est pas loin, qu'y avait-il dans cette champignonnière à l'époque ? Également des galeries et des tas de tourbe/fumier ? Question...
Pourquoi retrouve-t'on une chaussure pas trop loin du corps (chaussure droite !?), et une empreinte de chaussure (laquelle? Gauche ou droite ?), comme pour indiquer la direction de la fuite ? Et si tout était manipulé (chaussure savamment disposée, empreinte imprimée de main de meurtrier) afin d'induire une lecture différente de ce qui s'est réellement passé ?
Pas pour incriminer Ranucci (qui pouvait se douter qu'il n'ait pas d'alibi et que son incrimination le mène à la guillotine ?) mais pour brouiller les pistes ? Par exemple ? Sur le coup ou après coup...
Pourquoi tout devrait-il être regardé depuis la route et uniquement depuis la route ?
Qu'en est-il du Val Jean-Louis (accessoirement j'y distingue 2 cabanes forestières... existaient-elles à l'époque des faits ?) ?
Ou de la 1ère champignonnière ?
(Celle-ci étant si proche... ça m'a toujours surprise que dans l'affaire, il ne s'agisse que de la 2ème... et de surcroît, qu'elles soient liées par des chemins... en fait il semble y avoir plein de chemins derrière tout cela, la Doria, à côté, c'est presque du pipi de chat !)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 15 mars 2021, 00:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
J'ajoute que, s'agissant de course poursuite pour relever l'imatriculation d'un chauffard, je n'attendrais pas qu'il lui prenne l'envie subite de s'arrêter pou relever son N°.
Ou alors c'est un gag ! ("Oh, je sens qu'il va bientôt s'arrêter, préparons-nous !")
Dés que je suis suffisamment proche de lui, je relève et note son N°, donc dés ce moment je ralentis, mon passager étant consulté et notant ou mémorsiant le n°.
Imaginez qu'après cela, Aubert reprenne sa "vitese de croisière" avant de faire demi-tour (pourquoi irait-il plus loin ? On ne lui demande pas de faire le justicier !?)... et qu'il tombe avant cela sur une voiture tout aussi grise que la 304 coupée Peugeot ?
Je sais c'est fou et pas très crédible, aucun ravisseur (même si je ne suis pas dans la peau d'un ravisseur et encore moins d'un meurtrier !) n'aurait l'idée de s'arrêter à un endroit improbable au bord de la route ! Mais si c'est le cas, Aubert aura ou aurait-t'il eu l'idée de vérifier le n° pour voir si c'est bien la même voiture ?
Après tout, l'enquête a bien suggéré, fortement semble-t'il, qu'une Simca 1100 ressemblait à une Peugeot coupée 304 et que Jean R et Spinelli avait pu se tromper... !!
Si JR et Sipinelli se trompent, pourquoi pas les Auibert ?
Je repense du coup à ce que dit dit le regretté F. Pottecher sur les aveux et les témoignages...
Si on se contentait des faits avérés ? Même s'il y en a peu !? Ah merde, manquent pas mal d'éléments... c'est couillon, ces éléments ne semblent pas avoir été recherchés à l’époque ! Qu'a réellement fait Ranucci dans la nuit du 2 au 3 ? D'où vient réellement le couteau VInox (une rixe, sinon plus, dans un bar de Marseille ? Avec risque de graves représailles... !?) ?
Pourquoi Allauch se trouvait entre Ste Agnès et le carrefour de la pomme (i.e. Ranucci était-il auteur/dessinateur/cartographe/inventeur de lieux géographiques, lieux toponymiques et/ou du cadastre ? Non, ça c'est une blague œuf corse !) ? Etc...
Qu'on soit innocentiste ou culpabiliste, cette histoire est cousue de fil blanc ! Enfin disons... de fil très opaque !


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 18 mars 2021, 21:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Pour rentrer à Nice depuis Marseille, il me semble que le trajet le plus simple était de passer par Aubagne... ?
Mais en venant d'Allauch, la RN8bis, ex D908 (je me trompe ?), même si moins "roulante", semblait plus indiquée !?
En venant de Ste Agnès aussi, mais s'il ne vient pas de Ste Agnès (?) ça ne colle pas. En soi c'est un peu léger, mais la proximité d'Allauch laisse pensif...
L'idée étant que Ranucci a sans doute voulu rencontrer son père, peut-être a-t'il tenté de le faire (sans succès !?), peut-être s'est-il dégonflé juste avant ?
Une nuit de beuverie sans véritable nuit réparatrice (dont on ne sait pas ce qui s'y est passé), une sacrée gueule de bois + un gros choc au carrefour de la pomme pouvaient justifier un arrêt soudain en redescendant sur la RN 8 bis et, sortant de sa voiture en titubant, un effondrement/évanouissement dans le fossé (et non le caniveau) bordant la route... de quoi rester invisible (involontairement bien sûr) aux yeux des Aubert ou autre automobiliste arrivant sur les lieux.
Mais pas aux yeux d'un homme depuis le talus et masqué derrière les fourrés et qui du coup, se serait mis en tête (?) de partir avec cette bagnole providentielle ? Ou bagnole gênante ? Et qui se barre à nouveau dans le talus au moment où il entend une voiture arriver !? Avec un sac, pourquoi pas ! (Sac où se trouveraient une faucille -ou autre- et des vêtements plein de sang) ?
De là à faire remonter, par la suite, un Ranucci très embrouillé mais marchant/titubant + ou moins, dans sa propre voiture (la 304 coupé), et pourquoi pas le faire s'allonger sur la banquette arrière (vas-y mon gars, allonge-toi, je vais t'aider), au prétexte de le faire reprendre ses esprits dans un lieu plus sécurisé ...
Très risqué à priori certes. Mais si c'est une personne habitant le secteur, ou étant un habitué des lieux ? Disons une personne vue régulièrement et jamais inquiétée par qui que ce soit ? Pourquoi pas un genre de bredin ?
Au cas où, il peut dire qu'il a voulu "rendre service"... tant il est vrai qu'au regard d'un homme qui a un malaise au bord de la route, c'est pas prudent de le laisser là.
De là le trajet jusqu'à la galerie de la champignonnière que M. X connait bien. Un M X très doué pour les marche-arrières... on peut-être un peu "limité" mais avoir une bonne habileté manuelle !

Outre cela, je repense aux coups de pierres, aux coups de couteau superficiels, et à ceux très profonds qui ont provoqué la mort de la petite fille.
Il enlève MDR, l'emmène je ne sais où (1ère champigonnière ou Val Jean-Louis, en tout cas sûrement pas le long d'une route d'où il aurait monté un talus), elle s'échappe et court à travers bois/garrigue, il la rattrape et, dans la foulée, l’assomme violemment à coups de pierre. Elle gît inanimée !
Est-elle morte ? Pour s'en assurer il la picote avec son couteau... oh merde, elle réagit ! Et là il la poignarde violemment, de surprise et parce que non, ce n'est pas un "raptus criminel avec paroxisme du cerveau", le mec est face à ce qu'il considère comme un objet, objet qui n'est pas censé réagir et encore moins lui résister ! Et puis quelle panique ! Pour lui... (Je pense bien sûr à celle de MDR, pauvre, pauvre petite fille, qui s'est vue mourir sous les yeux d'un cinglé ! Avec probablement ses dernières pensées pour ses parents qui forcément s'inquiétaient... et son petit frère Jean...)
Durant la course poursuite (ou après ?) il ramasse (une ou les deux ?) chaussures qu'elle a perdues, et en voulant la ou les lui remettre après le meurtre, il constate que les chaussettes sont pleines de... traces incriminantes quand à l'endroit d'où elle venait. Donc on supprime les chaussettes.
Et pour compléter le tout, non seulement il laisse une chaussure entre la fillette et la route, mais il laisse aussi une empreinte de chaussure en appuyant bien fort avec la main... pas si bredin !
Pas pour incriminer Ranucci (d'autant que celui-ci n'est peut-être arrivé qu'après), mais pour mettre sur une fausse piste/brouiller les pistes.
À moins qu'une main complice n'ait commis cela... ?? Pour protéger celui qu'on croyait qui...

Pas question d'une enquête de voisinage...
On est loin du 54 et d'une famille de gens du voyage.

Hypothèse bien sûr.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 19 mars 2021, 01:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
"Je vois que c’est un gosse et un jeune. J’arrive à MARTINEZ et mes premiers mots, je lui dis « Vous n’avez pas de chance, c’est des mômes qui ont fourgué une bagnole, ils se sont cassés dans la colline. On ne va pas aller leur courir derrière. J’ai le numéro, ça suffit… "
Et si vraiment le couple Aubert avait vu ces "2 jeunes" ?
Un ado et un gamin ?
Ça paraît con mais je repense au gamin dont parlait Le Forsonney (en 2004 ?), celui qui logeait dans la champignonnière ? Je ne dis pas que c'est lui, mais il y avait peut-être (sans doute ?) d'autres gamins qui traînaient dans le coin ?
Et si les Aubert avaient bien vu un ado ET un gosse ? Et s'ils avaient bien vu un paquet ? Donc un paquet ET un gosse, sauf qu'ils n'ont d'abord parlé que du paquet, parce qu'ils n'ont pas percuté sur la présence du gamin ? Ou simplement parce que pour eux, c'est le plus âgé le responsable et que le gosse n'est qu'un complice involontaire (d'un vol de voiture, puisqu'à ce moment là, seule cette idée leur vient à l'esprit) ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 26 mars 2021, 15:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
"Je vois que c’est un gosse et un jeune. J’arrive à MARTINEZ et mes premiers mots, je lui dis « Vous n’avez pas de chance, c’est des mômes qui ont fourgué une bagnole, ils se sont cassés dans la colline. On ne va pas aller leur courir derrière. J’ai le numéro, ça suffit… "
Et si vraiment le couple Aubert avait vu ces "2 jeunes" ?
Un ado et un gamin ?
Ca ne correspond pas aux déclarations faites aux gendarmes par Aubert (un homme jeune avec un paquet).
Et cette histoire inventée de "2 jeunes" semble surtout là pour se dédouaner de ne pas avoir prévenu + tôt alors que Aubert prétendra ensuite avoir vu un enfant et non un paquet. Car "deux mômes" c'est moins incriminant qu'un homme avec un enfant. De la même manière qu'enfant est moins incriminant que fillette (les Aubert refuseront toujours de parler de fillette)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 26 mars 2021, 15:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
J'ajoute que, s'agissant de course poursuite pour relever l'imatriculation d'un chauffard, je n'attendrais pas qu'il lui prenne l'envie subite de s'arrêter pou relever son N°.
Ou alors c'est un gag ! ("Oh, je sens qu'il va bientôt s'arrêter, préparons-nous !")
Dés que je suis suffisamment proche de lui, je relève et note son N°, donc dés ce moment je ralentis, mon passager étant consulté et notant ou mémorsiant le n°.
Imaginez qu'après cela, Aubert reprenne sa "vitese de croisière" avant de faire demi-tour (pourquoi irait-il plus loin ? On ne lui demande pas de faire le justicier !?)... et qu'il tombe avant cela sur une voiture tout aussi grise que la 304 coupée Peugeot ?
Aubert n'a jamais pu avoir la voiture de Ranucci "en point de mire" pour être en mesure de relever son immatriculation durant une supposée poursuite, Aubert le reconnaissant implicitement devant Bouladou quand il dit "Le chauffeur avait pris de l’avance". Aubert ne verra donc qu'en sortie de virage un voiture déjà arrêtée, donc il relèvera l'immatriculation et c'est celle de Ranucci.
Donc Aubert ayant vu 2 voitures (celle de Ranucci en fuite puis celle du meurtrier arrêtée au bord de la route) ne me paraît pas possible, d'autant qu'il y a trop peu de distance parcourue pour que ça puisse coller.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 26 mars 2021, 18:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Aubert dit surtout, bien après les faits (livre Bouladou), qu'il n'a jamais téléphoné à la gendarmerie ?
Paquet qui devient enfant, on peut à la limite le concevoir, quoique... mais aucun coup de fil ??
Et les PV de synthèse ?
Les gendarmes seraient-ils à ce point menteurs ? Je n'y crois pas, ne serait-ce qu'un 1000ème de seconde !


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 26 mars 2021, 18:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Mais sinon, OK avec votre remarque.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 26 mars 2021, 18:25 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Je veux dire OK avec la 2ème remarque, celle où vous relevez l'impossibilité de relever le n° minéralogique durant la course-poursuite.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 29 mars 2021, 14:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
Aubert dit surtout, bien après les faits (livre Bouladou), qu'il n'a jamais téléphoné à la gendarmerie ?
Aubert prétend désormais qu'il a appelé la police et pas la gendarmerie. Mais grâce à l'article de Missen paru le lendemain de la découverte du corps, on sait que c'est un mensonge, car Missen est dans les locaux de la police le 5, les policiers n'ont aucune piste sérieuse, et quand Alessandra reçoit le coup de fil l'informant de la découverte du corps (et du lieu de la découverte), on voit qu'il tombe des nues (les gendarmes ont mené toutes leurs investigations sans en informer personne)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 29 mars 2021, 15:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
un arrêt soudain en redescendant sur la RN 8 bis et, sortant de sa voiture en titubant, un effondrement/évanouissement dans le fossé (et non le caniveau) bordant la route... de quoi rester invisible (involontairement bien sûr) aux yeux des Aubert ou autre automobiliste arrivant sur les lieux.
Mais pas aux yeux d'un homme depuis le talus et masqué derrière les fourrés et qui du coup, se serait mis en tête (?) de partir avec cette bagnole providentielle ? Ou bagnole gênante ? Et qui se barre à nouveau dans le talus au moment où il entend une voiture arriver !? Avec un sac, pourquoi pas ! (Sac où se trouveraient une faucille -ou autre- et des vêtements plein de sang) ?
De là à faire remonter, par la suite, un Ranucci très embrouillé mais marchant/titubant + ou moins, dans sa propre voiture (la 304 coupé), et pourquoi pas le faire s'allonger sur la banquette arrière (vas-y mon gars, allonge-toi, je vais t'aider), au prétexte de le faire reprendre ses esprits dans un lieu plus sécurisé ...
C'est un scénario possible, Ranucci s'évanouissant après être sorti de sa voiture. D'autant que ma conviction est qu'Aubert n'a jamais dépassé la 304, donc une personne étendue voire masquée par la 304 ne serait pas forcément très visible, et Aubert a dés qu'il a passé le virage fait un lien homme s'enfuyant <=> conducteur, il n'a pas de raison de chercher qqun d'autre (on peut imaginer que Martinez lui a parlé d'"une 304 avec un type dedans", vu qu'il déclarera dans sa plainte "Le conducteur paraissait seul à bord"), Aubert relève de loin l'immatriculation sur la plaque arrière et fait demi-tour.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 31 mars 2021, 01:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 juil. 2020, 02:21
Messages : 22
Au regard de la 2ème (et dernière en date) de vos réponses, je pense devoir retirer de mon "scénario" l'idée d'un homme (meurtrier ?) redescendant à nouveau et mettant Ranucci dans sa voiture.
S'il a le réflexe de fuir à l'approche de la voiture des Aubert, je vois mal qu'il soit capable (ce n'est pas le mot exact...) de descendre à nouveau et faire rentrer Ranucci dans le coupé 304. Ça prend un certain temps, c'est autrement plus risqué. Et imaginer une autre personne (un 3ème larron !) qui serait là tel le bon samaritain, c'est de l'ordre de l'improbable.
Je restais + ou - dans l'hypothèse de Gihel, qui veut que Ranucci ne se soit pas rendu de lui-même à la champi, mais je n'y crois pas une seconde.
Pas plus que je ne crois qu'un homme, quel qu'il soit et après un délit de fuite, et surtout après un enlèvement, soit capable d'aller assassiner une petite fille 20 mètres au-dessus d'une route où il vient d'arrêter sa voiture. Ça n'a pas de sens.
Mais quand vous dîtes "...et Aubert a dés qu'il a passé le virage fait un lien homme s'enfuyant <=> conducteur", là je vous suis totalement !
J'en ai fait l'expérience, je veux dire du lien que l'on peut faire entre ce que l'on voit et ce qui est en réalité, en quelque sorte comme si notre cerveau comblait les trous pour trouver une logique dans ce que nos yeux nous font voir...


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 06 avr. 2021, 14:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
Au regard de la 2ème (et dernière en date) de vos réponses, je pense devoir retirer de mon "scénario" l'idée d'un homme (meurtrier ?) redescendant à nouveau et mettant Ranucci dans sa voiture.
S'il a le réflexe de fuir à l'approche de la voiture des Aubert, je vois mal qu'il soit capable (ce n'est pas le mot exact...) de descendre à nouveau et faire rentrer Ranucci dans le coupé 304. Ça prend un certain temps, c'est autrement plus risqué.
Ce scénario n'est pas impossible. Et l'homme au paquet aura je pense compris la situation quand il voit la voiture d'Aubert, càd que c'est un tiers qui s'est présenté et pas le second protagoniste d'un accident, il en déduit que l'autre voiture accidentée n'a pas été en mesure de redémarrer immédiatement, et que donc cela lui laisse un certain temps, et c'est bien ce qui va se produire. puisque quand Martinez passera, celui-ci ne verra rien ni personne.
De toute façon si la manip de faire basculer (ou remonter) Ranucci sur la baquette arrière n'est pas simple d'après les tests qui ont été effectués (il ne faut pas une grosse carrure pour pouvoir manoeuvrer), ça ne doit pas non plus prendre énormément de temps (et l'homme attendant en haut du talus il ne lui faut que quelques secondes pour rejoindre à nouveau la voiture).


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 06 avr. 2021, 14:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
Pas plus que je ne crois qu'un homme, quel qu'il soit et après un délit de fuite, et surtout après un enlèvement, soit capable d'aller assassiner une petite fille 20 mètres au-dessus d'une route où il vient d'arrêter sa voiture. Ça n'a pas de sens.
Oui la fillette s'est enfuie dans la végétation, lors d'un arrêt de la voiture ou en demandant à s'isoler pour aller faire pipi. Il y a plusieurs possibilités entre l'entrée de la première champignonnière et les chemins environnants (ex Doria)
Ensuite la fillette est bien obligée à un moment de remonter / descendre sur la route pour chercher du secours, le ravisseur l'a anticipé et il va l'intercepter lorsque la fillette cherche à nouveau à le fuir.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Soquettes/chaussettes
Message non luPosté : 06 avr. 2021, 14:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 383
Citation :
Je restais + ou - dans l'hypothèse de Gihel, qui veut que Ranucci ne se soit pas rendu de lui-même à la champi, mais je n'y crois pas une seconde.
Faites vous votre opinion en regardant la vue aérienne de la zone, pourquoi Ranucci qui cherche à fuir pour ne pas que l'on relève son immatriculation, irait se piéger tout seul dans ce "trou à rats" comme il le qualifiera, alors que si l'objectif était de changer la roue, il existe d'autres chemins de traverse bien plus discrets une fois rentré sur le terrain de la champignonnière.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com