Nous sommes le 17 oct. 2018, 02:54

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 9 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 22:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Les incohérences étaient moins nombreuses au procès. De plus, l'attitude de Ranucci et les hésitations de madame Mattéi en ont rajouté pour finir de convaincre les jurés.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 août 2006, 22:30 
c'est vrai que vous avez de l'humour

surtout au sujet des petites incohérences ça et là. De la roupie de sansonnet quoi, c'est pas grave !

C'est certain qu'après s'être débarassés des témoins à décharge, après avoir totalement négligé d'autres pistes comme celle du satyre des cités marseillaises, s'être acharnés pour obtenir des aveux au détriment d'une enquête sur le terrain, après avoir négligé la rédaction de PV de confrontation, etc , c'est sur que l'on pouvait orienter tranquillement l'issue vers la culpabilité !

C'est pas grave, du moment qu'on a un coupable !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 07:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mars 2005, 08:31
Messages : 25
Citation :
De plus, l'attitude de Ranucci et les hésitations de madame Mattéi en ont rajouté pour finir de convaincre les jurés.
Je dirais, surtout après l'intervention de Viala en sortant un PV qui parlait d'un pull over Vert et reprenant la parole à la fin des débats alors que dans tous procès, ce sont les avocats de la défense qui ont la parole en dernier.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 09:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Les incohérences étaient moins nombreuses au procès. De plus, l'attitude de Ranucci et les hésitations de madame Mattéi en ont rajouté pour finir de convaincre les jurés.
Je me demande dans ce cas pourquoi il y a eu une enquête si de tels évènements prennent une part dans la décision des jurés
Citation :
Ce qui serait très grave, ce ne serait pas que la justice se soit trompée, car pratiquement tout accablait Ranucci, malgré quelques petites incohérences ici ou là
Evidemment quand on va vous demander ce qui accablait Ranucci vous allez faire une liste bien détaillée comme il faut.
Facile de dire de telles choses sans "assurer" derrière ce qu'on écrit


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 août 2006, 07:17 
Citation :
les Aubert se sont déclarés outrés par le délit de fuite.
A leur place, ce qui m'aurait le plus outré c'est de constater après coup que le chauffard a préféré prendre la fuite au lieu de s'inquiéter au sujet de l'enfant.
Et j'aurais sans aucun doute averti la police immédiatement pour cette raison.
Tout à fait. C'est un point qui m'inclinerait à penser qu'il n'ont pas vu d'enfant, car en tant que parents, il est étrange qu'ils n'aient pas été choqués par ce "père" qui se comporte aussi légèrement avec une enfant dont on peut supposer qu'elle a peut-être été choquée ou contusionnée par la violence de l'accident.
Citation :
Tiens, Marc, cette histoire de "minots", savez-vous où elle était développée ?
Il me semble avoir lu une ou deux fois une allusion à ce sujet sur l'autre forum mais je ne sais pas très bien de quoi il s'agit.
C'est Gérard Bouladou qui en parle dans son livre. C'est la première fois que j'en entends parler.

A la réflexion, avoir parlé de "minots" me semble peu vraisemblable. Cela se justifierait s'ils avaient vu 2 ou 3 adolescents (15 - 17 ans). Il aurait alors été assez normal qu'ils les perçoivent comme des gamins sans permis qui auraient volé une voiture (même dans ce cas le terme de "minots" me semblerait d'ailleurs légèrement excessif. j'aurais plutôt dit des "petits jeunes", des "ados").
Mais Ranucci, qu'on lui donne 20 ans ou 30 ans, peut difficilement être perçu comme un minot. Comme un père et sa fille, un frère et sa petite soeur, un oncle et sa nièce, oui, mais que CR et MD aient été perçus globalement comme des "minots", cela me semble peu probable.
Ce terme, dont on entend parler pour la 1ère fois au bout de 30 ans, ressemblerait assez, par son côté excessif et peu naturel, à une invention tardive de Gérard Bouladou/Aubert pour justifier encore un peu plus le fait que les Aubert ne se soient pas inquiétés de la scène qu'ils ont vue.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 août 2006, 09:06 
C'est vrai que l'explication des minots, 30 ans après, est assez étonnante.

Ce qui l'est également, c'est qu'il a parlé de jeunes voleurs de voitures !

Franchement, vous avez déjà vu un voleur de voitures s'adonner à ce genre de loisir avec un enfant ?
Avec un autre adulte, oui mais pas avec un enfant..S'il faut fuir, un enfant serait un sérieux obstacle.

Ce ne sont peut-être que des voleurs mais ils ne sont pas idiots.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 août 2006, 11:15 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Concernant M. Martinez, il y a une petite chose que j'ai relevé sur ses différentes interviews. Il y a quelques mois, il déclarait que les Aubert avait complété le n° d'immatriculation de CR, qu'il n'avait pas retenu entièrement. C'était du style "J'ai retenu 1369 et 06, mais les lettres je les avais pas. Les Aubert m'ont ramené l'immatriculation complète 1369 SG 06." Hors, un post publié sur ce forum fait état d'un Martinez ayant relevé le n° 1364 SG 06, avant de se faire corriger par les Aubert, revenant de la course-poursuite.
Ne voyez pas le moindre narcissisme à me citer, mais personne n'a réagit sur cet état de fait. En peu de temps, il semble que V. Martinez ne se souvienne plus des mêmes numéros de la 304. Quel est votre avis à ce niveau? Pensez-vous que c'est normal de se planter sur les chiffres, ou faut-il y voir une version un peu adaptée aux circonstances? Enfin, est-ce que les toutes premières dépositions de V. Martinez font état des époux Aubert lui indiquant ou lui confirmant le n° de la 304?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 00:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Martinez déclare aux gendarmes une heure après l'accident que c'est Aubert qui lui a ramené le numéro d'immatriculation, ce qui a le mérite d'être clair et net :

"Quelques minutes après est arrivé un autre automobiliste venant également d'Aix-en-Provence, qui s'est arrêté et auquel j'ai indiqué ce qui s'était passé. Il a immédiatement pris la direction de Marseille, et il est revenu, 5 minutes après environ, en me donnant le n° du véhicule 304 peugeot, n°1369 SG 06, qu'il avait vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour."

Après, prétendre qu'Aubert n'a jamais noté le numéro, s'est trompé de voiture, etc, ça demande de complètement ignorer ce passage de la plainte de Martinez... sans compter les dépositions Aubert du 6 juin.

Monsieur Aubert : "Comprenant bien que cet individu n'avait aucunement l'intention de revenir, j'ai relevé le n° d'immatriculation de sa voiture et je suis remonté à bord de mon propre véhicule afin de communiquer ce numéro minéralogique à la personne qui avait eu l'accident de la circulation et qui était restée sur les lieux (du moins, je le supposais). J'ai effectivement retrouvé le couple qui se trouvait à bord du véhicule accidenté et je leur ai communiqué le n° d'immatriculation de la Peugeot 304."

Madame Aubert : "Puis mon mari a fait demi-tour, il s'est arrêté à nouveau devant le véhicule, a relevé le numéro et a crié par la portière à l'adresse du chauffeur qui avait disparu: "Reviens, ne fais pas l'imbécile, il ne s'agit que d'un dégât matériel." Je n'ai pas entendu ce que l'homme a répondu, mais mon mari m'a fait savoir que l'individu lui avait dit: " Filez, je viens". Nous sommes retournés sur les lieux de l'accident et nous avons aidé l'autre partie en cause à remettre le véhicule accidenté sur le bas-côté de la route.
Je précise que le véhicule que nous avons pris en chasse était une 304 Peugeot, gris métal, type coupé, dont le numéro est le suivant: 1369 SG 06. Mon mari a laissé son identité et son adresse à Mr Martinez pour un éventuel témoignage."


Modifié en dernier par Marc D. le 02 sept. 2006, 00:40, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 00:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Sur ce point, à mon avis, il n'y a pas beaucoup à discuter.

Les Aubert partent à la poursuite d'un véhicule, et au sortir d'un virage ils voient une peugeot 304, ils prennent le numéro parce qu'ils sont venus essentiellement pour cela et donc ils le donnent à Martinez. Ils ne peuvent pas se tromper sur ce point précisément.

Ils ont clairement vu la voiture de Ranucci et pas une autre.

_________________
L'adn du sang se trouvant sur le pantalon bleu doit être analysé et comparé avec celui de Mme Mathon, c'est notre exigence pour connaître la vérité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 00:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Les Aubert partent à la poursuite d'un véhicule, et au sortir d'un virage ils voient une peugeot 304, ils prennent le numéro parce qu'ils sont venus essentiellement pour cela...
Exactement. Si Martinez leur demande de prendre Ranucci en chasse, c'est dans l'unique but de relever son numéro. Sinon, ça n'a aucun intérêt.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 15:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Citation :
Citation :
Les Aubert partent à la poursuite d'un véhicule, et au sortir d'un virage ils voient une peugeot 304, ils prennent le numéro parce qu'ils sont venus essentiellement pour cela...
Exactement. Si Martinez leur demande de prendre Ranucci en chasse, c'est dans l'unique but de relever son numéro. Sinon, ça n'a aucun intérêt.
Ok, je m'incline ! :wink: Les Aubert ont vu la 304 et ont noté le numéro.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 16:07 
et est ce que M Aubert a vraiment collé son nez sur la portière pour regarder à l'intérieur du véhicule ?

Je rappelle qu'il n'en a jamais donné aucune description, il n'a même pas dit que le véhicule était accidenté sur la gauche.

Alors je me demande également si Aubert a vraiment fait un demi tour comme il l'a dit.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 16:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Il a bien dû faire un demi-tour à un moment donné, parce que faire 700 mètres en marche arrière sur une route à virages, ça n'est pas très prudent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 16:17 
C'est absolument drôle Marc D, vous êtes en grande forme

Le film que j'avais déposé sur le forum récemment montre un terre plein sur la droite peu après le virage.

Ils ont pu s'approcher de quelques mètres pour relever le n° d'immatriculation et faire marche arrière jusqu'au terre plein et faire 1 manoeuvre pour repartir vers le carrefour.

Ca c'est dans l'ordre du possible et du probable également


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 02 sept. 2006, 16:37 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
C'est absolument drôle Marc D, vous êtes en grande forme

Le film que j'avais déposé sur le forum récemment montre un terre plein sur la droite peu après le virage.

Ils ont pu s'approcher de quelques mètres pour relever le n° d'immatriculation et faire marche arrière jusqu'au terre plein et faire 1 manoeuvre pour repartir vers le carrefour.

Ca c'est dans l'ordre du possible et du probable également
Il y a deux petites restrictions, cependant :

1) Juste à la sortie d'un virage sans aucune visibilité, c'est plutôt dangereux.

2) Monsieur et madame Aubert disent tous deux qu'ils ont fait le demi-tour plus loin dans leur déposition à l'Évêché.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 121 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 9 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com