Nous sommes le 15 oct. 2018, 12:29

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 09:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
phil, je sais que je t'embête mais, ou on voit ou on voit pas et quand on est pas sûr, on dit on est pas sûr.
La langue française est suffisamment riche pour employer les mots qui conviennent. mince alors! lolo

Dans une affaire de crime de sang, on se doit d'être clair, c'est la moindre des choses et pour tout le monde.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 09:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Non, Laurence, je ne suis pas d'accord avec toi. S'il avait dit "je ne suis pas sûr qu'il y ait eu un enfant dans la voiture", c'était bien pire. Il a dit "Le conducteur était seul mais il y aurait pu y avoir un enfant", et honnêtement, je ne vois pas comment dire autrement. Tu aurais dit quoi, toi ? (N'oublie pas qu'à ce moment, tu ne sais pas que Ranucci va être décapité probablement à tort.) Comment aurais-tu réagi à la place de Martinez ? "Cet homme était seul dans sa voiture, j'en suis sûre à 100%, vous pouvez le relâcher" ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 10:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
tu as le droit de ne pas être d'accord avec moi, phil, nous sommes sur un forum de discution, et sur un forum de discution, on discute, personne n'est censé imposer sa loi.
J'en concluerais que le mieux serait de lui demander ce qu'il a voulu dire car, visiblement, nous faisons chacun et chacune, une interprétation différente de ce qu'il a dit. bisous lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 10:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2004, 17:48
Messages : 9
Localisation : landes
Salut,

Il est bien evident qu'on ne peut en vouloir à Martinez pour son témoignage, néanmoins je pense qu'il autait été très instructif de lui poser certaines questions par rapport à l'arrivée des aubert sur les lieux de l'accident.
A savoir combien de temps s'est-il écoulé entre l'accident et l'intervention des Aubert, Mr Aubert est-il descendu de voiture?
Et on aurait pu demander clairement à Matinez s'il était en possession du numero d'immatriculation de la voiture de Ranucci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 10:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
oui, bonjour Didier
mais peut-être lui a t-on posé la question?
Il faudrait avoir sa ou ses dépositions sous les yeux. bisous lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 12:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Martinez déclare très clairement, et officiellement, que les Aubert sont arrivés "quelques minutes après l'accident", puis qu'il leur a expliqué ce qui s'était passé (ça reste flou sur le n°) et leur a demandé de le prendre en chasse. Les Aubert disent qu'ils ont vu l'accident, que Martinez leur a demandé vité fait de suivre la voiture, et qu'ils l'ont poursuivie (elle roulait à très grande vitesse, disent-ils). Ensuite, bon, c'est le bazar. D'abord ils sont à 2 ou 300 m quand ils voient la voiture arrêtée et un homme grimper le talus, ensuite ils sont arrêtés juste à côté quand un homme grimpe le talus avec un enfant qui dit "Qu'est-ce que tu fais ?"
Martinez, que pourrait-il dire de plus ? Soit : Je me suis peut-être trompé, en fait ils sont arrivés dix secondes plus tard, et dans ce cas on ne serait pas beaucoup plus avancés. Soit : Non, c'était bien quelques minutes après, et on aurait la même impression qu'aujourd'hui, les Aubert racontent n'importe quoi.
Pour le n° qu'il leur aurait confié, je n'arrive pas à retrouver à qui il a dit ça. Apparemment, ce n'est pas dans les rapports de gendarmerie, en tout cas.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 28 mai 2004, 22:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 nov. 2003, 21:38
Messages : 222
Citation :
Salut,

Il est bien evident qu'on ne peut en vouloir à Martinez pour son témoignage, néanmoins je pense qu'il autait été très instructif de lui poser certaines questions par rapport à l'arrivée des aubert sur les lieux de l'accident.
A savoir combien de temps s'est-il écoulé entre l'accident et l'intervention des Aubert, Mr Aubert est-il descendu de voiture?
Et on aurait pu demander clairement à Matinez s'il était en possession du numero d'immatriculation de la voiture de Ranucci.
Je pense qu'à la base, on ne devrait pas postuler à priori que toutes les personnes qui ont été confronté à l'affaire Ranucci sont suspectes, ont caché des choses, ont mentit, etc... C'est juste un effet effet de bord que donne le livre de Gilles Perrault, et qui ne doit certainement pas être suivi, au détriment de se fourvoyer complètement sur la vérité des choses qui est beaucoup complexe que tout cela.

Petit jeu pour ceux qui aiment jouer: COMBIEN de personnes, impliquées dans cette histoire, Gilles Perrault a-t-il effectivement rencontré, et discuté avec ? (donner les noms ). Je suis sur que le résultat en surprendrait plus d'un...

En ce qui concerne Monsieur Martinez, mais aussi en ce qui concerne la pluparts des témoins de l'affaire, ils sont en vie, on peut les joindres, les interroger, leur poser des questions, c'est pas toujours facile ça c'est vrai, ils ne vivent pas les choses de la même manière, ils ont souvent tendance à se recroqueviller et se fermer un peu, et ne pas vouloir trop discuter de l'affaire, MAIS, on peut y arriver, à discuter avec eux...
Alors, malgré tout cela, malgré la confrontation directe, malgré le degré d'honneteté que l'on peut ressentir de la part cette personne en face de vous, ON PEUT TOUJOURS DIRE que ce qu'il dit, ben on n'y croit pas, il arrange les choses, il masque la vérité, etc...
Ca, c'est pas les personnes qui ont une rencontre en chair et en os qui le disent, ce sont les personnes qui n'ont pas eu de contact humain avec la personne, ceux qui recueillent les "dires" par le biais d'un témoignage ECRIT, par internet par exemple.
DONC, je n'alimenterai pas trop cette rubrique, et je renvoie très souvent les personnes qui se posent des questions vers les personnes qui pourront leur dire de vive voix leur vécu, leur vérité, avec la force de conviction que l'on pourra entendre ou non dans le son de leur voix...

Mais il faut savoir quand même que la plupart des questions posées sur le sujet ont déjà trouvé leur réponse dans les dires des différents témoins retrouvés et interrogés. Reste à rendre public tout cela, ce qui arrivera dans un futur proche...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 08:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Cette dernière phrase est bien sibylline, Vincent. Enfin, quoi qu'il en soit, oui, n'importe quel propos écrit, ou rapporté, peut-être contredit, nié, critiqué : on n'a pas l'élément primordial pour juger, la confiance, le sentiment personnel, humain, de la vérité ou du mensonge. Si j'écris ici : "Je suis le neveu de Valery Giscard d'Estaing", il est très facile de dire : "N'importe quoi !" En revanche, si quelqu'un passe toute une soirée avec moi et que je lui explique que je suis le neveu de Giscard d'Estaing, son opinion ensuite sera sans doute beaucoup plus proche de la réalité. (Cela dit, évidemment, je ne suis pas le neveu de Giscard d'Estaing.)
Ce que je veux dire, et qui est assez douloureux quand on y pense, c'est que cette affaire Ranucci paraît incroyablement nébuleuse, complexe, on se pose des questions dans tous les sens, on a plus ou moins tous le sentiment qu'on ne saura jamais la vérité, comme si on parlait de Dieu ou des extraterrestres, mais en fait, la vérité est toute proche, et "facile" à obtenir. Des tas de gens la connaissent. Il suffirait de passer une soirée avec les Aubert. Il suffirait d'aller habiter près de chez eux, de s'en faire peu à peu des amis (par la fourbe ruse), de dîner quelques fois avec eux, et voilà. On le regarderait, on les écouterait parler. Pas devant des caméras. Pas aveec la terrible pression de l'Opinion Publique. Et on saurait. Car eux savent. (Du moins, eux savent s'ils ont vu Ranucci emmener une fillette, ou pas.)
C'est une des choses, entre autres, qui me fascinent dans cette affaire : l'énigme paraît insoluble (depuis le temps qu'on en parle...) alors que deux personnes "normales", qui vivent finalement tout près de nous et sont en théorie tout à fait accessibles, ont la solution. Un peu comme s'il y avait un petit vieux, en Auvergne, Roland Ledoux, qui possédait quelques photos de Dieu.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 09:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
bonjour phil, pour résumer , je suis d'accord avec le fait et j'en rêve , d'habiter près de l'un des protagonistes de cette affaire et d'écouter ou d'entendre par fourbe etc...

aucun des protagonistes ne reviendra sur ce qui'il a dit, que ce soit vrai ou pas.

Si c'est vrai, aucune raison de revenir dessus.

Si il y a eu mensonge ou pression, aucune raison de revenir dessus, un homme a été guillotiné. Je vois mal quelqu'un revenir sur ses dires.

Et quand bien même, il le ferait ce ne serait pas à un forumeur mais à la police ou à la gendarmerie.
Il faudrait arrêter de nous faire gober n'importe quoi.

Au fait, dans les grandes nouveautés futures du forum, saura t-on quel jour et à quelle heure la petite est morte.?

Le couteau virginia-inox était-il l'arme du crime?

Et les tâches brunes s'apparentant à des tâches de sang, étaient-elles des tâches de sang? peut-être même celles de la gosse?

Laurence


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 14:46 
Prenez l'affaire Dominicci, c'est une affaire trouble qui à trouvé réponse
depuis quelque temps.
Il me semble que l'ouvrage de PERRAULT n'est pas en prendre comme une bible.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 15:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
salut réré, tu veux dire que mes questions sortent tout droit du livre de Perrault, et que j'alimente ses fantasmes? laurence


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 15:40 
Peut être que le fantasme de PERRAULT était de voir ranucci en victime.
c'est hélas ce que pense beaucoup de monde, et pour cause le livre de
PERRAULT reste l'ouvrage de référence de cette afffaire.

cette idée qu'on les gens de penser que l'on a guillotiné un innocent,
je n'y adhère pas...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 15:52 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Il n'en reste pas moins qu'on ne sait pas quand la petite est morte, Perrault ou pas Perrault.
Pour le couteau, c'est pareil.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 19:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
"Cette idée qu'ont les gens de penser qu'on a guillotiné un innocent, je n'y adhère pas." C'est-à-dire, Régine ? Tu es maintenant persuadée qu'il est coupable ? Ou tu veux dire : quand on guillotine quelqu'un, c'est qu'il est coupable.

Quant à l'affaire Dominici, elle n'est pas plus résolue que l'affaire Ranucci. C'est marrant, parce que tu dis que nous suivons aveuglément Perrault, que son fantasme était de voir Ranucci en victime (je ne comprends pas bien ce que ça veut dire, d'ailleurs), mais tu fais exactement pareil avec William Reymond, dont beaucoup de gens réfutent les hypothèses. S'il y avait un forum Dominici, tu peux être sûre qu'il ressemblerait à celui-ci.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 mai 2004, 19:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
elle n'est malheureusement pas la seule à le dire, d'autres pensent également que nous devrions enlever notre nez du pull over rouge.

Je le trouvais pourtant très bien ce bouquin, mais je pense pouvoir rassurer ses détracteurs, nous continuerons à en parler jusqu'à l'éternité,ah oui, j'oubliais, on va nous montrer que ranucci était coupable
coupable:oui , il a même été guillotiné, ça on le sait. tout est contre lui. Que peut-on dit de plus.?
Que Perrault divague, que l'enquête a été bien menée. ciao.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com