Nous sommes le 18 oct. 2018, 13:29

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 269 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1618 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 sept. 2006, 23:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Même que le gendarme rencontré par G Bouladou le confirme (cf p 212 du livre de G Bouladou)

le couteau est trouvé le 5 dans la galerie, ce qui génère des recherches tout autour ; et c'est au cours de ces recherches consécutives à la découverte du couteau qu'ils vont découvrir le pull-over rouge

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 07:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
La juge use d'un procédé, vu qu'il n'y a pas d'avocat dans son bureau. (D'ailleurs Ranucci aurait dû refuser de répondre et de signer le PV mais il ne savait pas, on n'apprend pas la résistance à l'oppression à l'école, alors que c'est le premier des droits de l'homme institué par la révolution.)

[...]


Ce que fait la juge ne vaut rien parce qu'il n'y a pas d'avocat et parce que sa démonstration se renverse par le fait même que la découverte du couteau n'est qu'une pauvre mise en scène maladroite : le couteau a été retrouvé la veille avec le pull, vu que les fiches de scellé ont toute la même forme et la même formulation.

Très juste Gihel. Vous pourrez faire annuler une vente qui vous a été extorquée par un vendeur à domicile, mais certainement pas faire annuler une procédure judiciaire à votre encontre pour "abus de faiblesse".

Or aucun vendeur ne vous fera signer après vous avoir cuisiné plus de 10 h ... Enfin je l'espère .

IL n'en reste pas moins qu'un juge qui agirait ainsi serait dans l'illégalité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 07:31 
Citation :
Même que le gendarme rencontré par G Bouladou le confirme (cf p 212 du livre de G Bouladou)

le couteau est trouvé le 5 dans la galerie, ce qui génère des recherches tout autour ; et c'est au cours de ces recherches consécutives à la découverte du couteau qu'ils vont découvrir le pull-over rouge
je crains que vous fassiez une interprétation très libre de ce que dit le gendarme.

il aurait fallu citer la phrase pour ceux qui n'ont pas le livre.

"Mais tout ce que je peux dire, moi, c'est que, quand notre commandant de brigade est averti de se rendre à la champignonnière de Provence, cra Ranucci avait dit qu'il avait caché le couteau dans un tas de tourbe, là, je peux vous dire que j'y étais. On a remué avec la poële à frire"

Il parle forcément dela journée du 6, puisque le 5 les gendarmes n'avaient pas le détecteur de métaux en leur possession.

Il me semble que le gendarme fait une confusion dans les dates et qu'il englobe la découverte du POR et du couteau la même journée, celle du 6


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 07:38 
Pour répondre à Gihel, au sujet du couteau, voici ce qu'est est écrit dans le livre "Christian Ranucci - 20 ans après" rédigé par G Perrault, Mme Mathon, Me Le Forsonney, Bredin et Soulez Larivière

Page 91 : "Tout semblait accablant. Il admettait, et pour cause, l'accident et, sauf quelques divergences, la scène dela galerie. Cétait bien son couteau, encore que demeuraient obscures les conditions de sa découverte..."

Alors que penser de cette affirmation ?

Ils se seraient tous trompés collectivement ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 07:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Pour répondre à Gihel, au sujet du couteau, voici ce qu'est est écrit dans le livre "Christian Ranucci - 20 ans après" rédigé par G Perrault, Mme Mathon, Me Le Forsonney, Bredin et Soulez Larivière

Page 91 : "Tout semblait accablant. Il admettait, et pour cause, l'accident et, sauf quelques divergences, la scène dela galerie. Cétait bien son couteau, encore que demeuraient obscures les conditions de sa découverte..."

Alors que penser de cette affirmation ?

Ils se seraient tous trompés collectivement ?
Ce livre est une compilation de plusieurs contributions. Je ne suis pas sûr que l'expression soit vraiment collective

La phrase que vous relevez est de Maître le Forsonney.

D'autre part, on peut comprendre que ce membre de phrase dépend de "il admettait que ..."

Chaque fois que le couteau est évoqué devant Ranucci, c'est hors de le présence de son avocat. La seule fois où on le lui montre devant témoins, au procès, il ne le reconnait pas comme lui appartenant... dans son récapitulatif il affirme qu'il n'a jamais possédé, ni souhaité posséder une telle arme... Curieux tout de même que l'opinel soit toujours au greffe d'Aix alors que la plupart des objets sans intérêt ont été remis à Mme Mathon... QUEL INTERET AVAIT L'OPINEL COMME PIECE A CONVICTION ??


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 08:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Citation :
Même que le gendarme rencontré par G Bouladou le confirme (cf p 212 du livre de G Bouladou)

le couteau est trouvé le 5 dans la galerie, ce qui génère des recherches tout autour ; et c'est au cours de ces recherches consécutives à la découverte du couteau qu'ils vont découvrir le pull-over rouge
Maintenant que Bouladou est parmi nous, il pourrait peut-être nous confirmer cela... Si effectivement le couteau a été retrouvé le 5 et non le 6, ce serait la preuve qu'il y a manipulation de preuves, et là c'est vraiment un fait nouveau qui mérite largement révision.
Perso, j'attends (avec impatience) les explications de Gérard Bouladou. (pour l'instant, j'ai du mal à croire à la thèse du complot policier concernant le couteau)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 08:39 
Dans son livre M. Bouladou nous explique comment l'inspecteur Porte a rédigé le PV récapitulatif des scellés. Ce Pv est commencé le 6 juin à 17h30.
Dans une première mention, monsieur Porte indique les objets qu'il place sous scellés
Il écrit aussi (page 139):
Le lendemain matin (donc le 7 juin), les gendarmes lui apportent, à l'Évêché, l'ensemble des scellés découverts sur les lieux du crime, dans et autour de la champignonnière.
Pourtant dans la journée du 6, le pull over a bien été montré à Ranucci. C'est donc que les scellés constitués par les gendarmes le 5 étaient déjà à Marseille le 6.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 10:48 
Chaque fois que le couteau est évoqué devant Ranucci, c'est hors de le présence de son avocat. La seule fois où on le lui montre devant témoins, au procès, il ne le reconnait pas comme lui appartenant...

spéculation.

dans son récapitulatif il affirme qu'il n'a jamais possédé, ni souhaité posséder une telle arme...

Ce n'est pas le seul mensonge qui se trouve dans me recap'.
Ranucci le saint deteste les crans d'arret, c'est bon pour les voyous, par contre les carabines a plombs roulees dans un peignoir, ca c'est sympa, sans parler du reste.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 sept. 2006, 18:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Citation :
Même que le gendarme rencontré par G Bouladou le confirme (cf p 212 du livre de G Bouladou)

le couteau est trouvé le 5 dans la galerie, ce qui génère des recherches tout autour ; et c'est au cours de ces recherches consécutives à la découverte du couteau qu'ils vont découvrir le pull-over rouge
je crains que vous fassiez une interprétation très libre de ce que dit le gendarme.

il aurait fallu citer la phrase pour ceux qui n'ont pas le livre.

"Mais tout ce que je peux dire, moi, c'est que, quand notre commandant de brigade est averti de se rendre à la champignonnière de Provence, cra Ranucci avait dit qu'il avait caché le couteau dans un tas de tourbe, là, je peux vous dire que j'y étais. On a remué avec la poële à frire"

Il parle forcément dela journée du 6, puisque le 5 les gendarmes n'avaient pas le détecteur de métaux en leur possession.

Il me semble que le gendarme fait une confusion dans les dates et qu'il englobe la découverte du POR et du couteau la même journée, celle du 6
La phrase dont je parle est celle-ci

"Nous, autour de l'endroit où on trouve le couteau, on est obligé de tout saisir. C'est la procédure."
(Il s'agit d'une phrase qui conclut l'explication par le gendarme de la découverte du pull-over rouge.)

Quand je décortique la phrase, cela donne

"on trouve le couteau, puis on cherche tout autour et on saisit ce qu'il y a d'intéressant (le POR en l'occurrence)" Et le POR , il est découvert quand ? Le 5 juin ....

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 01:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Citation :
je me souviens d'Antorama qui soutenait cette hypothèse en disant des trucs du genre "Ranucci s'est planqué dans la champi par peur d'être repéré par des hélicos..
Le Méridional, 5 juin 1974 :

"UN HELICOPTERE PARTICIPE AUX RECHERCHES"

Le chef d'escadron Lambot, commandant la Cie de gendarmerie de Marseille, a patrouillé toute la journée au-dessus de la région marseillaise, à bord d'un hélicoptère.
Il était accompagné d'un officier marinier des marins-pompiers.
Il a plus particulièrement exploré le massif des Calanques, celui de la Grande Etoile, les environs d'Allauch et le Plan-de-Cuques, cherchant surtout dans les chemins creux et les clairières."


Je devine que cela s'est passé le 4 juin, mais si un hélicoptère a tourné toute la journée le 4, il n'était pas imbécile de craindre un survol en hélicoptère de la région le 3 dans l'après-midi, l'enfant n'étant pas rentrée à l'heure prévue. Et bien entendu, une voiture immobilisée au milieu d'un chemin aurait immédiatement attiré l'attention de l'hélicoptère.

Oui, c'est Antoroma qui avait émis cette idée, et je l'avais soutenu, car c'est en effet tout à fait envisageable. D'autant que le survol des lieux par un hélicoptère-ambulance, par exemple, aurait pu suffire à l'effrayer et le pousser à se terrer dans la galerie.

Manifestement, si Ranucci est venu à cet endroit conscient (avec ou sans complice), ce n'était pas pour réparer, car il n'a jamais réparé. C'est Guazzone qui a défroissé son aile. Il avait sûrement des raisons de s'attarder sur place, et ne pas attirer l'attention en cas d'éventuel survol de la région était primordial. La galerie lui tendait les bras.
C'est pas un hélicoptère qu'il y aurait pu avoir le 3 juin mais supercopter ;
donc Ranucci est interpellé par les Aubert ; ceux ci s'en vont et Ranucci tue.. bon il repart assez vite puisque en repassant un peu apres Martinez ne le voit pas ; (noublions pas qu'il n'y a pas de portable) ;
Donc Ranucci, dont la prudence vient d'être établit puisque il assassine sous le nez des Aubert qui ont pris le numéro de sa plaque décide qu'il vaut mieux se planquer immédiatement dans la champi, respectant le nouveau proverbe "2 prudences valent mieux qu'une" ; car il se dit : bon sang, les Aubert et leur voiture-avion ont mis 50 secondes à avertir les flics qui ont compris avoir affaire au meurtirer apres 30s de reflexion et l'hélico a déjà décollé ; conclusion Ranucci doit admettre qu'à peine 15 mn apres son massacre, un helicoptere peut déjà être sur place à survoler ;
Je n'étais pas au courant d'un tel potentiel réactif des flics, même dans l'imaginaire des gens et notamment des criminels ;
Aubert qui a décampé en voyant Ranucci et la fillette devient superman apres..et l'helico débarque..
franchement, imaginer que Ranucci se planque dans la champi pour laisser passer"l'orage hélico éventuel"..Heu .. Don Quichotte c'est par où?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 sept. 2006, 01:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Citation :
Citation :
Citation :
je ne crois pas une seconde à la théorie du complice
Pourquoi ?
Essentiellement à cause de l'accident qui est un élément totalement aléatoire et fait tomber à l'eau la préméditation commune.
Je m'explique.
Si l'homme au pull over-rouge enlève Marie-Dolorès RAMBLA dans sa simca 1100, il pourrait retrouver Ranucci ailleurs, par exemple à proximité de la champignonière ou au bord de la RN8bis ; hors si Ranucci s'y retrouve, c'est par le hasard imprévu de l'accident ; sinon il n'y aurait jamais été ; tu me diras : peut-être que l'homme au pull over-rouge suivait de loin, pile poil pour voir Ranucci revenir pourchassé de la Rn8bis, et lui même se ranger sur le bas côté.. en imaginant alors qu'au départ ils comptaient emmener la fillette ailleurs ; mais dans ce cas évoqué elle est dans la simca 1100 puisque il l'a enlevé (à moins d'imaginer qu'ils l'aient justement changée de voiture pour brouiller les pistes au cas où, ça fait beaucoup trop de si, je crois) ; donc si c'est l'homme au pull over-rouge qui a la fillette et qui voit Ranucci dans la merde avec son accident et débusqué par les Aubert, pourquoi descendrait-il pour assassiner la fillette à ce moment là à cet endroit.
1) il faut imaginer qu'il est complice de Ranucci, il n'a aucun intérêt à le trahir, car Ranucci peut le dénoncer et surtout ils sont ensemble, ils ont muri un plan pour ne pas se faire prendre, ce sont 2 pédophiles alliés et non pas 2 ennemis. De plus ,lui n'est pas repéré à ce moment là, il n'a donc aucune raison d'agir sous la panique et faire "foirer" le plan.
Bon, cette hypothèse est complètement farfelue, c'est pourquoi je n'y crois pas une seconde.
Il se trouve que dans ma théorie compliciste à trois hommes tous ces points sont réglés. Y compris le fait qu'ils soient trois, car deux d'entre eux ne sont que des sous-fifres payés par le troisième. Un pédophile qui emploie deux petits voyous (dont Ranucci) pour lui ramener une fillette, ça doit pouvoir se trouver dans l'histoire du crime.
Tu es le spécialiste des théories alambiquées.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 oct. 2006, 16:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Petite question :
Comment si C. Ranucci observait les enfants depuis un certain temps, le frêre n'en a jamais parlé?
Je veux bien admettre qu'en jouant on observe pas tout, mais un homme qui reste un certain temps stoique on est bien obligé de le voir quelques instants.

en plus certains avaient dit que sur le plan que C. Ranucci, il avait dessiné l'emplacement des enfants en train de jouer et qui se trouve être quasiment l'emplacement où Mr Rosano le situait.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 01:37 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Petite question :
Comment si C. Ranucci observait les enfants depuis un certain temps, le frêre n'en a jamais parlé?
Je veux bien admettre qu'en jouant on observe pas tout, mais un homme qui reste un certain temps stoique on est bien obligé de le voir quelques instants.
Parce que les enfants Rambla sont restés três peu de temps à  cet endroit-là , d'aprês moi (5 à  10 minutes). Rosano a peut-être vu l'homme contre le poteau à  un moment, pas loin de ses niêces, puis il a vu les enfants Rambla mais l'homme s'était déjà  éloigné un peu. Il aurait plus tard mélangé tout ça dans sa tête. Ensuite, il a peut-être salué Blanc, et il est parti manger dans son camion ou un garage plus loin. Alors l'homme est passé à  l'action, n'ayant pas encore été remarqué par les petits Rambla, en tout cas pas du petit Jean, qui devait être plus tête en l'air que sa soeur, comme souvent les petits garçons (de toute façon, il était plus jeune).

Je me dis qu'il aurait été intéressant de questionner les niêces de Rosano, si la police avait pu avoir vent de tout ça. Mais hélas, elle n'a pas entendu Rosano, déjà , alors ses niêces... Or, un homme qui était tout prês des lieux de l'enlêvement, dans la rue, à  la même heure, était forcément intéressant à  entendre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 08:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Marc d a dit :
Citation :
Or, un homme qui était tout prês des lieux de l'enlêvement, dans la rue, à  la même heure, était forcément intéressant à  entendre.
Il serait ahurissant que les flics n'aient pas entendu Rosano, le témoin le plus proche des lieux de l'enlêvement, ou alors c'est qu'ils étaient vraiment nuls...
A mon avis, ils l'ont entendu, il l' a dit : moi j'ai rien vu, et basta pas de PV.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 oct. 2006, 08:31 
Citation :
Marc d a dit :
Citation :
Or, un homme qui était tout prês des lieux de l'enlêvement, dans la rue, à  la même heure, était forcément intéressant à  entendre.
Il serait ahurissant que les flics n'aient pas entendu Rosano, le témoin le plus proche des lieux de l'enlêvement, ou alors c'est qu'ils étaient vraiment nuls...
A mon avis, ils l'ont entendu, il l' a dit : moi j'ai rien vu, et basta pas de PV.
tout à  fait d'accord

Et puis, ils ont du lire son témoignage dans la Marseillaise du 5 juin où il dit lui-même qu'il n'a rien vu car son camion l'en empêchait.

Donc, pas de temps à  perdre avec les gens qui disent eux-mêmes qu'ils n'ont rien vu.

Il faut se rendre à  l'évidence, Rosano n'a rien vu du tout et puis basta.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 269 messages ]  Aller à la page Précédente 112 13 14 15 1618 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com