Nous sommes le 11 déc. 2018, 05:41

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 131 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 9 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 03 oct. 2006, 22:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
finalement rosano et la preuve 32ans aprês que ranucci na jamais mis les pied a la cité ste agnés son silence en dit long.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 00:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
A propos des garages, Dalakhani nous informait que Rosanno possédait 5 garages sur les 6 qu'on voyait sur la photo que j'avais retouchée, donc tous à  l'exception de celui qui est tout prês du muret et où il y a aujourd'hui (et à  l'époque aussi, je crois) un panneau de stationnement interdit. Mais j'imagine qu'il en louait quatre et qu'un seul lui servait de réserve. Lequel ? Probablement celui du milieu, d'aprês la position où il se trouve quand il indique le poteau dans "Le droit de savoir", mais ce serait bien d'en avoir la confirmation.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 01:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :

Sans compter que Rosano s'était exprimé à  l'époque dans un journal : pour dire qu'il n'avait rien vu parce qu'il était trop occupé avec ses pizzas et que de toute façon son camion lui cachait la vue.

Comme je le dis un peu plus haut, je trouverais déjà  hautement anormal qu'il n'ait pas dit - une fois l'enlêvement connu - qu'il avait vu un type étranger à  la cité observer des enfants parmi lesquels se trouvait Marie-Dolorês RAMBLA. Mais si en plus il a déclaré à  l'époque ne rien avoir vu, il me semble que la cause est entendue : Rosano n'a rien vu du tout.

Je ne sais ce qui le pousse à  prétendre le contraire 30 ans aprês, mais ce n'est pas crédible.
Absolument.
Mais peut-être Rosanno a t-il fait entre temps une psychanalyse.. 30 ans aprês des souvenirs inconscients ressurgissent jusqu'à  s'extraire de son cuir chevelu... Ranucci accoudé à  ce poteau, la chevelure mouilée et plaquée, et portant des Ray-Ban "aviator" ..


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 07:30 
Citation :
A propos des garages, Dalakhani nous informait que Rosanno possédait 5 garages sur les 6 qu'on voyait sur la photo que j'avais retouchée, donc tous à  l'exception de celui qui est tout prês du muret et où il y a aujourd'hui (et à  l'époque aussi, je crois) un panneau de stationnement interdit. Mais j'imagine qu'il en louait quatre et qu'un seul lui servait de réserve. Lequel ? Probablement celui du milieu, d'aprês la position où il se trouve quand il indique le poteau dans "Le droit de savoir", mais ce serait bien d'en avoir la confirmation.
A premiêre vue, je ne vois pas bien l'intérêt de connaître ce détail. Expliquez-moi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 14:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
A propos des garages, Dalakhani nous informait que Rosanno possédait 5 garages sur les 6 qu'on voyait sur la photo que j'avais retouchée, donc tous à  l'exception de celui qui est tout prês du muret et où il y a aujourd'hui (et à  l'époque aussi, je crois) un panneau de stationnement interdit. Mais j'imagine qu'il en louait quatre et qu'un seul lui servait de réserve. Lequel ? Probablement celui du milieu, d'aprês la position où il se trouve quand il indique le poteau dans "Le droit de savoir", mais ce serait bien d'en avoir la confirmation.
A premiêre vue, je ne vois pas bien l'intérêt de connaître ce détail. Expliquez-moi.
Si la réserve est l'un des garages de l'autre immeuble, ça change tout. Enfin, ça rend plus improbable une présence de Rosanno au coin de la rue. Et si la réserve est le garage du milieu au premier plan, par exemple, alors le ravisseur est pratiquement obligé d'attendre que Rosanno ferme ce garage et retourne à  son camion pour venir se garer là .


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 14:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 22 sept. 2006, 07:49
Messages : 83
Citation :
Citation :
Citation :
A propos des garages, Dalakhani nous informait que Rosanno possédait 5 garages sur les 6 qu'on voyait sur la photo que j'avais retouchée, donc tous à  l'exception de celui qui est tout prês du muret et où il y a aujourd'hui (et à  l'époque aussi, je crois) un panneau de stationnement interdit. Mais j'imagine qu'il en louait quatre et qu'un seul lui servait de réserve. Lequel ? Probablement celui du milieu, d'aprês la position où il se trouve quand il indique le poteau dans "Le droit de savoir", mais ce serait bien d'en avoir la confirmation.
A premiêre vue, je ne vois pas bien l'intérêt de connaître ce détail. Expliquez-moi.
Si la réserve est l'un des garages de l'autre immeuble, ça change tout. Enfin, ça rend plus improbable une présence de Rosanno au coin de la rue. Et si la réserve est le garage du milieu au premier plan, par exemple, alors le ravisseur est pratiquement obligé d'attendre que Rosanno ferme ce garage et retourne à  son camion pour venir se garer là .
Est-ce que ça ne signifie pas que dans les deux cas Rosano a três peu de chance d'avoir vu quelque chose ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 04 oct. 2006, 14:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Est-ce que ça ne signifie pas que dans les deux cas Rosano a três peu de chance d'avoir vu quelque chose ?
Non.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2006, 18:02 
Je reste convaincu que si Rosano avait réellement vu C Ranucci ce 3 juin 74 à la Cité Ste-Agnès appuyé contre un poteau comme il l'affirme 30 ans après, il aurait réagi à l'époque en allant témoigner.

Pourquoi ?

Parce que s'il a lu les journaux les jours qui ont suivi l'enlèvement, ou bien, ce qui est encore plus probable, discuté avec les gens du quartier, alors il ne peut ignorer les témoignages du petit Jean et de M Spinelli qui n'ont reconnu ni C Ranucci ni sa voiture.

La photo de C Ranucci est publiée dans les journaux du 7 juin et j'imagine qu'il passe également à la télévision.

Dés lors, il était tout à fait légitime qu'il décide de témoigner pour dire que lui a bien reconnu le suspect qui était appuyé contre un poteau électrique etc etc etc

Or, il n'en a rien fait, ce qui prouve tout simplement qu'il n'a rien vu du tout.

Ce qui fait froid dans le dos, est qu'il a peut-être vu le vrai ravisseur et meurtrier qui n'était pas C Ranucci mais a préféré s'abstenir de témoigner pour ne pas s'attirer les foudres des habitants du quartier dés lors que C Ranucci avait avoué le 6 juin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2006, 18:59 
Je suis entièrement d'accord avec vous, Jpasc95.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2006, 19:27 
Quand M Rosano rentre de sa journée de travail le 3 juin, il entend sûrement parler de l'enlèvement de la petite Marie-Dolorès.

S'il avait vu un type appuyé contre un poteau électrique pendant un certain temps, qui plus est un étranger, on ne comprend pas qu'il ne décide pas d'aller témoigner spontanément pour raconter ce qu'il a vu.
De plus, il en aurait surement parlé à des voisins qui en auraient eux-mêmes parlé autour d'eux. Le bouche à oreille fait rapidement tourner les nouvelles.
Il s'agit quand même de l'enlèvement d'une enfant, pas de la disparition du chat de la mère Michel.

C'était très important de témoigner, c'était même capital. Ca s'imposait.

Or, il ne l'a pas fait. Je pense que le doute n'est pas permis en affirmant qu'il n'a rien vu ou qu'il n'a pas prêté attention ce jour là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 nov. 2006, 19:53 
Rosano est dans la Marseillaise du 5 juin. C'est donc que les journalistes l'ont interrogé le 4. Là, il leur dit qu'il n'a rien vu. S'il avait vraiment vu un individu, étranger au quartier, faisant le guet près du poteau, à l'heure approximative de l'enlévement, et alors qu'il n'y avait pas un chat dehors, même pas celui que tu dis, il en aurait certainement parlé aux journalistes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 nov. 2006, 00:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 oct. 2004, 15:55
Messages : 604
Citation :
Quand M Rosano rentre de sa journée de travail le 3 juin, il entend sûrement parler de l'enlèvement de la petite Marie-Dolorès.

S'il avait vu un type appuyé contre un poteau électrique pendant un certain temps, qui plus est un étranger, on ne comprend pas qu'il ne décide pas d'aller témoigner spontanément pour raconter ce qu'il a vu.
De plus, il en aurait surement parlé à des voisins qui en auraient eux-mêmes parlé autour d'eux. Le bouche à oreille fait rapidement tourner les nouvelles.
Il s'agit quand même de l'enlèvement d'une enfant, pas de la disparition du chat de la mère Michel.

C'était très important de témoigner, c'était même capital. Ca s'imposait.

Or, il ne l'a pas fait. Je pense que le doute n'est pas permis en affirmant qu'il n'a rien vu ou qu'il n'a pas prêté attention ce jour là.
Rosanno vient faire son intéressant 30 ans plus tard.
Evidemment, il travaillait sur les lieux du crime ou on ne parlait que de ceux, il a du en parler avec la moitié du quartier..

Par contre, tu parles du chat de la mère Michel comme d'un détail, mais je doute que ce soit l'avis du successeur de Di Marino 8)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 19 nov. 2006, 00:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Lorsqu'il a vu l'individu qui observait, Rosannno a-t-il remarqué que celui-ci fumait ? Il semble que non, puisqu'il n'évoque pas cet élément, pourtant bien visible. Cela se remarque une personne qui fume ; elle porte régulièrement une main vers sa bouche, et fait un certain geste de la tête pour rejeter la fumée.

Car Ranucci, lui, fumait.

Il avait même un tel besoin de fumer qu'il s'est, d'après l'accusation, arrêté sur le bord de la route avec la petite Rambla à bord de sa voiture, au risque de se faire repérer par des automobilistes qui auraient pu le remarquer

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2006, 16:53 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 23 févr. 2006, 16:28
Messages : 399
C'est interessant, ce que fait remarquer Didi, quant aux cigarettes.
Quelqu'un sait-il si Ranucci était un gros fumeur?
Je n'ai aucun souvenir d'avoir vu çà dans l'affaire, sauf à propos de cette hypothétique "pause cigarette"...

_________________
"Il en résulte, et je comprends que cela puisse choquer certains, que le même élément de preuve peut être interprété à charge ou à décharge selon la conscience de chacun." (P. Carrias)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 20 nov. 2006, 18:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Voici ce que Mme Mathon confie à M Perisset dans le chapitre qui est consacré à son fils dans le livre "Plus jamais d'échafaud"

Il. alla préparer sa petite valise, un peu déçu mais souriant quand même, il y plaça son pantalon beige à l’état de neuf, la chemise offerte par mon amie Denise pour ses vingt ans, il ajouta son pyjama, sa robe de chambre, deux grandes serviettes éponge et son nécessaire de toilette, son appareil de photos, ses cigarettes. Après ces préparatifs, il alla prendre une douche et son pantalon gris avec sa chemisette à manches courtes en coton à fines rayures bleues et blanches, pour être à l'aise avec un polo léger. Ensuite, il rangea Son argent dans son portefeuille, son premier salaire; cinq à six cent francs.

Dans les cahiers de Mme Mathon, elle évoque également la détention de son fils où il lui raconte ses difficultés pour fumer (il doit demander au gardien de lui allumer ses cigarettes, par exemple)

Il me semble également (mais je ne sais plus où) qu'il y a un texte qui évoque le fait que Grivel était sorti lui acheter ses cigarettes préférées ??? Toutes mes excuses si j'ai rêvé !!!!

Oui, C Ranucci fume et devait fumer suffisamment jusqu'à prévoir des cigarettes lorsqu'il préparait ses bagages.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 131 messages ]  Aller à la page Précédente 14 5 6 7 8 9 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com