Nous sommes le 07 déc. 2021, 13:03

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté : 14 déc. 2020, 15:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
https://www.lemediaplus.com/canal-prese ... ver-rouge/
Citation :
CANAL+ a présenté sa nouvelle collection documentaire «Dolores, la malédiction du pull-over rouge» réalisée par J Seri et produite par GIRAF PROD.
Citation :
En 4 épisodes de 52’, cette collection raconte l’histoire vraie d’un enfant qui bascule, d’une existence bousillée avant d’avoir pu commencer. Un enfant cabossé, pétri de culpabilité qui pleure sa soeur morte tandis que son assassin devient, dans une société française qui change, le martyr et l’icône du combat pour l’abolition de la peine de mort. Devenu un simple dommage collatéral, le petit frère a grandi de travers sans que personne ne prenne garde à lui. Solitaire, enragé et blessé, il est devenu un tueur de femmes.
Je n'ai pas trouvé de date de diffusion, "prochainement" peut on lire dans un article relatant l'ouverture du procès de l'affaire Cintia Lunimbu ce lundi 14/12.


Haut
   
Message non luPosté : 14 oct. 2021, 16:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
Dolorès, la malédiction du pull-over rouge, docufiction en 4 épisodes, diffusé à partir du 14 octobre sur Canal+.

https://www.lepoint.fr/societe/l-enigme ... 605_23.php


Haut
   
Message non luPosté : 15 oct. 2021, 08:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
Grosse campagne de retape sur ce "docufiction", cf affiches dans Paris ...
Fichier(s) joint(s) :
rambla.jpg


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Message non luPosté : 25 oct. 2021, 09:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
La critique dans Le Monde :

https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
Citation :
Les quatre volets de l’enquête, plutôt bien documentée et qui bénéficie de la participation de plusieurs acteurs et témoins de l’affaire, échouent à percer un mystère comme l’autre : la série n’apporte aucun élément nouveau sur les circonstances de la mort de l’enfant. Quant au cas particulièrement troublant de Jean-Baptiste Rambla, il n’est éclairé que par le biais des expertises psychiatriques présentées lors de ses procès.

Tout ceci ne serait pas très grave si le documentaire, dont le sujet nécessite une rigueur qui confine à la pureté, ne se fourvoyait pas dans une forme hybride et éminemment casse-gueule qui entrecroise images d’archives et scènes reconstituées dans un montage, au mieux périlleux, au pire franchement douteux. Comme ce quatrième volet, qui alterne des images de Rambla pendant son procès pour le meurtre de Cintia Lunimbu et une reconstitution « jouée » de ses interventions à la barre.

Sans regard – si ce n’est celui du voyeur – ni volonté de faire fiction, ces reenactments, habituellement réservés aux documentaires historiques (et pas les meilleurs), n’ont d’autre but que de tirer des larmes. C’est moche.


Haut
   
Message non luPosté : 25 oct. 2021, 16:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
La bande-annonce :

https://www.dailymotion.com/video/x81ys0o


Haut
   
Message non luPosté : 26 oct. 2021, 09:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
J'ai pu me procurer le premier épisode qui traite l'enlèvement, le meurtre, les aveux et les obsèques (avant le procès donc)

Le résultat est affligeant de partialité mais j'aurais l'occasion d'y revenir.

Mais dans les interviews (puisque le doc est un mélange de reconstitution avec des acteurs et des interviews de vraies personnes) on a droit à un scoop: Martinez revient sur ses dernières déclarations (qui elles mêmes revenaient sur son audition de 74), il n'a pas vu d'enfant dans la voiture lors de l'accident ! du moins il n'en parle plus du tout et ne parle plus que d'Aubert qui lui dit en revenant au carrefour "qu'il s'était enfui dans la colline avec un enfant" ("il" on ne sait pas)

Pour rappel en 2013 Martinez soutenait encore à Var Matin
Citation :
« J'ai toujours dit qu'il y avait un enfant dans la voiture. Je l'ai vu basculer sur la banquette au moment du choc »
Donc revirement en 2021, il n'en parle plus du tout ! et il justifie donc le lien qu'il va faire entre l'enlèvement et la collision par
Citation :
Le surlendemain, je prends le journal, et je vois que sur le journal tout le monde parlait de cet enlèvement, et j'ai immédiatement senti qu'il y avait une relation entre l'accident que j'avais eu et cet enlèvement.
Sachant on l'a déjà dit qu'il est très peu crédible que Martinez ne découvre l'affaire que le surlendemain étant donné le retentissement qu'elle a eu, et son emploi qui l'amène à côtoyer du monde. Mais il faut bien justifier un appel passé le 5 et non le 4, signe que contrairement à ce qu'il dit maintenant il n'avait pas "immédiatement senti" un lien possible ...


Haut
   
Message non luPosté : 29 oct. 2021, 10:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
Je retranscris le témoignage de Martinez, textuellement en partant de l'audio (= je n'ai pas utilisé les sous-titres), j'ai essayé de respecter au mieux les hésitations.
Citation :
Le surlendemain, je prends le journal. Je vois que sur le journal tout le monde il parlait de cet enlèvement. J'ai immédiatement senti que il y avait une relation entre l'accident que j'avais eu et cet enlèvement. Je venais d'acheter une voiture y avait pas longtemps, on est parti avec mon épouse à la mer, et donc c'était euh ... je sais pas ... 11h, 11h et demi, on s'est dirigés donc en direction d'Aubagne, Cassis, etc. On est arrivés au croisement de La Pomme. Là, y a un gars qui est venu de droite, venu de droite mais il avait un stop. Donc il est arrivé très très vite. Il a tourné pour prendre à gauche, j'ai dit "p..... il s'arrête pas ce c..", moi j'ai freiné à mort, je l'ai percuté, sa voiture à lui est partie en tête-à-queue. Il avait une 304 coupé. Vous savez les 304 coupé c'est des véhicules avec deux portes et cet arrière un peu cassé, un peu comme la Simca 1100. Sur le coup ben moi je pensais que le gars il avait pas d'assurance, ou un truc comme ça. Derrière moi est arrivé un véhicule avec un couple, M et Mme Aubert, alors, je leur ai demandé s'ils pouvaient me prendre les numéros de la plaque d'immatriculation de la voiture. M Aubert est parti, l'a pris en chasse ... avec son épouse. Ils sont revenus ... pfff jsais pas, dix minutes, un quart d'heure après. Il m'a donné, m'a confirmé les numéros du véhicule en me disant qu'il s'était enfui dans la colline ... avec un enfant. Et de là, je suis parti donc à Gréasque ... porter plainte pour délit de fuite ... sur un accident euh matériel, quoi. Et y a un gendarme qui est venu, j'ai donné les numéros de la voiture, le type de voiture, et, quand je lui ai dit qu'il s'était enfui dans la colline avec un gosse il m'a dit "non non non, vous êtes là pour un délit de fuite, c'est pas la peine d'en rajouter", donc ça s'est terminé comme ça. J'ai déposé, après je suis parti.
Y a des coïncidences quand même, M Aubert a lu lui aussi le journal, et quand il a lu le journal, il a eu la même réaction que moi.
Le témoignage est clair il n'est plus question d'enfant dans la voiture de la part de Martinez.

Par ailleurs le minutage donné par Martinez est peu crédible: 10 à 15 minutes pour qu'Aubert parte et revienne, c'est très long, trop long. Ca ne correspond d'ailleurs pas à la plainte chez les gendarmes :
Citation :
Quelques minutes après, est arrivé un automobiliste venant d'Aix en Provence 13, qui s'est arrêté et auquel j'ai indiqué ce qui s'était passé.
Il a immédiatement pris la direction de Marseille et et il est revenu cinq minutes après environ en me donnant le numéro du véhicule 204 peugeot n° 1369 SG 06, qu'il avait vu arrêté à un kilomètre environ du carrefour.
Ces 10 à 15 minutes semblent surtout données pour crédibiliser les actions attribuées à Ranucci (car tuer la fillette, la dissimuler avec les épineux, se nettoyer et/ou se changer même sommairement pour ne laisser aucune trace dans la voiture en remontant, cela prend forcément du temps)

Et il subsiste la question du délai d'arrivée d'Aubert au carrefour après l'accident, "quelques minutes après" en 1974 qui se transforment en "derrière moi" en 2021.


Haut
   
Message non luPosté : 18 nov. 2021, 19:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1783
Citation :
Je retranscris le témoignage de Martinez, textuellement en partant de l'audio (= je n'ai pas utilisé les sous-titres), j'ai essayé de respecter au mieux les hésitations.
Citation :
Le surlendemain, je prends le journal. Je vois que sur le journal tout le monde il parlait de cet enlèvement. J'ai immédiatement senti que il y avait une relation entre l'accident que j'avais eu et cet enlèvement. Je venais d'acheter une voiture y avait pas longtemps, on est parti avec mon épouse à la mer, et donc c'était euh ... je sais pas ... 11h, 11h et demi, on s'est dirigés donc en direction d'Aubagne, Cassis, etc. On est arrivés au croisement de La Pomme. Là, y a un gars qui est venu de droite, venu de droite mais il avait un stop. Donc il est arrivé très très vite. Il a tourné pour prendre à gauche, j'ai dit "p..... il s'arrête pas ce c..", moi j'ai freiné à mort, je l'ai percuté, sa voiture à lui est partie en tête-à-queue. Il avait une 304 coupé. Vous savez les 304 coupé c'est des véhicules avec deux portes et cet arrière un peu cassé, un peu comme la Simca 1100. Sur le coup ben moi je pensais que le gars il avait pas d'assurance, ou un truc comme ça. Derrière moi est arrivé un véhicule avec un couple, M et Mme Aubert, alors, je leur ai demandé s'ils pouvaient me prendre les numéros de la plaque d'immatriculation de la voiture. M Aubert est parti, l'a pris en chasse ... avec son épouse. Ils sont revenus ... pfff jsais pas, dix minutes, un quart d'heure après. Il m'a donné, m'a confirmé les numéros du véhicule en me disant qu'il s'était enfui dans la colline ... avec un enfant. Et de là, je suis parti donc à Gréasque ... porter plainte pour délit de fuite ... sur un accident euh matériel, quoi. Et y a un gendarme qui est venu, j'ai donné les numéros de la voiture, le type de voiture, et, quand je lui ai dit qu'il s'était enfui dans la colline avec un gosse il m'a dit "non non non, vous êtes là pour un délit de fuite, c'est pas la peine d'en rajouter", donc ça s'est terminé comme ça. J'ai déposé, après je suis parti.
Y a des coïncidences quand même, M Aubert a lu lui aussi le journal, et quand il a lu le journal, il a eu la même réaction que moi.
Le témoignage est clair il n'est plus question d'enfant dans la voiture de la part de Martinez.
plus exactement, mr Martinez ne parle pas d'enfant mais il ne dit pas non plus qu'il n'y en avait pas; c'est cohérent avec ses déclarations antérieures puisqu'il a toujours parlé d'une "forme" qui avait basculé lors de l'accident

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
Message non luPosté : 19 nov. 2021, 10:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
Citation :
plus exactement, mr Martinez ne parle pas d'enfant mais il ne dit pas non plus qu'il n'y en avait pas; c'est cohérent avec ses déclarations antérieures puisqu'il a toujours parlé d'une "forme" qui avait basculé lors de l'accident
Cohérents avec ses auditions de 1974 mais pas après. Car on lit dans Var Matin du 22 février 2013 (il y a un fac similé posté par Arlaten quelque part sur le forum) :
Citation :
Des rencontres avec des journalistes au cours desquelles sa version des faits reste scrupuleusement inchangée. Ses souvenirs, entiers. « L'accident, je m'en souviens comme si c'était hier. » Pas seulement le choc. « J'ai toujours dit qu'il y avait un enfant dans la voiture. Je l'ai vu basculer sur la banquette au moment du choc », contrairement à ce qu'indiquent les trois procès-verbaux d'audition, dressés les 3, 6 et 10 juin 1974.
Mais version "scrupuleusement inchangée" :D


Haut
   
Message non luPosté : 19 nov. 2021, 13:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 474
Voir https://www.justice-affairescriminelles ... 72#p129972


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com