Nous sommes le 15 oct. 2018, 12:27

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 372 messages ]  Aller à la page Précédente 121 22 23 24 25 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 09:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Pour revenir à l'histoire des blessures sur les mains de CR, je suis d'accord avec Marc, on ne voit que le dos d'une seule main... Et quand je coupe des branches d'arbres, je les prend à pleine main, le dos de mes mains n'a aucune raison d'être éventuellement égratigné. Donc je ne vois pas ce que ça change. Les éraflures sur les mains de CR, c'est un fait qui ne peut pas être inventé. Reste à savoir à quel moment il s'est fait ces blessures, mais ça n'est pas un élément sujet au doute pour ma part.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 12:34 
Citation :
Citation :
Citation :
Si c'était ceux de ranucci, je pense qu'on les aurait saisi. A mon avis ce sont les gants des enquêteurs qui cherchent des empreintes ou autre.
oui, et ils ne figurent pas dans la liste des objets saisis le 5 juin à 22 heures rédigée par Alessandra
Pas encore couché à cette heure le commissaire ?

Ben non puisqu'il allait sans draps :? :wink: :lol:
hé hé hé excellent !!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 14:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 13:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Allez Henri qui les sorbonne maintenant... Allez on te pardonne parce que tu as émi la meilleure hypothèse innocentiste que j'ai lu jusqu'à présent (dans le fil théorie globale)
;-)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 15:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Ce petit passage de l'émission m'a aussi fait l'effet d'une bombe quand je l'ai découvert, car Martel avait vraiment l'air catégorique. Mais j'avoue que je n'ai pas encore eu le courage de refaire toutes mes réflexions. Ce serait plus facile si je pouvais contrer l'une de ces deux certitudes : par exemple, si Martel n'a pas su reconnaître Ranucci, alors que c'était lui.

Parce qu'admettre que Ranucci n'est pas l'homme au pull-over rouge, et que le pull retrouvé était bien celui de l'agresseur des fillettes C., crée une coïncidence énorme qui n'est plus acceptable : pourquoi ce pull de pédophile (on peut bien le dire) se retrouve-t-il si près des lieux du crime ? La réponse logique étant : parce que ce pédophile est l'assassin.

Ce témoignage de Martel, c'est le meilleur soutien de la théorie de Gilles Perreault. Si on le croit sur parole, Ranucci est innocent.
Je crois aussi que si le pull rouge a été trouvé dans la galerie, c'est qu'il y avait été déposé ou camouflé par quelqu'un qui connaissait bien les lieux. On a même évoqué de ci de là un 'ouvrier' de l'entreprise.

Or où n'a t on jamais enquêté ???

A l'entreprise Rahou précisément, propriétaire du lieu où a été retrouvé le pull rouge et où Ranucci prétend avoir été amené inconscient dans sa voiture.

Et l'entrée normale de l'entreprise, ce n'est pas le chemin de le champignonnière à partir de la RN 8bis, c'est la route de Gréasque, comme on le voit tout à gauche de la photo satellite.

Image

Combien y avait il de salariés dans cette entreprise en 74... ? Qui pouvait posséder une S1100 ? employait on des travailleurs saisonniers (immatriculation 54) à cette époque de plein emploi où la mobilité était rémunérée... ??? etc.... mais en dehors des bonnes relations entre M.Guazzone et les gendarmes on ne sait rien ....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 15:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Effectivement, je n'ai jamais eu vent d'une enquête dans cette entreprise... Peut-être a-t-elle été faite mais n'a rien donné. Malgré tout ça n'explique pas la présence de CR dans la galerie, ni l'empreinte de sabot, qui laisse supposer que la petite fille a été sur cette RN8bis. Aucun élément ne permet d'affirmer que la Route de Gréasque a été empreintée. Et si un ouvrier ou un saisonier avait utilisé la champignionière pour un viol ou un meurtre, l'accès par la RN8bis est logique (plus discret).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 15:59 
Citation :

Où n'a-t-on pas enquêté ?

A l'entreprise Rahou précisément, propriétaire du lieu où a été retrouvé le pull rouge et où Ranucci prétend avoir été amené inconscient dans sa voiture....
Je peux me tromper, mais je ne crois pas que Rahou était propriétaire de l'entreprise. C'était un employé, je crois, tandis que Guazzone était le contremaître. J'ignore qui était le propriétaire.

Mais je suis d'accord avec vous, on aurait dû enquêter sur ceux qui travaillaient sur cette propriété. Ne serait-ce que pour s'assurer que le pull n'appartenait pas tout simplement à un employé de la champignonière.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 16:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Si on va dans ce sens, a-t-on enquêté sur la champignionière qui se trouve entre le lieu du crime et celle de M. Guazzone? Je n'ai pas d'éléments, mais j'ose espérer que ça a été fait, c'est quand même la base !!! Une enquête de voisinage, tout comme ça a du être fait à la cité sainte agnès. Il se peut que tout cela n'est rien donné. Si on m'apprenait que cette enquête n'avait pas été réalisée, je me poserais des questions sérieuses sur l'intégrité des autorités présentes ce jour là sur les lieux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 16:27 
Citation :
Si on va dans ce sens, a-t-on enquêté sur la champignionière qui se trouve entre le lieu du crime et celle de M. Guazzone? Je n'ai pas d'éléments, mais j'ose espérer que ça a été fait, c'est quand même la base !!! Une enquête de voisinage, tout comme ça a du être fait à la cité sainte agnès. Il se peut que tout cela n'est rien donné. Si on m'apprenait que cette enquête n'avait pas été réalisée, je me poserais des questions sérieuses sur l'intégrité des autorités présentes ce jour là sur les lieux.
Je n'en sais rien non plus, mais tout a été tellement baclé et dans l'enquête et dans l'instruction que j'aurais fortement tendance à penser que cela n'a pas été fait. Ni Gilles Perrault ni Gérard Bouladou n'en parle. Ce qui ne prouve rien.

Quelqu'un en sait-il plus ? Gihel, peut-être, qui est certainement le mieux documenté sur ce dossier ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 16:40 
Moi aussi je me suis souvent posé la question de savoir si on avait enqueté sur les employés de la champi.
Mais plus j'y pense et plus je me dis que c'est quand meme dingue un type qui, à quelques jours d'intervalles et dans des lieux plus ou moins rapprochés, " agresse " des enfants avec un pull rouge vif sur le dos !
S'il n'y avait eu qu'une tentative de sa part, passe encore, mais il récidive plusieurs fois, toujours bien en vue et avec ce pull repèrable de loin !
Et puis maintenant on apprend grace à Gihel que Mr Martel était formel, il a reconnu ce pull comme étant celui porté par son " gabarit ".
Alors une provocation de plus de ce taré quand il laisse son pull dans la champi, vaguement planqué, mais finalement facilement trouvable ?
On a vraiment l'impression d'une mise en scène je trouve.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 17:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 13:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Une réflexion m'avait paru intéressante concernat le pull. Le ravisseur porte du rouge (couleur voyante) pour ne pas être repéré. Si il y a un témoin, il se focalisera davantage sur le pull plutôt que sur l'aspect physique de l'agresseur. Difficile de rendre plausible la mise en scène d'un être macchiavélique... Reste ce pull dans la champignionière dont je ne m'explique pas la présence. Je ne crois pas G. Bouladou quand il dit que c'est certainement un ouvrier qui l'a oublié. Depuis le temps, ça se saurait je pense.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 17:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 juil. 2005, 21:20
Messages : 853
Localisation : Sud-Ouest
Une réflexion m'avait paru intéressante concernat le pull. Le ravisseur porte du rouge (couleur voyante) pour ne pas être repéré. Si il y a un témoin, il se focalisera davantage sur le pull plutôt que sur l'aspect physique de l'agresseur.

J'avais émis cette hypothèse ( comme d'autres sans doute) sur l'autre forum parce que c'est un truc que les femmes horriblement coquettes connaissent :) . J'explique :
Je me suis cassé une incisive de la machoîre inférieure. Pendant les deux ou trois jours ou je suis restée édentée je devais travailler en contact direct avec le public. Je n'ai pas maquillé mes lèvres et j'ai accentué le maquillage des yeux afin de fixer le regard des autres. De fait quand j'ai interrogé mes collègues quelques jours plus tard, aucun n'avait remarqué cette absence de dent.
C'est le même genre de système qui est utilisé pour faire passer le hoquet des enfants : faire fixer l'attention sur autre chose que celle qui dérange, ou celui des pickpockets qui vous touchent à un endroit pendant que l'autre main opère sur l'endroit de l'objet à voler.
Après, le pervers en POR était-il pervers à ce point ? Je l'ignore car c'était juste une hypothèse.
Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 18:05 
Je pense que cette explication, cette façon de détourner l'attention peut fonctionner une fois ou deux mais ensuite ça me parait risqué car le type s'est fait remarquer, ce qui fait qu'il peut se douter que le bruit s'est répandu dans les alentours et que la prochaine fois les gens feront plus attention à son visage qu'àux vêtements.

D'ailleur sle 3 juin à la cité ste-agnès, plus de POR en vue.
Et pourtant, la température était sensiblement la même 3 ou 4 jours avant


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 18:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Citation :

Où n'a-t-on pas enquêté ?

A l'entreprise Rahou précisément, propriétaire du lieu où a été retrouvé le pull rouge et où Ranucci prétend avoir été amené inconscient dans sa voiture....
Je peux me tromper, mais je ne crois pas que Rahou était propriétaire de l'entreprise. C'était un employé, je crois, tandis que Guazzone était le contremaître. J'ignore qui était le propriétaire.

Mais je suis d'accord avec vous, on aurait dû enquêter sur ceux qui travaillaient sur cette propriété. Ne serait-ce que pour s'assurer que le pull n'appartenait pas tout simplement à un employé de la champignonière.
La pancarte qui subsiste à l'entrée du chemin de la champignonnière porte l'inscription "entreprise Rahou" avec le téléphone...

L'occupant de la maison était un Monsieur Rahou, mais apparemment il attend M.Guazzone pour aider Ranucci à sortir... ce qui peut s'interpréter de différentes façons. En tout cas, offrant le thé à Ranucci, il se comporte en hôte...

M.Guazzone connait bien les gendarmes puisqu'il les appelle le mardi pour leur signaler la présence de la Peugeot...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 18:27 
Citation :
Une réflexion m'avait paru intéressante concernat le pull. Le ravisseur porte du rouge (couleur voyante) pour ne pas être repéré. Si il y a un témoin, il se focalisera davantage sur le pull plutôt que sur l'aspect physique de l'agresseur. Difficile de rendre plausible la mise en scène d'un être macchiavélique... Reste ce pull dans la champignionière dont je ne m'explique pas la présence. Je ne crois pas G. Bouladou quand il dit que c'est certainement un ouvrier qui l'a oublié. Depuis le temps, ça se saurait je pense.
Oui, c'est la théorie de Marc, qui considère que CR et le pull-over rouge ne font qu'un. Selon Marc, CR serait celui qui a rodé dans les cités. On ne l'aurait pas reconnu parce qu'il aurait chaque fois changé son apparence (coiffure notamment) et parce que, comme vous le dites; il aurait choisi ce rouge criard pour détourner l'attention de son aspect physique. Et un pull trop grand pour pouvoir dire qu'il ne lui appartenait pas au cas où il serait arrêté.

Je vous dis tout de suite que je n'y crois pas.


Modifié en dernier par Danou le 23 août 2006, 21:01, modifié 2 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 août 2006, 18:33 
Citation :
Citation :
Citation :

Où n'a-t-on pas enquêté ?

A l'entreprise Rahou précisément, propriétaire du lieu où a été retrouvé le pull rouge et où Ranucci prétend avoir été amené inconscient dans sa voiture....
Je peux me tromper, mais je ne crois pas que Rahou était propriétaire de l'entreprise. C'était un employé, je crois, tandis que Guazzone était le contremaître. J'ignore qui était le propriétaire.

Mais je suis d'accord avec vous, on aurait dû enquêter sur ceux qui travaillaient sur cette propriété. Ne serait-ce que pour s'assurer que le pull n'appartenait pas tout simplement à un employé de la champignonière.
La pancarte qui subsiste à l'entrée du chemin de la champignonnière porte l'inscription "entreprise Rahou" avec le téléphone...

L'occupant de la maison était un Monsieur Rahou, mais apparemment il attend M.Guazzone pour aider Ranucci à sortir... ce qui peut s'interpréter de différentes façons. En tout cas, offrant le thé à Ranucci, il se comporte en hôte...

M.Guazzone connait bien les gendarmes puisqu'il les appelle le mardi pour leur signaler la présence de la Peugeot...
Je ne sais pas, il a peut-être repris l'affaire entre temps (lui ou ses fils, car j'ai lu quelque part qu'il avait des fils). A l'époque, il semble qu'il travaillait comme employé car lorsque CR lui a demandé de l'aide, il lui a dit qu'il fallait voir le contremaître car lui n'avait pas le droit de se servir du tracteur.

Peu importe, d'ailleurs, car je ne pense pas que la position hiérarchique de Rahou à l'époque ait eu quoi que ce soit à voir avec l'affaire.

Oui, Guazzone connaissait très bien les gendarmes, ils se tutoyaient et se voyaient régulièrement.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 372 messages ]  Aller à la page Précédente 121 22 23 24 25 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com