Nous sommes le 16 déc. 2018, 09:10

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 218 messages ]  Aller à la page Précédente 19 10 11 12 1315 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : droit de savoir
Message non luPosté : 06 juin 2005, 18:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 mai 2005, 20:59
Messages : 66
Localisation : chalon sur saone
Bonjour a tous je suis nouveau sur ce forum
Il me semble evident que gerard boudalou etait convaincu de la culpabilite de cr avant d'ecrire son bouquin.
Croire en la culpabilite de cr est une chose mais n'avoir aucun doute dans cette affaire me parait totalement impossible

_________________
cali


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 juin 2005, 19:16 
Citation :
Si tu n'as retenu de mon livre que les témoins et le couteau et si tu ne t'es pas rendue compte que je me basais sur le dossier, c'est que tu ne l'as pas lu. Dommage, il y'a énormément de choses intéressantes dedans et expliquées trés simplement.
Non j'ai lu ton livre en entier et pour moi il n y a rien d'autres d interessant que ce que l on savait deja.
tu passe quand meme bcp de temps sur les temoins et le couteau et ce qui m a le plus horrifie c est que tu t es paye le culot d ecrire a Mme Mathon pour trouver un exemplaire de 28 juillet 1976 c est horrible comme pratique mais tu sais quand j ai regarde l emission hier de faites entrer l accuse et avoir entendu les pratiques du commissaire Pellegrini plus rien ne m etonne de ces gens la.
Non tu as eu une partie du dossier mais pas le dossier en entier.
Oui il y a bcp de choses expliquees dans ton livre c est certain mais il n y a pas les fameuses preuves irrefutables que tu annoncaient il y a quelques mois peut etre faut t il encore attendre un autre livre!!!!!!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 juin 2005, 16:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 28 oct. 2004, 16:27
Messages : 20
Je suis nouvelle et peut-être que quelques uns d'entre vous vont hurler en me lisant, enfin, tant pis.

J'ai vu vos différents messages et je suis consciente que chacun a sa propre opinion concernant l'innocence ou la culpabilité. Je suis incapable de me faire une opinion, j'ai des doutes concernant l'innocence ou la culpabilité. J'ai lu le livre de Gilles Perrault qui ne m'a pas vraiment convaincu. Quant à cette émission, je ne suis pas mieux informée qu'avant. Je vais même vous dire ; j'ai trouvé les interventions de MMe Mathon (mèrede CR) et des parents de la petite MD parfaitement inutiles et sans intérêt pour l'enquête. Chacune des 2 parties est convaincue de l'innocence pour la mère du condamné et la la culpabilité pour les parents de la victime. On s'y attendait, j'aurais préféré qu'ils étoffent un peu plus l'enquête. Pourquoi ne pas avoir fait parler la juge d'instruction ? Peut-être aurait-elle pu s'expliquer sur la rapidité étonnante de son instruction ?


Haut
   
 Sujet du message : EMISSION DROIT DE SAVOIR
Message non luPosté : 08 juin 2005, 20:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 mai 2005, 20:59
Messages : 66
Localisation : chalon sur saone
madame DI MARINO ne veut pas s'exprimer car elle sait tres bien que son instruction a été baclée ce n'est pas moi qui le dit mais le juge MICHEL quand il a été chargé de transmettre le dossier au parquet ,il a même utilisé pour parler de ce dossier le terme "brouillon d'instruction"
CE QUI VEUT TOUT DIRE

_________________
cali


Haut
   
 Sujet du message : Re: EMISSION DROIT DE SAVOIR
Message non luPosté : 08 juin 2005, 21:02 
Citation :
madame DI MARINO ne veut pas s'exprimer car elle sait tres bien que son instruction a été baclée ce n'est pas moi qui le dit mais le juge MICHEL quand il a été chargé de transmettre le dossier au parquet ,il a même utilisé pour parler de ce dossier le terme "brouillon d'instruction"
CE QUI VEUT TOUT DIRE
on peut parler plus exactement de suffisance juridique.
Mais cela ne prouve en aucun cas une quelconque innocence.

Et ici, chacun parle en son intime conviction, tout comme les jurés. Et on a plus d'éléments qu'eux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 juin 2005, 22:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
C'est quoi cela la "suffisance juridique", le nouveau monstre du loch-ness de la cour de cassation qui n'en manque pas, ou bien voulez-vous dire que la juge est insuffisante tout autant que suffisante ?

Je vous laisse la responsabilité d'un tel jugement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 juin 2005, 22:46 
Citation :
C'est quoi cela la "suffisance juridique", le nouveau monstre du loch-ness de la cour de cassation qui n'en manque pas, ou bien voulez-vous dire que la juge est insuffisante tout autant que suffisante ?

Je vous laisse la responsabilité d'un tel jugement.
oui, on aurait du tout établir, notamment l'emploi du temps de CR tout le week end, car désolé dire CR n'aime pas le rouge, c'est d'une niaiserie sans nom.
Elle a eu bien trop confiance dans l'état du dossier, qui n'a pas permis une surprise juridique, mais laissa place à la rumeur post-juridique où certains auteurs à succès se sont engouffrés. Mais aussi l'opinion qui en fait un innocent officiel. Rien de rebelle donc à revendiquer quoi que ce soit dans ce sens.


Haut
   
 Sujet du message : droit de savoir
Message non luPosté : 09 juin 2005, 11:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 mai 2005, 20:59
Messages : 66
Localisation : chalon sur saone
l'instruction ne prouve pas l'innocence mais elle ne prouve surtout pas la culpabilité


Haut
   
 Sujet du message : Re: droit de savoir
Message non luPosté : 09 juin 2005, 18:35 
Citation :
l'instruction ne prouve pas l'innocence mais elle ne prouve surtout pas la culpabilité
Et c'est dommage, il y avait moyen.
Mais de toutes façons, c est l intime conviction des jurés qui tranche, si le mot ne vous choque pas :oops:
Et c'est surement mieux ainsi (de juger, pas de décapiter) que de relâcher tout ceux contre qui on n'a pas de preuve, surtout à l'époque sans l'ADN, par exemple. Il fallait aller les chercher, les preuves absolues !


Haut
   
 Sujet du message : droit de savoir
Message non luPosté : 09 juin 2005, 22:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 19 mai 2005, 20:59
Messages : 66
Localisation : chalon sur saone
il y avait surtout moyen de mener une instruction à chage et à décharge.Madame Dimarino a posé comme un fait acquis que Ranucci etait coupable et toute son instruction n'a eu pour but que de démontrer cette culpabilité.Elle a bafoué cette règle de droit essentielle qu'est la présomption d'innocence


Haut
   
 Sujet du message : Re: droit de savoir
Message non luPosté : 09 juin 2005, 22:46 
Citation :
il y avait surtout moyen de mener une instruction à chage et à décharge.Madame Dimarino a posé comme un fait acquis que Ranucci etait coupable et toute son instruction n'a eu pour but que de démontrer cette culpabilité.Elle a bafoué cette règle de droit essentielle qu'est la présomption d'innocence
pour info, comme on dit ici, je te signale que La loi sur le renforcement de la présomption d'innocence et les droits des victimes date du 15 juin... 2000.

Il faudrait peut-être avoir un sens minimum de l'Histoire pour traiter une affaire pareille qui justement par bien des points la rejoint.

Di marino avait probablement une forte intuition, et vous ignorez tout ce quelle a pu entendre et voir. A partir de là, elle fut trop sure d'elle-même, et surtout pas assez "communicative", explicative. Mais c etait pas Raffarin à l'époque, donc pas la mode. La démocratie n'était pas ce qu'elle est, justement dans ce sens médiatique. Et les moeurs judiciaires étaient autres : elle en fut la caricature peut etre, mais n oubliez pas que 3 psychiatres ont egalement constaté les aveux. Don un éminent.
Alors Dimarino n'est pas exempte de tout reproche, certes. Mais lui reprocher de n'avoir pas lâché Ranucci sous prétexte qu'elle n'avait personne d'autre, ça non.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 juin 2005, 22:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Ce n'est pas ce qu'il lui reproche, il lui reproche d'avoir violé l'article 88 du code de procédure pénale qui lui intimait d'instruire à charge et à décharge. Je ne vois pas ce que vient faire là-dedans la loi sur la présomption d'innocence. Aucun rapport avec la choucroute.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 juin 2005, 23:10 
Citation :
Ce n'est pas ce qu'il lui reproche, il lui reproche d'avoir violé l'article 88 du code de procédure pénale qui lui intimait d'instruire à charge et à décharge. Je ne vois pas ce que vient faire là-dedans la loi sur la présomption d'innocence. Aucun rapport avec la choucroute.
ce n'est pas moi qui parle de la présomption d'innocence, c'est Cali.
Quant à la décharge, excusez-moi mais c'est du style P.Henry, pas grand chose à se mettre sous la dent.
Qu'il aimait pas le rouge? on l'a pris en compte, de quoi vous plaigez-vous?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 juin 2005, 23:11 
à décharge le témoignage du père? à double tranchant ça !! 8)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 juin 2005, 23:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
La présomption d'innocence est un principe constitutionnel, ce n'est pas une loi.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 218 messages ]  Aller à la page Précédente 19 10 11 12 1315 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com