Nous sommes le 15 oct. 2018, 12:29

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 218 messages ]  Aller à la page Précédente 111 12 13 14 15 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2005, 08:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Des simca grises immatriculées 54 avec un 8 dans le numéro ? Non, il y en a une centaine tout au plus.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2005, 09:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 oct. 2004, 12:44
Messages : 118
Le pouvoir judiciaire est une institution à part en France, un état dans l'état. Il subsiste dans son ensemble aux changements politiques.
On l'a bien vu après guerre où tous les juges collabos ont été maintenus dans leur fonction et même promus alors que l'épuration battait son plein pour le reste de la population. On arrivait ainsi à une situation paradoxale où c'était les mêmes juges qui condamnaient à mort les resistants puis les collabos.

Vous imaginez qu'après guerre Pierre Laval ou Pétain soient restés à la tête de l'Etat. IMPENSABLE, bien sûr ! Mais pour les juges, ça a l'air de ne choquer personne.

Vous pouvez si vous le voulez insulter en public le Président de la République ou le Premier ministre, vous n'aurez aucun ennui ou presque.
Essayez de faire la même chose pour un juge et vous verrez ...

Moi aussi j'ai cru qu'en 81 le pouvoir socialiste essaierait de rouvrir le dossier Ranucci. Mais encore une fois, cela ne dépendait pas de lui. Pour l'affaire Dils, il y a eu une telle pression médiatique que les choses ont pris une autre tournure. Mais DILS n'a pas été condamné à mort. Ca fait une grosse différence.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2005, 09:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 oct. 2004, 12:44
Messages : 118
Gilles Perrault le dit lui-même sur ce site. Tant que les principaux acteurs de cette affaire seront vivants, il n'y aura aucune révision.

Il m'est arrivé de lire ici qu'un jour Ranucci serait réhabilité et qu'il serait presque traité en martyr voire en héros. Encore une fois, cela m'étonnerait beaucoup.

Tout le monde admet aujourd'hui que le capitaine DREYFUS ou LESURQUES ou bien encore CALLAS étaient totalement innocents.

Vous connaissez beaucoup de 'Place du Capitaine Dreyfus' , 'd'Avenue LESURQUES' ou bien encore de 'Rue CALLAS' . Moi, non

Ceci dit, je tiens à préciser que je pense que le travail accompli par toutes les personnes en faveur de lé réhabilitation est utile. Très utile. A condition de ne surtout pas attendre de reconnaissance.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2005, 10:06 
Pourriez vous m'expliquer clairement quels CAS dans l'histoire mérite une
réhabilitation???

Pour l'affaire ranucci ne rêvons pas comme le dit si bien Vic, d'autant qu'a Y regarder de près ranucci n'a rien du profil d'un innocent


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 juin 2005, 12:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Le problème de la libération, c'est qu'il n'y avait qu'un magistrat pour avoir refusé de prêter serment à Pétain, le président Didier.

Ca fait maigre.

L'affaire Dreyfus ne fait plus beaucoup de problème, il n'a pas de rues à son nom peut-être, mais il y a une avenue au nom d'Emile Zola, des rues Mélies, des place Clémenceau, sans doute a-t-on donné le nom d'une rue ou d'une place à Scheurer-Kestner, au futur ministre Picquart, c'est à Bernard Lazare qu'on devrait donner des noms de rues.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2006, 22:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Citation :
La seule chose qui m'a choqué dans l'émission, se sont les paroles de Ranucci à Mr Grivel lorsqu'il eût avoué.

Ranucci qui se préoccupe de ce qu'il va écoper pour ce qu'il a fait.

Et dire: "la peine de mort, juste pour la mort d'un enfant...!"

"non, non, je prendrai 10 ans, et je sortirai au bout de 6!"

On comprend mieux comment il a pû se dire innocent par la suite.

Ce qu'il a fait n'avait aucune importance pour lui.

Et comment peut-on sortir des choses pareilles, quand on est innocent?

C'a m'a écoeuré.
Mais enfin c'est pas parce que Grivel le dit que vous êtes obligée de le croire !

Lui et quelques autres ont bien fait en sorte que le principal intéréssé ne plus démentir.

S'acharner à le salir ainsi 30 ans après, cest ignoble, carrément ignoble.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 janv. 2006, 22:58 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
La seule chose qui m'a choqué dans l'émission, se sont les paroles de Ranucci à Mr Grivel lorsqu'il eût avoué.

Ranucci qui se préoccupe de ce qu'il va écoper pour ce qu'il a fait.

Et dire: "la peine de mort, juste pour la mort d'un enfant...!"

"non, non, je prendrai 10 ans, et je sortirai au bout de 6!"

On comprend mieux comment il a pû se dire innocent par la suite.

Ce qu'il a fait n'avait aucune importance pour lui.

Et comment peut-on sortir des choses pareilles, quand on est innocent?

C'a m'a écoeuré.
Mais enfin c'est pas parce que Grivel le dit que vous êtes obligée de le croire !

Lui et quelques autres ont bien fait en sorte que le principal intéréssé ne plus démentir.

S'acharner à le salir ainsi 30 ans après, cest ignoble, carrément ignoble.

J'ai beaucoup de peine à prendre comme tels les propos de P.Grivel... A l'entendre la garde à vue de ranucci a été exemplaire... sanwich, cigarette, repos... et ce dialogue hallucinant que nul ne peut contredire... Un jeune enquêteur face à un jeune inculpé... Difficile de s'imaginer leur tête à tête.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 00:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Ah, Laurence, Laurence... Comment pouvez-vous imaginer une seconde qu'il ait pu dire ça ? Ranucci ou un autre, d'ailleurs. Prenons la pire des ordures, et supposons qu'il est en même temps le dernier des crétins qui ne comprend rien à la loi, vous l'imaginez dire : "Quoi, la peine de mort juste pour la mort d'un enfant ?" Allons...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 07:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Citation :
Prenons la pire des ordures, et supposons qu'il est en même temps le dernier des crétins qui ne comprend rien à la loi
A mon avis, vous vous approchez de la vraie personnalité de Christian Ranucci là.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 07:27 
mais non c'est fourniret qui a fait le coup,vous et moi ne sommes que des agitateurs mandatés par Valéry Giscard d'Estaing lui meme pour faire croire aux gens que CR n'etait pas innocent.
Bon c'est vrai que dans sa voiture il y avait des objets bizarres mais pas de fouet,juste un scoubidou,qu'il a ete eleve d'une facon exemplaire,qu'il avait des tas de copines invisibles,que ses mains etaient en parfait etat,qu'il ne se souvenait plujs de rien et c'est bien normal,fourniret avait du l'hypnotiser.
Je vais faire comme certains ici,pour me donner bonne conscience je vais l'ecrire en gros:IL ETAIT INNOCENT.
Meme si il n'en etait pas sur lui meme!
Je ne sais pas si c'est la piste fourniret qui chamboule tout mais ca devient vraiment n'importe quoi ce forum.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 08:11 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Citation :
La seule chose qui m'a choqué dans l'émission, se sont les paroles de Ranucci à Mr Grivel lorsqu'il eût avoué.

Ranucci qui se préoccupe de ce qu'il va écoper pour ce qu'il a fait.

Et dire: "la peine de mort, juste pour la mort d'un enfant...!"

"non, non, je prendrai 10 ans, et je sortirai au bout de 6!"

On comprend mieux comment il a pû se dire innocent par la suite.

Ce qu'il a fait n'avait aucune importance pour lui.

Et comment peut-on sortir des choses pareilles, quand on est innocent?

C'a m'a écoeuré.
Mais enfin c'est pas parce que Grivel le dit que vous êtes obligée de le croire !

Lui et quelques autres ont bien fait en sorte que le principal intéréssé ne plus démentir.

S'acharner à le salir ainsi 30 ans après, cest ignoble, carrément ignoble.




Ce que je trouve ignoble, moi, c'est ce qui a été fait à la gosse.

J'ai d'autres opinions que toi sur cette affaire.

Il est donc normal que je pense comme je pense :P


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 08:14 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Citation :
Ah, Laurence, Laurence... Comment pouvez-vous imaginer une seconde qu'il ait pu dire ça ? Ranucci ou un autre, d'ailleurs. Prenons la pire des ordures, et supposons qu'il est en même temps le dernier des crétins qui ne comprend rien à la loi, vous l'imaginez dire : "Quoi, la peine de mort juste pour la mort d'un enfant ?" Allons...




Bonjour Philippe,

c'est vrai que je n'y étais pas, que cette phrase m'a choqué mais elle ne m'a pas surprise.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 08:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Ah, Laurence, Laurence... Comment pouvez-vous imaginer une seconde qu'il ait pu dire ça ? Ranucci ou un autre, d'ailleurs. Prenons la pire des ordures, et supposons qu'il est en même temps le dernier des crétins qui ne comprend rien à la loi, vous l'imaginez dire : "Quoi, la peine de mort juste pour la mort d'un enfant ?" Allons...
Bonjour Philippe,

c'est vrai que je n'y étais pas, que cette phrase m'a choqué mais elle ne m'a pas surprise.
Elle ne m'a pas surprise non plus dans la bouche de P.Grivel qui raconte aussi combien Ranucci, "comme un enfant", semblait désireux, lors de la reconstitution, d'indiquer l'endroit où il avait jeté le couteau. Il précise même que Ranucci, menotté, l'a entraîné presque brutalement.

C'est un homme d'expérience qui parle de ses souvenirs de jeune enquêteur. Ses souvenirs de la garde à vue de Ranucci sont d'évidence quelque peu enjolivés... alors le reste...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 08:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Ce que je trouve ignoble, moi, c'est ce qui a été fait à la gosse.

Alors, les chouchou chéri, cricri d'amour, ça commence à me gonfler.

J'ai d'autres opinions que toi sur cette affaire.

Il est donc normal que je pense comme je pense :P

Je me même de votre conversation, pardonnez moi.

Laurence,

Tous et chacun ici trouvent ignoble ce qui a été fait à cette enfant.
Vous exagérez et déformez largement ce qu'éprouvent certains à l'égard de Ranucci. Je ne vois pas de façon habituelle de propos aussi enthousiastes à son égard.
Et quand vous parlez d'opinion, la vôtre en l'occurence, à propos de cette affaire, vous expliquez et justifiez la dérive telle qu'elle s'est produite en 74 (et à Outreau itou...).

En matière de procédure pénale, on ne devrait rien avoir à faire de l'opinion de qui que ce soit mais s'en tenir aux témoignages, aux faits dûment établis et au recueil des preuves, dans une démarche d'enquête équitable à charge et à décharge.

S'il faut trouver à tout prix dans chaque affaire un coupable probable, il aurait fallu "élire" un coupable pour l'affaire Vincent Gallardo. Mais Ranucci avait un alibi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 janv. 2006, 08:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Citation :
Elle ne m'a pas surprise non plus dans la bouche de P.Grivel qui raconte aussi combien Ranucci, "comme un enfant", semblait désireux, lors de la reconstitution, d'indiquer l'endroit où il avait jeté le couteau. Il précise même que Ranucci, menotté, l'a entraîné presque brutalement.
A ce moment là, Ranucci croit encore qu'en collaborant avec la police il pourra atténuer les charges qui pèsent contre lui : voilà comment s'explique son empressement.
Citation :
En matière de procédure pénale, on ne devrait rien avoir à faire de l'opinion de qui que ce soit mais s'en tenir aux témoignages, aux faits dûment établis et au recueil des preuves, dans une démarche d'enquête équitable à charge et à décharge.
Tout le contraire de ce qui se passe ici en somme où un chapeau de paille posé sur la lunette arrière d'une voiture qui n'a surement jamais existé fait supposer que la voiture n'appartenait pas à son conducteur.

Au fait : salut Lolo Bises :wink:


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 218 messages ]  Aller à la page Précédente 111 12 13 14 15 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com