Nous sommes le 23 nov. 2017, 01:11

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
Message non luMessage posté... : 28 déc. 2006, 20:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 mai 2005, 22:47
Messages : 194
Bonjour,

cela fait 1 moment que je n'interviens plus sur ce forum, mais je suis l'affaire Ranucci avec intérêt. J'ai lu le dernier livre de Le Forsonney. Quelle plume, quelle sensibilité!

Le Forsonney, je crois, a une position excellente vis à vis de l'affaire. Il montre comment cette affaire, avant tout, a eu un impact sur sa carrière, sur la finalité de son métier. Impressionant. Surtout, il montre qu'il ne peut comprendre le geste d'un homme - meurtre de Maria Dolores- avec la personnalité d'1 personne qu'il a cotoyée jour après jour jusqu'à la Faucheuse...

J'ai aussi visionné les bandes INA sur le net sur l'affaire. Regardez les: on comprend beaucoup de choses, on voit ce climat d'Aix qui fut détestable pour l'accusé.

Pour Le Forsonney, si on réhabilite 1 jour Ranucci, ce sera pour charger les consciences... "Nous sommes des millions [à être coupable], écrit-il, volontaires ou involontaires, avec des responsabilités variables, sur une échelle qui va de un à l'infini".

Alors, coupable ou innocent? Comme il le notait dans son ouvrage 20 ans, CR 20 ans après, CR, ce que le quidam pense sur ce point provient de l'intime conviction. Les jurés d'Aix en avaient une. Les partisans de l'innocence en ont une autre. Une chose reste certaine. Dans les faits, il y avait un doute, et ce doute qui eut à tout le moins pour CR le mérite d'être épargné...


Haut
   
Message non luMessage posté... : 28 déc. 2006, 21:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Pat a écrit :
Bonjour,

cela fait 1 moment que je n'interviens plus sur ce forum, mais je suis l'affaire Ranucci avec intérêt. J'ai lu le dernier livre de Le Forsonney. Quelle plume, quelle sensibilité!

Le Forsonney, je crois, a une position excellente vis à vis de l'affaire. Il montre comment cette affaire, avant tout, a eu un impact sur sa carrière, sur la finalité de son métier. Impressionant. Surtout, il montre qu'il ne peut comprendre le geste d'un homme - meurtre de Maria Dolores- avec la personnalité d'1 personne qu'il a cotoyée jour après jour jusqu'à la Faucheuse...

J'ai aussi visionné les bandes INA sur le net sur l'affaire. Regardez les: on comprend beaucoup de choses, on voit ce climat d'Aix qui fut détestable pour l'accusé.

Pour Le Forsonney, si on réhabilite 1 jour Ranucci, ce sera pour charger les consciences... "Nous sommes des millions [à être coupable], écrit-il, volontaires ou involontaires, avec des responsabilités variables, sur une échelle qui va de un à l'infini".

Alors, coupable ou innocent? Comme il le notait dans son ouvrage 20 ans, CR 20 ans après, CR, ce que le quidam pense sur ce point provient de l'intime conviction. Les jurés d'Aix en avaient une. Les partisans de l'innocence en ont une autre. Une chose reste certaine. Dans les faits, il y avait un doute, et ce doute qui eut à tout le moins pour CR le mérite d'être épargné...



Je suis entièrement d'accord avec vous, Pat ! D'ailleurs, pour 1001 autres raisons, le livre de Jean-François Le Forsonney est un de ceux que je compte bien relire plein de fois, comme ce fut le cas pour le Pull Over Rouge. :D

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 31 déc. 2006, 23:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Le Forsonney s'est tjrs gardé d'avoir un avis tranché sur cette question, il est plus que méfiant, son livre a été retardé et remanié suite au livre de G. BOULADOU.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 10:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Space Jm a écrit :
Le Forsonney s'est tjrs gardé d'avoir un avis tranché sur cette question, il est plus que méfiant, son livre a été retardé et remanié suite au livre de G. BOULADOU.


Avoir un avis (apparemment) tranché sur cette affaire, comme seul l'exprime M.Bouladou après la disparition de M.Fratacci, est bien présomptueux.

Dans le contexte actuel, G.Perrault, G.Bouladou et dernièrement JF le Forsonnay se lisent et se critiquent, rien de surprenant à cela.

Au bout de deux livres et d'une longue recherche, M.Bouladou n'a pas réussi à mettre en évidence une seule preuve incontestable de la culpabilité de Ranucci. Il est même en retrait dans le second livre par rapport au premier... ne serait que dans le titre ambivalent : autopsie d'une imposture...

Dans l'état actuel du débat, après avoir mis en évidence les contradictions et doutes qui avaient été soigneusement masqués lors de l'instruction, il est évident que Ranucci ne serait pas judiciairement condamnable.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 21:02 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Entre autres, on peut voir dans (ma sempiternelle émission, je sais.... :oops: :lol: ) 13e rue comment on présente le plan, on réalise bien que ce plan n'est pas vraiment un gribouillis (sans me prononcer sur sa vraie valeur du point de vue du dessinateur). Gilles Perrault continue à maintenir dur comme fer que ce plan ressemble à tout sauf à un plan du quartier de l'enlèvement et quand on en parle à Jean-François Le Forsonney, on voit bien qu'il se tient en retrait par rapport à ce que Perrault a déclaré, on voit bien qu'il pèse ses mots.

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 21:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Bien vu Chantal !

Evidemment que le plan pose problème... dans le livre le forsonney dit quand même : y avait un gros arbre...

Je suis allé sur place, franchement en toute honnêteté, sans prendre partie pr l'un ou l'autre...les restes de l'arbre sont encore là...et bien C'EST LE DERNIER TRUC QUE je dessine de cette scène...même si il est gros, il est complètement à droite...on s'en fou

Les truc les + frappant c'est : la rue qui monte (elle monte vraiment pas mal), les garages et l'immeuble...(et puis l'hotel de la région mais il n 'existait pas à l'époque :wink: )


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 21:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
il est à gauche l'arbre..pardons.. :oops:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 21:17 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
Le voilà cet arbre

Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 21:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Space Jm a écrit :
Bien vu Chantal !

Evidemment que le plan pose problème... dans le livre le forsonney dit quand même : y avait un gros arbre...

Je suis allé sur place, franchement en toute honnêteté, sans prendre partie pr l'un ou l'autre...les restes de l'arbre sont encore là...et bien C'EST LE DERNIER TRUC QUE je dessine de cette scène...même si il est gros, il est complètement à droite...on s'en fou

Les truc les + frappant c'est : la rue qui monte (elle monte vraiment pas mal), les garages et l'immeuble...(et puis l'hotel de la région mais il n 'existait pas à l'époque :wink: )


Il y aurait l'herbe également...Bien entendu le plan pose des problèmes mais là c'était vraiment frappant comme Jean-François Le Forsonney tenait vraiment de la meilleure façon que ce soit à ne pas avoir à se prononcer sur les déclarations de Perrault ...Je ne sais pas trop, mais c'était mon impression. :roll:

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 01 janv. 2007, 23:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 20:17
Messages : 5301
Le platane était bien plus grand en 1974, il a été coupé et il n'en reste que le tronc. Mais la preuve q'on ne voyait que lui, c'est ce dont se sert Mme DI Marino pour marquer l'emplacement de l'enlèvement.


Le problème du plan, c'est qu'il ne correspond pas à ce qu'aurait dessiné le ravisseur. Il est fait en plusieurs étapes et il n'indique pas grand chose.

Surtout, ce qui est impossible c'est qu'il n'indique pas la rocade, or c'était ce que le ravisseur avait en ligne de mire et qui lui permettait de garder la petite fille sans qu'elle ne puisse plus descendre.

Ce plan n'indique rien que les policiers ne sachent déjà. Il n'est pas plus un élément à charge que les aveux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 janv. 2007, 17:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Space Jm a écrit :
Je suis allé sur place, franchement en toute honnêteté, sans prendre partie pr l'un ou l'autre...les restes de l'arbre sont encore là...et bien C'EST LE DERNIER TRUC QUE je dessine de cette scène...même si il est gros, il est complètement à droite...on s'en fou


vidéos du platane
Avec cette taille il ne passe pas inaperçu et comme C. Ranucci est censé avoir dessiné la rue en courbe sur la gauche j'ai du mal à croire au fait qu'il n'y a pas fait attention ou qu'il ne l'ait pas vu.

Mr Rosano dit que le platane a été coupé à l'époque car il était devenu beaucoup trop imposant pour les habitants de l'immeuble. Et sur les photos d'époque on ne peut que le croire.

Si C. Ranucci a observé les lieux au point d'indiquer la rue en courbe, l'arbre plus imposant que la rue a du être dans son champ de vision.

Il a très bien pu l'oublier soit, mais dans aucun document C. Ranucci ne parle de ce platane ou d'un arbre sur les lieux de l'enlèvement.
Dans le procès verbal de 14h du 6 Juin il a même cette phrase " Je peux cependant vous dire que cette rue était assez étroite et qu'elle n'était pas bordée d'arbres." même si il ne parle pas de la rue où se trouve le platane pourquoi indiquer ce détail?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 janv. 2007, 18:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 nov. 2004, 22:07
Messages : 148
Localisation : Le Mans
J'aime bien votre mauvaise foi / ultra sélectivité. Sur ce plan ya :

la rue qui monte
la courbe
l'immeuble dans la courbe
l'herbe (vue sur le film 13ème rue)
le muret

et votre conclusion (plutôt celle de Perrault) c'est : ah ben y pas le platane...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 janv. 2007, 18:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Tous les éléments indiqués sont connus des enquêteurs il faut le rappeler, alors d'accord il l'a oublié de le dessiner mais pourquoi n'en parle-t'il jamais? Pourquoi pour lui il n'y a pas d'arbre?

Je ne crois pas que "me" mettre dans le même registre que Mr Perrault soit constructif

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 janv. 2007, 18:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Vous remarquerez que je ne vous assimile pas à G. Bouladou, ou du moins que je ne fais pas un parallèle avec votre façon de penser et la sienne

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 02 janv. 2007, 18:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Space Jm a écrit :
J'aime bien votre mauvaise foi / ultra sélectivité. Sur ce plan ya :

la rue qui monte
la courbe
l'immeuble dans la courbe
l'herbe (vue sur le film 13ème rue)
le muret

et votre conclusion (plutôt celle de Perrault) c'est : ah ben y pas le platane...


Il y a effectivement les éléments que les policiers avaient soigneusement notés pendant l'enquête de voisinage le 4 et le 5... Rien de plus, mais un peu moins : ce platane tellement envahissant que le gestionnaire de l'immeuble le fera couper... et qui n'a aucun intérêt pour l'accusation...
Et le tout sous un angle un peu particulier, plaçant le dessinateur comme observateur en face des garages de l'autre côté de la rue, alors que le ravisseur n'a jamais été vu dans cette configuration et que le récit n'en fait pas état...

En revanche, c'est bien le bon angle pour qu'un enquêteur saisisse dans son ensemble la topographie des lieux... comme spectateur, pas comme acteur...
Il m'apparait très possible que Ranucci ait simplement légendé ( en le retournant puisqu'il y a des notes orientée à 90%) ou peut être recopié un dessin préexistant.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com