Nous sommes le 17 nov. 2017, 18:33

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 09:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Henri a écrit :
laurence a écrit :
G Perrault en a fait un ange qui s'en est suivi d'une sacralisation toute logique de certaines personnes à son égard.


Gilles Perrault n'a rien fait du tout et personne ne sacralise Ranucci.
Par contre, certaines personnes, guidées par leurs convictions, n'hésitent pas, sans preuves, à le diaboliser.


Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous Henri, désolé. Il est exact que G. Perrault tire un portrait de Ranucci extrêmement flatteur. Pour le citer dans une émission de télévision "Une enfance comme celle de Ranucci, des centaines de milliers d'autres l'ont vécu en France." Et pourtant ce n'est pas vrai, ils ne sont pas des centaines de milliers à être obligés de déménager plus de trente fois. Et ce genre de détail a son influence.

Pour ceux qui n'hésitent pas à le diaboliser, il y a ceux qui "l'angélise"... On parle de lui comme d'un enfant, on lui donne du crédit sans savoir réellement quelle est son implication dans cette affaire.

Personnellement, et ce n'est vraiment qu'une considération de ma part, mais je m'étonne qu'il n'y ait absolument aucune trace d'un Ranucci horrifié par ce qui était arrivé à cette petite fille. Ce même Ranucci que tout le monde décrit comme étant aimant et attentif avec des enfants, ne montrera rien face à l'horreur que représente le crime auquel il est mêlé. Donc je ne diabolise pas Ranucci, mais cette absence de réaction m'interpelle, pas pour une conviction sur son implication, mais tout simplement pour essayer de le cerner. Visiblement, Ranucci n'est pas l'ange qu'on a souvent décrit...

_________________
Parce qu'ils n'ont pas été partisans, les jurés ne sont pas responsables de la débacle de 1976.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 10:05 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
Bonjour Henry,

Pendant 13 ans j'ai lu et relu le pull over rouge, je l'ai cru innocent, bien entendu, innocent à 100% même, avec un petit bémol néanmoins:

pour moi, l'affaire était probablement plus claire qu'elle n'y paraissait et je n'ai jamais cru à un acharnement disons de A à Z sur l'échelle contre C Ranucci sans que quelqu'un ne lève le petit doigt.

Car, vu la façon qu'a G Perrault de présenter les choses, je me disais qu'il n'était pas possible qu'on l'ai condamné.

Or, ça a été fait, et unanimement.

Alors, soit les gens étaient des pourris, des bêtes soit on me cachait quelque chose.

Et c'est bel et bien en venant sur ce forum que j'ai changé d'opinion à son sujet.

Maintenant, pour ceux qui t'applaudissent quand tu montres ton désaccord à mes messages ne signifient que la méchanceté et la mesquinerie ambiante.

Parce que pour ceux qui pensent que je vais me la fermer, là, vous êtes en plein rêve.

Je ne me fache pas, parce que j'ai été à peu près bien élevée et que je n'ai pas envie de me faire virer. Je partirai quand je le voudrais.

Je ne cherche pas à convaincre, sinon, je viendrais plus souvent.

Il me semble que j'ai le droit tout comme vous de poster ici.

Même si je dérange.

Riri, on parlera de pêche la prochaine fois, je suis sûre qu'on va bien s'entendre. :P

Je t'inviterai même sur mon étang avec ton épouse. edance alc

bien à toi

laurence


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 10:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Jayce a écrit :
[...]

Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous Henri, désolé. Il est exact que G. Perrault tire un portrait de Ranucci extrêmement flatteur. Pour le citer dans une émission de télévision "Une enfance comme celle de Ranucci, des centaines de milliers d'autres l'ont vécu en France." Et pourtant ce n'est pas vrai, ils ne sont pas des centaines de milliers à être obligés de déménager plus de trente fois. Et ce genre de détail a son influence.

Pour ceux qui n'hésitent pas à le diaboliser, il y a ceux qui "l'angélise"... On parle de lui comme d'un enfant, on lui donne du crédit sans savoir réellement quelle est son implication dans cette affaire.

Personnellement, et ce n'est vraiment qu'une considération de ma part, mais je m'étonne qu'il n'y ait absolument aucune trace d'un Ranucci horrifié par ce qui était arrivé à cette petite fille. Ce même Ranucci que tout le monde décrit comme étant aimant et attentif avec des enfants, ne montrera rien face à l'horreur que représente le crime auquel il est mêlé. Donc je ne diabolise pas Ranucci, mais cette absence de réaction m'interpelle, pas pour une conviction sur son implication, mais tout simplement pour essayer de le cerner. Visiblement, Ranucci n'est pas l'ange qu'on a souvent décrit...


Je suis entièrement d'accord avec tout cela. Déménager trente fois, avoir à vingt ans pour copine une femme mariée plus âgée, cacher des choses importantes à sa mère (accident alors que le crime n'a pas encore fait la une,...), sa mère qui dit de lui "parfois, il me cache ses petites bêtises" (qui en parle comme d'un enfant alors qu'à 20 ans, on est un homme), voir son père qui porte des coups de couteau à sa mère, vivre dans la peur d'un kidnapping par le père, n'avoir jamais vraiment l'occasion de poser ses attaches et d'avoir un cercle d'amis à cause des déménagements incessants... ne sont pas des choses que l'on rencontre tous les jours mais ceci est dit sans aucune intention de "diaboliser" ou de casser "angélisation"

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 11:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
laurence a écrit :
Bonjour Henry,

Pendant 13 ans j'ai lu et relu le pull over rouge, je l'ai cru innocent, bien entendu, innocent à 100% même, avec un petit bémol néanmoins:

pour moi, l'affaire était probablement plus claire qu'elle n'y paraissait et je n'ai jamais cru à un acharnement disons de A à Z sur l'échelle contre C Ranucci sans que quelqu'un ne lève le petit doigt.

Car, vu la façon qu'a G Perrault de présenter les choses, je me disais qu'il n'était pas possible qu'on l'ai condamné.

Or, ça a été fait, et unanimement.

Alors, soit les gens étaient des pourris, des bêtes soit on me cachait quelque chose.

Et c'est bel et bien en venant sur ce forum que j'ai changé d'opinion à son sujet.

Maintenant, pour ceux qui t'applaudissent quand tu montres ton désaccord à mes messages ne signifient que la méchanceté et la mesquinerie ambiante.

Parce que pour ceux qui pensent que je vais me la fermer, là, vous êtes en plein rêve.

Je ne me fache pas, parce que j'ai été à peu près bien élevée et que je n'ai pas envie de me faire virer. Je partirai quand je le voudrais.

Je ne cherche pas à convaincre, sinon, je viendrais plus souvent.

Il me semble que j'ai le droit tout comme vous de poster ici.

Même si je dérange.

Riri, on parlera de pêche la prochaine fois, je suis sûre qu'on va bien s'entendre. :P

Je t'inviterai même sur mon étang avec ton épouse. edance alc

bien à toi

laurence

Salut Laurence kap
Je répondrai à ton message quand tu seras plus calme et moins susceptible cool: :wink:
Pour y contribuer, sache déjà que tu n'étais pas particulièrement visée par mon post, que tu ne déranges personne et que tu as le droit de t'exprimer librement :wink: :lol:
Heureuse :?: :mrgreen:
Merci d'avance pour ton invitation :D Qui sait ?
Ne me dis pas que tu as un étang à toi toute seule edrool
Bises
Henri

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 11:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Henri a écrit :
[...]
Ne me dis pas que tu as un étang à toi toute seule edrool
Bises
Henri


Moi j'en ai un aussi et tu peux venir y nager quand tu veux...si toutefois nager entre les carpes et les oies ne te dérange pas trop... edance

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 11:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Chantal a écrit :
[...]

Moi j'en ai un aussi et tu peux venir y nager quand tu veux...si toutefois nager entre les carpes et les oies ne te dérange pas trop... edance

Merci :D
mais pas de pêche à la ligne ? :?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 11:44 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Henri a écrit :
[...]
Merci :D
mais pas de pêche à la ligne ? :?


Non ! enaughty Nous nourrissons même les poissons à l'occasion avec du pain qu'ils viennent prendre avec de grands "smack" à la surface de l'eau !

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 12:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
Et si, Henry! et je coiffe Chantal sur le poteau , tu pourras pêcher toung:

Bref, on mangera on boiera et on se marrerra.

Sympa, comme programme! eclap

bien à toi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 12:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
laurence a écrit :
Et si, Henry! et je coiffe Chantal sur le poteau , tu pourras pêcher toung:

Comme quoi, tout tient parfois à un fil :wink:

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 12:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3460
Localisation : 57
ouai edance


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 13:02 
Jayce a écrit :
Il est exact que G. Perrault tire un portrait de Ranucci extrêmement flatteur.


J'avais plutôt retenu qu'il le décrivait comme un parfait conformiste, préoccupé surtout de lui-même, en fait quelqu'un de pas très intéressant... Mais on n'a pas dû faire la même lecture du "Pul over rouge" ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 20 févr. 2007, 13:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Après la lecture du POR, j'ai vu C Ranucci comme un gamin de 20 ans tout simplement.

Et comme j'en ai un à la maison (un gamin de 20 ans) je ne suis pas particulièrement surprise des descriptions que fait G Perrault de C Ranucci.

C Ranucci est comme la plupart des jeunes de son âge. Insouciant des autres (sauf de sa mère à qui il ne dit pas tout !), des copines (dont il ne parle pas forcément, pudeur oblige - c'est qu'ils sont pudiques à cet âge-là), quelques copains, une première voiture payée par les parents (on ne raconte surtout pas le dernier excès de vitesse et la contravention qui arrive un beau jour chez papa maman et qu'il faudra bien admettre - bref !), les gosses du quartier avec qui on joue au grand frère, et puis quelques chagrins également dont on ne parle pas forcément qui ont trait quelquefois à des situations vécues dans le passé et qui ont été difficiles à assimiler, ... etc ...

Un gamin de vingt ans ! c'est tout !

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 23 févr. 2007, 02:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 févr. 2007, 03:28
Messages : 336
didi a écrit :
Après la lecture du POR, j'ai vu C Ranucci comme un gamin de 20 ans tout simplement.

Et comme j'en ai un à la maison (un gamin de 20 ans) je ne suis pas particulièrement surprise des descriptions que fait G Perrault de C Ranucci.

C Ranucci est comme la plupart des jeunes de son âge. Insouciant des autres (sauf de sa mère à qui il ne dit pas tout !), des copines (dont il ne parle pas forcément, pudeur oblige - c'est qu'ils sont pudiques à cet âge-là), quelques copains, une première voiture payée par les parents (on ne raconte surtout pas le dernier excès de vitesse et la contravention qui arrive un beau jour chez papa maman et qu'il faudra bien admettre - bref !), les gosses du quartier avec qui on joue au grand frère, et puis quelques chagrins également dont on ne parle pas forcément qui ont trait quelquefois à des situations vécues dans le passé et qui ont été difficiles à assimiler, ... etc ...

Un gamin de vingt ans ! c'est tout !


Un gamin de vingt ans ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 23 févr. 2007, 08:07 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
deep-alvin a écrit :
[...]

Un gamin de vingt ans ?


Ben oui, Didi décrit parfaitement les gamins de 20 ans ! Je suis d'autant plus d'accord avec elle puisque ma base de référence est le mien qui n'en a encore que 17, mais ça rejoint déjà parfaitement ce qu'elle dit...

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message : Re: Le meurtre
Message non luMessage posté... : 03 mars 2007, 14:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 févr. 2007, 23:11
Messages : 27
Localisation : Paris
Chantal a écrit :
[...]

J'ai lu quelque part qu'un criminel "d'occasion" fera le plus souvent un carnage (car peu ou pas "habitué") en frappant "dans le tas" tandis qu'un criminel averti et "habitué" frappera une fois "dans le mille" (passez-moi les expressions... sick: ). Cela paraîtrait logique dans le sens où un criminel "d'occasion" n'aura pas eu de préméditation et sera dès lors pris dans l'affolement ou la panique, tandis qu'un type qui sait ce qu'il fait et qui a le but de le faire, agira de manière courte et brève pour être "efficace".

En y réfléchissant, je pense que c'est dans le contexte de l'affaire Buffet-Bontems que j'ai lu cela, dans le chapitre des coups de couteaux donnés à l'infirmière (les deux par Buffet, ou un par Buffet et l'autre par Bontems)... edoh


Seul Buffet a tué. Et étant dans un délire criminel (il souhaitait être condamné à mort et voulait même être allongé à l'envers pour voir la lame de l'échafaud lui tomber dessus) on explique assez facilement son acharnement morbide.
En plus, chaque meurtre est unique.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com