Nous sommes le 26 mai 2018, 15:19

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : culpabilité: opinion de cyril
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 10:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Honnêtement, je pense que Ranucci est coupable car le scénario proposé par thèse de la culpabilité est le plus plausible en fonction de tous les éléments existants (malgré les zones d'ombre et les nombreuses erreurs de procédure et de saisie des PV). Tandis que la thèse de l'innocence donne lieu à des scénarios plus rocambolesque les uns que les autres. A moins que les témoins et les policiers aient sciamment menti, et que les PV soient tous falsifiés. Cela devient alors très inquiétant car ça veut dire que la France n'est alors rien d'autre qu'une république "bananière" où tout s'achète et où on n'a plus rien à attendre de la justice irrémédiablement pourrie. Il ne reste donc plus qu'à faire justice soit même??? Je ne le pense pas. Enfin, ce n'est pas parce qu'il y a eu le cas Patrick Dils que Ranucci est forcément innocent, les affaires sont différentes et d'ailleurs, il n'est pas sûr que Dils soit totalement innocent.

Je vais quand même essayer d'ecrire un scénario dans lequel Ranucci serait innocent. J'y réfléchis.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 13:18 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cyril a écrit :
Honnêtement, je pense que Ranucci est coupable car le scénario proposé par thèse de la culpabilité est le plus plausible en fonction de tous les éléments existants (malgré les zones d'ombre et les nombreuses erreurs de procédure et de saisie des PV). Tandis que la thèse de l'innocence donne lieu à des scénarios plus rocambolesque les uns que les autres. A moins que les témoins et les policiers aient sciamment menti, et que les PV soient tous falsifiés. Cela devient alors très inquiétant car ça veut dire que la France n'est alors rien d'autre qu'une république "bananière" où tout s'achète et où on n'a plus rien à attendre de la justice irrémédiablement pourrie. Il ne reste donc plus qu'à faire justice soit même??? Je ne le pense pas. Enfin, ce n'est pas parce qu'il y a eu le cas Patrick Dils que Ranucci est forcément innocent, les affaires sont différentes et d'ailleurs, il n'est pas sûr que Dils soit totalement innocent.

Je vais quand même essayer d'ecrire un scénario dans lequel Ranucci serait innocent. J'y réfléchis.


Peut-être que le problème soit là. Ecrire un scénario compatible avec ce que l'on a.
L'accusation présente de nombreuses contradictions logiques et des manipulations grossières.
N'importe quel scénario construit sur ça, sera forcément rocambolesque. Comme celui de l'accusation.

Il n'y a pas eu que Dils. Imaginez, par exemple, 10 ans avant, le sort de Patrice Padé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 13:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Justement, je disais que selon les éléments que l'on a, la thèse de la culpabilité est la plus vraissemblable. Si ces éléments sont issus de manipulations grossières (lesquelles???), ça veut dire que la France a une justice digne de celle de l'URSS stalinienne (preuves falsifiées, faux témoins, accusations bidon...)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 14:08 
Citation :
Cyril
Honnêtement, je pense que Ranucci est coupable car le scénario proposé par thèse de la culpabilité est le plus plausible en fonction de tous les éléments existants (malgré les zones d'ombre et les nombreuses erreurs de procédure et de saisie des PV). Tandis que la thèse de l'innocence donne lieu à des scénarios plus rocambolesque les uns que les autres. A moins que les témoins et les policiers aient sciamment menti, et que les PV soient tous falsifiés. Cela devient alors très inquiétant car ça veut dire que la France n'est alors rien d'autre qu'une république "bananière" où tout s'achète et où on n'a plus rien à attendre de la justice irrémédiablement pourrie. Il ne reste donc plus qu'à faire justice soit même??? Je ne le pense pas. Enfin, ce n'est pas parce qu'il y a eu le cas Patrick Dils que Ranucci est forcément innocent, les affaires sont différentes et d'ailleurs, il n'est pas sûr que Dils soit totalement innocent.

Je vais quand même essayer d'ecrire un scénario dans lequel Ranucci serait innocent. J'y réfléchis.


Je vous souhaite de réussir là où j'ai échoué. J'ai en effet essayé sans y parvenir à mettre sur pied 3 scénarios crédibles respectivement basés sur l'innocence, la culpabilité et la complicité. Je pourrais même dire que j'ai envisagé 4 scénarios, car je faisais dans le scénario de culpabilité un distinguo entre la culpabilité pleine, entière et consciente, et la culpabilité sincèrement ignorée (effacée par l'amnésie).
Aucun ne tient la route. Je butte toujours sur quelque chose qui ne colle pas.

Lorsque je suis tentée de croire à l'innocence, je butte sur le couteau et sur le fait que CR se souvenait de tous les détails de l'accident mais pas de l'essentiel : la présence ou l'absence d'une petite fille dans sa voiture à ce moment. Comment aurait-il pu se laisser convaincre qu'il était coupable s'il se souvenait des moindres détails de l'accident ? S'il était innocent, il aurait dû aussi se rappeler qu'il n'y avait personne à ses côtés au moment où il brûlait (ou ne brûlait pas, selon lui) le stop, où il y a eu la collision, etc. et, donc, comprendre qu'il ne pouvait pas avoir tué une petite fille, quoi que puissent lui dire les flics et les Aubert.

Lorsque je suis tentée de croire à la culpabilité, je pense à ce pull de la galerie qui peut difficilement ne pas avoir un lien avec le pédophile des Cerisiers (et peut-être des Tilleuls). Je pense à ce "Mais c'est obligatoirement moi !". A ce pantalon conservé dans son coffre jusqu'à l'arrivée de la police. A son attitude avec Guazzone et Rahou. A cette voiture positionnée sur le plan devant les garages alors qu'on sait maintenant qu'elle était bel et bien garée là où Spinelli dit l'avoir vue. Sans compter ce pantalon dont on peut sérieusement supposer qu'il ne comportait pas d'épines d'argéras, puisque le PV ne le mentionne pas.

Quand à la thèse de la complicité, j'explique dans mon dernier post à Jean-Jacques pourquoi je pense qu'elle ne tient pas non plus. J'avais essayé d'en imaginer une autre, dans laquelle ce serait bien Ranucci que Spinelli aurait vu, mais montant (afin de brouiller les pistes) dans une Simca appartenant à son complice. Cette thèse marchait très bien pour expliquer les anomalies des témoignages de l'enlèvement, mais ensuite, elle était aussi invraisemblable que celle de Jean-Jacques.

Je dirais que, si CR est coupable, je ne pense vraiment pas qu'il ait été un coupable conscient de sa culpabilité mais un coupable sincèrement amnésique et persuadé d'être innocent. Car s'il avait vraiement été un coupable conscient, il aurait vraiement fallu qu'il soit, comme le dit Gilles Perrault, un véritable idiot de village pour prendre tranquillement le thé chez les Rahou, s'attarder sur les lieux, puis rentrer tranquillement chez-lui à attendre la police, sans même penser à se débarasser de ce pantalon. Alors qu'il ne pouvait pas ignorer qu'il avait été vu sur les lieux et que le numéro de sa voiture avait été relevé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 14:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cyril a écrit :
Justement, je disais que selon les éléments que l'on a, la thèse de la culpabilité est la plus vraissemblable. Si ces éléments sont issus de manipulations grossières (lesquelles???), ça veut dire que la France a une justice digne de celle de l'URSS stalinienne (preuves falsifiées, faux témoins, accusations bidon...)


Sans aller aussi loin (ou si, moi ça ne me dérange pas, héhé) la justice française est bien loin d'inspirer confiance.
Quant aux manipulations et en ce limitant à l'affaire Ranucci, elles sont vraiment nombreuses:

-surchage démontrée d'un PV
-escamotage ou oubli scient de PV et témoignages
-lignes d'investigation non exploitées
-erreurs de procédures inexplicables (remise de la voiture, découverte du couteau...)
-le plan
-variaton des témoignages, mais tous dans le mîeme sens (simca-304, paquet-enfant, distances qui rétrécissent ...)
-manipulation de la presse
etc, etc, et pour en rester seulement à l'enquête.

Quand ça a un couvercle et ça pue, cest une?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 15:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Réaliser un scénario crédible est faisable. Je pense que la clé se trouve dans les éléments qu'on a sur l'affaire, à savoir si la procédure a été correcte ou "stalinienne". Je ne crois pas comme Jacques B qu'il aie pu y avoir des manipulations grossières (enfin je n'espère pas!). Je pense qu'elle a été bâclée, ce qui a laissé des zones d'ombre facilement exploitable pour exprimer un doute. Maintenant, si Ranucci est innocent, la procédure mafieuse de la justice serait la seule explication plausible (dépositions mensongères, PV et preuves falsifiés, témoins soudoyés...), mais à qui profiterait alors le crime? Il faudrait que le vrai criminel soit un notable ou une personne haut placée dans la politique ou dans le milieu marseillais et qui aurait le bras très long (politique, franc-maçons?)! Mais là on dérive dans la théorie du complot. Remarque, c'est déjà arrivé à Nice avec l'affaire des casinos (cf Agnès Leroux). Mais là, je n'y crois pas. Et je ne vois vraiment pas pourquoi la police aurait manipulé l'enquète, pour la classer au plus vite sous la pression populaire? C'est risqué, car si le vrai criminel avait frappé à nouveau, la police aurait été décrédibilisée définitivement.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 16:19 
Citation :
Cyril
mais à qui profiterait alors le crime? Il faudrait que le vrai criminel soit un notable ou une personne haut placée dans la politique ou dans le milieu marseillais et qui aurait le bras très long (politique, franc-maçons?)! Mais là on dérive dans la théorie du complot.


Bien sûr qu'on délire.

Certes, les complots existent. Mais reconnaissez que le contexte s'y prête peu. Une famille pauvre, dans une cité de gens pauvres dont tout le monde se fout, un jeune homme de 20 ans comme il y en a tant, ... Le cadre ne se prête guère à une machination à la Agnès Leroux ou à la Dreyfus.
Bien sûr, s'il s'agissait d'un roman, on découvrirait à la fin qu'il y a eu machination policière et judiciaire parce que le coupable était le fils du Maire de Marseille, le neveu d'un ministre, le petit-cousin d'Alessandra, ou quelque chose de ce calibre.

Mais nous ne sommes pas dans un polar.

L'enquête a été baclée parce que les policiers de l'époque ne recevaient pas précisément une formation humaniste. Parce que l'équipe de Marseille était déjà connue pour sa "rudesse" (demandez à Jeremy Cartland). Parce qu'ils n'avaient qu'une idée assez élastique de ce qu'est un état de droit (ont-ils beaucoup progressé depuis ? Je ne sais pas). Et parce que, pour couronner le tout, ils ont particulièrement travaillé sous pression sur cette affaire, avec, tous les 1/4 d'heure, un coup de fil du maire, du préfet, du procureur de la République, et j'en passe, les sommant de leur trouver un coupable au plus vite. Et puis voilà, c'est tout.

Certains concluront de ce baclage que CR est innocent.

D'autres, tout en reconnaissant que le travail a été fait par des sagoins, seront plus circonspects.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 16:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cyril a écrit :
Maintenant, si Ranucci est innocent, la procédure mafieuse de la justice serait la seule explication plausible (dépositions mensongères, PV et preuves falsifiés, témoins soudoyés...), mais à qui profiterait alors le crime? Il faudrait que le vrai criminel soit un notable ou une personne haut placée dans la politique ou dans le milieu marseillais et qui aurait le bras très long (politique, franc-maçons?)!


Essayons d'oublier les résultats de l'enquête. Si on se penche sur les actes, vous verrez inmédiatement que ce n'est pas seulement du bâclage. Tout ne s'explique pas forcément par des théories de complots plus ou moins fumeux.
De deux choses l'une:
Ou rRanucci est coupable ou très compromis dans le meurtre, on comprends aisément le "ils sont fous" aux jurés. Ils arrivent à la bonne conclusion, avec un dossier tordu. Ou il est innocent et on comprend tout aussi bien.
Mais, qu'elles réponses avez-vous à la liste, pourtant sommaire, que je vous ai fourni?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 16:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cyril a écrit :
Maintenant, si Ranucci est innocent, la procédure mafieuse de la justice serait la seule explication plausible (dépositions mensongères, PV et preuves falsifiés, témoins soudoyés...), mais à qui profiterait alors le crime? Il faudrait que le vrai criminel soit un notable ou une personne haut placée dans la politique ou dans le milieu marseillais et qui aurait le bras très long (politique, franc-maçons?)!


Si vous analysez les actes de l'enquête, vous verrez inmédiatement que ce n'est pas seulement du bâclage. Et tout ne s'explique pas forcément par des théories de complots plus ou moins fumeux.
De deux choses l'une:
Ou Ranucci est coupable ou très compromis dans le meurtre, on comprend aisément le "ils sont fous" aux jurés. Ils arrivent à la bonne conclusion, avec un dossier tordu. Ou il est innocent et on comprend tout aussi bien.
Mais, qu'elles réponses avez-vous à la liste, pourtant sommaire, que je vous ai fourni?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 17:04 
Quelques précisions :

Pour l'enlèvement, on peut considérer la version antoroma avec simca 1100 [Spinelli et JR ne reconnaissent pas CR lors du tapissage et j'accorde une importance moindre à la description faite par ES] puis transfert dans la 304 garée plus loin.
Le couteau peut appartenir à CR. c'est l'homme au pull over-rouge qui commet le crime avec ce couteau, CR participe à la cache du corps.
L'homme au pull over-rouge n'est pas vu montant le talus mais CR l'est. Le paquet : les Aubert pour leur pb de non assistance (cf. avis Jean-François Le Forsonney).
L'homme au pull over-rouge connaît parfaitement la champi et il n'avait pas l'intention d'y passer des heures et c'est pourquoi il abandonne CR en sachant très bien qu'il ne le dénoncera jamais (ce qui s'est passé dans la nuit : tendance homo de CR probable - des témoignages étayant ce fait sont peut-être possibles - + aussi grave que d'avouer le crime).
L'homme au pull over-rouge repart effectivement à pied mais on peut aussi envisager qu'il suivait CR avec sa voiture, qu'il s'est garé à l'entrée de la champi du Vallon.
CR cède en avouant le crime à son seul compte puis passe progressivement dans le déni conscient ou non.

Et d'accord avec Cyril pour les policiers persuadés de la culpabilité de CR sans complicité et baclant l'enquête : si avaient envisagé un autre acteur, étaient effectivement alors exposés à ce qu'il récidive rapidement. (peut-être le cas pour les affaires Gallardo et Janvier mais bcp + tard ...).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 17:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Vous savez ce que c'est le fameux "honneur des policiers"?
Ça donne ce genre de résultats. Même si on s'est trompé au début, on enfonce. De toute manière on est sincèrement persuadés que c'est lui.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 17:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
[quote="Jacques B."][/quote]

Je suis tout à fait d'accord que la théories du complot est grotesque dans cette affaire et je ne la partage pas. Mais c'est la seule à ma connaissance qui expliquerait la thèse de l'innocence de CR, et c'est pour ça que je crois plutôt à celle de sa culpabilité. Pour ce qui est de la liste des manips:

1-la surcharge du PV n'était qu'une erreur de saisie suite à un oubli
2-Pour les PV et témoignages escamotés la police a considéré qu'il y avait assez de preuves qu'ils ne soient pas en rapport avec l'affaire et ils ont été rattachés à une autre affaire de pédophilie. Quant au cas Mattei, il n'est pas sérieux car il vient un an plus tard, tout comme le témoignage Rosano qui aurait aperçu CR!
3-Pour les lignes d'investigation non exploitées, je suis tout à fait d'accord avec toi, notamment pour le cas de l'homme au pullover vert (par rapport à l'homme au POR)
4-Pour la remise de la voiture et le couteau, la il y a sujet à caution: Perrault parle d'anomalie de date, Bouladou dit que la date sur le scelé n'est pas celle de la découverte de l'arme mais de celle du cadavre. Donc ici, c'est parole contre parole.
5-Le plan n'indique pas le platane certes mais celui-ci n'était pas aussi "florissant" qu'on ne le prétend, comme en témoigne une photo d'époque. Aussi, le platane est l'arbre le plus fréquent en France (toutes les villes en sont pourvues) et donc sa présence n'attire pas l'attention. Parcontre, les détails sur le plan montrent que CR n'a pas pu le dessiner s'il n'a jamais été sur le lieu de l'enlèvement (sauf si le plan lui a été suggéré, mais là on rejoint encore la théorie du complot!)
6-Pour la variation des témoignages, là aussi c'est encore parole contre parole (cf Perrault vs Bouladou, qui croire???)
7-Pour la presse, les erreurs journalistiques ont toujours été monnaie courante, particulièrement dans cette affaire

L'enquète a été bâclée, je ne dirais pas à cause de la police mais surtout à cause de la juge d'instruction qui était pressée et qui a été d'une grande incompétence. Les aveux extorqués à CR ne signifie pas que ce n'est pas lui même s'il a réellement subi une torture "viet cong"


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 18:15 
Citation :
Jean-Jacques
Quelques précisions :

Pour l'enlèvement, on peut considérer la version antoroma avec simca 1100 [Spinelli et Jean Rambla ne reconnaissent pas CR lors du tapissage et j'accorde une importance moindre à la description faite par ES] puis transfert dans la 304 garée plus loin.


Je ne connaissais pas la version Antoroma, car il était déjà sorti du forum lorsque j'y suis entrée. Si je comprends bien, sa version commence comme la mienne : c'est bien une Simca 1100 que voit ES mais c'est CR qui y monte avec MD. Cette permutation des voitures devait être destinée à brouiller les pistes.

Question : d'après Antoroma, qui avait abordé les enfants ? CR ou homme au pull over-rouge ?

Si c'est l'homme au pull over-rouge, on peut comprendre que JR ne l'ait pas reconnu. Pour ES, il faudrait admettre qu'il n'ait pas fait attention ... Il faut quand même reconnaître que le peu qu'il a décrit ressemblerait quand même assez à CR.

Transfert dans la 304 garée plus loin ? Mais transfert de qui ? De CR, MD et l'homme au pull over-rouge ou de CR et MD seulement ? Et ensuite ? Les voitures se suivent ? Ou ils sont à 3 dans la 304 ? Comment se passent les choses entre Ste Agnès et la Pomme ?


Citation :
Le couteau peut appartenir à CR. c'est l'homme au pull over-rouge qui commet le crime avec ce couteau, CR participe à la cache du corps.
L'homme au pull over-rouge n'est pas vu montant le talus mais CR l'est.


Mais l'accident dans tout ça ? Ils sont encore tous les 3 dedans au moment de la collision ou bien, comme tu le dis dans ta version à toi, CR a déjà déposé la petite et l'homme au pull over-rouge devant le chemin qui même à la galerie ? La 1ère hypothèse est invraisemblable, car je veux bien encore que Martinez n'ait peut-être pas vu l'enfant, mais un 2ème homme ne lui aurait pas échappé.

Citation :
Le paquet : les Aubert pour leur pb de non assistance (cf. avis Jean-François Le Forsonney).


Plausible

Citation :
L'homme au pull over-rouge connaît parfaitement la champi et il n'avait pas l'intention d'y passer des heures et c'est pourquoi il abandonne CR en sachant très bien qu'il ne le dénoncera jamais (ce qui s'est passé dans la nuit : tendance homo de CR probable - des témoignages étayant ce fait sont peut-être possibles - + aussi grave que d'avouer le crime).


Oui, c'est ce que je disais aussi tout à l'heure dans un post à Laurence : avouer une complicité n'aurait fait qu'agraver son cas. Ca, je veux bien, ça se tient. Les tendances homo de CR ? Il faudrait un début de commencement de piste dans ce sens

Citation :
L'homme au pull over-rouge repart effectivement à pied mais on peut aussi envisager qu'il suivait CR avec sa voiture, qu'il s'est garé à l'entrée de la champi du Vallon.


Il l'aurait suvi jusqu'à la pomme et aurait vu l'accident ? Ou CR l'aurait-il rejoint ? Et je ne comprends toujours pas dans quelle voiture était la petite dans la théorie d'Antoroma

Citation :
CR cède en avouant le crime à son seul compte puis passe progressivement dans le déni conscient ou non.


Si on part de l'hypothèse de sa culpabilité par complicité, on peut admettre, effectivement, ce glissement vers le déni.


Il me faudrait trouver dans les archives la théorie complète d'Antoroma, avec tous les détails, car, résumée comme cela, je ne la comprends pas bien


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 18:23 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cyril a écrit :

1-la surcharge du PV n'était qu'une erreur de saisie suite à un oubli

Ce n'est pas Porte qui fait la surchage: absence de tirets pour remplir les blancs. Qui l'a fait? Quand? Pourquoi? Pour rétablir un oubli, il y a la mention en marge ou en fin de page signée et datée.
Cyril a écrit :
2-Pour les PV et témoignages escamotés la police a considéré qu'il y avait assez de preuves qu'ils ne soient pas en rapport avec l'affaire et ils ont été rattachés à une autre affaire de pédophilie. Quant au cas Mattei, il n'est pas sérieux car il vient un an plus tard, tout comme le témoignage Rosano qui aurait aperçu CR!

Disons que l'enquête sur les dires de Mme Mattei n'a pas été sérieuse. Même Me Collard n'ose plus aujourd'hui parler de faux témoignage sinon de témoignage indécis donc fragile.(cf une emission TV, si vous voulez je vous la trouve)
Le témoignage de Mme Mattei remonte au jour de son passage au comissariat pas au complément d'enquête.
Le nouveau témoignage de M. Rossano lui est de trente ans après les faits , alors qu'à l'époque il affirmait n'avoir pu rien voir, occupé et caché par son camion.
Cyril a écrit :
4-Pour la remise de la voiture et le couteau, la il y a sujet à caution: Perrault parle d'anomalie de date, Bouladou dit que la date sur le scelé n'est pas celle de la découverte de l'arme mais de celle du cadavre. Donc ici, c'est parole contre parole.

M. Innocenzi est qui a reçu la voiture. Il écrit lui-même (cf M. Fratacci, atention le texte est de Innocenzi en personne) comment se sont passés les choses en compagnie de M. Ardouin. D'ailleurs où est le PV de remise de la voiture?
Cyril a écrit :
5-Le plan n'indique pas le platane certes mais celui-ci n'était pas aussi "florissant" qu'on ne le prétend, comme en témoigne une photo d'époque. Aussi, le platane est l'arbre le plus fréquent en France (toutes les villes en sont pourvues) et donc sa présence n'attire pas l'attention. Parcontre, les détails sur le plan montrent que CR n'a pas pu le dessiner s'il n'a jamais été sur le lieu de l'enlèvement (sauf si le plan lui a été suggéré, mais là on rejoint encore la théorie du complot!)

Là je vous invite à parcourir le fil Lieu de l'enlèvement-les phases du croquis. Vous y verrez une transparence dudit croquis sur un photo de satellite de la cité et le plan du cadastre de Marseille (merci Arlaten)
Cyril a écrit :
6-Pour la variation des témoignages, là aussi c'est encore parole contre parole (cf Perrault vs Bouladou, qui croire???)

Les variations sont dans les PV. M. Perrault et M. Bouladou tentent de les expliquer chacun à leur manière.
Cyril a écrit :
7-Pour la presse, les erreurs journalistiques ont toujours été monnaie courante, particulièrement dans cette affaire

Je ne parle pas des erreurs de presse. Sinon des manipulations de la presse par la police. Et aussi de l'omniprésence de la presse là où n'aurait jamais du être acceptée sa présence. Heureusement que Jean Ker n'y était pas. Ça aurait pu ëtre encore pire
Cyril a écrit :
L'enquète a été bâclée, je ne dirais pas à cause de la police mais surtout à cause de la juge d'instruction qui était pressée et qui a été d'une grande incompétence. Les aveux extorqués à CR ne signifie pas que ce n'est pas lui même s'il a réellement subi une torture "viet cong"

Le mot "vietcong" prête à sourire pour sa naïveté. Ce qui me surprend moi, c'est l'usage d'une matraque. Ça se faisait avec le botin.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 19 déc. 2007, 19:04 
Réponse aux questions de Danou :

L'homme au pull over-rouge aborde les enfants.

Il y a transfert des 3 dans le 304 ou seulement de CR et MD et l'homme au pull over-rouge suit ou précède avec sa voiture.

CR dépose MD à hauteur de la champi du Vallon où l'homme au pull over-rouge la récupère.

CR est donc seul lors de l'accident. Il ne souhaite alors qu'une chose : rentrer à Nice et oublier tout cela => il fonce vers le carrefour et brûle le stop.

Il y a un début de commencement de piste pour les tendances homo de CR mais des vérifications s'imposent avant d'en dire plus ici.

Dans la théorie d'antoroma (dont je constate qu'il n'est plus inscrit => ses messages ne sont plus accessibles ...), la Simca reste à Marseille dans un "garage privé" et les 3 sont dans la 304 lors de l'accident, ce à quoi je ne souscrit pas. Il ne fournissait aucune explication pour la collaboration CR / homme au pull over-rouge.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page 1 2 3 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com