Nous sommes le 24 nov. 2017, 21:30

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 220 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 515 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Thèse de la culpabilité
Message non luMessage posté... : 27 sept. 2006, 18:57 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
Bon ça fait un moment que j'en parle, alors je vais exposer une thèse à laquelle j'ai réfléchi. Elle n'est pas parfaite, vous trouverez certainement les arguments pour me contrer. J'aimerais par contre avoir l'avis de thomas sur la question, et de joaquin.

Le 2 juin 1974, Ranucci, en déplacement à Marseille pour une histoire de drogue, rencontre un "associé" avec lequel il discute longuement. L'alcool aidant, au delà de leur affaire, l'associé révéle à CR qu'il a essayé à plusieurs reprises d'aborder des enfants et que ça n'était pas très compliqué. La raison pour laquelle ils parleraient de ça, c'est que Ranucci a peut-être des tendances pédophiles. Enfin, ils se donnent rendez-vous le lendemain à la champignionière Rahou pour leur trafic, dans la galerie qui doit servir de QG aux deux hommes, loin des regards indiscrets.

Le 3 juin 1974, Ranucci erre dans Marseille pour tuer le temps en attendant l'heure du RDV. En passant devant la cité Sainte Agnès, il remarque deux enfants qui jouent, un peu isolés. Alors, pour faire comme son associé (et lui montrer que lui aussi, c'est un dur) il décide d'aborder les enfants. Il retire ses lunettes de soleil pour ne pas leur faire peur, et les aborde. Ca fonctionne, il emmène donc la petite avec lui en voiture en direction de la champignionière. Apeurée, la petite ne dit rien. Ranucci, habitué du contact avec les enfants, tente de se montrer rassurant.

Arrivé à la champignionière, il dévoile à son associé qu'il a enlevé une enfant. Après avoir questionné CR, ce dernier s'énerve, et une dispute éclate. La petite décide à ce moment de s'enfuir. Ranucci, énervé, poursuit la fillette à travers la forêt (bon géographiquement, je sais pas si c'est faisable, si quelqu'un pouvait me le confirmer...). Quand il la ratrappe, elle crie, elle pleure, alors il sort son couteau et la tue. Ranucci se calme, et reprenant ses esprits, decide de camoufler le corps. Une fois terminé, il revient vers la champignionière. Quand il dit à son associé comment ça s'est passé, ce dernier prend la fuite, en laissant à la hâte son pull rouge derrière des taules, car il pourrait le compromettre. Ranucci se nettoie, nettoie sa voiture, se change, enfonce son couteau dans le tas de tourbe tout proche et reprend la route pour quitter au plus vite cet endroit.

Ensuite c'est l'accident avec Martinez, la course-poursuite avec les Aubert débute. Ranucci se doute qu'il est poursuivi, et il sent que sa voiture a un problème, il ne peut plus continuer. Il s'arrête, prend un sac (ou autre chose) où se trouvent ses vêtements et grimpe le talus. Les Aubert arrivent à ce moment. Ils passent devant la 304, relève le numéro, interpellent Ranucci, et n'ayant obtenu aucune réponse, décident de faire demi-tour. Ranucci ressort des fourrés, et regagne la champignionière. Dans un état paranoïaque, il enfonce sa voiture dans la galerie pour reprendre ses esprits à l'ombre sans qu'on puisse le voir.

Puis c'est le dégagement de la voiture que l'on connaît. De retour à Nice, il se débarasse de sa chemise, mais conserve le pantalon. Il se dit qu'il pourra faire croire à sa mère que ce n'est que de la terre.

Voilà, je pense que ça a pu se passer de la sorte, même si ça peut mériter quelques rectifications.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Thèse de culpabilité
Message non luMessage posté... : 27 sept. 2006, 21:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Jayce a écrit :
Bon ça fait un moment que j'en parle, alors je vais exposer une thèse à laquelle j'ai réfléchi. Elle n'est pas parfaite, vous trouverez certainement les arguments pour me contrer. J'aimerais par contre avoir l'avis de thomas sur la question, et de joaquin.

Le 2 juin 1974, Ranucci, en déplacement à Marseille pour une histoire de drogue, rencontre un "associé" avec lequel il discute longuement.


La évidemment tu me fais plaisir ;-) puisque c'est pour ce motif là que je pense que CR est venu à Marseille et à rencontrer LHOPR

Citation :
L'alcool aidant, au delà de leur affaire, l'associé révéle à CR qu'il a essayé à plusieurs reprises d'aborder des enfants et que ça n'était pas très compliqué. La raison pour laquelle ils parleraient de ça, c'est que Ranucci a peut-être des tendances pédophiles. Enfin, ils se donnent rendez-vous le lendemain à la champignionière Rahou pour leur trafic, dans la galerie qui doit servir de QG aux deux hommes, loin des regards indiscrets.


Donc, CR serait pédophile.... hummm... comme je l'ai déjà dit, l'histoire
Papallardo, même si elle peut semer le doute, ne m'a pas totalement convaincu...

Citation :
Le 3 juin 1974, Ranucci erre dans Marseille pour tuer le temps en attendant l'heure du RDV. En passant devant la cité Sainte Agnès, il remarque deux enfants qui jouent, un peu isolés. Alors, pour faire comme son associé (et lui montrer que lui aussi, c'est un dur) il décide d'aborder les enfants. Il retire ses lunettes de soleil pour ne pas leur faire peur, et les aborde. Ca fonctionne, il emmène donc la petite avec lui en voiture en direction de la champignionière. Apeurée, la petite ne dit rien. Ranucci, habitué du contact avec les enfants, tente de se montrer rassurant.


C'est donc CR qui enlève la gamine ? alors là, tu diffères complètement de ma thèse, car justement si j'élabore une thèse compliciste, c'est parce que je pense que ce n'est pas CR qui a enlevé la petite.. Sinon je me contenterai de la thèse douillette et confortable de l'entière culpabilité de CR : pourquoi se compliquer l'existence ?

Citation :
Arrivé à la champignionière, il dévoile à son associé qu'il a enlevé une enfant. Après avoir questionné CR, ce dernier s'énerve, et une dispute éclate. La petite décide à ce moment de s'enfuir.


Pourquoi se disputent-t-ils ?

Citation :
Ranucci, énervé, poursuit la fillette à travers la forêt (bon géographiquement, je sais pas si c'est faisable, si quelqu'un pouvait me le confirmer...). Quand il la ratrappe, elle crie, elle pleure, alors il sort son couteau et la tue. Ranucci se calme, et reprenant ses esprits, decide de camoufler le corps.


Oui ç'est un peu comme ça que je vois les choses, sauf que c'est LHPOR qui poursuit et tue la gamine.

Citation :
Une fois terminé, il revient vers la champignionière. Quand il dit à son associé comment ça s'est passé, ce dernier prend la fuite, en laissant à la hâte son pull rouge derrière des taules, car il pourrait le compromettre. Ranucci se nettoie, nettoie sa voiture, se change, enfonce son couteau dans le tas de tourbe tout proche et reprend la route pour quitter au plus vite cet endroit.

Ensuite c'est l'accident avec Martinez, la course-poursuite avec les Aubert débute. Ranucci se doute qu'il est poursuivi, et il sent que sa voiture a un problème, il ne peut plus continuer. Il s'arrête, prend un sac (ou autre chose) où se trouvent ses vêtements et grimpe le talus. Les Aubert arrivent à ce moment. Ils passent devant la 304, relève le numéro, interpellent Ranucci, et n'ayant obtenu aucune réponse, décident de faire demi-tour. Ranucci ressort des fourrés, et regagne la champignionière. Dans un état paranoïaque, il enfonce sa voiture dans la galerie pour reprendre ses esprits à l'ombre sans qu'on puisse le voir.


Ouf, là c'est alambiqué ton truc : il s'arrête juste parce qu'il sa roue fait du bruit, alors qu'il a un crime abominable sur le dos qu'il vient juste de commettre ? Et le mec au pull rouge, qu'est-ce qu'il attendait là, tranquillement ? En plus, il jette son pull rouge ? pour se compromettre en core un peu plus ??
Citation :
Puis c'est le dégagement de la voiture que l'on connaît. De retour à Nice, il se débarasse de sa chemise, mais conserve le pantalon. Il se dit qu'il pourra faire croire à sa mère que ce n'est que de la terre.

Voilà, je pense que ça a pu se passer de la sorte, même si ça peut mériter quelques rectifications.


peut-être .... ;-)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 27 sept. 2006, 21:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Et pour quelles raisons au fait ont-ils R.V. à la champignonière ? Histoire de drogue ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 28 sept. 2006, 09:54 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
joaquin a écrit :
Et pour quelles raisons au fait ont-ils R.V. à la champignonière ? Histoire de drogue ?


Oui, pour être pénard, loin de Marseille.

CR et son associé se dispute car ce dernier se rend compte du caractère dangereux du rapt. Si CR lui explique comment il a procédé, alors l'associé se rend compte qu'il y a au moins un témoin, et lui-même n'a jamais été jusque là. Il ne s'y attend pas, et n'avait pas rdv avec Ranucci pour ça.

Pour le pull, l'associé panique. Il se dit qu'il a été vu avec ce pull, et il veut s'en débarasser au plus vite. Il ne peut pas s'imaginer que la galerie sera visitée par les enquêteurs à ce moment. D'ailleurs, il attend Ranucci qui est parti rechercher la fillette, pas la tuer.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Thèse de culpabilité
Message non luMessage posté... : 28 sept. 2006, 10:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 18 août 2006, 14:30
Messages : 1383
Localisation : Dreux
joaquin a écrit :
Jayce a écrit :
Une fois terminé, il revient vers la champignionière. Quand il dit à son associé comment ça s'est passé, ce dernier prend la fuite, en laissant à la hâte son pull rouge derrière des taules, car il pourrait le compromettre. Ranucci se nettoie, nettoie sa voiture, se change, enfonce son couteau dans le tas de tourbe tout proche et reprend la route pour quitter au plus vite cet endroit.

Ensuite c'est l'accident avec Martinez, la course-poursuite avec les Aubert débute. Ranucci se doute qu'il est poursuivi, et il sent que sa voiture a un problème, il ne peut plus continuer. Il s'arrête, prend un sac (ou autre chose) où se trouvent ses vêtements et grimpe le talus. Les Aubert arrivent à ce moment. Ils passent devant la 304, relève le numéro, interpellent Ranucci, et n'ayant obtenu aucune réponse, décident de faire demi-tour. Ranucci ressort des fourrés, et regagne la champignionière. Dans un état paranoïaque, il enfonce sa voiture dans la galerie pour reprendre ses esprits à l'ombre sans qu'on puisse le voir.


Ouf, là c'est alambiqué ton truc : il s'arrête juste parce qu'il sa roue fait du bruit, alors qu'il a un crime abominable sur le dos qu'il vient juste de commettre ? Et le mec au pull rouge, qu'est-ce qu'il attendait là, tranquillement ? En plus, il jette son pull rouge ? pour se compromettre en core un peu plus ??


Au moment où Ranucci quitte la champignionière avant l'accident, son associé a déjà quitté les lieux, j'ai oublié de la préciser.
Pour l'accident, j'ai remarqué que lors d'un moment de peur et/où de panique, on a plus ou moins l'instinct de revenir de là où on est venu.
Ranucci, au moment de s'enfuir, se doute qu'il sera poursuivi, et sa roue le ralentit trop. Alors il s'arrête plus tôt que prévu.
Enfin, pour le pull rouge, c'est la présence de la voiture dans la galerie qui éveille les soupçons. Au moment où il est déposé, il n'y a aucune raison pour qu'il soit retrouvé.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Thèse de culpabilité
Message non luMessage posté... : 28 sept. 2006, 22:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 17:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Jayce a écrit :
Ranucci, au moment de s'enfuir, se doute qu'il sera poursuivi, et sa roue le ralentit trop. Alors il s'arrête plus tôt que prévu.

Tout près de l'endroit où il a tué la petite, et passé du temps à dissimuler son corps afin qu'on ne le trouve pas avant des semaines. Drôle de façon de ne pas attirer l'attention. Il serait préférable qu'il poursuive sa route, quitte à exploser son pneu. S'arrêter ou exploser son pneu, ça se vaut ; autant que ce soit le plus loin possible du corps.

Pour le sac, OK, il peut contenir de la drogue.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 10:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Ta thèse m'interesserait si on inversait les rôles :
LHPOR est le ravisseur et meurtrier de MD
Ranucci est simplement complice (plus ou moins actif ou passif)...
Car moi, ce qui m'embête, c'est vraiment l'enlèvement, pas tellement le meurtre : Aucune preuve que ce soit CR, et même des indices allant dans le sens contraire.
Je ne vois pourquoi se casser le bol à élaborer une thèse compliciste, si c'est CR qui tue et enlève la petite... acceptons tout simplement la thèse culpabiliste classique à ce moment là... si CR est le ravisseur, pour le reste, elle tient la route, et on n'a besoin d'aucun complice..
Sinon, comme dit Marc, s'arrêter à quelques mètres de l'endroit où il a massacré la petite alors qu'il vient d'avoir un accident et qu'il a prit la fuite, c'est fort de café !
Et puis le pull rouge : je vois vraiment pas pourquoi l'homme s'en débarasserait là : s'il a peur, il qu'à le bruler, le jeter dans une poubelle quelconque, le donner à un clodo , ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 10:57 
Je suis entièrement d'accord avec toi : bien que réticente à une thèse compliciste, celle que tu proposes me paraît nettement plus crédible que celle de Jayce (excuse-moi, Jayce).
Et pour les raisons que tu donnes : la formule CR = ravisseur se heurte à plusieurs faits assez têtus (2 x Simca, cheveux noirs/JR, non reconnaissance de CR par JR) et l'auto-désignation que signifierait pour CR le fait de s'arrêter pile à l'aplomb du Lieu du crime. Quand au pull, je ne sais pas quoi en faire de toute façon, quel que soit le scénario proposé. J'ai souvent dit que je le trouvais trop mal caché pour que ce soit une dissimulation (comme tu dis, le brûler serait beaucoup plus efficace) et trop bien caché pour que ce soit l'oubli d'une personne étrangère à l'affaire et ayant par le plus grand des hasards acheté le même pull que l'HPR vu par Martel.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 14:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Moi aussi ce pull me pose des problèmes : peut-être que le ravisseur l'a oublié tout simplement... mais vraiment, j'en sais rien.
- s'il le là laisse délibérement, il se culpabilise plus ou moins, puisque plusieurs personnes l'ont vu faire des tentatives d'enlèvement les jours précédents...A quoi ça sert d'attirer l'attention sur lui ?
- s'il le le laisse pour culpabiliser Ranucci, il faut qu'il soit sûr alors que ce dernier n'a aucun alibi pour l'enlèvement.... et là on rejoint mon idée que Ranucci et lui se connaissaient avant, et peut-être même ont préparé le coup ensemble. En tout cas, cet homme sait que CR n'avait aucun alibi le 3 juin vers 11h.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 14:33 
Je commence à me dire en désespoir de cause que, pour trouver une raison vraisemblable à ce casse-tête du pull, il va peut-être bien me falloir me rallier à ta théorie compliciste ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 14:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 06 juin 2005, 17:40
Messages : 337
Localisation : Cannes
:shock: Danou vient de changer de bord!
Elle est passé du statut louable d'"agnostique" à celui plus délicat d'"innocentiste"! :wink:


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 15:03 
Je n'ai pas changé du tout. Ou plus exactement, je passe plusieurs fois par jour d'un côté et de l'autre l'instant d'une réflexion, pour revenir finalement à ma position agnostique en constatant que rien ne colle ni dans un sens ni dans l'autre quelles que soient les combinaisons que je puisse échafauder. Comme aurait dit mon arrière-grand-mère occitane : "Yaï toutchour quiquon qué vaï pas !"

Par ailleurs, si je venais de basculer, comme vous le dites, ce serait plutôt de l'autre côté, puisque je tendrais vers la thèse compliciste avancée par Joaquín, qui impliquerait une culpabilité partagée.

Amicalement !


Modifié en dernier par Danou le 04 oct. 2006, 16:32, modifié 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 15:08 
Danou a écrit :
joaquin a écrit :
Moi aussi ce pull me pose des problèmes : peut-être que le ravisseur l'a oublié tout simplement... mais vraiment, j'en sais rien.
- s'il le là laisse délibérement, il se culpabilise plus ou moins, puisque plusieurs personnes l'ont vu faire des tentatives d'enlèvement les jours précédents...A quoi ça sert d'attirer l'attention sur lui ?
- s'il le le laisse pour culpabiliser Ranucci, il faut qu'il soit sûr alors que ce dernier n'a aucun alibi pour l'enlèvement.... et là on rejoint mon idée que Ranucci et lui se connaissaient avant, et peut-être même ont préparé le coup ensemble. En tout cas, cet homme sait que CR n'avait aucun alibi le 3 juin vers 11h.


Je commence à me dire en désespoir de cause que, pour trouver une raison vraisemblable à ce casse-tête du pull, il va peut-être bien me falloir me rallier à ta théorie compliciste ...






Tu sais que moi aussi je me dis que finalement c'est la thèse compliciste qui est la plus vraisemblable. Ou du moins celle qui est la moins invraisemblable, ce qui n'est pas tout a fait pareil.
Mais par contre pour le moment aucun des mobiles évoqués dans ces differentes thèses ne me convient.
Et puis le truc vraiment qui me parait le plus incroyable c'est que si c'était le cas ( Ranucci complice ) pourquoi ne pas dénoncer son accolyte ? Je n'arrive pas à croire que meme devant l'échaffaud, il continue a ne rien dire ! Je sais bien qu'on va me rétorquer qu'une fois prise sa décision de nier le crime, il ne peut plus faire machine arriere et qu'il préfère s'enferrer dans sa logique plutot que d'avouer ne serait ce qu'une petite participation.
Je n'y crois pas, mais après tout...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 15:15 
Hé oui, tout ce que tu viens de dire, je me le dis aussi, et c'est bien pourquoi je mettais beaucoup de conditionnels et de points de suspension dans ma réponse à Joaquín.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 sept. 2006, 16:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Danou a dit :
Citation :
Je commence à me dire en désespoir de cause que, pour trouver une raison vraisemblable à ce casse-tête du pull, il va peut-être bien me falloir me rallier à ta théorie compliciste ...


Bienvenue au club ;-)


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 220 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 515 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com