Nous sommes le 16 août 2018, 04:57

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 298 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 1820 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 00:20 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
sur le plan du cadastre au 1/500°, le bâtiment mesure 5,7 cm x 1,8 cm

sur le plan du dossier, lorsque on le pose sur une feuille A4 tel que présenté sur le site par ludivine dans la rubrique du dossier, on peut voir que le bâtiment dessiné (ou claqué) mesure 7cm x 2 cm

A partir du plan du cadastre à l'échelle 1/500° et des mesures relevées du bâtiment y figurant, et à partir du plan du dossier et des mesures du bâtiment relevées dessus, on pourrait peut-être connaître l'échelle du document qui a servi de base au calque

je ne pense pas que la base de ce dessin ait été réellement un plan du cadastre, mais plutôt un plan comme en ont les policiers dans leur poche pour renseigner les touristes égarés, plans qui en règle générale sont malgré tout conçus à partir des plans du cadastre, mais à une échelle bien précise (mais laquelle ?)

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 00:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Jacques B. a écrit :
Mais le problème est qui a personnalisé cette copie du cadastre avec autant de précision sans découvrir que c'est un calque ? Si c'est l'auteur du calque, il est normal que ce ne soit pas une découverte pour lui. Une autre explication ?


j'avais une réponse, mais vous me dites que j'ironise ..........

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 00:26 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
je cherche une autre explication

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 00:27 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3521
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Jacques B. a écrit :
Ce n'est pas le bon cadastre, mais il est plus joli. en plus tous les extraits sont orientés plein Nord. Marrant, non ?

Par custom, je voulais dire personnalisé à la demande. Mais le problème est qui a personnalisé cette copie du cadastre avec autant de précision sans découvrir que c'est un calque ? Si c'est l'auteur du calque, il est normal que ce ne soit pas une découverte pour lui. Une autre explication ?


Oui, se rendre en mairie aux services techniques des registres du cadastre et demander, voire aux archives départementales cadastrales l'année en question.

Là, il sera peut-être possible de confondre le "receleur", humpfff ? ethink

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 00:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3521
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Jacques B. a écrit :
[...]

Êtes-vous certaine qu'en 1974, le cadastre ne pouvait pas mentionner la rue des Linots alors que la plaque indiquait impasse d'Albe ?
Comment expliquer la coïncidence du mot rue sur le calque, alors ?



Je n'y vois qu'une raison, c'est que ce calque fut établi après 1974.

Quand on regarde ce calque, on y voit différents traits qui pouvaient signifier des réalignements de rues donc rectifications des trottoirs.

J'ajoute que je parle suivant ma logique et connaissance des domaines publics pour qui voulaient construire à tel endroit mais était frappé d'alignement, ce qui signifie que les trottoirs pouvaient être réduits en regard de ce qu'ils étaient à l'époque.

Suis pas sûre d'avoir été bien claire, mais bon ... :mrgreen


Citation :
Comment expliquer la coïncidence du mot rue sur le calque, alors ?


Comme disait Dalakhani, il est nécessaire de savoir quand la rue fut rebaptisée.
Je vais essayer de me rencarder demain.

Sinon pour répondre à votre question, je dirais que la personne qui a fourni ce calque a fait un faux sur la base du croquis établi et signé par CR. Donc il existe un autre calque avec face nord (d'origine) puisque les signatures de CR et de l'opj sont placées en perpendiculaire ou alors on lui a demandé de copier le croquis face EST, comme une caméra d'où sa signature au bas de crobard, et celle perpendiculaire de l'opj face Nord.

ps) je ne pense pas cependant comme Gihel que ce croquis fut établi en différentes fractions. Il a été fait en une seule fois. Ce n'est que ma pensée bien sûr.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 01:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3521
Localisation : Saint-Claude JURA (39)
Jacques B. a écrit :
[...]

Êtes-vous certaine qu'en 1974, le cadastre ne pouvait pas mentionner la rue des Linots alors que la plaque indiquait impasse d'Albe ?
Comment expliquer la coïncidence du mot rue sur le calque, alors ?



Je n'y vois qu'une raison, c'est que ce calque fut établi après 1974.

Quand on regarde ce calque, on y voit différents traits qui pouvaient signifier des réalignements de rues donc rectifications des trottoirs.

J'ajoute que je parle suivant ma logique et connaissance des domaines publics pour qui voulaient construire à tel endroit mais était frappé d'alignement, ce qui signifie que les trottoirs pouvaient être réduits en regard de ce qu'ils étaient à l'époque.

Suis pas sûre d'avoir été bien claire, mais bon ... :mrgreen:


Citation :
Comment expliquer la coïncidence du mot rue sur le calque, alors ?


Comme disait Dalakhani, il est nécessaire de savoir quand la rue fut rebaptisée.
Je vais essayer de me rencarder demain.

Sinon pour répondre à votre question, je dirais que la personne qui a fourni ce calque a fait un faux sur la base du croquis établi et signé par CR.
Donc il existe un autre calque avec face nord (d'origine) puisque les signatures de CR et de l'opj sont placées en perpendiculaire ou alors on lui a demandé de copier le croquis face EST, comme une caméra d'où sa signature au bas de crobard, et celle perpendiculaire de l'opj face Nord.

ps) je ne pense pas cependant comme Gihel que ce croquis fut établi en différentes fractions.
Il a été fait en une seule fois. Ce n'est que ma pensée bien sûr.

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 01:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 15:31
Messages : 2686
L'échelle du cadastre n'a pas vraiment d'importance pour la simple raison qu'en aucun cas elle ne peut correspondre à celle du croquis. Il y a eu agrandissement avant le calque. On a déjà discuté du quand, pourquoi et comment. A mon avis, furent dressés un certain nombre d'exemplaires de ce calque du cadastre aux fins d'appuyer l'enquête de voisinage. Puis, quand Ranucci s'est décidé à avouer, on a pris le premier qui trainait par là. Le comment, c'est la photocopieuse qui agrandit successivement l'original. L'argument de Bouladou, les policiers morts de faim, de soif et de sommeil qui n'auraient jamais le temps de faire une chose pareille, tient le temps d'un bombon à la sortie d'une école et, de plus, met à mal le sérieux des enquêteurs. Un ordre, donné le 3 juin à n'importe quel fonctionnaire, du genre: tu as une heure pour m'apporter 10 plans précis de la cité, défait le problème.

Il faut aussi que l'original qui a servi à créer ses outils d'enquête, comporte la murette. Et je ne vois pas trop d'autres possibilités que le cadastre. La murette colle parfaitement elle-aussi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 01:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 15:31
Messages : 2686
Anne a écrit :
e n'y vois qu'une raison, c'est que ce calque fut établi après 1974.


C'est tout de même très tarabiscoté comme hypothèse. Il est beaucoup plus simple de commencer par penser que la rue était déjà rue des Linots pour le cadastre alors que la plaque indiquait impasse d'Albe. Au moins jusqu'à ce qu'il soit prouvé le contraire.

Quand aux réalignements, je ne comprends pas trop. La seule chose réalignée ce jour-là, fut la gueule de Ranucci, je crois.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 01:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 15:31
Messages : 2686
Ce que disait Gihel et qui fut, d'ailleurs, ce qui a provoqué mon intérêt pour les détails de ce croquis et l'embêtante et fortuite découverte, n'est pas exactement comme vous le peignez. Il y voit et moi aussi, le produit du dialogue (pour appeler ça d'une certaine manière) entre les enquêteurs et le suspect. Ce sont les phases du dessin correspondantes aux phases de ce dialogue, et non pas qu'il ait pu faire un bout du dessin puis une heure après l'autre bout. Tout cela est parfaitement compatible avec le calque et explique même le décalage de sa moitié droite.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 08:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Je radote...

Mais j'insiste : le plan au dossier est orienté comme si l'observateur était face aux 3 garages, le dos devant l'actuel conseil général...

Or, le ravisseur n'a jamais été positionné à cet endroit et n'a jamais vu la scène sous cet angle... si on en croit la pizzaiolo dans son témoigange récent, le ravisseur est resté appuyé un long moment contre le poteau à l'angle de la rue et de l'impasse, face au muret... c'est dire à droite du plan ...

Celui qui a "orienté" ce plan n'est pas le ravisseur, mais un observateur ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 11:11 
webrider a écrit :
Je radote...

Mais j'insiste : le plan au dossier est orienté comme si l'observateur était face aux 3 garages, le dos devant l'actuel conseil général...

Or, le ravisseur n'a jamais été positionné à cet endroit et n'a jamais vu la scène sous cet angle... si on en croit la pizzaiolo dans son témoigange récent, le ravisseur est resté appuyé un long moment contre le poteau à l'angle de la rue et de l'impasse, face au muret... c'est dire à droite du plan ...

Celui qui a "orienté" ce plan n'est pas le ravisseur, mais un observateur ...


Le raisonnement ci-dessus me semble juste.

Mais il suppose que tu accordes foi aux dires de Rosano.

Et j'avais cru comprendre que tu n'y croyais pas (je précise que je n'y crois pas non plus).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 11:39 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Jacques B. a écrit :
[...]

Êtes-vous certaine qu'en 1974, le cadastre ne pouvait pas mentionner la rue des Linots alors que la plaque indiquait impasse d'Albe ?
Comment expliquer la coïncidence du mot rue sur le calque, alors ?

Et aussi, pourquoi écrire "RUE qui monte" avec rue en majuscule et le reste en minuscule ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 13:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Danou a écrit :
[...]

Le raisonnement ci-dessus me semble juste.

Mais il suppose que tu accordes foi aux dires de Rosano.

Et j'avais cru comprendre que tu n'y croyais pas (je précise que je n'y crois pas non plus).


Même sans le témoignage de Rosanno, le ravisseur n'est pas allé à l'endroit d'où est "photographié" cet état des lieux, qui ignore le platane parce tout se passe à droite et que le platane est à gauche ....

Et nous revoila confrontés à la remarque de Gilles Perrault, qui corrobore le PV de "reconstitution" où la juge considère que le platane "matérialise" le site, mais vu sous un angle différent ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 13:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 21:13
Messages : 3530
Pour répondre à Jacques B., est-ce que ça ne pourrait pas être la personne à propos de laquelle Roro s'interroge beaucoup ces derniers temps ?

Tiens, je ne me souviens plus : qui est l'OPJ qui a signé le "plan-dessiné-par-Ranucci" ?

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 06 août 2010, 14:16 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 15:31
Messages : 2686
Pour ne pas répondre à Henri:

S'il te plaît... dessine-moi un mouton!

Si on ne sait pas dessiner on fait un boa déformé. Après on a tout le temps qu'on veut pour épiloguer sur ce qui est enfermé dans le boa.

L'embêtant est que les explications laissent des traces qui ne tombent pas toujours dans les oreilles des sourds.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 298 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 1820 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com