Nous sommes le 10 déc. 2018, 16:18

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 19:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Pas besoin de descendre de voiture pour voir l'intérieur d'un coupé 304. Quand on passe à côté, même dans une petite voiture, genre 205 aujourd'hui, par exemple (je dis ça parce que j'en ai une et que je suis passé l'autre jour près d'un coupé 304), on verrait un sac à main s'il était posé sur le siège conducteur.
En revanche, pour ce qui est de rouler ivre mort, d'en être capable, de ne se souvenir de rien, de tomber d'un coup dans les vaps, je suis entièrement d'accord avec Webrider (mais, en ce qui me concerne, je situe plutôt cette "perte de connaissance" dans la champignonnière).

Laurence : moi je veux bien croire tout ce qui sort de la bouche des bons Aubert. Mais n'oublions pas qu'ils sont arrivés sur le lieu de l'accident au mieux quelques secondes après ledit accident, et que Martinez a dû leur expliquer brièvement qu'il venait de se faire percuter par un chauffard qui avait grillé le stop, que celui-ci était reparti "par là", et que ce serait gentil de le poursuivre pour noter son numéro d'immatriculation parce qu'eux n'étaient pas sûrs de l'avoir bien vu. Or, 250 mètres (je coupe la poire en deux), à disons 80 km/h (ce qui n'est pas extrêmement rapide, pour quelqu'un qui se sauve...), ça fait 11 secondes. Les Aubert ont redémarré de la Pomme 11 secondes après Ranucci ??? Le temps d'approcher, de freiner, de s'arrêter, de se faire expliquer la situation (ce qui prend en soi les 11 secondes, si MArtinez parle comme une mitraillette) et de repartir ? Mouais...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 20:00 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Le choc émotionnel lors d'un choc en voiture, c'est de nature à troubler un esprit déjà pas clair, mais je n'ai pas d'instrument de mesure.
Ca c'est ben vrai !
quand on enléve une gosse de 8 ans et qu'on provoque un accident 1 heure plus tard on n'a un ...choc émotionnel, bien ca ne me soit jamais arrivé je présumes que ...oui, là , on peut avoir un choc émotionnel, mais est-ce dû principalement a l'accident ou au fait d'avoir dans sa voiture une fillette enlevée ?

ou les deux ?
Dans ce cas précis, l'enfant a bord n'est que spéculation... Spontanément M.Martinez a pensé que le conducteur était seul... Ensuite, il faudra bien faire une ouverture lorsque le témoigange Aubert sera en pleine évolution


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 20:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis, Phil

Mr aubert dit qu'il a vu le chauffard percuter Mr Martinez et que lui et sa femme furent outrés de ce comportement.

Mr Martinez n'a pas eu à lui expliquer l'accident.

Mr Aubert n'a du que lui proposer de le poursuivre puisque Mr Martinez était immobilisé.....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 21:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2004, 03:29
Messages : 206
Citation :

Dans ce cas précis, l'enfant a bord n'est que spéculation... Spontanément M.Martinez a pensé que le conducteur était seul... Ensuite, il faudra bien faire une ouverture lorsque le témoigange Aubert sera en pleine évolution
Pas d'accord. Il n'a peut être pas vu nettement d'enfant dans le coupé lui-même, en revanche il sait par les Aubert qu'il y avait un enfant à bord, c'est dans sa déposition. Sinon pourquoi Martinez fait-il le lien avec l'enlèvement dès qu'il l'apprend ? Pourquoi rappelle-t-il pour dire "un enfant aurait pu se trouver à bord du véhicule tamponneur" ? Au cas où personne n'aurait vu d'enfant, à quoi rime donc cette phrase ? Pourquoi après ça, les autorités rappelent-t-elles les Aubert pour plus de précisions ? et pourquoi ces précisions mettent en branle une battue gendarmesque ? Le plus fort étant qu'on retrouve effectivement le corps à cet endroit !.

Je suis désolé, je vois comme un enchaînement logique à tout ça.

dans l'hypothèse de Ranucci innocent ça devient incompréhensible.
Les Aubert n'ont pas vu d'enfant il ne disent donc rien à Martinez qui fait quand même le lien avec l'enlèvement et rappelle pour dire qu'il n'a rien vu et que les autres non plus mais que peut-être que s'il y a avait eu un enfant à bord alors que peut-être c'était celui qu'il recherchaient bien que personne n'ait vu d'enfant nulle part (c'est son truc il téléphone aux gendarmes pour lancer des suppositions) Alerté par ce splendide témoignage, les flics rappellent les Aubert sans doute pour s'assurer que personne n'a rien vu dans cette voiture qui ne correspond pas au modèle recherché, et c'est là qu'ils apprennent l'existence d'un possible paquet, encore un magnifique témoignage, qui déclenche aussi sec une battue d'importance car c'est bien connu, des qu'on leur signale qu'un gars a déposé un paquet dans un endroit qui sert souvent de dépotoir après les pique-niques, les gendarmes se mobilisent comme un seul homme pour rechercher le paquet. Et là, surprise ! le corps de la victime !. Il y a des fois où l'intuition paye ! Et ensuite si les gens parlent d'un enfant, c'est bien sûr parce qu'on les a subornés car au départ il n'a jamais été question d'un gosse à l'endroit où l'on a retrouvé le corps ! Bien sûr, c'est la logique même de croire que les recherches ont été déclenchées sur la foi d'un témoignage virtuel et d'un paquet dans les fourrés puis qu'ensuite on s'est mis à plusieurs pour enfoncer un pauvre type (ce qui à l'époque vous faisait risquer la même peine que lui). Pour remettre un peu de logique là dedans, on dit après que c'était tout à fait logique qu'on retrouve le corps là car la rocade du jarret aboutit naturellement au Lieu du crime et que, quand on y réfléchit ça crève les yeux, le corps ne pouvait être que là. Il aurait été trouvé ailleurs, on aurait prétendu l'inverse sans trop de problèmes. Prenez un point A et un point B sur une carte, la route qui mène de l'un à l'autre à toujours l'air d'être droite.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 21:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
L'enfant n'était pas à bord, tout simplement...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 22:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 févr. 2005, 22:20
Messages : 666
Citation :
L'enfant n'était pas à bord, tout simplement..
argumenté et...imparable
cà c'est de l'investigation, chapeau !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 22:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 juil. 2004, 03:29
Messages : 206
Citation :
L'enfant n'était pas à bord, tout simplement...
Incroyable intuition que de penser à chercher là ou personne ne l'a vue et gros coup de bol qu'on ait retrouvé son corps alors ! Ou plutôt énorme malchance de Ranucci sur qui le sort n'a cesser de s'acharner. Quand on pense au pantalon taché de sang, au couteau qu'il a enfoui, qu'il était sur les lieux, qu'il a cherché a cacher sa présence. on se dit quelle incroyable déveine tout de même ! Il suffit qu'il griffonne un plan dans un bureau de police et paf! il correspond aux lieux de l'enlèvement. Pas de bol, quoi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 22:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
L'enfant n'était pas à bord, tout simplement...
Incroyable intuition que de penser à chercher là ou personne ne l'a vue et gros coup de bol qu'on ait retrouvé son corps alors ! Ou plutôt énorme malchance de Ranucci sur qui le sort n'a cesser de s'acharner. Quand on pense au pantalon taché de sang, au couteau qu'il a enfoui, qu'il était sur les lieux, qu'il a cherché a cacher sa présence. on se dit quelle incroyable déveine tout de même ! Il suffit qu'il griffonne un plan dans un bureau de police et paf! il correspond aux lieux de l'enlèvement. Pas de bol, quoi.
Pour le plan, il avait eu quelques heures pour se documenter, sauf pour dessiner l'arbre que l'on dit par ailleurs assez impressionnant pour "matérialiser le lieu".

Les Aubert ont vu l'enfant, ont pensé qu'elle sortait de la voiture... Et bien non, ils se sont trompés.

Décidément la cuite de RC aura été la plus chère de l'histoire de l'alcoolisme...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 22:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
C'est Ranucci qui parle de Salernes?

C'est pas une invention des policiers quand même?
Dans son mémoire, ranucci raconte qu'il a passé une partie de l'après midi du 2 à salernes (de 17 à 20h)


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 avr. 2005, 23:36 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
Dans son mémoire CR veut nous faire croire qu'il l'a retrouvée (sa mémoire) mais plus rien ne colle.
Par contre, je suis trés limité puisque je ne vous comprends pas: qu'est-ce que cela veut dire : RANUCCI a eu le temps de se documenter?
Il a fait des recherches sur le cadatre en s'évadant de l'Evêché ? et avant de réintégrer sa cellule ? Il voulait à tout prix aider les policiers à aider à l'enfoncer ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 avr. 2005, 09:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Laurence : Martinez a dit si je ne m'abuse qu'il y avait un camion derrière lui, donc entre lui et les Aubert. Et même si ce n'est pas le cas, n'oublie pas que Ranucci est reparti en faisant son tête à queue DERRIERE la voiture des Martinez. Ce qui signifie que la voiture des Aubert était tout de même à une bonne distance, et pas juste derrière les Martinez. Ces "200 ou 300 mètres", je n'y crois pas une seconde. Même d'ailleurs dans l'hypothèse où Ranucci est coupable. Franchement, tu as une petite fille que tu as kidnappée dans ta voiture, tu es poursuivie par une voiture qui roule à vive allure et qui n'est qu'à 200 mètres de toi (c'est rien, 200 m en voiture), donc tu la vois (après le délit de fuite, tu surveilles obligatoirement ton rétro), le truc qui te vient à l'esprit, alors que tes pouruivants sont tout près, c'est de t'arrêter au bord de la route ? Et d'aller tuer la petite à 20 mètres de là ? Tu crois ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 avr. 2005, 09:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Ranucci s'est arrêté car il en fut contraint.

La roue touchait la carrosserie etc....

C'est bien dommage qu'Aubert ne soit pas monté dans les fourrés.

On ne se connaitrait pas, tu vois.

Ni toi ni moi n'enlevons des enfants.

Il ne faut donc pas penser comme nous.....

Mais comme ce genre de malade qui peut enlever et faire du mal aux enfants...

Et penser comme eux, je ne le peux pas......


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 avr. 2005, 12:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 févr. 2005, 22:20
Messages : 666
Citation :
tu es poursuivie par une voiture qui roule à vive allure et qui n'est qu'à 200 mètres de toi (c'est rien, 200 m en voiture), donc tu la vois (après le délit de fuite, tu surveilles obligatoirement ton rétro), le truc qui te vient à l'esprit, alors que tes pouruivants sont tout près, c'est de t'arrêter au bord de la route ? Et d'aller tuer la petite à 20 mètres de là ? Tu crois ?
Qu'est-ce qui prouve que CR se sentait "poursuivi" ?
il regarde dans son rétro et il voit une voiture qui le suit a 100/150 m
comment pourrais-t'il imaginer qu'il s'agit de l'autre automobiliste en cause qui le poursuit ?
donc il était suivi par un automobiliste qui n'avait rien a voir avec l'affaire soit il était poursuivi, mais par qui ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 avr. 2005, 15:54 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 11 févr. 2005, 22:20
Messages : 666
Citation :
Or, 250 mètres (je coupe la poire en deux), à disons 80 km/h (ce qui n'est pas extrêmement rapide, pour quelqu'un qui se sauve...), ça fait 11 secondes.
il faut donc 11 secondes pour parcourir 250 m a la vitesse de 80 km/h
d'accord mais...
il s'agit d'une vitesse instantanée, hors CR a démarré du carrefour a partir de la vitesse zéro puiqu'il était arrété
alors combien de temps lui a t'il fallu pour atteindre la vitesse de 80 km/h
autrement dit c'est beaucoup plus de 11 secondes puisqu'il a du etre en accélération constante pour atteindre les 80 km/h


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 18 avr. 2005, 18:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
Dans son mémoire CR veut nous faire croire qu'il l'a retrouvée (sa mémoire) mais plus rien ne colle.
Par contre, je suis trés limité puisque je ne vous comprends pas: qu'est-ce que cela veut dire : RANUCCI a eu le temps de se documenter?
Il a fait des recherches sur le cadatre en s'évadant de l'Evêché ? et avant de réintégrer sa cellule ? Il voulait à tout prix aider les policiers à aider à l'enfoncer ?

Mais non, Gérard Bouladou , c'est moi qui fais le malin, je ferai attention d'être plus carré, en raison de votre perspicacité.

J'aurais dû écrire "pendant les longues heures d'interrogatoire, les policiers ont parlé forcément de l'enlèvement... de ce que faisaient les enfants, de la façon dont la voiture était garée, de la place des immeubbles, des paroles échangées..., donc CR apprenait les lieux en quelque sorte."

Y a t il eu ou pas des esquisses pour expliquer l'arrivée, le dialogue, le départ..., mais comme les aveux, le croquis participe à la synthèse des faits, mais il est très surprenant que ne figure pas ce platane qui ne peut pas ne pas se remarquer... et ca ne choque pas les enquêteurs...

J'ai reçu enfin votre livre. C'est mieux déjà de savoir qui vous êtes.

Première question :page 22, ligne 5 - les Aubert ont vu "Ranucci" ? Déjà aussi affirmatifs ?

Un peu plus loin, vous dîtes bien que les Aubert ont immédiatement reconnu CR au tapissage ? Je suppose que vous en reparlez plus loin, donc nous verrons plus tard...
Je vais vous lire avec beaucoup d'attention et avec le surligneur...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 116 messages ]  Aller à la page Précédente 13 4 5 6 7 8 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com